La douleur dans la colonne vertébrale entre les omoplates est douloureuse, sévère, lancinante

  • Blessures

La douleur dans la colonne vertébrale est un phénomène courant qui cache non seulement la fatigue, mais parfois une maladie grave. Beaucoup de gens ne font pas attention à l'inconfort et l'éliminent avec des pilules, qui se trouvent dans l'armoire à pharmacie. En l'absence de traitement approprié, les processus pathologiques progressent, la douleur entre les omoplates s'intensifie progressivement.

Types de douleur dans la colonne vertébrale entre les omoplates

La nature de la douleur dans la colonne vertébrale entre les omoplates aidera le médecin à établir un diagnostic préliminaire et à prescrire au patient l'examen le plus informatif. Il existe certaines conditions pathologiques qui s'accompagnent d'un syndrome douloureux différent..

Parfois, une crise cardiaque provoque une douleur dans la colonne vertébrale entre les omoplates douloureuses, aiguës et brûlantes
Genre de douleurLes causes
Tranchant
  • névralgie intercostale;
  • syndrome radiculaire;
  • Crampe;
  • ostéochondrose;
  • saillie;
  • hernie;
  • blessure;
  • perforation de l'estomac.
Douloureux
  • rachiocampsis;
  • myalgie;
  • ostéochondrose de la colonne cervicale et thoracique;
  • cholécystite;
  • pathologie pulmonaire;
  • pneumonie.
Stupide
  • péricardite;
  • maladies des organes internes;
  • conséquences des blessures et des blessures de la colonne vertébrale.
Brûlant
  • gastrite;
  • pleurésie;
  • crise cardiaque.
Battement
  • péricardite;
  • anévrisme aortique;
  • pathologie cardiovasculaire;
  • infarctus du myocarde.
Chronique
  • maladies de la colonne vertébrale;
  • inflammation musculaire;
  • pathologies somatiques;
  • maladie coronarienne.
Donner au cou, à la poitrine
  • traumatisme de l'os triangulaire;
  • cardiopathie
  • tumeur;
  • l'ostéomyélite;
  • surmenage psychologique.
Entre les omoplates en haut
  • maladies du système musculo-squelettique;
  • névrite;
  • névralgie;
  • maladie oesophagienne.
Avec des respirations
  • pathologie pulmonaire (tuberculose, pneumonie, pleurésie, asthme, pneumothorax);
  • bronchite;
  • maladies du tissu nerveux (névralgie, névrite).
Lorsque vous tournez ou inclinez la tête
  • nerf pincé dans la colonne cervicale;
  • maladies du système musculo-squelettique.
Après le sommeil, toux
  • changements dégénératifs dans les disques intervertébraux;
  • blessures au dos;
  • mode de vie passif;
  • ostéochondrose;
  • pneumonie, bronchite.
Pendant la grossessePendant la période de portage du bébé, la charge sur la colonne vertébrale d'une femme augmente. Le centre de gravité du corps change, ce qui entraîne des tensions et des douleurs musculaires.

Un examen médical complet sera nécessaire pour confirmer le diagnostic. Vous ne pouvez pas ignorer la douleur et boire des analgésiques sans prescrire un spécialiste. Une condition grave peut être cachée derrière une condition pathologique.

Les principales causes de douleur

De nombreux facteurs provoquent des douleurs dans la colonne vertébrale entre les omoplates, y compris un mode de vie sédentaire, diverses blessures et blessures..

Il existe des maladies contre lesquelles des changements pathologiques se développent et une personne est perturbée par un syndrome douloureux:

TitreLa description
Dommages mécaniques à la colonne vertébraleLa cause de la douleur et de l'inconfort dans la région interscapulaire sont les blessures, les blessures à la colonne vertébrale. Nous parlons de luxations ou de subluxations qu'une personne reçoit à la suite d'une chute à haute altitude ou lors d'un accident de voiture.
Ostéochondrose du rachis thoracique et cervicalCertaines vertèbres sont déplacées vers les résultats d'un traumatisme ou d'un stress mécanique. La même chose se produit dans le contexte d'un mode de vie sédentaire ou après un effort physique sérieux. Les facteurs provoquants sont également une altération de la posture, une saillie.
Scoliose de la colonne vertébrale dans le sternumLa maladie se caractérise par une position non naturelle de la colonne vertébrale. Il y a donc de l'inconfort et de la douleur entre les omoplates.
Cyphose thoraciqueIl y a une courbure de la colonne vertébrale dans la région thoracique. La maladie est appelée syndrome du dos rond. Dans les premiers stades de la pathologie, nous parlons de se pencher. Les formes complexes de la maladie se caractérisent par la formation d'une bosse. La poitrine se rétrécit, les épaules se penchent en avant.
CyphoscoliosePosture perturbée en raison du développement de la cyphose et de la courbure de la colonne vertébrale. L'état pathologique est caractérisé par une douleur entre les omoplates.
Spondylarthrite thoraciqueLe plus souvent, la maladie se développe dans le contexte de l'ostéochondrose. Les changements dégénératifs affectent le tissu cartilagineux et d'autres composants de l'articulation. La douleur survient lorsque des processus pathologiques affectent les racines nerveuses. Les capacités motrices d'une personne sont réduites.
Protubérances discales dans la colonne thoraciqueNous parlons d'une hernie thoracique à un stade précoce de développement. Il y a une saillie du disque intervertébral au-delà de ses frontières. Dans ce cas, l'anneau fibreux et le noyau pulpeux restent inchangés. Une personne se plaint de douleurs aux omoplates.
Hernie discaleLa pathologie est caractérisée par la destruction du disque intervertébral. La saillie de son centre gélatineux dans le canal rachidien entraîne une compression de la racine nerveuse adjacente. Il y a donc de la douleur et de l'inconfort entre les omoplates.
Sciatique de la colonne cervicale ou thoraciqueLes processus pathologiques provoquent des douleurs dans la partie supérieure de la colonne vertébrale et entre les omoplates, qui augmentent périodiquement.
Néoplasmes dans la région interscapulaireUne tumeur maligne entre les omoplates se développe et appuie sur les tissus adjacents. Par conséquent, une personne ressent de la douleur. Le néoplasme provoque également des maux de tête, une somnolence et une fatigue rapide..
Maladie coronarienne, angine de poitrineLa circulation du muscle cardiaque est perturbée en raison de la formation de plaques de cholestérol. Les maladies coronariennes et l'angine de poitrine s'accompagnent de nombreux symptômes, notamment des douleurs entre les omoplates.
Les conditions de travailDans certaines situations, c'est l'activité professionnelle qui provoque des changements dégénératifs. Des sensations douloureuses apparaissent dans la région interscapulaire. Ce sont les couturières, les conducteurs de véhicules, le concepteur et les dactylographes.
Autres raisonsForte tension musculaire pendant l'haltérophilie, kilos en trop, effort physique excessif, travail sédentaire.

