Prennent-ils l'armée dans l'arthrose

  • Arthrose

L'arthrose est une maladie qui provoque la destruction du cartilage, en raison de laquelle une grave déformation des articulations se produit. Le plus souvent, la pathologie se fait sentir après 40 ans, mais parfois elle survient à un jeune âge. Même ceux qui n'ont que 17-19 ans.

L'arthrose n'est pas une contre-indication absolue au service militaire, mais certaines de ses étapes et formes (selon les articulations impliquées) libèrent les appelés du service. Vous pouvez suspecter une maladie au stade initial, si vous connaissez les symptômes:

  • Les zones endommagées répondent à un changement brutal de la météo: douleur douloureuse, sensations douloureuses et désagréables;
  • dans la zone des articulations touchées, il y a une douleur de tout effort physique, qui au repos disparaît;
  • la maladie progresse, la douleur peut apparaître même la nuit et une raideur se développe le matin;
  • aux stades 2-3 de la maladie, la mobilité est limitée, les rechutes provoquent une douleur notable, il est impossible d'ignorer ce degré de pathologie.

Au fil du temps, les articulations se déforment, la démarche de la personne change. Mais à ce stade de la maladie, en règle générale, le diagnostic est déjà établi.

Prophylaxie articulaire.

Restaurer le cartilage dans les articulations sans chirurgie!

Les étapes du développement de la pathologie

Les sources médicales distinguent 3-4 degrés d'arthrose. Ainsi, au stade initial, il est presque impossible à détecter et les symptômes sont légers. Le patient commence un craquement, un crépitement lors du déplacement de la zone endommagée, parfois il y a des douleurs qui passent sans prendre de médicament. La maladie est détectée par hasard lors de l'examen d'autres pathologies..

La deuxième étape est caractérisée par la présence de changements irréversibles, le processus de déformation commence et l'écart entre les articulations diminue. À ce stade, la mobilité des articulations endommagées est considérablement limitée. La douleur disparaît rarement sans prendre de médicaments..

Au troisième stade, le cartilage est abrasé de 70 à 90%, la lumière dans les images disparaît et les os sont recouverts de croissances - ostéophytes. Les douleurs sont si inconfortables que le patient a besoin d'injections de corticostéroïdes.

La quatrième étape est la destruction complète du cartilage, l'inefficacité de tout médicament et la nécessité d'une intervention chirurgicale. Le plus souvent, à ce stade, le cartilage détruit est remplacé par du cartilage artificiel.

Almag-01 pour l'arthrose des articulations

L'appareil Almag aide à l'arthrose, si vous l'utilisez systématiquement, modérément et correctement...

Prennent-ils l'armée dans l'arthrose

Le degré de la maladie et le type d'articulations touchées sont les principaux facteurs qui déterminent l'aptitude d'un conscrit au service militaire. Si un jeune homme a des soupçons d'arthrose, il doit alors subir un examen aux rayons X.

De plus, avec les résultats obtenus, le conscrit va chez le médecin pour un diagnostic. La radiographie montrera à quel point la lumière de l'articulation a changé, y a-t-il des croissances prononcées.

Qu'ils appellent ou non une personne, cela dépend des troubles concomitants: pieds plats, cyphose, ostéochondrose.

L'adéquation est également affectée par un facteur tel que l'évolution de la maladie. Une douleur intense, une raideur et une incapacité à bouger entraînent normalement une usure accrue des articulations. Dans ce cas, ils n'appellent pas l'armée.

Avec arthrose 1 et 2 degrés

L'arthrose du 1er degré n'est pas considérée comme une contre-indication au service militaire. Cependant, seulement si la taille de l'espace articulaire est supérieure à 4 mm et que le patient n'est pas préoccupé par les symptômes aigus. La maladie ne devrait pas évoluer rapidement.

A 2 degrés, la question reste plus controversée, car en l'absence de symptômes aigus et d'un écart articulaire de plus de 4 mm, la validité est maintenue. Mais à ce stade, le plus souvent, l'inconfort s'intensifie et la radiographie change. Les garçons sont classés dans la catégorie B - limité au repêchage militaire.

Prennent-ils l'armée avec une arthrose du pied

L'arthrose du pied se développe après des blessures, ou à la suite d'une anomalie congénitale, les pieds plats. Parfois, la cause est une maladie inflammatoire. Si le diplôme ne dépasse pas 2, alors la personne est le plus souvent reconnue apte au service.

Les personnes sont déclarées inaptes en cas de déformation du calcanéum, d’ostéoarthrite et d’angle maximal de Beler de 10 degrés.

Une solution cardinale à tous les problèmes articulaires.

Restaure les tissus endommagés et restaure pleinement la santé et la fonctionnalité des articulations.

Déformer l'arthrose et l'armée

La forme déformante de la maladie affecte souvent les grosses articulations. Si la largeur de l'espace commun n'est pas supérieure à 4 mm, le conscrit est considéré comme étant de forme limitée et reçoit la catégorie B. Il pourra l'appeler si les hostilités commencent.

Arthrose de la hanche et armée

La coxarthrose est un changement dégénératif de l'articulation de la hanche. Comme le cartilage appartient aux grosses articulations, la maladie se développe très lentement, il peut s'écouler des années avant que les premiers signes n'apparaissent. La douleur dans la défaite des éléments de la hanche est très forte.

Presque toujours avec des changements de démarche de coxarthrose, une boiterie apparaît, la mobilité est très limitée.

De tels changements provoquent une charge incorrecte sur la colonne vertébrale, ce qui entraîne le développement d'une scoliose, ainsi qu'une atrophie musculaire et une asymétrie des os de la hanche. Une dispense de l'appel est possible si:

  • les articulations sont affectées par une arthrose déformante, l'écart atteint 2-4 mm, pas plus (la catégorie B est mise);
  • la pathologie est très prononcée et s'accompagne d'une déformation de l'axe des jambes à partir de 5 degrés, tandis que la largeur de l'espace articulaire est inférieure à 2 mm (le jeune homme est complètement déchargé du service).

Dans d'autres cas, la question controversée est décidée par la commission, si la maladie se poursuit au stade initial, une personne peut être appelée.

Arthrose de la cheville et armée

Une arthrose de la cheville n'est prise dans l'armée que si la largeur de l'espace articulaire est supérieure à 4 mm et que le patient n'a pas de déformation. Autrement dit, la pathologie doit se poursuivre au stade 1 sans complications. Pour être exempté, un diagnostic fiable doit être obtenu..

Arthrose de l'articulation talus-naviculaire du 2e degré et de l'armée

Avec l'arthrose de l'articulation talo-naviculaire du 2e degré, de forts changements et croissances osseuses sont observés. Le patient souffre de limitations de mobilité et la douleur est beaucoup plus forte qu'avec les grosses articulations.

Le jeune homme est dispensé de l'appel, car cette forme de pathologie est plus aiguë que l'arthrose du 2e degré, affectant d'autres articulations. Lorsque le cartilage ram-naviculaire est détruit, le patient est complètement contre-indiqué dans l'activité physique - sauter et courir.

Arthrose et dépôt de sel

L'arthrose, ou ostéoarthrose, comme la maladie est communément appelée en médecine, est associée à des troubles métaboliques. La spécificité de la pathologie est l'endommagement du cartilage...

