Hernie ombilicale chez la femme enceinte

  • Blessure

Sûrement pas une seule grossesse de notre temps ne se passe sans complications, troubles mineurs, force majeure. Et l'un de ces problèmes lors du portage du bébé est une hernie ombilicale. Quelle est cette maladie? Comment agir et que faire à la future maman?

En bref sur la hernie ombilicale

La hernie ombilicale est un processus pathologique. Il s'agit d'une saillie des organes abdominaux due à un affaiblissement des muscles de l'anneau ombilical.

Il convient de noter que chaque femme enceinte est à risque de hernie ombilicale. Les chances de son apparence augmentent avec les grossesses multiples et répétées, les gros fœtus et les polyhydramnios, ainsi que chez les femmes de plus de 30 ans.

Mais il n'y a pas lieu de paniquer lorsqu'une hernie ombilicale est détectée. Si la hernie était avant la grossesse, vous devriez consulter un chirurgien avant de détecter ses symptômes. Il vous observera et vous prescrira un traitement si nécessaire pour minimiser les risques de complications..

Habituellement, au cours du premier trimestre, aucune hernie ne se forme. Les plus dangereux en termes d'apparence sont les 2 et 3 trimestres. La raison en est que le bébé grandit dans l'utérus de la mère, l'utérus augmente, la pression intra-abdominale augmente. Les muscles qui sont affaiblis par cette pression ne retiennent pas les organes - et donc la protrusion de la hernie est formée.

Symptômes d'une hernie ombilicale chez la femme enceinte

Les signes de hernie ombilicale chez la femme enceinte sont très caractéristiques. Il s'agit d'une formation allongée ou arrondie dans la région du nombril. Une telle saillie peut être facilement ajustée avec une légère pression ou dans une position horizontale d'une femme. Cependant, dans les étapes ultérieures, une telle réduction n'est pas possible. L'éducation augmente et vibre pendant les tentatives, par exemple, en toussant. Les crises de douleur sont caractéristiques pendant les périodes de mouvement fœtal aux stades ultérieurs.

Comment la hernie intervertébrale lombaire affecte-t-elle la grossesse?

Comment une hernie affecte-t-elle la conception?

Pour concevoir et porter un bébé, le corps d'une femme doit être en bonne santé. Cela vaut non seulement pour les maladies internes, mais surtout pour le dos et la colonne vertébrale. Car c'est précisément dans cette zone que la charge maximale chute lors du roulement. Dans le contexte d'une circulation sanguine altérée, d'une redistribution des nutriments en faveur du fœtus en développement, d'une charge accrue, des vertèbres dystrophiques souffrent.

L'évolution d'une hernie pendant la grossesse peut entraîner des complications. Par conséquent, il est nécessaire de préparer la conception à l'avance. 2-3 mois avant la conception, vous devez:

  • obtenir des consultations de spécialistes étroits;
  • effectuer des radiographies et une IRM, car pendant la grossesse, ces méthodes sont contre-indiquées;
  • guérir la pathologie chronique;
  • normaliser le régime du jour;
  • suivre un cours de massage thérapeutique;
  • correction manuelle;
  • allez nager ou marcher léger;
  • diversifier l'alimentation.

L'importance est donnée aux exercices pour renforcer les muscles droits du dos, la formation d'un corset, car cela aidera à faire face aux tests..

Vidéo "Symptômes de la hernie intervertébrale lombaire"

Dans cette vidéo, vous découvrirez les symptômes d'une hernie intervertébrale lombaire et les exercices pour la traiter..

Hernie pendant la grossesse

La grossesse avec une hernie intervertébrale de la colonne lombaire est une condition défavorable qui nécessite une surveillance particulière et une supervision spécialisée par un vertébrologue. L'augmentation de la charge sur la colonne vertébrale, que la femme subit constamment, augmente le risque de déplacement du noyau pulpeux du disque. À mesure que le fœtus se développe et que la taille de l'utérus augmente, la hernie crée de sérieux obstacles à la portance physiologique du bébé.

Un problème grave, comme une hernie, peut être surmonté correctement si vous suivez en temps opportun les recommandations du médecin traitant. Ce n'est que dans ce cas qu'il est possible d'éviter d'autres complications, telles que la séquestration.