Dans toutes les situations, une personne doit subir un examen complet pour déterminer la maladie sous-jacente. Compte tenu de la source des processus pathologiques, le médecin prescrira un traitement efficace.

Comment soulager rapidement la douleur à la maison?

La douleur dans la colonne vertébrale entre les omoplates peut être éliminée indépendamment, si la cause n'est pas une maladie grave, mais un simple surmenage ou une tension musculaire. Dans d'autres situations, il est nécessaire de consulter un médecin.

Étirez-vous et prenez une position confortable

Si la sévérité et l'inconfort sont apparus au cours de l'activité professionnelle, il suffit de changer la position du corps. Il est recommandé d'apprendre à faire des exercices simples pour étirer les muscles (pour réduire et relever les omoplates, effectuer des manipulations circulaires).

Faire un massage

Entre les processus de travail, vous pouvez utiliser des appareils spéciaux (simulateur Kuznetsov). Avec son aide, vous pouvez bien pétrir les zones douloureuses du dos. Un léger massage des mains réduira également l'inconfort des omoplates..

Un effet ponctuel sur la colonne vertébrale aide non seulement à éliminer la douleur, mais aussi à soulager la raideur musculaire et à augmenter la mobilité articulaire. Pour obtenir une aide professionnelle et un effet thérapeutique, il est recommandé de consulter un spécialiste qualifié ou un chiropraticien.

Prenez des médicaments pour une douleur intense

Une douleur intense dans la région interscapulaire provoque non seulement un inconfort, mais perturbe également le mode de vie habituel, interfère avec le travail.

Vous pouvez l'éliminer avec des médicaments:

TitreLes indicationsContre-indicationsApplication
Voltaren
  • ostéoarthrose;
  • douleur dans la colonne vertébrale;
  • crises de migraine;
  • polyarthrite rhumatoïde;
  • spondylarthrite ankylosante.
  • ulcère gastro-duodénal de l'estomac et des intestins;
  • hématopoïèse perturbée;
  • âge (jusqu'à 14 ans);
  • sensibilité individuelle aux composants actifs;
  • l'asthme bronchique;
  • urticaire;
  • rhinite aiguë.
Les comprimés sont lavés à l'eau, pris en entier après un repas. La posologie adulte est de 100 à 150 mg 1 p. en un jour.
Ortofen
  • polyarthrite rhumatoïde;
  • rhumatisme aigu;
  • processus inflammatoires et dégénératifs dans les articulations;
  • arthrose;
  • maladies infectieuses et inflammatoires.
  • hypersensibilité aux composants constitutifs;
  • érosion et ulcères de l'estomac, du duodénum;
  • saignement intestinal;
  • maladie du rein
  • grossesse;
  • la période d'allaitement;
  • âge (jusqu'à 6 ans);
  • maladie inflammatoire de l'intestin.
Le médicament est pris avant les repas pendant 30 minutes. La posologie standard est de 25 à 50 mg 2-3 r. par jour.

Il est recommandé de sélectionner les médicaments avec un médecin, car de nombreux médicaments provoquent des effets secondaires. Il est nécessaire de respecter strictement les prescriptions ou de lire attentivement les instructions avant utilisation.

Traitement

Le diagnostic et le traitement sont effectués par un spécialiste spécialisé, compte tenu de la source des processus pathologiques. Il est recommandé de consulter un thérapeute souffrant de douleur qui, après plaintes et diagnostic, oriente la personne vers un autre spécialiste, en tenant compte des résultats de l'examen. Il peut s'agir d'un cardiologue, d'un rhumatologue, d'un traumatologue, d'un gastro-entérologue ou d'un neurologue.