Arthrose du genou

Souvent, les recrues souffrent d'arthrose des articulations du genou, compliquée de maladies concomitantes - cyphose et pieds plats. Après un examen médical et un diagnostic, le jeune homme peut espérer la catégorie «inapte» s'il y a une déformation sévère ou si la lumière articulaire est inférieure à 4 mm. En outre, l'écart peut être estimé en pourcentage: avec 50% et un rétrécissement plus important, une personne n'est pas apte au service militaire. Vous ne pouvez pas appeler un jeune homme si la formation d'ostéophytes a commencé dans l'articulation du genou, et ils ont atteint une taille de 1 mm de diamètre et plus.

TIBETTEA - Guérison d'un rassemblement tibétain

Résout la plupart des problèmes articulaires..

En 28 jours, la collection tibétaine régénère le cartilage et les tissus conjonctifs des articulations!

Au stade initial de la maladie, le jeune homme sera emmené dans l'armée, à condition qu'il n'y ait pas de symptômes douloureux prononcés, d'inflammation et de restrictions de mobilité.

Arthrose de l'articulation de l'épaule et du coude

Cette forme de la maladie est rare, le diagnostic de "partiellement valide" n'est posé que dans le cas de la forme initiale de la maladie. Avec l'arthrose, le 2e degré du patient est radié du service militaire.

Que faire si vous êtes toujours appelé?

La décision du bureau d'enregistrement et d'enrôlement militaire peut faire l'objet d'un appel, conformément à l'article 46 de la Constitution de la Fédération de Russie. Il est possible de faire appel devant un tribunal. Pour faire appel de la décision de la commission, il est nécessaire de préparer une liste complète des documents confirmant le caractère déraisonnable de l'attribution de la catégorie «éligible».

Pour cela, il est nécessaire de recueillir les conclusions des médecins, des radiographies, ainsi que d'élaborer un recours. Il est important de se rappeler que si une personne entre dans le service et s’est vu attribuer le grade «ordinaire», elle ne pourra pas faire appel. Si la plainte est déposée uniquement dans le but de différer l'appel et que le jeune homme n'a aucun motif médical à cet effet, la situation peut s'aggraver. Vous pouvez faire appel de la décision du comité provisoire dans un délai de 3 mois à compter de la date de la décision du bureau d'enregistrement et d'enrôlement militaire.

L'arthrose de 2 degrés et plus limite dans certains cas l'adéquation d'un conscrit au service militaire. Pour vérifier la présence d'une pathologie, il est nécessaire de subir un examen complet et d'obtenir un diagnostic dans une clinique d'État.

ATTENTION: toutes les informations fournies sur le site sont publiées à titre informatif uniquement. Si vous recourez à la négligence, vous pouvez nuire à votre santé. Avant d'utiliser les informations lues sur le site, il est impératif de consulter un médecin!
Les images publiées sur le site proviennent de sources ouvertes. Si vous possédez des droits d'auteur sur des fichiers multimédias, écrivez-nous et nous résoudrons rapidement le problème.

Arthrose - vont-ils entrer dans l'armée?

L'arthrose est associée à des processus destructeurs du cartilage, à la suite desquels les articulations cessent de fonctionner correctement et interfèrent avec le fonctionnement normal d'une personne. Les changements pathologiques sont souvent diagnostiqués après 40 ans, mais au cours de la dernière décennie, un nombre croissant de diagnostics avec une telle maladie sont posés aux jeunes. En même temps, la question devient de savoir s'ils prennent l'articulation du pied ou du genou dans l'armée avec arthrose.

Ce qui guide le projet de tableau?

En cas d'arthrose de l'articulation du pied ou du genou, le comité de sélection décide de la possibilité de projet dans l'armée. Un examen médical militaire est effectué sur la base du gouvernement de la Fédération de Russie n ° 565, dont les dernières modifications sont entrées en vigueur en mars 2017.

Le document contient une division en 16 classes, une section sur l'arthrose du pied, du genou et des articulations vertébrales appartient à la classe 13. Le contenu est organisé selon le principe suivant:

  • numéro de série;
  • nom de la maladie;
  • catégorie fitness militaire.

Après chacun des articles, il y a des informations détaillées sur les critères sur lesquels le verdict est basé. Selon le degré d'aptitude au service, il existe 5 catégories. La catégorie A signifie l'adéquation totale, B - l'existence de restrictions de nature insignifiante, C - exempté de l'armée et ajouté à la réserve, G - indique l'inaptitude temporaire, D - totalement exempté de service.

À côté de la lettre, la commission attribue des nombres de 1 à 4, ce qui signifie la capacité de servir dans certaines troupes. Le chiffre 1 signifie les forces spéciales. En posant la question de savoir s'ils sont enrôlés dans l'armée dans de telles troupes souffrant d'arthrose du pied ou du genou du 1er degré, la réponse est non. Pour pouvoir y servir, il faut avoir une santé "idéale".

Quelles sont les causes de la maladie chez les personnes d'âge militaire?

La dynamique de ces dernières années démontre clairement la croissance du développement de l'arthrose du genou et d'autres types d'articulations chez les jeunes et même les adolescents. Les principales causes du développement de changements pathologiques dans les articulations sont les blessures et la dysplasie..

La probabilité de développer une pathologie de l'articulation du pied ou de l'articulation du genou augmente dans les cas suivants:

  • la présence dans le passé de blessures, de fractures osseuses, d'entorses;
  • sports professionnels, y compris l'haltérophilie, le hockey et le football;
  • inflammation passée, qui a donné une complication;
  • écarts dans le développement des articulations de nature congénitale.

Pour établir un diagnostic précis et préciser s'il est enrôlé dans l'armée, le conscrit subit un examen médical auprès de médecins tels que radiologue, rhumatologue ou traumatologue. Le degré d'arthrose est détecté sur la base de rayons X, qui montrent le degré de croissance osseuse des ostéophytes et la taille du rétrécissement de l'espace articulaire.

Arthrose du 1er degré: entrent-ils dans l'armée

L'arthrose du 1er degré de l'articulation du pied ou du genou est considérée comme le stade initial de la maladie. Extérieurement, les changements pathologiques des tissus cartilagineux n'apparaissent pas et peuvent passer inaperçus pendant longtemps. Chez les jeunes à l'âge militaire, les principales causes de lésions articulaires sont des blessures antérieures, un excès de poids corporel ou des troubles métaboliques. Dans le même temps, une personne peut entendre des craquements périodiques, ressentir de la douleur après un effort physique, ressentir de l'inconfort face aux changements météorologiques.

Malgré la plus grande part de la probabilité de développer une forme plus grave de la maladie à l'avenir, un diagnostic d'arthrose de degré 1 n'est pas une raison pour accorder un ajournement de l'armée ou pour assigner un groupe de nullité totale. Dans ce cas, le groupe B est affecté au conscrit, ce qui signifie la possibilité de servir, mais impose certaines restrictions.

Dans la plupart des cas, les conscrits atteints d'arthrose du 1er degré sont reconnus aptes au service dans les troupes de 3e catégorie. Pour un jeune homme, cela signifie une opportunité de devenir conducteur ou membre d'équipage d'équipement au sol, de participer à la garde.

Arthrose du 2e degré: s'ils prennent pour service

En l'absence de traitement en temps opportun, l'arthrose de l'articulation du pied ou du genou du 1er degré au fil du temps dégénère en 2 degrés. De tels changements articulaires sont clairement visibles sur la radiographie et sont lourds pour le patient avec une diminution significative de la qualité de vie. Un jeune peut ressentir des douleurs périodiques et une mobilité limitée des articulations. Dans la plupart des cas, vous pouvez observer visuellement la présence d'un œdème et de foyers d'inflammation.