La grossesse dans un contexte de protrusion herniaire présente un certain nombre de caractéristiques:

  • pendant la période de portage du futur héritier, la charge sur la région lombaire, qui représente le principal centre de gravité, augmente fortement. L'utérus en croissance appuie non seulement sur les organes internes de l'abdomen et du bassin, mais aussi sur le bas du dos. Cela conduit à des attaques de douleur plus fréquentes, des douleurs dans le bas du dos. En raison de la violation des terminaisons nerveuses, un syndrome radiculaire se développe;
  • La synthèse de l'hormone progestérone, qui contribue à la préservation de la grossesse, est en cours. Pour cette raison, la circulation sanguine dans le bas du corps augmente fortement. À la place de la hernie, les manifestations inflammatoires augmentent, un œdème se développe. La formation herniaire empiète en outre sur les troncs nerveux;
  • à mesure que l'utérus se développe, la pression dans la cavité abdominale augmente. Une compression significative des racines se produit. Les symptômes progressent. Et si au 1er trimestre une femme enceinte éprouve une gêne, alors aux 2e et 3e périodes des crises de douleur, les lumbago se joignent;
  • sous l'action de l'hormone relaxine, produite de manière intensive dans les stades ultérieurs, les structures musculaires et ligamentaires du bassin se détendent, de sorte que le corset des muscles de la région lombaire est affaibli. Cela affecte négativement la colonne vertébrale avec un défaut sous la forme d'une hernie;
  • la situation particulière des femmes enceintes s'accompagne de la formation d'une «posture de la femme enceinte», qui se caractérise par une déviation encore plus grande. Pour une colonne vertébrale saine, il s'agit d'un état physiologique, mais en présence d'une hernie, le risque de séquestration et de rupture du noyau est significativement augmenté;
  • les vertèbres endommagées ne reçoivent pas de nutriments, de minéraux, car tout va pour construire le corps d'un bébé. De ce fait, les processus destructeurs augmentent, la déformation s'intensifie, l'état de la hernie s'aggrave inévitablement.

Influence sur le processus de naissance

Chaque représentante du beau sexe avec une pathologie de la colonne vertébrale est préoccupée par le déroulement de la hernie intervertébrale et de la grossesse: ce qu'il faut craindre lors de l'accouchement, s'il est possible d'accoucher seul ou nécessitera une césarienne.

Dans les premiers stades, l'accouchement naturel est autorisé. Les neurochirurgiens avec une hernie intervertébrale des degrés II, III et IV recommandent une obstétrique chirurgicale, même avec un processus compensé et simple. Cela réduira la charge sur la colonne vertébrale, empêchant les complications..

Le choix du travail pendant la saillie dépend de la taille et est décidé dans chaque cas individuellement. Aux premiers degrés de saillie, le travail vertical est réalisé sous anesthésie péridurale..

Comment réduire les risques

Le processus de conception et de gestation doit toujours être abordé avec un maximum de responsabilité. Le déroulement normal ou défavorable du processus de gestation dépend de la femme et des conditions créées pour elle..

Les femmes enceintes atteintes d'une hernie intervertébrale doivent être protégées autant que possible de toute charge, créant un environnement favorable. Par conséquent, les recommandations suivantes seront efficaces:

  1. En cas d'inconfort dans la zone à problème, vous devez immédiatement consulter un médecin.
  2. Avec un travail sédentaire, interrompez une fois par heure et marchez un peu. Faites un entraînement léger.
  3. Il est nécessaire de porter un bandage, il répartira uniformément le poids et aidera à décharger la colonne vertébrale.
  4. Beaucoup de légumes et de fruits frais, des jus fraîchement pressés, des smoothies et des semis sont introduits dans l'alimentation.
  5. Il est conseillé de ne pas rester longtemps.
  6. Toutes les charges, mouvements brusques et virages limitent la colonne vertébrale.
  7. Ces derniers mois, vous devez vous allonger moins sur le dos et plus sur le côté.
  8. Il vaut mieux dormir sur un matelas orthopédique en latex ou intelligent, cela aidera à soulager vraiment la tension des muscles et à donner à la colonne vertébrale une posture physiologique.
  9. Sous la supervision d'un médecin, ils effectuent une série d'exercices faciles pour étirer la colonne vertébrale et renforcer le corset musculaire.

Grossesse avec une hernie de la colonne lombaire

Il y a beaucoup d'informations sur la complication inévitable que le corps féminin doit endurer pour porter et avoir un bébé. L'une des plaintes les plus courantes est les maux de dos et la formation d'une hernie de la colonne lombaire. La grossesse avec une hernie de la colonne lombaire est une charge difficile pour le corps. Et si vous avez déjà des maux de dos ou une hernie?

