Remèdes à l'acide urique pour la goutte

  • Blessures

Selon l'intensité des symptômes douloureux des maladies articulaires, la position dominante appartient à la goutte. La maladie s'accompagne d'un excès d'acide urique, qui se transforme en une violation des reins sur fond de signes de déséquilibre métabolique.

Le médecin doit découvrir la cause de l'excès de sels de sodium dans le sang, ainsi que clarifier le degré de leur cristallisation. Par conséquent, avant de prescrire un traitement contre la goutte, le patient doit subir un certain nombre de tests, pour lesquels il est important de se préparer correctement, afin que le médecin obtienne des résultats fiables.

Ce que vous devez savoir avant de diagnostiquer la goutte

La pathologie est l'une des maladies insidieuses qui passent inaperçues et se développent à un stade initial presque asymptomatiquement. L'accumulation d'acide urique dans la cavité articulaire avec l'incapacité des reins à éliminer complètement les sels accumulés (urates) signale la formation de nœuds (tofus).

L'inflammation des excroissances formées sur les articulations des bras et des jambes s'accompagne des symptômes suivants, indiquant la probabilité de développer la goutte:

  • Gonflement de la zone adjacente à l'articulation touchée;
  • Éclats de douleur intense dans la région de saillie (bosses);
  • Sceller la peau au site de l'inflammation;
  • Rougeur de la peau enflammée à une température corporelle élevée.

Les excroissances formées sur les articulations sont si grandes qu'elles peuvent conduire à leur immobilisation complète.

  • Avec la forme chronique de la goutte, il est complètement impossible de guérir, mais grâce au traitement, il est possible de réduire le nombre de rechutes, de réduire la luminosité du syndrome douloureux.
  • Les causes du développement de la maladie, qui affecte le plus souvent les articulations des jambes, sont associées aux principaux facteurs provoquants:
  • Mauvais style de vie, suite à de mauvaises habitudes;
  • La présence de maladies accompagnées d'un taux de cholestérol élevé;
  • Prendre des médicaments qui augmentent l'acidité dans le sérum sanguin;
  • L'influence de la prédisposition héréditaire;
  • Sexe (le plus souvent, les hommes sont malades) et âge (après 40 ans, la menace augmente).

Les méthodes de diagnostic modernes, ainsi que le traitement de la goutte (arthrite goutteuse), protègent le patient contre la menace d'autres maladies affectant les reins et les voies urinaires, le développement de la polyarthrite.

L'analyse des résultats d'un examen de la goutte aide à clarifier son stade, le niveau de sels de sodium accumulés qui se déposent à l'intérieur des articulations et des tissus adjacents, provoquant un processus inflammatoire et de graves symptômes de douleur.

Quels tests doivent être passés

Le danger de la maladie de la goutte dans l'imprévisibilité de ses symptômes.

Chez certains patients, la pathologie s'accompagne d'exacerbations fréquentes dans le contexte d'éclats de douleur intense, tandis que d'autres patients ne souffrent de rechutes de la maladie que plusieurs fois au cours de l'année..

Pour prévenir les attaques douloureuses de goutte, le médecin prescrit l'utilisation de divers médicaments qui atténuent la condition, réduisent le risque de formation de calculs dans les reins..

Un diagnostic préliminaire est établi en fonction des résultats du diagnostic par ultrasons, montrant des traces de dépôt de sels d'acide urique. Pour confirmer la suspicion de goutte, le patient est examiné. Quels types de tests le patient doit subir un test de dépistage de goutte soupçonnée:

  • Étude en laboratoire de la composition de l'urine;
  • Test sanguin détaillé;
  • Etude des propriétés du liquide synovial (ponction);
  • Radiographie de l'appareil ostéoarticulaire;
  • Recherche sur les biomatériaux (biopsie).

L'analyse la plus informative de la présence de goutte est un test sanguin, qui vous permet de déterminer le degré de concentration d'urates. Le sang humain relativement sain doit contenir 3 à 7 mg d'acide urique par 100 ml (normal - 4 mg). Si l'indicateur dépasse la valeur de 6 mg, cela indique un risque de goutte.

Qu'est-ce que la densitométrie osseuse et comment est réalisée la procédure?

Caractéristiques des tests sanguins pour la goutte

Afin d'obtenir des résultats d'examen fiables, il est nécessaire de se préparer au diagnostic de laboratoire d'une maladie dangereuse. Les entraînements intensifs et les travaux physiques durs sont annulés à la veille des tests, et l'alcool et le tabac sont également interdits.

Avant de passer un test sanguin biochimique d'un patient suspect de goutte, il est nécessaire de se protéger du stress.

Diagnostic basé sur les résultats d'un test sanguin général

Les résultats d'une étude de cette espèce, obtenus au stade de l'apparition des symptômes de la maladie, ne seront pas informatifs. Mais un nombre élevé de globules blancs avec un décalage de la formule leucocytaire vers la gauche informera le médecin du début du processus inflammatoire. En prévision d'une exacerbation de l'arthrite goutteuse, des leucocytes encore immatures se précipitent vers le site de l'inflammation, ce qui est également indiqué par une augmentation de l'ESR.

Dans la goutte aiguë, le nombre de lymphocytes dans le sang du patient, responsables de la formation du statut immunitaire, diminue. Si une maladie goutteuse se développe avec l'ajout de symptômes de polyarthrite rhumatoïde, le nombre de monocytes dans le sérum augmente. Les autres indicateurs de l'analyse sanguine générale ne sont pas intéressants à la lumière du diagnostic de goutte.

Contenu informatif des indicateurs d'analyse de biochimie

Le test sanguin d'un patient pour la composition biochimique, en tant que diagnostic le plus fiable, indiquera au médecin le degré d'acide urique dans le sérum.