La prise de 2 degrés de l'articulation du genou dans l'armée avec arthrose dépend de la nature de l'évolution de la maladie et de la gravité des symptômes. Le projet de comité prend en compte les nuances suivantes:

  • le degré de déformation du tissu osseux;
  • détérioration du cartilage;
  • la taille du rétrécissement de l'espace articulaire;
  • la présence de maladies concomitantes.

Avec des déformations mineures du cartilage et du tissu osseux, un jeune homme est enrôlé dans l'armée avec un service limité. En cas de déformations prononcées et de symptômes d'arthrose du 2e degré, une décision est prise concernant l'exemption du service militaire. Pour ce faire, respectez les critères suivants:

  • adéquation avec la nomination du groupe B - avec déformation du joint, dans laquelle la largeur de l'espace du joint est de 2 à 4 mm;
  • inadéquation avec la nomination du groupe D - avec des symptômes prononcés d'arthrose, la présence de croissances osseuses à la surface des os de l'articulation et l'écart articulaire inférieur à 2 mm.

La décision de rédiger dans l'armée est prise sur la base des conclusions des médecins et des résultats des examens.

Arthrose du 3ème degré: une question d'appel

L'arthrose de l'articulation du pied ou du genou du 3e degré est associée à la présence d'une douleur constante dans la vie d'une personne avec un tel diagnostic. La radiographie montre clairement une réduction significative de la taille de l'espace articulaire et de la déformation de la surface osseuse.

Un diagnostic d'arthrose de grade 3 au genou ou à une autre articulation impose une interdiction de service militaire. Cette limitation est liée au fait qu'une personne avec ce diagnostic éprouve un inconfort douloureux sévère en raison d'une altération grave du système musculo-squelettique. L'exercice pour les personnes atteintes de destruction du cartilage est la principale contre-indication.

Prennent-ils des brosses ou des pieds dans l'armée souffrant d'arthrose?

L'arthrose peut survenir dans diverses articulations du corps humain et affecte souvent les mains et les pieds. À l'heure actuelle, les changements dans le tissu cartilagineux des mains ne sont pas considérés par les règles actuelles comme des motifs pour obtenir un ajournement de l'armée. Dans ce cas, une réservation est faite, une centaine de recrues peuvent être jugées inaptes au service:

  • en présence d'un ensemble de dysfonctionnement du membre;
  • avec des problèmes de nutrition tissulaire;
  • perturbation de l'approvisionnement en sang.

La catégorie D pour l'arthrose du pied n'est attribuée qu'avec une déformation prononcée des articulations, qui sont irréversibles. Dans le même temps, pour obtenir le statut d'inaptitude au service, la présence d'une maladie concomitante est requise, qui est dans la plupart des cas des pieds plats.

Dans le cadre du verdict, «approprié» «inapte» est rendu sur la base de nombreux facteurs. La reconnaissance d'un conscrit comme apte au service ou imposant une interdiction est possible avec de graves déformations des articulations du pied, ce qui dans la plupart des cas est observé avec une arthrose de grade 3. Des déformations explicites des articulations du 2e degré peuvent servir de motif pour obtenir le statut d'inaptitude à l'armée, mais dans la plupart des cas, d'autres maladies du pied doivent être présentes pour cela..

Nuances spéciales

Lors de l'examen de la nature de la maladie, toutes les circonstances sont prises en compte. Les changements pathologiques de l'articulation du genou se développent le plus souvent à la suite d'une blessure au genou, de processus inflammatoires ou de lésions du ménisque. Le risque d'arthrose chez les patients qui ont subi une ablation du ménisque est assez élevé et est de 9 sur 10.

Selon les règles en vigueur, l'arthrose du 1er degré n'est pas un obstacle au service militaire, même s'il y a amincissement du ménisque ou s'il a été retiré. Avec des changements pathologiques du 2e degré, l'obtention d'un groupe inapte est possible lorsque l'écart articulaire est rétréci à une distance inférieure à 4 mm.

Une catégorie spéciale de cas se retrouve avec des situations où une chirurgie de l'articulation du genou a été réalisée pendant la période de recrutement ou plus tôt. Dans ce cas, le conscrit est exempté du service militaire pour une période de 6 mois. Ensuite, le processus de passage de la commission médicale est répété et la décision est prise par la commission sur la base du succès du traitement de l'arthrose du genou.

Si vous n'êtes pas d'accord avec la décision de la commission concernant l'adéquation du service militaire, un conscrit peut toujours déposer une plainte auprès d'une autorité supérieure. La complexité de l'arthrose réside dans le fait qu'il est souvent difficile de faire la distinction entre les degrés d'arthrose et la nature du développement des changements pathologiques du cartilage et des tissus cartilagineux environnants..

L'arthrose du pied ou du genou ne permet pas toujours d'obtenir un ajournement du service militaire. L'obtention d'un groupe d'inaptitude n'est possible qu'en présence de déformations importantes des articulations, ce qui est devenu la raison de l'impossibilité de leur fonctionnement normal. Le diagnostic d'arthrose du 3ème degré impose une interdiction du service militaire. L'obtention d'une réponse négative ou positive à la question de savoir s'ils prennent 2 degrés pour servir dans l'armée avec arthrose dépend du degré et de la nature des changements pathologiques.

Prennent-ils dans l'armée avec une arthrose des articulations

On pense que seules les personnes âgées sont touchées par l'arthrose, mais la maladie est souvent fixée chez les jeunes qui développent une maladie due à un facteur héréditaire, à des pathologies inflammatoires infectieuses ou à un sport particulier. Les questions de savoir s'ils s'engagent dans l'armée avec arthrose des articulations et si le degré de déformation ou de localisation des articulations touchées intéresse les conscrits qui ont des problèmes correspondants.

L'arthrose endommage et détruit les tissus articulaires. Il existe 3 stades de développement de l'arthrose. Le stade initial de la maladie est caractérisé par un gonflement, une douleur légère et il n'y a pas de changements notables, de perturbations dans le travail et l'apparence de l'articulation.

La pathologie se développe progressivement:

  • la première étape est caractérisée par une modification du cartilage, le cartilage perd sa plasticité au fil du temps et la friction entre les surfaces articulaires augmente. Des fissures se forment à la surface du cartilage, ce qui provoque un gonflement de l'articulation du genou. La douleur passe rapidement;
  • la deuxième étape est détectée par des processus de déformation. Il y a un rétrécissement de l'espace articulaire et l'articulation devient moins mobile. La marche devient difficile, la douleur s'intensifie, un craquement se fait entendre même sur le côté;
  • la troisième phase du développement de l'arthrose est caractérisée par un amincissement du cartilage, à la suite duquel les os commencent à entrer en contact étroit les uns avec les autres. La douleur s'intensifie, la douleur dérange également au repos. Une pathologie négligée peut entraîner un handicap.

La décision de la commission médicale militaire est affectée par les paramètres de l'état de l'articulation touchée, ainsi que par la présence de maladies concomitantes des os et des ligaments. La maladie est réglementée conformément aux articles 65, 68 et 85 du calendrier des maladies..

Pour obtenir une exemption de l'armée, un citoyen en âge de projet doit subir une commission médicale au bureau d'enrôlement militaire. Les directives pour l'attribution d'une catégorie de condition physique sont un document spécial - le calendrier des maladies, où tous les diagnostics sont énoncés sur les articles dans lesquels le recruté est relevé de ses fonctions.