Le port d'un bébé est-il sûr si une chirurgie de la colonne vertébrale a déjà été effectuée? Et si vous avez un problème chronique, comme une scoliose? Dans ce cas, il sera utile de prendre des mesures supplémentaires pour éviter ou minimiser la probabilité de développer ou d'aggraver des maux de dos pendant la grossesse..

Grossesse avec hernie et autres pathologies de la colonne vertébrale

Diverses maladies de la colonne vertébrale sont courantes chez les femmes qui ont un bébé. Certaines conditions structurelles courantes de la colonne vertébrale comprennent la scoliose, le spondylolisthésis et les conditions du disque lombaire, telles qu'une hernie discale, une déchirure annulaire ou un disque dégénératif. Certaines de ces affections sont traitées par chirurgie rachidienne, comme une discectomie lombaire ou même une fusion lombaire thoracolombaire.

Grossesse herniaire

La bonne nouvelle est qu'il n'y a aucune preuve convaincante que la présence de ces conditions ou opérations préexistantes entraînera un plus grand risque de développer des maux de dos pendant la grossesse ou entraîner des complications dans la grossesse elle-même, même si vous avez subi une chirurgie extensive telle qu'une fusion vertébrale. Dans ce cas, si la future mère a une douleur ou une hernie active au bas du dos et qu'elle prévoit de tomber enceinte, vous devriez consulter un obstétricien-gynécologue. Il est également conseillé de consulter un orthopédiste si une opération a déjà été effectuée..

Causes des maux de dos

La douleur dans l'articulation sciatique est généralement causée par des problèmes de colonne vertébrale lombaire. Le problème le plus courant est une hernie discale. De plus, il peut s'agir de modifications osseuses. Tels que le rétrécissement de la colonne vertébrale ou la sténose, l'arthrose ou la discopathie dégénérative. Ou une autre condition affectant la colonne vertébrale appelée spondylolisthésis. Ces situations peuvent exercer une pression sur le nerf sciatique, provoquant des symptômes désagréables..

La sciatique due à une hernie discale pendant la grossesse n'est pas courante. Le syndrome sciatique est similaire aux douleurs au bas du dos pendant la grossesse. En fait, entre 50 et 80% des femmes souffrent de maux de dos pendant la grossesse..

Les symptômes d'une hernie lombaire peuvent également être causés par des tensions musculaires et une instabilité articulaire. La douleur osseuse pelvienne, les problèmes avec les articulations sacro-iliaques sont des causes fréquentes de douleur dans l'articulation sciatique pendant la grossesse. En outre, une condition appelée syndrome piriforme, qui est un problème avec l'un des muscles des fesses, peut également provoquer une gêne. Cela est dû à des niveaux accrus d'hormones de grossesse, telles que la relaxine, qui peuvent provoquer un affaiblissement et une entorse, structures qui attachent les os aux articulations, en particulier dans la région pelvienne.

Symptômes des maux de dos pendant la grossesse

Les symptômes de la douleur sciatique comprennent:

  • douleur unique ou persistante d'un côté des fesses ou des jambes;
  • douleur dans la colonne vertébrale, des fesses à l'arrière de la cuisse et au pied;
  • douleur aiguë, lancinante ou brûlante;
  • engourdissement ou faiblesse dans la jambe ou le pied affecté;
  • difficulté à marcher, inconfort en position debout et assise;

Assurez-vous de contacter un spécialiste qualifié si vous êtes préoccupé par au moins l'un des symptômes énumérés.

Facteurs de risque de maux de dos pendant la grossesse

Le risque d'une hernie dans la colonne lombaire est augmenté dans de tels cas:

  • l'utilisation de boissons alcoolisées;
  • fumer des produits du tabac;
  • utilisation excessive de médicaments hormonaux;
  • surpoids et mode de vie inapproprié;

Ces femmes enceintes commenceront à ressentir une gêne, même si auparavant il n'y avait pas de problèmes de dos. La plupart des gynécologues et vertébrologues affirment que les femmes qui mènent un mode de vie sain et actif, y compris un exercice régulier qui se poursuit pendant la grossesse, auront une grossesse plus douce. Ils ne seront pas gênés par des maux de dos dans la région pelvienne.

Malheureusement, si vous n'avez pas eu de problèmes de dos auparavant et que vous menez une vie saine, le risque de maux de dos pendant la grossesse est toujours élevé. Habituellement, un simple traitement de soutien et non chirurgical suffit. Dans des cas extrêmement rares pendant la grossesse, la microchirurgie peut être nécessaire pour traiter une hernie aiguë du disque lombaire, provoquant de graves symptômes neurologiques. Avec une intervention chirurgicale, un obstétricien est également obligatoire.