Normalement, cet indicateur pour la partie masculine de la population ne doit pas dépasser 460 μM / L, pour la moitié féminine, la concentration maximale est de 330 unités par litre.

Un saut dans le niveau d'acide urique vers le haut (au-dessus du seuil maximum) lors d'un examen en laboratoire permet de poser un diagnostic de goutte.

Quels indicateurs d'un test sanguin de laboratoire (biochimie) doivent recevoir une attention particulière avec la goutte:

  1. Pendant la phase aiguë de la maladie, le niveau de protéines dépasse généralement la limite autorisée de la normale - 83 g / l;
  2. Chez un certain nombre de patients atteints d'arthrite goutteuse, une augmentation du glucose est notée, dont la norme est de 3,8-5,82 mmol / l;
  3. Si la goutte est associée à une dysfonction rénale, les niveaux de créatinine dépassent 115 (hommes) et 97 (femmes) mmol / L;
  4. Avec l'évolution de la pathologie, la norme admissible pour les lipoprotéines de haute et basse densité sera dépassée, pour le cholestérol total avec une norme ne dépassant pas 6,0 mmol / l;
  5. Au début de la goutte dans une analyse biochimique du sang indique une teneur accrue en ions calcium avec une norme d'un maximum de 2,5 mmol / l.

Un point important dans l'examen conjoint est l'indicateur de protéine C-réactive; normalement, lors des diagnostics sanguins en laboratoire, il ne doit pas dépasser la valeur de 0,5 mg / l.

Vous devez également prêter attention aux informations sur le niveau d'autres substances - bilirubine, fibrinogène, prothrombine, indicateurs des enzymes hépatiques

Résultats du diagnostic d'urine en laboratoire

L'urine est examinée pour la teneur en acide, dont la principale est l'acide urique. Une étude des résultats d'une analyse d'urine informera le médecin sur les causes possibles de l'apparition de la maladie. Quels indicateurs prêtent attention à l'étude du fluide biologique:

  • Indicateur de couleur, ainsi que transparence;
  • Densité relative et réaction de l'urine;
  • La composition chimique de l'urine (protéines, glucose, etc.);
  • La teneur en impuretés sanguines dans le liquide d'essai;
  • La présence d'épithélium cylindrique, de mucus.

Pour déterminer la concentration dans l'urine d'acide urique, une étude en laboratoire du volume d'urine collecté par jour (clairance) est nécessaire. La quantité minimale d'urine doit être d'au moins 250 mg, et le maximum - 750 si la personne est en bonne santé.

Un changement de l'indicateur quantitatif dans une direction ou une autre indiquera au médecin la raison qui a provoqué le développement de la goutte. Si les reins fonctionnent normalement, les valeurs des indicateurs d'analyse d'urine ne dépassent pas la norme.

L'augmentation du volume de purine sera compatible avec un test sanguin.

Symptômes non spécifiques et traitement de la tuberculose osseuse Le développement de la goutte secondaire indique un volume minimal d'urine (250 mg) par jour dans le contexte de la consommation de grands volumes d'aliments riches en purines.

  1. La raison de la diminution du niveau de filtration était probablement la pathologie des reins, qui a provoqué la goutte.

Le rôle des examens supplémentaires pour la goutte

Si les analyses de sang et d'urine en laboratoire appartiennent à la catégorie des diagnostics obligatoires pour confirmer la maladie et prescrire un traitement, le reste des études doit être attribué au nombre d'activités qui clarifient le diagnostic principal..

Résultats des rayons X

Une radiographie des extrémités est pertinente si des signes de goutte sont détectés sur les jambes (doigts) ou les mains, et des tests de base confirment la présence d'une pathologie. Le diagnostic est prescrit à la fois pour une articulation particulière et pour tout l'organisme. Dans le cas d'une évolution chronique de la maladie, des foyers de taches claires d'un diamètre de 0,5 mm à 3 cm seront visibles sur la radiographie de l'articulation.

  1. Si l'articulation du gros orteil est couverte de changements goutteux, les tofus sont bien visualisés sur la radiographie. C'est un signal de la phase chronique de la goutte, sur la formation des excroissances il faut environ cinq ans.
  2. Si le début de la maladie s'est produit il y a longtemps, des changements goutteux couvriront les structures des poches périarticulaires, et parfois les tendons en raison d'un long processus inflammatoire. Dans ce cas, en plus de l'examen, le médecin devra étudier la biopsie.

Quand une biopsie est-elle nécessaire?

Afin de confirmer le diagnostic de goutte chronique, accompagnée de symptômes d'inflammation et de douleur sévères, une ponction de tofus est prescrite pour une biopsie. Ce type d'examen contribue à la détection de cristaux de goutte d'acide urique à l'intérieur du tofus, à la détermination de la quantité de sels déposés dans les articulations.

Pourquoi l'analyse du liquide synovial est-elle nécessaire?

Ce type de diagnostic, qui fait partie du programme de recherche en laboratoire sur la goutte, implique l'étude du liquide contenu dans la cavité articulaire. La composition chimique de la substance synoviale est similaire au plasma sanguin, mais avec un composant supplémentaire - l'acide hyaluronique, qui est responsable de la viscosité du liquide biologique.

Dans une condition humaine normale, le liquide synovial contient un certain nombre de composants. Pour diagnostiquer la goutte, il est nécessaire de déterminer le nombre de leucocytes, de détecter les cristaux d'urate.

Une analyse très informative est réalisée en effectuant une ponction de la cavité articulaire. La procédure de prise du matériel est assez douloureuse, ils n'effectuent pas d'analgésie en raison de l'effet négatif de la novocaïne sur le contenu du noyau cellulaire. À quels paramètres de la substance le médecin prête-t-il attention:

  • Indicateur de couleur et transparence;
  • Indicateurs de densité et de viscosité;
  • Le degré de formation d'un caillot de mucine.