Physiothérapie

La thérapie combinée implique l'utilisation de médicaments ainsi que des procédures physiothérapeutiques. En cas de douleur chronique entre les omoplates, le patient est sélectionné un cours de physiothérapie pour 5-10 séances.

Les méthodes physiothérapeutiques suivantes sont utilisées pour traiter la colonne vertébrale:

TitreLa description
Électrophorèse des médicamentsPendant la procédure, le médicament utilisé entre directement dans le foyer inflammatoire. Le traitement comprend 10 séances de 15-20 minutes.
Thérapie par ultrasonsLes ondes ultrasonores appliquées améliorent les processus métaboliques dans les tissus affectés. Ils ont des effets anti-inflammatoires et analgésiques. La durée de la thérapie est de 10 séances. La thérapie au laser a un effet similaire..
AcupunctureSur les muscles du dos dans la zone des omoplates est un effet réflexe. Le traitement comprend 10 à 15 séances.
Relaxation musculaire post-isométrique (PIR)Une sorte de thérapie manuelle, basée sur un étirement en douceur et une relaxation musculaire. La relaxation s'effectue dans une certaine direction. La procédure aide à réduire les spasmes musculaires et la douleur..

La douleur dans la colonne vertébrale entre les omoplates est également traitée avec une thérapie balnéaire, une traction, un massage, une électrothérapie. Le médecin aide à choisir les méthodes, en tenant compte de la maladie sous-jacente et des caractéristiques individuelles du corps humain.

Thérapie par l'exercice pour le dos

La physiothérapie élimine la douleur et facilite l'état général du patient. L'exercice renforce le corset musculaire, améliore les processus métaboliques et la circulation sanguine dans la zone touchée.

Pour la douleur dans la colonne vertébrale entre les omoplates, il est recommandé d'effectuer l'éducation physique suivante:

  1. En position debout, tournez la ceinture scapulaire à droite et à gauche jusqu'à la butée maximale. L'exercice est recommandé pour 5-6 p. de chaque côté.
  2. Placez vos mains sur vos épaules. Il est nécessaire de faire des mouvements circulaires de 7-10 tours dans chaque direction.
  3. Doigts à l'arrière de la tête pour la serrure. Lames pour rassembler et expirer. Essayez de vous pencher le plus possible dans la poitrine. L'exercice peut être fait en position assise ou allongé sur le ventre. La gymnastique est recommandée pour effectuer 10 séries de 2-3 r. par jour.
  4. Allongez-vous sur votre côté en ligne droite. Levez vos jambes et restez dans cette position pendant 20 secondes. L'exercice est recommandé d'effectuer 2-3 p. 2 approches par jour.
  5. Le corps simple s'incline d'avant en arrière, vers la droite, vers la gauche, une rotation précise de la tête aide à faire face à la douleur. Il est important de faire de l'exercice lentement, sans mouvements brusques. Un thérapeute manuel recommande d'effectuer régulièrement de la physiothérapie, donnant des séances de 10 minutes chaque jour.

Le complexe d'exercices thérapeutiques est sélectionné par un spécialiste, en tenant compte de l'état de la personne. Tout d'abord, le patient est engagé sous la supervision d'un entraîneur, puis il peut effectuer lui-même des exercices à domicile. Il est important de respecter toutes les recommandations du chiropraticien.

La natation

Lorsque des douleurs apparaissent entre les omoplates de la colonne vertébrale, il est recommandé de se baigner. Les traitements à l'eau ont un effet positif sur le squelette musculaire. Les experts recommandent de nager pendant la période de rémission des maladies de la colonne vertébrale. L'hypertonie musculaire diminue et l'exacerbation de la pathologie sous-jacente est évitée..

Si une personne s'inquiète de la douleur entre les omoplates lorsqu'elle tourne la tête, il est recommandé de nager avec un laiton. Ainsi, la charge sur les muscles du cou diminue.

Médicament

La douleur entre les omoplates nécessite l'utilisation de médicaments si la cause est une maladie spécifique de la colonne vertébrale. Un médecin prescrit des médicaments; il n'est pas recommandé de prendre des pilules par vous-même, car vous pouvez aggraver votre état de santé. Le médecin sélectionne le moyen le plus efficace, compte tenu de la pathologie principale.

Groupe de médicamentsTitreApplication
AnalgésiquesKapsikam, KetonalLes médicaments sont appliqués à l'extérieur. La pommade est appliquée sur la zone affectée de la peau avec un applicateur spécial pour 1-3 g de 2-3 r. par jour.
Anti-inflammatoiresNimesulide, MovalisLa posologie adulte est de 100-200 mg 2 r. en un jour.
AntispasmodiquesNo-Shpa, PapaverinOn prescrit aux patients 1 à 2 comprimés. 3 p. par jour.
Médicaments hormonauxHydrocortisone, BetamethasoneCompte tenu de la gravité de la maladie, des doses de 20 à 240 mg par jour sont prescrites aux adultes.
ChondroprotecteursChondroxide, TeraflexLes médicaments restaurent le cartilage. Les adultes se voient prescrire 2 onglets. 2 p. en un jour. La durée du traitement est de 6 mois.
Relaxants musculairesMidokalm, RobaksinLes médicaments éliminent les spasmes musculaires réflexes. La posologie initiale du médicament est de 50 mg 2-3 r. par jour. Augmentez-le progressivement à 150 mg.