Hernie vertébrale et grossesse

Pour que la grossesse d'une femme se déroule sans moments désagréables, son corps doit être pleinement préparé pour cette période importante. Toute maladie (même la plus bénigne) peut changer radicalement son cours pendant le portage de l'enfant. Par conséquent, les médecins sont sérieux au sujet de l'état de santé de la future mère, car la croissance et le développement du futur bébé en dépendent. Dans le même temps, l'attention est portée principalement sur les maladies du système cardiovasculaire et reproducteur chez la femme enceinte.

La pathologie du système musculo-squelettique est souvent contournée, estimant que les maladies des os et des articulations n'affectent pas le cours de la grossesse. Mais n'oubliez pas que ce groupe comprend les maladies de la colonne vertébrale. L'ostéochondrose n'est pas un processus distinct, par conséquent, avec un long cours, elle provoque une liste de complications. Et ils sont capables d'affecter les vaisseaux et les nerfs, dont le fonctionnement normal est requis pendant la grossesse.

La complication la plus désagréable est une hernie intervertébrale, qui est le résultat d'une ostéochondrose de la colonne lombaire. Sa présence ou sa survenue pendant la grossesse aggrave considérablement le pronostic des naissances ultérieures. Son diagnostic est également difficile - sans exacerbation, cette maladie passe inaperçue. Par conséquent, la future mère doit savoir comment prévenir l'apparition d'une hernie de la colonne vertébrale.

Qu'est-ce qu'une hernie intervertébrale?

Cette pathologie, par origine et évolution, est une lésion dans laquelle le disque intervertébral est impliqué. Son apparition est caractéristique de la région lombaire, sur laquelle repose la principale charge de la colonne vertébrale. Normalement, il maintient calmement le poids corporel d'une personne et adoucit tous les tremblements lors des mouvements. Mais en violation de sa récupération, qui se produit lors de charges excessives, il commence à s'effondrer progressivement:

  • Chez un adulte, le cartilage intervertébral n'a pas de vaisseaux sanguins, donc il ne reçoit de nutrition que des tissus environnants.
  • Une forte pression sur celui-ci perturbe ce processus et entraîne également sa compression. Cela se produit généralement lors du levage avec le dos plié - à partir d'une position d'inclinaison.
  • Dans ce cas, il y a une forte pression sur le segment avant de la colonne vertébrale. Le noyau mou du disque cartilagineux commence à reculer, étirant la membrane.
  • Si cet effet se répète pendant une longue période, de petites fissures apparaissent sur les bords du disque intervertébral. Avec le prochain épisode de dur labeur, ils augmentent en taille.
  • Le résultat du processus est la perte du noyau mou à travers les dommages les plus importants - plus souvent, il apparaît dans les sections postéro-latérales. Dans cette zone, le disque cartilagineux de la colonne lombaire ne recouvre pas les ligaments.
  • La hernie qui en résulte commence à exercer une pression sur les racines nerveuses, perturbant le fonctionnement des organes et des systèmes auxquels ils transmettent des signaux..

Pour les femmes enceintes, l'apparition d'une hernie est dangereuse en ce qu'elle peut exercer une pression sur les nerfs allant vers l'utérus.

Causes d'une hernie lombaire chez la femme

Actuellement, il y a une augmentation de la fréquence de l'ostéochondrose vertébrale chez les jeunes. Les femmes sont moins susceptibles de subir des changements dans les lombaires, en raison des particularités de leur travail. Travail monotone, tâches ménagères autour de la maison - tout cela a une longue position du dos dans une position. Et quand cette pose "hante" la fille tous les jours, alors après quelques années la mobilité dans les articulations intervertébrales est altérée.

Souvent, les femmes effectuent certaines actions qui augmentent le risque de dommages au cartilage intervertébral. Il s'agit à la fois des activités quotidiennes des filles modernes et de la particularité du travail et des loisirs:

  1. Certaines filles se livrent à un travail acharné, dans lequel elles doivent soulever et transporter des objets. Le dos d'une femme n'est pas toujours prêt pour de telles charges, ce qui peut entraîner le développement d'une hernie en quelques années. Par conséquent, lors de la planification d'un enfant doit abandonner ces conditions de travail.
  2. La conduite d'une voiture augmente également le risque de cette maladie, car certaines femmes tentent elles-mêmes de réparer la voiture. Même soulever une roue de secours est dangereux pour un dos faible et mal préparé. Une femme enceinte devrait abandonner complètement la conduite afin de se débarrasser des nombreux dangers qui l'attendent au volant.
  3. Le sport doit également être modéré et compatible avec les capacités du corps. Une gymnastique légère et une éducation physique seront même utiles pour la grossesse et l'accouchement prévus. Mais à propos de l'entraînement actif dans le gymnase doit être oublié.
  4. Lorsque vous travaillez dans la maison, les charges lourdes doivent être évitées - pendant la grossesse, un homme peut vous aider. Apportez des sacs lourds du magasin, ramassez de l'eau pour nettoyer le sol dans un seau - cette activité doit être évitée. Mais le reste du travail sera même utile, car il distraira les mauvaises pensées.