Une analyse de la composition du liquide synovial lors du diagnostic de goutte informe le rhumatologue des processus se produisant dans le tissu cartilagineux, de son état morphofonctionnel.

En santé normale, le liquide est présent avec modération, a une couleur jaune clair..

À l'occasion de la goutte, la substance devient trouble, acquiert une teinte verdâtre, sa viscosité diminue et la présence de phagocytes informe de l'activation de l'inflammation.

La localisation de la douleur dans les tendons de la zone du talon signale la probabilité d'une forme subarthritique de goutte.

Sans diagnostic et traitement en temps opportun, le tendon est compacté. Cela conduit à un épaississement de la jambe avec le développement d'une polyarthrite chronique de nature goutteuse.

résultats

Dans la pratique médicale, il est habituel de diviser une crise de goutte en deux formes - goutte primaire et secondaire.

Le premier type de maladie se développe de lui-même sans la présence de facteurs provoquants. La forme secondaire de goutte devient généralement le résultat d'autres affections (psoriasis, maladie cardiaque, leucémie myéloïde, etc.), ce qui donne au médecin une raison de compléter le diagnostic de pathologie en laboratoire avec d'autres complexes d'analyses et d'examens.

Tests de goutte: diagnostic, biochimie, radiographie, numération sanguine et urinaire chez les femmes et les hommes

La goutte est une maladie métabolique dans laquelle l'acide urique est déposé dans divers tissus de l'organisme. La pathologie se manifeste par une arthrose aiguë récurrente et s'accompagne de douleurs intenses. Des analyses de la goutte sont effectuées avant la nomination du traitement, afin que le médecin puisse obtenir des données fiables sur une telle maladie.

Méthodes de diagnostic de la maladie

Avec la goutte dans les articulations des jambes et des bras, le sel commence à se déposer. Une telle pathologie se développe souvent chez l'homme, mais survient souvent chez la femme. La maladie se manifeste par un grand nombre de symptômes. La goutte a plusieurs étapes. Le premier est appelé prémorbide, le second est intermittent, le troisième est chronique.

Le diagnostic de la goutte peut être difficile, même pour les professionnels expérimentés, car les patients se plaignent principalement de douleurs articulaires, qui sont également caractéristiques d'autres maladies. Le médecin interroge le patient, évalue le tableau clinique de l'évolution de la maladie et le dirige vers des études de laboratoire et instrumentales.

Les antécédents médicaux sont importants pour le diagnostic car ils aident à exclure les maladies articulaires qui présentent des symptômes similaires. En interrogeant le patient, le médecin clarifie les premiers signes de la maladie. Il facilite le diagnostic des cas d'arthrite goutteuse dans la famille, comme la pathologie a une prédisposition héréditaire.

Le spécialiste identifie également certains facteurs pouvant provoquer le développement de la goutte. Il:

  • opérations chirurgicales;
  • utilisation à long terme de stéroïdes ou d'antibiotiques;
  • altération de la fonction rénale.

Pour diagnostiquer une maladie, vous devez passer des tests.

Ils vous permettent de poser un diagnostic précis et de déterminer sous quelle forme, aiguë ou chronique, la maladie survient. Quels tests passer, le médecin détermine. Il:

  • analyse sanguine générale;
  • chimie sanguine;
  • Analyse d'urine.
  • De plus, le patient est envoyé pour des études radiographiques et la collecte de liquide synovial par ponction.

Analyse sanguine générale

En cas de suspicion de goutte, le médecin prescrit au patient de subir un test sanguin général.

Il montre la teneur en hémoglobine et le nombre de globules rouges, ainsi que le taux de sédimentation des érythrocytes, le nombre de globules blancs et le nombre de globules blancs. De plus, cette analyse vous permet de déterminer la concentration d'urate.

Le sang d'une personne en bonne santé contient 3 à 6 mg d'acide urique par 100 ml. Le dépassement de cette valeur indique la probabilité de développer une arthrite goutteuse..

Dans une attaque aiguë de la maladie, les globules blancs immatures entrent dans le foyer de l'inflammation, ce qui provoque une augmentation de l'ESR avec la goutte.

Un nombre élevé de globules blancs et un décalage vers la gauche du nombre de globules blancs indiquent que l'inflammation commence à se développer.

Dans la forme aiguë de la maladie dans le sang du patient, le nombre de lymphocytes, responsables de la formation de l'immunité, diminue. Si la goutte s'accompagne du développement de symptômes de polyarthrite rhumatoïde, le taux sérique de monocytes augmente..

Un test sanguin biochimique vous permet de déterminer le niveau de certains composants du sang. Le plus important:

  • les acides sialiques;
  • fibrine;
  • séromucoïde;
  • haptoglobine.

Avec la goutte, leur concentration dans le sang augmente et une protéine C réactive apparaît..

Grâce à cette analyse, la concentration d'urine est déterminée. Ses indicateurs sont très différents selon le sexe de la personne. Pour les hommes, la norme est de 460 μM / L, les femmes - 330 μM / L.

Le dépassement de cette valeur indique une altération de la fonction rénale. De plus, grâce à un tel test sanguin de laboratoire, les niveaux de créatinine sont déterminés. Normalement, son indicateur est de 115 mmol / l.

Des valeurs plus faibles indiquent une maladie rénale.

Avec la goutte, les indicateurs biochimiques suivants augmentent:

  • protéine;
  • glucose;
  • les lipoprotéines;
  • cholestérol total;
  • ions calcium.