Pour éliminer le processus inflammatoire, on prescrit aux patients des médicaments topiques (pommade à l'hydrocortisone, Fastum Gel). Pour les maladies des os et du cartilage, il est conseillé aux patients de prendre des antioxydants (Actovegin, Trental). Ils améliorent les processus métaboliques dans les tissus affectés..

Recettes folkloriques

Les guérisseurs et les guérisseurs conseillent d'utiliser de la boue pour la douleur dans la colonne vertébrale entre les omoplates. Ils contiennent des ingrédients naturels, ont des effets analgésiques et chauffants..

Les agents efficaces suivants sont utilisés pour le traitement:

TitreRecetteApplication
BasilicLes feuilles fraîches de la plante (2 cuillères à soupe) sont versées avec de l'eau (2 cuillères à soupe). Chauffer le mélange résultant à feu doux jusqu'à ce que le liquide s'évapore à mi-chemin. Laisser refroidir et filtrer le bouillon.Il est recommandé de diviser le produit fini en 2 parties et de boire pendant la journée.
MillepertuisVerser l'herbe séchée (1 cuillère à soupe) avec de l'eau chaude (250 ml) et laisser reposer 30 minutes. Filtrer et prendre selon le schéma.La perfusion soulage la tension nerveuse, améliore le sommeil. Il est recommandé de le prendre dans des situations stressantes ou avec une dépression. Le médicament fini est consommé 2 p. par jour. Pour le goût, vous pouvez ajouter une petite quantité de miel..
Bain aux herbesMélanger la camomille et les fleurs de menthe. Versez tous les composants avec de l'eau chaude (200 ml). Insistez pour que vous obteniez un bouillon fort. Filtrez et versez la solution résultante dans un bain chaud. Ajouter 10 gouttes d'huile essentielle de pin.Les baignoires aident à éliminer les douleurs et les tiraillements entre les omoplates. Les herbes et les huiles essentielles ont un effet positif non seulement sur la condition physique du corps, mais aussi sur le plan émotionnel..
Collection apaisanteMélanger les feuilles de menthe poivrée et de menthe citronnée, la valériane en proportions égales. Versez 1 cuillère à soupe. la collection résultante avec de l'eau chaude (200 ml) et laisser reposer pendant 40 minutes. Passer et prendre selon le schéma.L'outil apaise et soulage bien les crampes musculaires. La perfusion est recommandée pour utiliser 2-3 p. par jour pour 1 cuillère à soupe. Pour le goût, vous pouvez ajouter une petite quantité de miel..

La douleur dans la colonne vertébrale entre les omoplates aide à réduire les bains de conifères et de sel. Les décoctions à base de plantes renforcent les défenses de l'organisme, ont un effet immunostimulant. La racine de gingembre aide à éliminer les fortes douleurs. Il est recommandé de l'ajouter aux plats ou de préparer une décoction à base de celle-ci, qui est utilisée à la place du thé.

Une douleur constante entre les omoplates est l'occasion de consulter un médecin. Il est nécessaire d'examiner la colonne vertébrale et de déterminer la cause de l'état pathologique. Sur la base des résultats, le médecin choisira un traitement efficace. Il n'est pas recommandé de prendre des médicaments par vous-même pour éviter les complications..

Conception de l'article: Vladimir le Grand

Vidéo sur les causes de la douleur entre les omoplates

Malysheva parlera de la douleur entre les omoplates:

Brûlure entre les omoplates

Tout inconfort qui se produit dans le dos nécessite un diagnostic professionnel. Des brûlures entre les omoplates peuvent survenir pour diverses raisons. C'est un symptôme de nombreuses maladies de la colonne vertébrale, mais parle souvent de problèmes avec les organes vitaux. Seul un spécialiste peut comprendre ce qui a causé une manifestation aussi désagréable. Vous devriez consulter un médecin dès que possible, cela vous permettra de commencer le traitement en temps opportun et de vous débarrasser complètement de l'inconfort.

Les causes

Tout d'abord, s'il y a une sensation de brûlure localisée entre les omoplates, la présence de pathologies de la colonne vertébrale est suspectée. Ce sont les causes les plus courantes de ce symptôme. Parmi les maladies les plus courantes figurent:

  • Cyphose thoracique;
  • Cyphoscoliose;
  • Spondylarthrose;
  • Scoliose;
  • Périarthrose scapulaire;
  • Névralgie intercostale.

L'ostéochondrose de la colonne thoracique est une autre cause fréquente d'inconfort entre les omoplates. La maladie se caractérise par une violation de la structure des disques intervertébraux et une inflammation des nerfs rachidiens. Elle s'accompagne d'engourdissement de certaines zones cutanées, de douleurs thoraciques. Les sensations désagréables s'intensifient avec des respirations et des expirations profondes, de la toux et des efforts physiques. Si elle n'est pas traitée, la pathologie peut entraîner des problèmes cardiaques, intestinaux, une compression de la moelle épinière..

Des brûlures entre les omoplates peuvent également indiquer des problèmes qui ne sont pas liés à la colonne vertébrale. Ces raisons comprennent les maladies coronariennes, l'angine de poitrine, l'ulcère gastrique, l'hépatite, la cholécystite. L'inconfort est également associé à des maladies professionnelles qui entraînent des changements dystrophiques dans la région thoracique. Ainsi, le groupe à risque comprend les personnes dont les activités sont associées au besoin d'une tension prolongée des muscles du dos - couturières, opérateurs de PC, chauffeurs.