Avec l'arthrose, différentes catégories de durée de conservation peuvent être attribuées:

  1. Arthrose du premier degré. Avec ce diagnostic, ils sont principalement pris pour le service militaire à condition que la taille de l'écart articulaire dépasse 4 mm, qu'il n'y ait pas de dynamique négative et que le tableau clinique ne soit pas exprimé.
  2. Arthrose du deuxième degré. Dans la plupart des cas, un patient souffrant d'arthrose d'une telle complexité est classé dans la catégorie B. Il est crédité sur la réserve et peut être appelé lorsqu'une loi martiale est déclarée dans l'État..
  3. Arthrose du troisième degré. Étant donné que le cartilage est considérablement détruit à cette phase de la pathologie, il existe des croissances spécifiques d'ostéophytes sur les os et la largeur de l'espace articulaire est inférieure à 2 mm, le jeune homme est relevé de ses fonctions dans les rangs des forces armées et tombe dans la catégorie G.

En cas d'arthrose déformante d'une ou plusieurs grosses articulations, lorsque la largeur de l'espace articulaire est dans ce cas de 4 mm maximum, le conscrit se voit attribuer la catégorie B, qui en temps de paix est non conscrit.

Prennent-ils dans l'armée avec une arthrose de l'articulation de la hanche

Avec l'arthrose de l'articulation de la hanche, la pathologie évolue assez lentement, sur plusieurs années, et le jeune homme est appelé en service. L'exception est les cas où l'écart articulaire a une taille de 0,2 à 0,4 cm Sur la base de cet indicateur, le conscrit se voit attribuer une catégorie de condition physique B (limité pour le service). Dans le cas où la lumière articulaire est rétrécie à 0,2 cm, le conscrit reçoit la catégorie D et est exempté du service militaire.

Prennent-ils dans l'armée avec une arthrose de l'articulation de la cheville

L'articulation de la cheville appartient à la catégorie des grands. Si l'espace articulaire est inférieur à 4 mm, le conscrit peut être classé dans la catégorie B si l'arthrose est de 1 degré. Dans les cas plus complexes, ou lorsque des pathologies concomitantes sont détectées, le jeune homme a une chance d'obtenir la catégorie D.

Prennent-ils dans l'armée avec une gonarthrose?

La gonarthrose survient en raison de dommages au ménix, de processus inflammatoires, d'un excès de poids, d'un stress excessif ou de mouvements brusques pendant l'entraînement sportif. Le groupe à risque comprend les patients qui ont subi une intervention chirurgicale pour retirer les ménix.

En cas de gonarthrose déformante (au premier degré et sous une forme compliquée), le conscrit bénéficie d'une exemption de l'armée de catégorie D.

Si une maladie de l'articulation du genou entraîne un amincissement du ménix et que la largeur de l'espace est inférieure à 0,44 cm, le jeune homme est également dispensé du service militaire. Après la chirurgie, un délai de 6 mois est accordé conformément à l'article 85 du calendrier des maladies. Pour obtenir un retard, la présentation de documents confirmant le fait de recevoir les soins médicaux prescrits est requise. À la fin de la période de grâce, vous devez passer par une deuxième commission au bureau d'enrôlement militaire.

Coxarthrose et l'armée

Avec la coxarthrose, une lésion déformante de l'articulation de la hanche est fixée. La pathologie s'accompagne de douleurs intenses, de changements de démarche. Le processus est de nature progressive et au fil du temps, le patient développe de graves déformations du système musculo-squelettique, ce qui est incompatible avec le service militaire.

L'enquête a lieu conformément à l'art. 65 Calendriers des maladies. La catégorie B sans tirant d'eau est affectée si la largeur de la fente ne dépasse pas 2 à 4 mm..

Si la pathologie est compliquée par une déformation de l'axe du membre de plus de 5 degrés et que la largeur de la fente atteint moins de 2 mm, la catégorie D est attribuée au conscrit.

Ostéoarthrose

La pathologie est principalement fixée chez les jeunes hommes aux pieds plats. Les autres causes du développement de la maladie comprennent les blessures aux pieds, les malformations congénitales et les processus inflammatoires. La zone affectée devient enflammée et enflée, la douleur apparaît, la douleur s'intensifie lorsque les jambes sont pliées ou pendant la marche.

L'examen des maladies est effectué en vertu de l'article 68 du calendrier des maladies. Les jeunes présentant une déformation post-traumatique de l'os du talon accompagnée d'une diminution de la saillie de Beler à 10 degrés et d'une arthrose des articulations sont exemptés de la conscription. Si une telle violation anatomique est détectée, le conscrit se voit attribuer la catégorie G (exemption temporaire du service militaire). Le diagnostic d'arthrose de l'articulation talaco-naviculaire est confirmé par TDM et radiographie.

Arthrose du poignet et armée

Fondamentalement, ce type d'arthrose se présente comme une complication après une luxation ou une fracture des os du poignet..

La pathologie est révélée par un resserrement de l'articulation et des douleurs résultant de mouvements spécifiques ou à des positions extrêmes de flexion - extension de l'articulation. Au repos, la douleur peut apparaître après une charge prolongée sur l'articulation douloureuse..

L'examen de la pathologie est effectué conformément à l'article 65 (paragraphe b). La catégorie B hors conscription est attribuée en présence d'une largeur de l'espace articulaire de 2 à 4 mm et de douleurs intenses.

Vidéo: Prennent-ils l'armée dans l'arthrose?

Comment prouver un diagnostic

Un conscrit doit soumettre des documents médicaux et des antécédents médicaux au bureau d'enregistrement et d'enrôlement militaire, dans lequel ses plaintes et ses études périodiques avec un spécialiste doivent être enregistrées, ainsi que l'avis du médecin traitant.

Pour confirmer le diagnostic d'arthrose des articulations, le conscrit doit subir des tests de laboratoire tels que des tests sanguins et urinaires. Les méthodes de recherche suivantes sont informatives:

  • goniométrie. Vous permet de déterminer l'amplitude de la mobilité articulaire;
  • diagnostic radiologique. Cela comprend l'examen aux rayons X, l'arthrographie, la TDM, l'IRM, l'échographie des articulations, les méthodes aux radionucléides.

Comment la commission médicale militaire décide de l'aptitude d'un recruté

Pour la décision, la commission médicale attire l'attention sur le degré d'arthrose et la présence d'affections concomitantes, notamment les pieds plats, la cyphose. Dans la plupart des cas, les raisons du licenciement sont l'arthrose des articulations du genou et des articulations du médio-pied, ainsi que des pieds plats 3 stades de développement.

Le verdict de l'examen médical militaire est également affecté par la gravité et les symptômes de la détection de la maladie. La pathologie aux deuxième et troisième stades est détectée par une douleur intense, des difficultés de mouvement et des articulations usées. Une attention particulière est accordée à la présence de déformations articulaires (arthrose 2 et 3 degrés), au degré de détérioration du cartilage. Un paramètre important est l'état de l'espace commun. Avec son fort rétrécissement, le conscrit est exempté du service militaire.

Pour la décision, la commission médicale du bureau d'enregistrement et d'enrôlement militaire prend comme base les documents médicaux soumis par le conscrit et l'avis du médecin traitant. La catégorie non-conscription est attribuée conformément au document de calendrier des maladies. Si nécessaire, la commission peut donner des instructions pour un réexamen.