Analyse d'urine

L'urine contient des acides et le principal est l'acide urique.Par conséquent, l'étude de l'analyse de l'urine aide le médecin à identifier la maladie. Examinant le fluide biologique, un spécialiste prête attention aux indicateurs suivants:

  • composition chimique (glucose, protéines, etc.);
  • réaction urinaire et densité relative;
  • indicateur de couleur, transparence;
  • la présence de mucus et d'épithélium cylindrique;
  • teneur en impuretés sanguines.

Pour déterminer la concentration d'acide urique dans l'urine, le volume d'urine collecté par jour est étudié. Si une personne est en bonne santé, ce chiffre est normalement de 250 à 750 mg..

Avec des reins fonctionnant normalement, la valeur d'analyse d'urine obtenue ne va pas au-delà de la norme.

Une diminution ou une augmentation significative de l'indicateur quantitatif dans une direction ou une autre indique le développement d'une pathologie rénale, qui conduit à l'apparition de la goutte.

La couleur de l'urine est normalement jaune paille et la densité est de 1010-1022 g / l. En cas d'insuffisance rénale, la densité relative est inférieure à 1010 g / l. Le médecin étudie également la réaction de l'urine. La norme est un pH de 5,5 à 7,0. Le dépassement de cette valeur indique une forme grave de goutte..

Normalement, l'urine ne contient pas de nitrites. Ils se forment sous l'influence de bactéries avec stagnation de l'urine dans le détrusor. Une augmentation de la concentration en nitrite est observée avec la goutte asymptomatique. Dans l'analyse de l'urine, la norme des globules blancs est de 0 à 3 dans le champ de vision.

Remarque! Le dépassement de cette valeur indique le développement du processus inflammatoire.

De plus, dans l'analyse de l'urine avec goutte, il y a:

  • des particules de protéine d'albumine, qui fait partie du sang;
  • épithélium cylindrique;
  • impuretés sanguines.

Roentgen

La radiographie est utilisée pour diagnostiquer la goutte des doigts ou des articulations des jambes. Dans l'image, le dépôt de sel et les processus pathologiques dans l'articulation peuvent être bien pris en compte..

À l'examen, l'arthrite goutteuse est déterminée par des taches blanches d'un diamètre de 0,5 mm à 3 cm, ce sont des tofus résultant du dépôt de sels d'acide urique dans les tissus périarticulaires. Ils sont formés sur 5 ans.

Accélère leur exacerbation de la goutte.

Les rayons X sont activement utilisés dans la forme chronique de la goutte. Si cette maladie survient pendant une longue période, elle peut affecter les poches et les tendons périarticulaires. Dans ce cas, un processus inflammatoire se produit souvent. Dans ce cas, le médecin prescrit une biopsie.

Ponction du liquide synovial

Une ponction du liquide synovial, qui se trouve dans la cavité articulaire, aide à poser un diagnostic précis. Sa composition chimique est similaire au plasma sanguin, mais il y a un composant supplémentaire - l'acide hyaluronique, qui est responsable de sa viscosité. Chez une personne en bonne santé, le liquide est incolore et sa consistance ressemble à de l'eau. Avec la goutte, les globules blancs et les cristaux d'urate y sont déterminés..

La ponction est une procédure douloureuse, mais l'anesthésie n'est pas effectuée, car La novocaïne affecte négativement le contenu du noyau cellulaire. Le liquide est retiré de la cavité articulaire pour examen bactériologique. Le médecin attire l'attention sur les paramètres suivants de la substance:

  • transparence et indice de couleur;
  • le degré de formation du caillot de mucine;
  • indicateurs de viscosité et de densité.

L'analyse permet au médecin de déterminer quels processus se produisent dans le tissu cartilagineux et son état morphofonctionnel. Chez une personne malade, le liquide synovial devient trouble, devient verdâtre, sa viscosité diminue et la présence de phagocytes en elle indique le début du processus inflammatoire.

La goutte est caractérisée par la présence de sel dans les articulations, une biopsie est donc réalisée pour déterminer leur quantité. À cet effet, un peu de liquide intra-articulaire est prélevé..

Règles de préparation au test

Pour déterminer la cause, le stade et le type de goutte, ils sont testés. Mais dans certains cas, les résultats peuvent être faussés, ce qui conduit à un diagnostic erroné et, par conséquent, à un traitement incorrect. Par conséquent, il est important de bien préparer l'analyse:

  1. Ne buvez pas d'alcool 1 à 2 jours avant la procédure.
  2. Vous devez exclure du régime les aliments qui contiennent une grande quantité de vitamine C. Sinon, un test sanguin biochimique montrera des écarts excessifs.
  3. Limitez la consommation de caféine, un médicament puissant qui affecte de nombreux organes. 8 heures avant le test, il est complètement exclu du menu, ainsi que le thé.
  4. Vous ne pouvez pas prendre d'aspirine, ce qui fausse les résultats des tests dans le sens d'une augmentation de la concentration d'acide.
  5. Les médicaments diurétiques qui modifient la composition de l'urine en raison de l'augmentation de sa sécrétion sont interdits.
  6. Huit heures avant de passer le test, vous ne pouvez rien manger. La procédure elle-même est effectuée à jeun.
  7. Avant la livraison du matériel biologique, 2-3 jours avant cela, vous devez suivre un régime. Cela minimisera l'impact des produits sur les résultats des tests. Il est conseillé de manger des produits laitiers et des aliments à base de plantes. Bean interdit.
  8. Vous devez abandonner les mauvaises habitudes et l'effort physique excessif.

Grâce à la bonne préparation aux tests, le médecin établira le bon diagnostic et prescrira un traitement adéquat.

Comment comprendre et quoi faire si les tests sont faux?