Diagnostique

L'examen nécessaire pour établir la cause de la brûlure entre les omoplates, ainsi que pour évaluer l'état de la colonne vertébrale et des organes internes d'une personne, comprend un ensemble de diverses procédures et méthodes. Tout d'abord, le médecin procède au diagnostic initial, ce qui permet de réduire un certain nombre de facteurs suspectés qui ont conduit à une gêne. Ensuite, le patient est envoyé à diverses études instrumentales et tests de laboratoire. L'une des étapes de l'examen est souvent le diagnostic différentiel, qui vous permet de déterminer avec précision ce qui a causé les sensations désagréables. Les patients souffrant de brûlures entre les omoplates peuvent être référés aux procédures suivantes:

Les principales méthodes de diagnostic des brûlures entre les omoplates
Technique diagnostiqueTempsPrécision
Radiographie de la colonne thoracique15-30 minutes88-90%
CT ou IRM de la poitrine30 minutes95-97%
Électrocardiographie20 minutes85-87%
Surveillance quotidienne Holter20 minutes92-95%
Échographie ou tomographie abdominale20 minutes85% -99%

Parmi les tests qui doivent être passés à une personne qui se plaint de mal de dos, il y a les tests sanguins et urinaires généraux et biochimiques. De plus, la coagulation sanguine et la présence de marqueurs cardiaques, rénaux et hépatiques sont contrôlées..

Douleurs dorsales entre les omoplates - causes et méthodes de traitement

Photo de ihealths.info

Périodiquement, l'inconfort peut être trompeur, parfois la douleur est similaire à celle gastrique ou pulmonaire, bien que les neurosciences en soient la cause. Par conséquent, il est très important de prêter attention aux symptômes concomitants qui accompagnent souvent le syndrome..

Causes et nature de la douleur

Pourquoi le dos entre les omoplates fait-il mal? Il existe de nombreuses raisons, selon les signes cliniques, un facteur provoquant peut être supposé. Les symptômes sont plus prononcés lorsque les nerfs sont pincés, ils se produisent soudainement et peuvent également passer rapidement. Avec les maladies des organes internes, l'inconfort est plus prolongé, il peut durer plusieurs heures ou jours.

La cause des maux de dos entre les omoplates peut être déterminée par la clinique, mais parfois les symptômes peuvent être trompeurs. Par exemple, lorsque vous serrez les nerfs et les calculs rachidiens dans les organes abdominaux, ils sont similaires, mais les facteurs provoquants sont différents.

Douleur entre les omoplates

Cette douleur est légère, mais peut s'intensifier avec l'inhalation ou être de nature pulsatoire. La localisation est superficielle ou profonde, selon la clinique de la maladie sous-jacente..

Les causes les plus probables de douleurs douloureuses entre les omoplates:

  1. Courbure vertébrale - avec une mauvaise posture, le tonus des muscles et la localisation des structures osseuses changent, ce qui peut endommager les nerfs. Une telle clinique se caractérise par la propagation de la douleur le long de la branche, par exemple, dans la zone de la côte ou de la région de la vertèbre. En savoir plus sur la courbure vertébrale →
  2. Myalgie - une douleur douloureuse entre les omoplates peut survenir avec une inflammation musculaire. Ses caractéristiques distinctives sont une réaction au froid, lorsque des picotements dans la peau se font sentir lorsque la température baisse.
  3. Pneumonie - la pneumonie provoque parfois des maux de dos. Généralement caractéristique d'une forme de pathologie croupeuse plus sévère.

Douleur aiguë entre les omoplates

Si la douleur au dos entre les omoplates apparaît soudainement, elle ressemble à un picotement ou un lumbago et disparaît au repos, alors il vaut la peine de soupçonner des pathologies neurologiques. Le mécanisme de leur apparition s'explique par la compression des nerfs rachidiens.

Facteurs provoquant cette condition:

  1. Syndrome radiculaire - une douleur aiguë dans le dos entre les omoplates peut parler de compression des nerfs de la région thoracique de 2 à 6 paires. L'inconfort se produit généralement lorsque la position du corps change..
  2. Névralgie intercostale - apparaît lorsqu'un nerf est endommagé. Dans de tels cas, le patient note qu'il lui est difficile de respirer, il y a une douleur entre les omoplates, s'étendant à la moitié du corps.
  3. L'étirement des muscles est un microtraumatisme qui endommage les fibres fibrillaires. Dans de tels cas, le dos fait très mal avec un effort soudain ou après un entraînement intense..

Douleur aiguë entre les omoplates

Elle apparaît soudainement, aggrave considérablement l'état du patient. Dans les cas graves, elle peut entraîner une hospitalisation, car elle menace la santé et la vie du patient.