En cas d'arthrose des articulations, le conscrit reçoit dans la plupart des cas une catégorie de non-conscription. Il est important de soumettre au bureau d'enregistrement et d'enrôlement militaire une liste complète des documents médicaux nécessaires, ce qui vous permettra de demander rapidement et avec compétence une exemption du service militaire..

Commentaires

Chers lecteurs, cet article vous a-t-il été utile? Que pensez-vous de la compatibilité de l'arthrose articulaire et du service militaire? Laissez vos commentaires dans les commentaires! Votre avis est important pour nous.!

Alina

«Après l'accident, mon fils a développé une arthrose de l'articulation du poignet. Lors de la commission médicale du bureau d'enrôlement militaire, on ne lui a pas proposé de faire des mouvements spécifiques dans lesquels il y avait de fortes douleurs, et il n'a pas donné sa libération de l'armée. J'ai dû reconsidérer la décision de la commission médicale devant le tribunal ".

Alexandre

«On m'a diagnostiqué une arthrose de l'articulation de la hanche du deuxième degré. Un tel diagnostic nécessite du repos et est incompatible avec le service militaire. Catégorie B affectée à créditer sur la réserve ".

Les jeunes atteints d'arthrose du genou sont-ils emmenés à l'armée

Contenu

On pense que l'arthrose de l'articulation du genou est le lot des adultes de plus de 40 ans. Cependant, ce jugement est incorrect, car cette maladie peut également se développer chez les jeunes. À un jeune âge, les garçons sont plus susceptibles de souffrir d'arthrose de l'articulation du genou. Et il est tout à fait naturel qu’en plus des questions concernant le traitement de la maladie, ils se demandent s’ils seront enrôlés dans l’arthrose. Il est impossible de répondre sans équivoque à cette question, car tout dépend du stade de la maladie, de la gravité de l'évolution et du degré de lésion articulaire..

Arthrose du genou: l'essence du problème

L'arthrose est une maladie caractérisée par un processus destructeur dans les articulations. Parmi toutes les variétés d'arthrose, c'est la destruction des articulations du genou que les médecins considèrent comme la plus courante. Ce type d'arthrose est également appelé gonarthrose. En règle générale, les adultes âgés de 40 ans et plus sont sensibles à cette maladie. Parmi les patients avec ce diagnostic, plus de femmes. Cependant, les jeunes sont également sensibles à cette maladie. Parmi les jeunes patients, la majorité sont des personnes qui sont professionnellement impliquées dans les sports, en particulier les types difficiles - athlétisme, course, saut.

Pour la maladie, les symptômes suivants sont caractéristiques, auxquels il faut prêter attention:

  • sensations douloureuses qui sont observées même avec le moindre effort physique sur les articulations du genou et de la hanche;
  • la douleur passe si l'articulation touchée est au repos;
  • augmentation de la douleur, ce qui oblige une personne à donner plus de repos et de repos à un membre malade;
  • au fil du temps, la douleur survient la nuit;
  • l'articulation touchée réagit aux changements climatiques («rebondissements»);
  • la mobilité de l'articulation affectée est altérée, ce qui s'accompagne d'un processus difficile de flexion et d'extension du membre;
  • des changements dans l'articulation elle-même sont observés, dont la gravité dépend du stade de la maladie.

Au fil du temps, ces symptômes sont exacerbés. Par conséquent, il est très important de trouver les premiers signes d'inflammation à peine perceptibles de l'articulation du genou, consultez un médecin. Plus tôt la maladie est détectée, plus elle est efficace et rapide à guérir en empêchant la déformation du genou et d'autres complications.

Arthrose du genou: stades de la maladie

Les médecins distinguent 3 stades de la maladie. Cependant, il est de coutume de distinguer séparément le stade très initial du développement de la maladie, selon lequel il est extrêmement difficile de diagnostiquer l'arthrose, car même une radiographie ne montre aucune violation ni déviation de la norme. Le stade initial est caractérisé par un léger gonflement de l'articulation. Mais ce symptôme est si léger que les patients n'y prêtent pas l'attention. Cependant, au fil du temps, les symptômes deviennent plus prononcés et diversifiés, et l'image de la maladie devient plus claire.

  1. Arthrose du 1er degré. Cette étape est caractérisée par des changements dans la région du cartilage. Dans le même temps, son élasticité s'aggrave, ce qui entraîne une friction accrue des surfaces de l'articulation. Au fil du temps, la formation de fissures à la surface du cartilage est observée. De plus, il y a une légère enflure au genou. Les sensations de douleur chez les patients atteints d'arthrose du 1er degré sont transitoires, mais en même temps, elles sont prononcées.
  2. Arthrose 2 degrés. Au deuxième stade de la maladie, les symptômes caractéristiques de la maladie augmentent de 1 degré et de nouveaux apparaissent. Ainsi, les os articulaires commencent à se presser encore plus. Le cartilage s'use presque complètement, il est presque inexistant. Les sensations douloureuses deviennent très intenses et fréquentes, se produisent même avec le moindre effort physique sur les membres inférieurs. Les problèmes de mobilité commencent, qui s'accompagnent d'un processus difficile de flexion et d'extension du membre dans le genou. Dans ce cas, le genou est très croquant.
  3. Arthrose 3 degrés. C'est le dernier stade de la maladie. Il se caractérise par une déformation complète de l'articulation du genou. Dans ce cas, il n'y a pas d'espace commun. La douleur dérange le patient même en l'absence d'effort physique sur le membre affecté, les mouvements sont très limités.

Si le patient demande de l'aide médicale aux premiers stades du développement de la maladie, elle peut être guérie efficacement et assez rapidement. Cependant, si vous atteignez la dernière étape, vous ne pouvez pas vous passer d'une intervention chirurgicale complexe.

Arthrose du genou: causes et groupe à risque

L'arthrose ne se produit pas à l'improviste. Comme tout autre processus pathologique, il a ses propres raisons. Les plus courants sont:

  1. Surpoids. Les médecins disent que l'obésité augmente la sensibilité d'une personne à développer une arthrose 3 fois. Cela est dû à l'effet accru sur la surface du cartilage, qui est très fragile et mince.
  2. Effort physique excessif. Dans ce cas, nous parlons d'athlètes professionnels. Souvent, l'arthrose est leur maladie professionnelle, car les articulations s'usent et se déforment en raison de charges agressives constantes.
  3. Mauvais mode de vie. En particulier, le tabagisme et l'abus d'alcool, qui affectent négativement les vaisseaux sanguins et les artères, les varices augmentent également le risque de développer une arthrose.

En règle générale, ce sont les genoux qui souffrent, car ils portent le fardeau principal, et ce sont eux qui supportent le poids du corps humain. De plus, le maillon faible est les articulations.

Causes de l'arthrose chez les appelés

Les médecins identifient un certain nombre de raisons pour lesquelles un jeune homme enrôlé dans l'armée peut souffrir d'arthrose. Ceux-ci comprennent, en règle générale, les éléments suivants:

  • blessures: entorse, fractures complexes des os des membres, luxations;
  • carrière sportive, en particulier dans le football, le hockey, l'haltérophilie;
  • processus inflammatoires passés avec complications;
  • dysplasie articulaire, c'est-à-dire une pathologie congénitale de la physiologie articulaire.

Beaucoup de jeunes qui ont une arthrose de 1 ou 2 degrés souhaitent savoir s'ils seront admis dans l'armée avec un diagnostic similaire (avec une maladie de 3 degrés, bien sûr, nous ne parlons pas de service militaire). La décision de recruter ou non un conscrit ayant un problème similaire dans l'armée dépend de nombreux paramètres. En particulier, le degré de la maladie et la gravité de son évolution, des maladies concomitantes et le degré de lésion articulaire. Dans tous les cas, les jeunes suspects d'arthrose sont référés pour un examen radiographique afin d'avoir une image claire de la maladie..