Si le patient ne respecte pas les règles avant de passer les tests, les résultats de la recherche peuvent être faussés. Cela conduit à un diagnostic incorrect. Le plus souvent, une concentration plus élevée d'acide urique est trouvée dans les analyses, à cause de laquelle le médecin n'évalue pas correctement les résultats.

Les examens préliminaires conduisent également à une telle distorsion, dans laquelle un fort effet a été exercé sur le corps, par exemple les rayons X. Si une personne prend des médicaments pour une pathologie, le résultat des tests est considérablement déformé. Par conséquent, vous devez suivre un régime, arrêter de boire de l'alcool, réduire l'utilisation de café, de thé, faire une pause dans le traitement.

Comment identifier la goutte sans analyse?

Avec la goutte, le gros orteil est le plus souvent touché, puis en fréquence - les articulations du genou et de la cheville. L'arthrite des articulations du coude et des petites articulations des mains est beaucoup moins courante..

Une telle maladie présente un grand nombre de signes pouvant suggérer le développement d'une pathologie. La première étape se déroule sans aucun symptôme. L'accumulation de sels dans les articulations entraîne une exacerbation de la maladie.

Le deuxième stade de la maladie s'accompagne de signes plus prononcés.

Les premiers symptômes qui suggèrent la goutte comprennent la douleur et l'enflure de la zone où se trouve l'articulation touchée. Ensuite, la maladie commence à se produire avec des exacerbations périodiques et des périodes de rémission.

Une exacerbation est observée le matin et tard le soir. La peau du site pathologique rougit et devient brillante. Il y a un gonflement dans les tissus articulaires et périarticulaires. Lorsque vous cliquez sur l'articulation, une douleur intense se produit, la température augmente.

L'homme se sent fatigué et malade.

Le syndrome douloureux est si fort qu'une personne ne peut pas bouger sa jambe et toucher l'articulation touchée entraîne des tourments insupportables.

La peau devient bleue, devient chaude au toucher et l'articulation grossit rapidement. En même temps, les analgésiques n'aident pratiquement pas. Avec la goutte, des symptômes d'intoxication sont observés, car.

le niveau de médiateurs inflammatoires augmente dans le sang.

La forme chronique se caractérise par la formation de tofus sous la peau, qui se ramollissent lors de l'exacerbation. Ce sont des sels d'acide urique qui s'accumulent dans l'articulation. Grâce à cette caractéristique spécifique, la goutte peut être diagnostiquée avec précision sans analyse..

Dans les cas avancés, ces formations sont capables d'atteindre plusieurs centimètres de diamètre. Sous les tofus, des ulcères trophiques se développent souvent, d'où se détache une masse pâteuse de couleur blanche. La douleur sous forme chronique de goutte est vive, fréquente et peut durer plusieurs heures par jour.

Une crise de goutte disparaît au bout de 4 à 9 jours, tous les symptômes disparaissent et l'on se sent mieux. Une attaque répétée survient le plus souvent après 2-3 mois.

Tests de goutte: donner du sang et de l'urine pour diagnostiquer la goutte

Recommandations d'un orthopédiste et rhumatologue...

Le principal facteur de progression de la maladie est une augmentation de la concentration d'acide urique dans le corps. En raison d'une altération du métabolisme lipidique, une dysfonction rénale et une augmentation de la quantité de sels de sodium sont observées.

Lorsque le niveau maximum est atteint, les sels se transforment en cristaux. Ils conduisent à la destruction des tissus et à la déformation osseuse des articulations.

Les principales pathologies concomitantes de la goutte sont l'arthrite, les maladies rénales et une violation du système urinaire.

Pour établir un tableau clinique clair, chaque patient se voit prescrire une série d'examens instrumentaux et de tests de laboratoire. Selon la gravité de la maladie, leur nombre peut être plus petit ou plus grand..

Remarque: selon le spécialiste contacté, le diagnostic peut être prescrit par un gynécologue, néphrologue, thérapeute, oncologue ou rhumatologue.

Pour confirmer le diagnostic initial, de l'urine est administrée, avec goutte, du liquide synovial et du sang sont examinés. Effectuer une échographie du système génito-urinaire, dans certains cas, il est possible d'établir clairement le nombre et la localisation des cristaux.

Méthodes de laboratoire pour diagnostiquer la maladie

informations à lire

La goutte peut se produire dans le contexte d'autres processus pathologiques qui progressent dans le corps, ou être un problème indépendant. Par conséquent, les experts prescrivent divers tests pour la goutte. Cela aide beaucoup à poser un diagnostic et à déterminer les facteurs qui déclenchent la maladie. Il n'est pas possible de prescrire un traitement sans un examen approfondi du patient.

Ainsi, le diagnostic de goutte (analyses) comprend:

  • prélèvement de sang et étude approfondie dans des conditions biochimiques;
  • test sanguin général du patient;
  • une étude de l'urine du patient;
  • échantillonnage et étude ultérieure des caractéristiques du liquide synovial du patient;
  • roentgenography;
  • biopsie.

En raison de la livraison du matériel pour la recherche biochimique, les techniciens de laboratoire établissent avec précision l'indicateur de fibrine (poids moléculaire élevé, protéine non globulaire) dans le sang du patient, vérifient la qualité du métabolisme des protéines, identifient les dérivés acylés de l'acide neuromique et la présence de la protéine de phase aiguë.

Pour l'analyse dans le diagnostic de la goutte à l'aide de sang intraveineux

Important! En cas de suspicion de goutte, des analyses de sang aident à établir une concentration élevée d'urate..

Normalement, chez les hommes, l'indicateur ne doit pas dépasser la plage de valeurs de 460, et chez les femmes, la limite supérieure n'est que de 330 μM / L. Malheureusement, seul un test sanguin de laboratoire ne suffit pas pour confirmer définitivement le diagnostic, les médecins prescrivent donc des études supplémentaires.