Des douleurs dorsales aiguës entre les omoplates apparaissent dans les cas suivants:

  1. Ostéochondrose - contribue à un changement de la géométrie de la colonne vertébrale et à un rétrécissement de la distance entre les éléments osseux où passent les nerfs rachidiens. Avec une déformation sévère dans la région thoracique moyenne, des maux de dos peuvent apparaître. En savoir plus sur l'ostéochondrose →
  2. Protrusion ou hernie - avec ces pathologies, la racine est serrée par un élément endommagé du disque intervertébral. Cette condition peut conduire à l'immobilisation, ce qui nécessitera l'introduction d'une grande dose de médicaments contre la douleur. En savoir plus sur la hernie intervertébrale →
  3. La blessure est le dommage le plus dangereux à la colonne vertébrale, ce qui peut provoquer un syndrome radiculaire ou une violation de l'intégrité des membranes de la moelle épinière. Ces symptômes peuvent être dérangeants pendant de nombreuses années..
  4. Perforation de l'estomac - une douleur parfois aiguë entre les omoplates se produit en raison d'une violation de l'intégrité de sa paroi, si l'acide pénètre dans la cavité péritonéale. Une gastrite longue ou un ulcère chronique prédispose à cette condition..

Douleur sourde entre les omoplates

Se produit progressivement, peut durer plusieurs heures ou jours. N'a généralement pas de localisation stricte, il se fait sentir entre les omoplates et donne à la moitié du corps.

Causes possibles de douleur sourde dans la colonne vertébrale:

  1. Les conséquences des blessures - ecchymoses, fissures, fractures. Si des excroissances osseuses se forment après une lésion, l'inconfort peut s'intensifier et devenir chronique.
  2. Péricardite - l'inflammation de la muqueuse externe du cœur peut provoquer des douleurs dans le haut du dos. La clinique s'accompagne d'essoufflement, de faiblesse, de pâleur ou de cyanose cutanée.
  3. Maladies des organes internes - si les poumons sont affectés, le patient aura des difficultés à respirer, la douleur entre les omoplates avec pathologie digestive s'accompagne de troubles dyspeptiques. La maladie rénale entraîne une diminution de la miction.

Douleur brûlante entre les omoplates

Parfois, le dos fait mal à la colonne vertébrale en raison de pathologies des organes internes, qui peuvent être aiguës et chroniques. Causes les plus probables:

  1. Gastrite - provoque une douleur entre l'omoplate et la colonne vertébrale à gauche, généralement dans les sections inférieures. Ce symptôme est précédé de troubles dyspeptiques, éructations pourries, parfois nausées et vomissements.
  2. Pleurésie - se produit lorsqu'elle est sèche, lorsque vous inspirez les feuilles se frottent les unes contre les autres. Lorsque les sections postérieures sont affectées, le patient ressent une douleur entre l'omoplate et la colonne vertébrale à droite ou à gauche.
  3. Crise cardiaque - provoque une douleur brûlante derrière le sternum ou entre les omoplates. Il s'agit d'une affection aiguë accompagnée d'essoufflement, de troubles de la conscience et d'évanouissement..

Douleur intense entre les omoplates

En cas de douleur intense dans la colonne vertébrale entre les omoplates, une exacerbation des maladies chroniques des organes internes doit être suspectée:

  1. Maladies du système biliaire - présence de calculs, dyskinésie de la vésicule biliaire et de ses voies, ou lésions hépatiques. Souvent accompagnée d'ictère, de faiblesse, de fièvre peut augmenter..
  2. Pathologie des reins - caractérisée par des maux de dos entre le bas du dos et les omoplates. Il peut s'agir de calculs ou de lésions inflammatoires, qui s'accompagnent d'une violation du débit urinaire et de la qualité de l'urine..
  3. Suppuration sous le diaphragme - provoque une douleur intense sous les omoplates, qui tire vers le bas et s'intensifie lors de l'inhalation, lorsque le septum musculaire appuie sur la mise au point.

Douleur constante entre les omoplates

Si le dos est constamment douloureux, une inflammation ou une neurologie doit être suspectée. L'inconfort peut être de n'importe quelle intensité et ne pas être lié à l'heure de la journée.

Causes:

  • maladies de la colonne vertébrale - provoquent des douleurs entre l'omoplate droite ou gauche avec une légère compression du nerf;
  • pathologies somatiques - des poumons, des organes digestifs et urinaires;
  • maladie coronarienne - provoque une "famine" du myocarde et le développement d'une gêne;
  • inflammation musculaire - ils font constamment mal pendant longtemps.

De nombreuses pathologies provoquent des douleurs de nature différente - aiguës et constantes, brûlantes et sévères. La gradation indiquée ne s'applique qu'aux maladies au stade initial de développement, la cause exacte aidera à établir le diagnostic.

Quel médecin dois-je contacter pour des maux de dos entre les omoplates?

Pour savoir pourquoi la colonne vertébrale entre les omoplates fait mal, vous devez consulter un thérapeute. Le médecin procédera à un examen et redirigera, selon la cause, vers l'orthopédiste, le neurologue, le gastro-entérologue ou le néphrologue.

Diagnostique

Déterminer ce qui peut faire mal au dos facilitera l'examen en laboratoire et instrumental. Ces méthodes révéleront des signes directs ou indirects de maladie..

La liste des méthodes de diagnostic:

  • Radiographie ou tomodensitométrie - aidera à examiner la colonne vertébrale et les organes internes; en savoir plus sur les rayons X de la colonne vertébrale →
  • L'IRM est la plus informative dans l'étude des organes internes, dans le diagnostic des hernies, de l'ostéochondrose; en savoir plus sur l'IRM →
  • Échographie - aide à découvrir la cause si le dos entre les omoplates des pathologies des reins ou des organes digestifs fait mal;
  • ECG - pertinent pour les maladies cardiaques;
  • tests sanguins et urinaires - aideront à déterminer la concentration des enzymes et les signes d'inflammation dans les lésions des organes internes.