Une image radiographique vous permet d'évaluer l'état de l'articulation: y a-t-il des ostéophytes, c'est-à-dire des excroissances osseuses, est l'écart inter-articulaire rétréci. De plus, le recruté est examiné par un rhumatologue, traumatologue. Sur la base de l'image et de l'examen personnel, le médecin détermine le degré de déformation articulaire, calcule les angles de déviation par rapport à la position normale de l'os. Sur la base des conclusions des médecins, la question est par la suite de décider de prendre ou non un tel conscrit dans l'armée..

Arthrose du genou et service militaire

Afin de rendre un verdict sur l'aptitude ou l'inutilité d'un conscrit, ils convoquent une commission médicale spéciale, qui tire une conclusion. Alors, à quoi les médecins prêtent attention en premier:

  1. Degré d'arthrose.
  2. Maladies concomitantes: pieds plats, cyphose, etc. Habituellement, les jeunes ne sont pas enrôlés dans l'armée en présence d'arthrose des articulations du genou et des articulations du pied médian et avec des pieds plats en 3 stades de développement. Ces pathologies s'accompagnent de douleurs intenses et d'exostoses..
  3. La nature de l'évolution de l'arthrose. La maladie aux degrés 2 et 3 s'accompagne de douleurs, d'une mauvaise mobilité et d'articulations usées, ce qui rend impossible de servir dans l'armée.
  4. La présence et la gravité des déformations articulaires. Cela est particulièrement vrai pour l'arthrose 2 et 3 degrés.
  5. Détérioration du cartilage. De plus, l'état de l'espace commun joue un rôle. S'il est considérablement réduit, c'est une indication pour retirer un jeune homme du registre du bureau d'enrôlement militaire.

Ainsi, il est impossible de répondre sans équivoque si des recrues atteintes d'arthrose sont enrôlées dans l'armée. Outre l'examen médical, les bureaux d'enrôlement militaire ont recours au règlement sur l'examen médical militaire, à savoir le calendrier des maladies. Ce document est une liste de maladies en présence desquelles un appelé peut être rappelé du service militaire ou lui donner un ajournement. L'arthrose figure également sur la liste des calendriers des maladies. Dans le même temps, précisément ces cas sont indiqués lorsque, en raison de l'arthrose d'un conscrit, ils peuvent être radiés des dossiers militaires:

  1. Arthrose 2 degrés. S'il y a des ostéophytes d'une taille supérieure à 1 mm et un rétrécissement de l'espace articulaire de plus de 50%, une déformation articulaire et une ostéosclérose sous-chondrale, le conscrit ne sera pas emmené dans l'armée. Cependant, dans un dossier personnel, ils marquent toujours "convenable".
  2. Arthrose 3 degrés. A ce stade, des excroissances prononcées (ostéophytes) et des déformations articulaires sont observées, l'écart articulaire est absent. Les recrues ne sont pas admises dans l'armée avec un tel diagnostic.

Quant à l'arthrose du 1er degré, dans ce cas, les jeunes ne sont pas radiés des dossiers militaires, c'est-à-dire qu'ils sont considérés aptes au service militaire. Dans ce cas, en règle générale, ils attribuent la catégorie B.

Prennent-ils de l'arthrose dans l'armée?

Les principales nuances

Pendant de nombreuses années, essayant de guérir JOINTS?

Directeur de l'Institut pour le traitement des articulations: «Vous serez étonné de la facilité avec laquelle il est facile de guérir les articulations en prenant un remède pour 147 roubles par jour.

Comme les pieds plats, l'arthrose des articulations est un diagnostic assez courant. Lors de l'établissement de la catégorie d'aptitude, faites attention aux caractéristiques suivantes:

Pour le traitement des articulations, nos lecteurs ont utilisé avec succès Sustalaif. Vu la popularité de ce produit, nous avons décidé de l'offrir à votre attention.
En savoir plus ici...

  • la gravité des changements dégénératifs (dommages aux grandes ou petites articulations);
  • la présence ou l'absence d'ostéophytes;
  • taille de l'espace commun;
  • degré de déviation des os par rapport à la position correcte.

La présence de maladies concomitantes, en plus de l'arthrose du 1er degré, affecte également la détermination du degré de validité. Il s'agit des pathologies suivantes:

  • cyphose vertébrale;
  • maladies inflammatoires des organes du système musculo-squelettique;
  • pied plat.

NogiHelp.ru

Arthrose des articulations: entrent-elles dans l'armée?

Comment confirmer le diagnostic au bureau d'enrôlement militaire

Ils prennent dans l'armée tout type de hernie si la maladie est asymptomatique et ne cause pas de douleur et d'inconfort pour le conscrit. Pour confirmer son diagnostic, le conscrit doit préparer à l'avance tous les documents nécessaires: l'avis du médecin, les résultats de l'examen et des tests. Sur la base des documents fournis, la commission décidera de l'admission au service.

Les médecins du bureau d'enregistrement et d'enrôlement militaire examinent les appelés, mais ne prescrivent pas de traitement en présence de maladies. En cas de litige, le conscrit est envoyé pour un examen complémentaire, et si la maladie est confirmée, la décision d'engager ou non le jeune dans l'armée est prise sur la base des résultats.

Pieds plats dans l'examen médical militaire

Chaque candidat entrant dans une académie ou une école militaire doit subir un examen médical spécial. Son but est de détecter des pathologies qui ne permettent pas au jeune homme de servir ou de confirmer son adéquation.

La disposition sur l'examen médical militaire examine les déformations suivantes du pied:

  1. Pieds plats ou autres modifications importantes du pied, entraînant une violation de ses fonctions. Cette catégorie comprend: flat-valgus, équidés pathologiquement, creux, varus, talon, pieds équino-varus. Ils surviennent chez une personne à la suite d'un traumatisme, de maladies chroniques des jambes, entraînant une courbure sévère du pied, qui gênera le futur cadet en portant des chaussures d'un modèle standard;
  2. Violation modérée des fonctions du pied lors de la déformation. La pathologie du type longitudinal et du poivre est considérée. Dans le premier cas - le troisième, dans le second - 3-4 degrés de gravité. Le patient ressent une douleur intense après une longue marche ou debout sur ses pieds, dans 70% des cas, il y a une complication sous forme d'arthrose déformante;
  3. Maladie des jambes avec altération mineure. La déformation, dans laquelle le patient ressent une douleur mineure, est capable de porter des chaussures de l'échantillon requis. Il peut y avoir une légère distorsion de la posture. Désigne une vue longitudinale ou transversale de la maladie 2 stades, pieds plats longitudinaux 3 degrés, arthrose déformante 2 stades;
  4. Pieds plats sans perturber les fonctions du pied. Cette liste de pathologies comprendra la déformation des stades 1 et 2, une arthrose peut survenir. Extérieurement, le problème n'est pas perceptible ou présente des manifestations mineures.

Un arrêt avec son installation spéciale sur la surface et l'utilisation d'une charge de support spéciale avec des arcs longitudinaux accrus seront inclus dans la version standard.