Si vous passez le test d'urine pour la goutte correctement, vous pouvez déterminer le facteur exact qui a déclenché l'apparition de la maladie. Toute l'attention est portée sur les indicateurs du niveau d'acidité et de la concentration d'acide urique. Si les soupçons des médecins sont confirmés, le prochain rendez-vous est une analyse pour déterminer le volume quotidien d'urine.

Les lecteurs étudient souvent avec ce matériel:

  1. Les onguents les plus efficaces contre la goutte
  2. Recettes efficaces avec du soda pour traiter la goutte

Si le patient soupçonne de développer une goutte, il doit consulter un médecin. En même temps, c'est très bien s'il comprend qu'il y aura une série de clôtures de matériel biologique pour la recherche à venir.

Un symptôme clair de la progression de la maladie à l'origine de la déformation

Analyse sanguine générale

Si la maladie est à ses débuts, les résultats de cette analyse ne seront pas informatifs. Lorsqu'une exacerbation commence, un processus inflammatoire se développe dans le corps.

Dans ce contexte, une augmentation du nombre de leucocytes est notée et la formule elle-même se déplace vers la gauche. Ce comportement indique un grand nombre de bâtons non encore mûris..

En même temps, les bâtons déjà arrivés à maturité se déplacent vers le centre de l'inflammation et sont détruits.

Avec l'inflammation, les globules blancs matures se précipitent au centre de la maladie

De plus, il y a une augmentation de l'ESR avec la goutte.

Important! Les autres indicateurs ne sont pas pris en compte en raison de leur faible importance. L'exception est seulement la présence d'une pathologie concomitante sévère.

Don de sang pour la biochimie

La méthode de recherche en laboratoire présentée pour le diagnostic de la maladie fournit les informations les plus précieuses sur l'état du patient. Grâce à lui, le médecin peut clairement déterminer si le niveau d'acide urique est augmenté.

Avec la goutte, la formule sanguine présente les caractéristiques suivantes:

  1. La teneur en protéines en phase aiguë dépasse les limites acceptables.
  2. Un quart des patients ont des indicateurs de sucre en hausse.
  3. Si la pathologie évolue avec une dysfonction rénale, les niveaux de créatinine augmentent.
  4. Les lipides et les lipoprotéines dépassent la norme autorisée.
  5. Augmentation du calcium.
IndicateursNorme
Enfants jusqu'à 1 mois.Enfants jusqu'à 1 an.Enfants de 1 à 14 ansHommesFemmes
Protéines totales, g / l48-6856- 7363- 8264-83
Albumine, g / l35- 4435- 4936- 5533-50
Protéine C réactive (CRP), mg / lnégatifJusqu'à 0,5
Alanine aminotransférase (AlAt), unités / l13-4510-4010-40jusqu'à 44jusqu'à 31
Aspartate aminotransférase (AsAt), unités / l25-7525-7516- 6110-40
Alpha amylase, unités / ljusqu'à 120jusqu'à 100
Phosphatase alcaline, unités / ljusqu'à 150jusqu'à 640jusqu'à 268jusqu'à 239
Cholestérol, mmol / L1.5-3.01.7-4.93,8 - 6,43.0-6.03.0-6.0
Cholestérol des lipoprotéines de basse densité, mmol / l1,6-3,52.1-4.71,91-4,5
Cholestérol à lipoprotéines de haute densité, mmol / L0,9-1,90,7-1,830,9-2,2
Glucose, mmol / L1.7-4.63.4-6.13.8-5.82
Fructosamine, μmol / L204-284
Bilirubine totale, μmol / l17- 673,5-20,73.41-17.0
Bilirubine directe, micromole / l4.3-12.70,82-3,30-3,41
Créatinine, μmol / L35-11063-11554-97
Acide urique, μmol / L0,15-0,280,13-0,210,16 - 0,41210-319146-349
Urée, mmol / L2,5-4,43.4-5.84.4-7.32,39-6,39
Fer, μmol / L9.7- 33.16,4 - 15,09.4- 32.011.59-30.48.8-30.4
Potassium, mmol / L4.6-6.54.1-5: 63.7-5.1 ème3.4-5.5
Ionisation du calcium, mmol / l0,94-1,161,04-1,272.14-2.5
Sodium, mmol / L136-155133-141132-157136-145
Magnésium, mmol / L0,67-0,950,7-1,30,67-1,04
Phosphore, mmol, l1,87 - 2,71,3- 2,41.0- 1.70,88-1,44
Acide folique, ng / ml3-173.1-17.1
Vitamine B12, ng / ml160-1300181-900

Tableau: Paramètres sanguins biochimiques chez une personne en bonne santé, en fonction de l'âge et du sexe.

Important! Si un spécialiste a des soupçons de goutte secondaire, c'est-à-dire qui est apparue en raison d'un processus pathologique plus fort, il est préférable d'étudier des indicateurs tels que le fibrinogène, la bilirubine, l'enzyme hépatique et la prothrombine. Une augmentation des indicateurs indique un dysfonctionnement de divers organes internes.

Il convient de porter une attention particulière à la façon de déterminer la goutte en déterminant l'acide urique dans le sang. Avec la progression de la maladie, ses indicateurs augmentent toujours. L'approche correcte dans le rendez-vous de cette analyse est considérée lorsque le médecin prescrit son accouchement avant le début du traitement (afin de clarifier le diagnostic) et pendant le traitement (pour déterminer l'efficacité).

Analyse générale d'urine

La méthode de diagnostic est efficace en présence d'insuffisance rénale concomitante. Le principal indicateur du développement de la goutte est la présence d'urates cristallisés dans les sédiments du matériel biologique.