Principes généraux de traitement

Photo de fb.ru

L'objectif principal de la thérapie est de soulager la douleur entre les omoplates, après quoi le traitement de base est prescrit. Pour éliminer l'inconfort au dos, les médicaments suivants sont utilisés:

  • analgésiques (Ketotifen, Nise, Voltaren) - en comprimés ou pommades pour soulager l'inflammation et la douleur;
  • analgésiques hormonaux (Betamethasone, Hydrocortisone) - utilisés en l'absence de l'effet des médicaments précédents;
  • antispasmodiques (No-shpa, Papaverine) - aide aux contractions musculaires prolongées;
  • blocus analgésique - l'introduction de novocaïne, de lidocaïne ou d'analgésiques hormonaux directement dans les zones à problèmes du dos pour soulager la douleur.

L'élimination des maux de dos sans traitement de la maladie sous-jacente n'est qu'une mesure temporaire pour soulager l'état du patient. Si vous ne passez pas le diagnostic et n'en identifiez pas la cause, l'inconfort reviendra à la première exacerbation de la pathologie.

L'inconfort dans le dos entre les omoplates est le résultat de dommages au système musculo-squelettique ou aux pathologies des organes internes. Dans le premier cas, le patient a une douleur aiguë intense, avec des maladies somatiques, les symptômes sont moins prononcés, mais durables. Parfois, la clinique peut être mixte. Pour identifier la cause, vous devez examiner la colonne vertébrale, la poitrine ou la cavité abdominale. Le traitement doit être complet, visant non seulement à arrêter les maux de dos, mais aussi à éliminer la pathologie sous-jacente.

Ostéochondrose de la colonne vertébrale: symptômes, causes, traitement

Malgré le fait que notre colonne vertébrale est conçue pour un style de vie actif, elle a besoin d'une charge modérée et une tension excessive cause des dommages et peut conduire à l'ostéochondrose.

Les causes de la maladie

Les causes de l'ostéochondrose peuvent être différentes, à la fois internes et externes.

Les causes endogènes (internes) comprennent une altération du développement intra-utérin de la colonne vertébrale, une prédisposition génétique et des modifications du cartilage liées à l'âge.

La principale cause externe de la maladie est considérée comme une répartition incorrecte de la charge sur la colonne vertébrale, ce qui conduit à la dégénérescence du cartilage dans les endroits de pression excessive.

La maladie survient également en raison de blessures à la colonne vertébrale, de malformations congénitales, de maladies infectieuses, de muscles du dos affaiblis, d'une scoliose en arceau et latérale en S, d'une activité physique intense régulière associée au domaine d'activité et simplement de la rétention à long terme d'une posture inconfortable.

L'ostéochondrose peut survenir non seulement chez les personnes ayant une mauvaise posture, engagées dans un travail mental, mais aussi chez celles qui sont bien formées physiquement - par exemple, les athlètes et les déménageurs.

De plus, la maladie évolue avec un trouble métabolique (principalement une carence en calcium et phosphore), un manque d'oligo-éléments et de vitamines (magnésium, manganèse, zinc, vitamine D), des problèmes de surpoids, d'obésité.

Donc, pour résumer. Les facteurs les plus risqués d'ostéochondrose sont:

  • exposition aux produits chimiques;
  • vibrations constantes - par exemple, camionneurs ou conducteurs de machines agricoles;
  • pied plat;
  • mauvaise nutrition, surpoids;
  • mode de vie sédentaire;
  • travail à l'ordinateur et conduite constante;
  • fumeur;
  • entraînement excessif au gymnase;
  • posture incorrecte;
  • hypothermie;
  • porter des chaussures inconfortables (en particulier dans les talons hauts);
  • stress constant, tabagisme.

Selon les observations médicales, les chargeurs, les haltérophiles, les constructeurs, les gymnastes sont le plus souvent touchés par la maladie. Les personnes régulièrement stressées marchent constamment la tête et les épaules baissées - toutes courent le risque de développer une ostéochondrose.

Manifestations d'ostéochondrose

Que se passe-t-il avec l'ostéochondrose? Selon l'endroit où se trouvent les disques intervertébraux endommagés, des sensations douloureuses peuvent survenir dans: le cou, l'épaule, le bras, le dos, la poitrine. Il arrive qu'une personne soupçonne un problème cardiaque, mais en fait, il s'agite, pincé à la suite d'une ostéochondrose. Parallèlement à la douleur, une personne ressent souvent un surmenage et un engourdissement des muscles. Si les vaisseaux sanguins qui alimentent le cerveau sont serrés, des maux de tête, des étourdissements, des acouphènes, une vision double apparaissent, des nausées et des vomissements, des évanouissements.

Les symptômes de la maladie dépendent de la partie de la colonne vertébrale qui souffre d'ostéochondrose, mais le principal symptôme est la douleur..

Les symptômes de l'ostéochondrose lombaire comprennent:

  • douleur persistante ou douleur aiguë au bas du dos;
  • la douleur augmente avec l'effort physique ou le mouvement;
  • la douleur peut donner au sacrum, aux jambes, aux organes pelviens;
  • la sensibilité des jambes est altérée;
  • souvent une personne éprouve des difficultés à se retourner, à se pencher et est donc obligée de maintenir une position dans laquelle l'inconfort est le moins ressenti.