Le principal objectif de la commission médicale est de déterminer le stade de la maladie par rapport aux réglementations spécifiées dans le règlement. Le diagnostic des points 1, 2 et 3 n'est pas difficile, car la maladie se manifeste clairement. Les médecins n'ont pas besoin de recherches supplémentaires. Une radiographie ou d'autres procédures peuvent être nécessaires lors du diagnostic de 4 points, lorsqu'un degré de maladie doit être identifié. À la suite des études, le conscrit se voit attribuer un groupe spécifique A, B, C ou G. En conséquence, ils concluent si la personne est apte ou non au service.

Dans quelle mesure les pieds plats sont-ils amenés à la police??

Les pieds plats sont une maladie qui complique parfois ou rend impossible de trouver un emploi pour la position souhaitée. Pour ceux qui veulent obtenir un emploi dans l'application de la loi, la question se pose de savoir s'ils prennent la police les pieds à plat.

Est-il possible d'éviter un service avec arthrose?

Fondamentalement, les articulations touchées par l'arthrose sont un problème pour les personnes qui ont franchi la barre des quarante ans. Mais parmi les écoliers d'hier, une telle maladie se produit également. La seule question est: peut-il devenir un obstacle à l'appel? Dans les cas particulièrement difficiles - oui, puis le conscrit a une chance de tomber dans la catégorie «D», ce qui le libérera définitivement du service militaire.

Qu'est-ce que l'arthrose

Si, en raison d'un traumatisme ou d'une dysplasie des articulations, des changements déformatifs du tissu cartilagineux se sont produits, alors nous pouvons déjà parler d'arthrose. La destruction du cartilage n'est pas un processus en une étape, mais progressif, et dans les premiers stades, la maladie ne se révèle en aucune façon, au moins un examen visuel de l'articulation ne donne rien.

En général, cette maladie est de trois degrés:

  1. Le patient est agacé par des douleurs mineures et un resserrement lors de la marche. Alors l'arthrose articulaire commence.
  2. Le début des processus de déformation. Il y a un rétrécissement de l'espace articulaire et l'articulation devient moins mobile. La douleur de marcher est pire, tout comme le resserrement.
  3. À ce stade, le cartilage devient si mince que les os commencent à entrer en contact étroit les uns avec les autres, et la douleur augmente et agace le patient, même s'il est au repos. Si une personne n'est traitée d'aucune façon, elle risque de devenir invalide.

Seront-ils emmenés dans l'armée avec arthrose

Pour être exempté du service, vous devez prouver votre incapacité à détenir des armes et à obéir aux ordres. Ce fait est établi lors de la commission médicale organisée par le bureau d'enrôlement militaire. Les médecins de la commission médicale sont guidés par un document spécial - le Schedule of Diseases, qui décrit tous les diagnostics dans lesquels un conscrit peut être exempté du service militaire.

  1. Arthrose du 1er degré. Si le gars a une arthrose du premier degré, alors dans la plupart des cas, il devra rejoindre l'armée. À condition que la taille de l'écart articulaire dépasse 4 mm et que le patient ne présente aucun signe clair d'aggravation de la maladie.
  2. Arthrose 2 degrés. Il peut ajouter des problèmes inutiles à son «porteur», car les médecins ne voient pas de limites claires entre 1 et 2 degrés et évaluent l'état du problème articulaire. Le plus souvent, les jeunes hommes sont classés dans la catégorie B, et en cas de déclaration de guerre, ils sont appelés secondairement.
  3. Arthrose 3 degrés. À ce stade, le cartilage est presque complètement détruit et des excroissances spécifiques - ostéophytes - se sont formées sur les os. De plus, lorsque la largeur de l'espace commun est inférieure à 2 mm, le conscrit tombe dans la catégorie «G» hors conscription, le libérant ainsi complètement du retour du service militaire dans la mère patrie.
  4. Arthrose déformante d'une ou plusieurs grandes articulations, avec un écart articulaire ne dépassant pas 4 mm. Dans ce cas, le conscrit n'est considéré comme rédigé qu'au début des hostilités dans l'État. Autrement dit, il tombe dans la catégorie «B», qui est non conscrit jusqu'à ce qu'une guerre éclate..

Sans entrer dans des cas particuliers, nous pouvons conclure qu'aux stades 2 et 3 de l'arthrose, un conscrit peut s'attendre à être libéré, et dans le premier, il servira.

Faire une gonarthrose

L'arthrose du genou apparaît pour diverses raisons, et si un jeune homme subit une opération du ménisque, la gonarthrose se développera avec 90% de chances. Si la maladie est passée sous une forme déformante, le gars peut être libéré de l'armée et peu importe à quel stade elle est: arthrose du 1er degré ou gonarthrose progressive. Si la largeur de l'espace interarmées est inférieure à 4 mm, il n'ira pas à l'armée, du moins en temps de paix.

Si le recruté a été opéré du genou pendant la campagne de rédaction ou même avant qu'elle ne commence, le gars recevra un délai de six mois. Dans le prochain appel, il devra à nouveau subir un examen médical, au cours duquel la commission médicale prendra une décision définitive: pouvez-vous ou non servir un jeune homme dans l'armée. Autrement dit, on lui attribue la catégorie de condition physique appropriée: B, D, B ou A (ce qui est peu probable).

Appelleront-ils avec coxarthrose

En quoi la coxarthrose est-elle différente de tous les autres types d'arthrose? Le fait que l'articulation de la hanche soit affectée, et à tel point qu'une personne ressent une forte douleur en marchant. Pour cette raison, une boiterie apparaît, ce qui entraîne également une scoliose et d'autres problèmes de la colonne vertébrale..

Pour entrer dans la catégorie des inviolables B, il est nécessaire que la largeur de l'espace articulaire «entre» dans les limites définies par le tableau des maladies - c'est de 2 à 4 mm Si cet indicateur est beaucoup plus faible, le conscrit est alors jugé inapte au service militaire et reçoit une exemption à vie du service militaire. Autrement dit, tombe dans la catégorie D.

La cheville soulagera-t-elle l'arthrose?

L'articulation de la cheville appartient également à la catégorie des grosses, par conséquent, les conditions pour tomber dans la catégorie B ou D seront les mêmes que dans tous les cas précédents. L'arthrose de la cheville est un diagnostic qui doit être confirmé. Par conséquent, lors d'un examen médical, vous devez vous assurer de la disponibilité de tous les documents nécessaires confirmant que le conscrit souffre d'arthrose de la cheville et que la largeur de l'intervalle articulaire ne dépasse pas une valeur de 4 mm.

Arthrose ankylosante et armée

Si une personne a les pieds plats, elle peut développer une pathologie supplémentaire - arthrose de l'articulation talon-calcanéo-naviculaire, qui peut devenir la raison de l'attribution de la catégorie G. Mais cela n'est possible que lorsque le calcanéum est gravement déformé et l'angle de Behler est réduit à 100.

Bien sûr, ce processus doit être accompagné d'arthrose. Afin de prouver son inaptitude au service militaire, un conscrit doit fournir aux membres du VVK non seulement les résultats de la radiographie, mais également la tomodensitométrie.

Arthrose de l'articulation de l'épaule et du coude

L'arthrose de l'articulation de l'épaule peut mettre le gars dans une position délicate, car il espère être classé dans la catégorie B, et le conseil médical peut lui donner un verdict complètement différent, par exemple, pour attribuer une catégorie «combat» B3. Là encore: tout dépend des circonstances spécifiques et de l'état de santé.

Pour déterminer d'éventuelles violations des fonctions de l'articulation de l'épaule, les médecins spécialistes utilisent le tableau pour évaluer l'amplitude des mouvements dans l'articulation. Autrement dit, il prend en compte les angles de flexion-extension-abduction exprimés en degrés.