Un test d'urine pour la goutte peut également montrer:

  • qu'avec l'urine, des particules de protéine d'albumine, qui fait partie du sang, sont sécrétées;
  • le matériau d'essai contient des impuretés sanguines;
  • un épithélium cylindrique a été trouvé dans l'urine.

Important! Si un ou plusieurs indicateurs ont été identifiés, on peut dire en toute sécurité qu'il y a des calculs dans les reins.

Analyse d'urine pour la biochimie

Une autre étude qui montre clairement la concentration d'acide urique dans le matériel biologique. Le plus souvent, la base est l'apurement (volume journalier total alloué). Chez les personnes en bonne santé, c'est de 250 à 750 milligrammes. Selon la vraie raison qui a provoqué le développement de la pathologie, le volume indiqué variera.

Test d'urine réactif

Avec un fonctionnement normal des reins, les indicateurs restent dans des limites acceptables. Dans ce cas, une augmentation de l'acide urique dans le matériel d'essai sera également proportionnelle aux indicateurs obtenus dans l'étude du sang.

Si une personne consomme de nombreux aliments contenant des purines par jour, le taux d'acide urique augmente. Avec le développement de la goutte secondaire sur fond de pathologie rénale, le volume alloué ne dépassera pas 250 milligrammes par jour, en raison du faible niveau de filtration.

Ces études sont nécessaires. Vous devez également savoir quels tests sont effectués avec la goutte en plus:

  • examen du liquide synovial des articulations (nécessaire pour confirmer le diagnostic d'arthrite goutteuse);
  • étude du contenu du tofus (réalisée aux derniers stades de la maladie en ouvrant les formations et en étudiant la masse accumulée dans l'articulation).

Le processus de collecte du liquide synovial pour une étude et un diagnostic ultérieurs

Vous devez clairement comprendre les tests dont vous avez besoin pour passer avec la goutte afin de développer correctement un schéma thérapeutique. Cela doit être fait correctement et en temps opportun. Sinon, la progression de la maladie entraînera une déformation complète des articulations des doigts.

Goutte: causes de la maladie, une liste de tests pour la goutte, leur interprétation

La goutte est une maladie métabolique caractérisée par une augmentation de la concentration d'acide urique dans le sang (urates) et une inflammation des articulations. Dans l'article, nous analyserons les tests que vous devez passer pour poser un diagnostic..

Attention! Dans la classification internationale des maladies de la 10e révision (CIM-10), la goutte idiopathique est indiquée par le code M10.0.

Classification et symptômes

Selon les symptômes, la goutte se divise en 4 étapes:

  • Stade I: une hyperuricémie survient, qui dépasse 7 mg par décilitre de sang. Souvent, l'hyperuricémie est détectée accidentellement lors d'un test sanguin. Les symptômes sont absents;
  • Stade II: bien avant la première crise de goutte, des cristaux d'urate se trouvent dans la synoviale sans provoquer d'inconfort;
  • Stade III: crise de goutte aiguë;
  • Stade IV: les symptômes typiques de ce stade sont les nœuds goutteux. Au cours de ce processus, des cristaux d'acide urique se déposent sous la peau, par exemple sur les articulations douloureuses des doigts ou le cartilage de l'oreille. Les articulations et les tendons peuvent également être affectés..

La maladie peut également être classée en fonction des zones du corps dans lesquelles elle provoque une gêne:

  1. Articulations: Des attaques de goutte peuvent se produire tout le temps. Si elle n'est pas traitée, des modifications permanentes des articulations peuvent survenir. L'os est déformé et détruit.
  2. Tissus mous: le risque de goutte dans cette zone est très rare avec les médicaments modernes..
  3. Reins: les urates cristallisés se déposent dans les organes. Si de petits tubules rénaux se bouchent, des calculs rénaux peuvent se former.

Les dommages aux reins sont considérés comme particulièrement dangereux. Cette condition peut perturber le fonctionnement des reins et, dans le pire des cas, entraîner une insuffisance rénale.

Traitement

Le traitement dépend du stade de la maladie. Au début du traitement de l'attaque, le médecin recommande de prendre les médicaments suivants:

  • médicaments analgésiques: diclofénac, naproxène et ibuprofène. L'acide acétylsalicylique (AAS) à faible dose augmente le risque de développer la goutte, comme en témoignent les études;
  • Cortisone;
  • Colchicine.

Si la colchicine est utilisée à la place des AINS dans un diagnostic incertain, son effet ne se produira qu'en cas de maladie causée par la précipitation de cristaux. Le diagnostic de la goutte peut être effectué à la fois par un rhumatologue et un médecin traitant..

Contrairement aux AINS, la colchicine n'affecte pas directement l'inflammation, mais est le seul médicament qui traite la cause des symptômes de la goutte..

La colchicine empêche la capture des globules blancs et le transport des urates, interrompant ainsi une attaque aiguë de la maladie. La colchicine est efficace dans toutes les conditions goutteuses, mais pas dans le cas de la PR auto-immune.

Les numérations globulaires pour la PR diffèrent considérablement de celles de la goutte.

Et prescrire également des médicaments qui réduisent le niveau d'urate dans le sang; c'est l'option de traitement la plus importante pour une crise aiguë. S'il n'y a aucun signe de la maladie, mais qu'une hyperuricémie s'est déjà produite, le médecin peut également recommander de prendre les médicaments ci-dessus.

Il existe différents groupes de médicaments:

  • La benzbromarone et le probénécide augmentent l'excrétion d'urates par les reins, cependant, il est important de consommer une quantité suffisante de liquide;
  • L'allopurinol et le Febusostat ralentissent la synthèse des urates dans le corps.

Pendant le traitement, la teneur en urate dans le sang doit être vérifiée régulièrement. Le traitement de la goutte dure généralement six mois..