Signes d'ostéochondrose cervicale:

  • maux de tête qui augmentent avec le mouvement et ne disparaissent pas après les analgésiques;
  • étourdissements avec un tour brusque de la tête;
  • douleur dans les bras, les épaules et la poitrine;
  • "Mouches" et taches colorées devant les yeux;
  • troubles de la vue et de l'ouïe, bourdonnements dans les oreilles;
  • engourdissement occasionnel de la langue, changement de voix.

Avec l'ostéochondrose mammaire, les symptômes suivants:

  • douleur dans la poitrine et entre les omoplates, en levant la main, en se pliant;
  • la douleur est ressentie plus fort la nuit, avec hypothermie, virages, effort physique intense;
  • la douleur augmente avec l'inspiration et l'expiration profondes;
  • engourdissement de certaines zones de la peau, "chair de poule";
  • démangeaisons, brûlures, sensation de froid dans les jambes;
  • une attaque de douleur entre les côtes en marchant;
  • l'impression que les seins étaient serrés par un cerceau.

Nutrition pour l'ostéochondrose

Avec l'ostéochondrose, les nutritionnistes recommandent que vous respectiez les règles suivantes:

L'essentiel est d'observer une nutrition fractionnée (manger en petites portions 6 fois par jour).

Les autres principes fondamentaux de l'alimentation sont:

  • la présence dans l'alimentation de produits laitiers, de variétés de viande allégées (boeuf, lapin, volaille), de champignons et de céréales;
  • vous devrez faire face à vous-même dans l'utilisation de raisins, légumineuses, pois, haricots, bouillons de viande;
  • il est utile d'inclure de la gelée, de l'aspic et du poisson dans l'alimentation. Avec eux, vous obtenez des chondoprotecteurs (substances impliquées dans la synthèse du cartilage);
  • boire au moins 1,5 litre d'eau propre par jour;
  • enrichir le menu du jour avec des fruits et légumes frais, avec un accent particulier sur les concombres, les tomates, les carottes, les oignons, les betteraves, le chou, les poivrons, le brocoli, le céleri;
  • des méthodes de cuisson connues, privilégiez les plats cuisinés ou cuits à la vapeur;
  • manger plus souvent des graines de tournesol, des noix, des avocats, des épinards crus;
  • assaisonner les salades d'huile d'olive;
  • si les opportunités financières le permettent, préparez des plats à base de homards, d'huîtres, de crabes;
  • essayez le moins possible de manger des produits salés et fumés, des produits à base de farine, du sucre, des assaisonnements épicés.

Traitement et diagnostic

Lorsque les premiers signaux caractéristiques de l'ostéochondrose apparaissent, vous devez contacter un neurologue ou un traumatologue. Le spécialiste écoutera les plaintes, effectuera un examen de la colonne vertébrale, diagnostiquera s'il y a des problèmes de circulation cérébrale et fixera éventuellement un rendez-vous pour la radiographie, l'imagerie par résonance magnétique ou calculée de la colonne vertébrale correspondante.

Vous devez vous préparer au fait que le traitement entraînera un long processus qui nécessite beaucoup de volonté et de temps libre d'une personne.

La médecine moderne offre aujourd'hui une variété de méthodes pour lutter contre l'ostéochondrose. Ce sont les médicaments, les compléments alimentaires, la thérapie manuelle, la traction, l'acupuncture, le massage, les exercices thérapeutiques, etc. Le médecin traitant choisira un cours individuel en fonction des caractéristiques physiques du corps du patient.

Parallèlement aux méthodes traditionnelles, un traitement alternatif est possible avec la médecine traditionnelle - peut masser, venin d'abeille, etc..

La prévention

Pour la prévention de l'ostéochondrose, les experts recommandent ce qui suit:

  • Effectuer en temps opportun la correction de la courbure de la colonne vertébrale et des troubles posturaux au début de l'âge scolaire.
  • S'engager activement dans l'éducation physique, la natation, le yoga, la marche, le fitness, qui formeront un corset musculaire.
  • Adhérez à un régime, en mangeant des aliments riches en vitamines, en calcium et en magnésium (poisson et autres fruits de mer, chou, épinards, haricots, noix, graines, pois, pain de blé entier et lait frais).
  • Lutte contre le surpoids.
  • Lorsque vous transportez de lourdes charges, assurez une charge uniforme sur les deux mains, en portant des sacs à dos au lieu de sacs. Soulevez des poids en utilisant uniquement les jambes, pas la colonne vertébrale.
  • Assis devant un ordinateur ou un bureau, gardez le dos droit et les épaules détendues..
  • Choisissez des chaises et des fauteuils qui soutiennent la colonne vertébrale.
  • Toutes les 2 heures ou plus, faites souvent des pauses dans votre travail, marchez, échauffez-vous, maîtrisez la gymnastique au bureau.
  • Lorsque vous soulevez des poids, gardez le dos droit, asseyez-vous, ne secouez pas.
  • Ne transportez pas d'objets lourds devant vous..
  • Exercice avec semelles amortissantes.
  • Dormez sur un matelas orthopédique;
  • Faites des exercices abdominaux.

Source: Sofya Milovanova, journaliste