L'articulation du coude est beaucoup moins souvent touchée par l'arthrose, car elle ne supporte pas une charge grave. Mais si la maladie est apparue et n'est pas traitée, cela a de lourdes conséquences. Entrent-ils dans l'armée avec une telle maladie? Là encore: tout dépend de l'état du patient et de la taille de l'écart entre les os. Et cela signifie que le conscrit peut récupérer pour servir la patrie, recevoir un sursis, catégorie B, et dans de très rares cas - D.

Prennent-ils dans l'armée avec une arthrose du genou et d'autres articulations?

Bien que l'arthrose, en particulier ses stades avancés, soit une maladie qui affecte principalement les personnes âgées, les jeunes garçons deviennent parfois victimes de cette pathologie, notamment en cas de prédisposition héréditaire, de traumatisme, d'inflammation de nature infectieuse, de certains sports ou d'une profession qui prédispose à un stress disproportionné. Les personnes qui ont reçu ce diagnostic souhaitent savoir si elles s'engagent dans l'armée avec de l'arthrose et quelles limites cette maladie impose à leur aptitude au service militaire, en fonction de l'emplacement de l'articulation touchée et du degré de sa déformation. Dans quelle mesure l'armée et l'arthrose sont-elles compatibles? Pour répondre à cette question, vous devez étudier les documents réglementaires régissant les restrictions sur le projet dans l'armée en raison de maladies articulaires.

L'arthrose est-elle une limitation du service

Les restrictions imposées par l'arthrose à l'aptitude au service sont prescrites à l'article 68 du Ministère des affaires intérieures de 2015, ainsi qu'aux articles 65, 68 et 85 de l'Annexe des maladies. Quelle articulation est affectée par le processus dégénératif (grand, petit, comment la marche et la course sont impliquées), la sévérité de la douleur et les conditions de son apparition, ainsi que certains paramètres qualitatifs de l'état de l'articulation malade (taille de l'articulation articulaire, présence d'ostéophytes, stratification du cartilage et des fissures en elle, le degré de déformation et de déviation des os de la bonne position).

Les maladies associées des os et des ligaments, telles que la cyphose vertébrale et le pied plat, les maladies inflammatoires du système musculo-squelettique affectent également le verdict..

Pour confirmer la validité du diagnostic, le conscrit doit fournir à la commission médicale militaire une radiographie de l'articulation malade et l'avis du médecin (orthopédiste ou chirurgien). Sur la base de ces données, la commission décidera d'admettre le jeune homme au service militaire, de le reconnaître comme ayant une utilité limitée ou de différer pour une durée déterminée ou jusqu'au prochain projet.

Groupes d'expiration

Au total, il existe 5 variétés de service indiquées par les premières lettres de l'alphabet russe. Leur relation avec l'ordre de l'appel est déterminée comme suit:

  • Les personnes à qui le grade A (apte) ou B (apte avec des restrictions mineures) sont susceptibles d'appel.,
  • Les personnes du groupe B (partiellement en forme) ne sont pas enrôlées dans l'armée en temps de paix, se mobilisant uniquement en situation de guerre (dans le dossier personnel d'un tel conscrit est indiqué apte),
  • Le groupe D (temporairement inadapté) est attribué aux jeunes hommes qui ont récemment subi une intervention chirurgicale, des maladies infectieuses ou d'autres indications médicales de nature réversible. En cas de rémission réussie après une période de récupération et un nouvel examen, ces personnes sont surclassées,
  • Ceux à qui le poste D est attribué ne sont pas soumis au projet.

Degrés d'arthrose et de durée de conservation

Il existe des règles générales pour définir l'aptitude au service militaire en rapport avec l'arthrose:

  • Avec arthrose du troisième et quatrième degré (quel que soit le lieu), avec arthrose et présence d'ostéophytes de plus de 1 mm de long, signes évidents de destruction du cartilage, rétrécissement de la taille de l'écart à 2 mm ou moins, le jeune refuse inconditionnellement son aptitude à l'armée avec le marquage D sur la carte militaire,
  • En cas d'arthrose du deuxième degré avec excroissances et déformations notables du cartilage, ainsi qu'en cas d'ostéosclérose sous-chondrale, le patient reçoit la catégorie B, est dispensé de l'armée et radié du registre militaire, mais l'étiquette est toujours placée dans le dossier personnel du jeune,
  • Si l'une des articulations massives (hanche, genou, cheville) est affectée par une arthrose déformante et que sa largeur de fente est inférieure à 0,44 cm, le degré de validité limitée est mis à la connaissance du rédacteur (B).

Restrictions imposées par l'arthrose en fonction de la localisation

Les défaites de diverses articulations à des degrés divers affectent la pertinence de l'armée. De plus, la situation peut être compliquée par des maladies concomitantes des jambes ou de la colonne vertébrale. Appliqué aux catégories, il ressemble à ceci:

  • Dans quelles conditions entrent-ils dans l'armée avec arthrose de l'articulation du genou - avec gonarthrose déformante (qu'il s'agisse du premier degré de la maladie ou d'un cas négligé), le jeune homme est libéré du tirage à vie. Si le processus pathologique du genou se résume à un amincissement du ménisque, pour le retrait de l'armée, il est nécessaire que la valeur de la largeur de la fente ne dépasse pas 0,44 cm.Après l'opération, ils accordent un délai de six mois à l'armée, après quoi il faut revenir au bureau d'enrôlement militaire et passer par une commission,
  • Dans le cas de l'arthrose de l'articulation de la cheville, les conditions ont beaucoup en commun avec le cas précédent (les deux concernent des grosses articulations des jambes). Avec une largeur de joint inférieure à 4 mm, le conscrit pourra éviter l'armée,
  • La coxarthrose (une lésion déformante de l'articulation de la hanche), accompagnée de douleurs intenses, de changements de démarche et, à long terme, de graves déformations du système musculo-squelettique, affecte plus que d'autres l'efficacité de l'armée. Conformément à l'article 65, avec une largeur de fente ne dépassant pas 0,44 cm, le patient reçoit la catégorie B sur une carte militaire, et avec une déformation articulaire importante et un espace de moins de 0,2 cm, catégorie D,
  • L'arthrose de l'articulation talo-naviculaire de degré 2 et plus, causée par une blessure au pied, sert de base à une libération complète du tirant d'eau. Confirmer le diagnostic en fournissant une radiographie et le résultat de la tomodensitométrie,
  • En cas d'arthrose vertébrale, un conscrit est affecté en catégorie D et exempté de l'armée.,
  • Les pieds plats des troisième et quatrième stades avec dégénérescence de l'une des articulations du pied du premier ou du deuxième niveau donnent la catégorie B.Dans les cas plus avancés du processus pathologique, le patient reçoit la note D avec un retrait complet du service. De plus, selon l'amendement introduit à l'article 68 du ministère des Affaires intérieures en 2015, la catégorie B est placée pour l'arthrose de la partie médiane du pied, non associée aux pieds plats.

Si le conscrit connaît la présence d'une lésion dégénérative ou ressent de la douleur lors de la marche, de l'effort physique ou dans d'autres conditions, il doit obtenir un examen radiologique auprès du thérapeute local. Avec une photo, vous devez contacter un chirurgien ou un orthopédiste pour conclure sur la présence d'un processus pathologique. Un instantané et une conclusion doivent être conservés pour fournir une carte médicale.