Les fruits, comme les poires ou les pommes, sont riches en fructose. Les experts conseillent pas plus de deux portions de fruits par jour. La limonade ou la noix de coco sont beaucoup moins favorables, car elles contiennent beaucoup de fructose..

Les purines se trouvent également dans les entrailles, les coquilles, les crabes, la peau de volaille et la peau de porc. Le chou, les asperges et les épinards contiennent également des purines, mais en plus petites quantités, ils ne constituent donc pas une menace pour la santé du patient.

Diagnostic de la maladie

Les symptômes de la pathologie goutteuse sont similaires à ceux de la polyarthrite rhumatoïde (abréviation: RA). Les deux maladies affectent les articulations, il peut donc être difficile de différencier correctement les maladies. Pour déterminer avec précision la cause des symptômes, il est important de passer les tests nécessaires..

La goutte se produit parce que l'hyperuricémie conduit à la formation de cristaux qui précipitent dans les articulations et détruisent le cartilage et les os avec un traitement intempestif..

La RA survient parce que le système immunitaire, en particulier dans les cellules articulaires du corps, ne peut plus distinguer les corps sains des corps étrangers (bactéries, virus), donc les attaque. Le résultat d'un traitement manquant ou inapproprié est la destruction du cartilage et des os.

Les maladies ont une chose en commun: l'inflammation provoque une hyperémie locale, un gonflement des articulations et des douleurs insupportables. Les deux maladies peuvent entraîner des déformations, une mobilité limitée et une diminution de la capacité fonctionnelle des articulations..

L'arthrite classique est toujours traitée avec des AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens: Diclofénac et autres). Les AINS anti-inflammatoires et donc analgésiques sont indiqués pour les deux maladies.

Une ponction articulaire avec l'obtention de liquide synovial aide à diagnostiquer correctement. Si de l'urate est détecté dans ce liquide, il indique à 100% la goutte. Dans la pratique quotidienne, cette méthode de diagnostic n'est réalisée qu'en cas de suspicion d'une maladie qui ne se manifeste pas par des symptômes caractéristiques..

Un diagnostic beaucoup moins compliqué est le test dit de la colchicine..

Initialement, le patient reçoit de la colchicine en une journée à une dose efficace, qui est administrée dans les 6 à 8 heures. Avec une véritable goutte, la douleur disparaît rapidement en 12 heures. S'il n'y a aucun effet, cela indique une autre maladie..

La colchicine étant efficace dans tous les types de goutte, le diagnostic peut également être établi à l'aide d'un test de haute précision. En cas de doute, il est recommandé d'effectuer une ponction articulaire pour recueillir et étudier la composition du liquide..

À quels indicateurs devez-vous faire attention lors de la réussite des tests

Habituellement, le médecin identifie la goutte en fonction des symptômes du premier et du deuxième jour de l'attaque. Une maladie est considérée comme probable si:

  • les symptômes se développent rapidement, c'est-à-dire dans les deux heures;
  • au début, une seule articulation tombe malade;
  • les symptômes disparaissent en 7 à 14 jours.

Les principaux symptômes qui indiquent la goutte sont:

  • augmentation de la teneur en urate dans la circulation sanguine (plus de 6,5 à 7 milligrammes par décilitre de sang);
  • diminution des symptômes de la colchicine;
  • identification de cristaux dans le liquide de la bourse.

Dans la période entre deux attaques, l'articulation touchée gonfle généralement légèrement et des cristaux de différentes tailles peuvent être détectés dans le fluide.

La pathologie se produit souvent avec l'obésité, le diabète, l'hyperlipidémie dans le sang et l'hypertension artérielle. Le patient doit également être examiné pour les maladies ci-dessus (test sanguin, mesure de la pression artérielle).

Selon l'évolution de la maladie, le médecin vérifie le fonctionnement des reins et évalue l'état des articulations. Dans de nombreux cas, l'espace articulaire diminue, la prolifération tissulaire, les défauts osseux, l'ostéoporose.

Seul un médecin prescrit des tests de goutte.

Un examen médical en laboratoire de la concentration d'acide urique dans le sang et l'urine est effectué par défaut en cas de suspicion de goutte. Avec la goutte, la concentration est supérieure à 7 mg / dl, généralement même supérieure à 8 mg / dl. Dans l'urine, la concentration d'urate est beaucoup plus faible. Lors d'une attaque aiguë, des niveaux élevés ne sont souvent pas détectés dans le sang, mais l'intensité de l'inflammation est généralement très forte..

Dans de rares cas (5%), la goutte se produit également avec une concentration normale d'acide urique dans la circulation sanguine. Un test sanguin biochimique n'aide pas à déterminer la cause exacte de la pathologie.

Les cristaux d'acide sont très souvent détectés dans le liquide synovial de l'articulation de la cheville.

Un examen aux rayons X ne révèle une pathologie que si de grands amas de dépôts cristallins d'acide urique se forment près de l'articulation ou de l'os (une forme chronique de la maladie). Des changements typiques ont été précédemment détectés en utilisant des techniques d'échographie ou d'imagerie..

Conseil! Seul un médecin peut diagnostiquer correctement la pathologie à l'aide d'analyses (ESR et autres). Les hommes et les femmes souffrant de goutte doivent consulter un médecin.

Il est strictement interdit de déchiffrer indépendamment les indicateurs et coefficients nécessaires. Les valeurs de la norme et de la pathologie dépendent largement des maladies et des conditions concomitantes du patient.

Sans le témoignage approprié d'un spécialiste, il n'est pas recommandé de subir des examens. Tous les tests (enfants et adultes) doivent être montrés à un spécialiste.

La liste des examens nécessaires sera faite par le médecin pour l'inflammation des membres.