La grossesse est rarement compliquée par une exacerbation de la hernie, mais si cela se produit, la future mère devra supporter des symptômes désagréables jusqu'à la naissance.

Hernie intervertébrale et grossesse

Ces dommages sont rarement constatés chez les femmes «en position», mais leur occurrence peut grandement affecter le futur accouchement. Le moment même de la naissance de l'enfant dépend en grande partie de l'état du système nerveux de la femme. Si une maladie de la colonne vertébrale comme une hernie accompagnera la fille tout au long de sa grossesse, alors nous pouvons nous attendre à des problèmes de résultat. Il existe des mécanismes d'action de la hernie, qui se réalisent à la naissance d'un bébé:

  • Les dommages au disque cartilagineux lui-même commencent à agir sur les tissus environnants, ce qui les irrite. Pendant cette période, la femme a la paroi arrière de l'utérus adjacente à la colonne vertébrale, qui reçoit également une part de l'impact.
  • La pression exercée sur les racines nerveuses entraîne une perturbation de la conduction des impulsions le long de celles-ci. Certaines de leurs fibres vont aux muscles du bassin, ainsi qu'aux organes génitaux. L'irritation conduit à un rétrécissement de leurs vaisseaux sanguins, ce qui affecte la nutrition de l'enfant à naître.
  • Une douleur constante pendant les mouvements oblige la fille à limiter son activité quotidienne. Cela conduit à une diminution du tonus de tous les organes et systèmes, ce qui affecte les processus de croissance et de développement du bébé.
  • Les sensations de douleur deviennent insupportables pour une femme, surtout si elles durent longtemps. Les femmes enceintes sont plus souvent déprimées et les symptômes désagréables ne peuvent qu'aggraver la condition. L'humeur de la mère est bien ressentie par l'enfant, qui sera également «nerveux».
  • Une exacerbation prolongée peut aggraver même l'accouchement, car elle limitera les efforts de la mère. Les complications développées chez un enfant peuvent nécessiter une césarienne d'urgence.

Par conséquent, il est important que le médecin connaisse l'origine de la maladie, car avant le début de la conception, le début de l'exacerbation peut être évité..

Si une hernie survient avant la grossesse

Dans ce cas, le résultat est toujours favorable si la femme connaît sa pathologie. Elle pourra informer le médecin traitant d'elle afin qu'il l'envoie pour examen et consultation d'un autre spécialiste. La procédure doit être suivie pour inclure le traitement de la hernie dans la préparation de la conception:

  1. Vous devez contacter la clinique prénatale, qui dispose d'un bureau de planification familiale. Le médecin de ce centre vous aidera avec le plan d'examen, en vous référant au spécialiste nécessaire.
  2. En outre, en fonction de vos plaintes et de votre examen objectif, le médecin vous enverra pour examiner la colonne vertébrale. Habituellement, les méthodes de rayonnement sont utilisées - l'imagerie par résonance magnétique est la plus appropriée pour détecter une hernie. Il reflète pleinement l'état des tissus mous de la colonne vertébrale..
  3. Après avoir reçu les résultats, le résultat dépendra de la quantité de dommages au disque intervertébral - la taille et l'emplacement de la hernie. Si le défaut est sur le côté et s'accompagne également de symptômes graves, un traitement chirurgical sera indiqué. Les opérations sont désormais effectuées à l'aide d'un mini-équipement spécial, ce qui accélère le temps de récupération.
  4. Le plus souvent, les femmes enceintes sont traitées avec des méthodes conservatrices, car la taille de leur hernie est petite. Si vous excluez les facteurs provoquant (haltérophilie), puis avant la conception, vous pouvez obtenir la guérison du défaut. Mais pendant toute la période de gestation, il ne faut pas perdre de vigilance - la violation du régime provoquera une exacerbation.

Pendant la grossesse, ces patientes sont entièrement surveillées pour éviter le retour de symptômes désagréables.

Si une hernie survient pendant la grossesse

De telles situations ne sont pas rares dans la pratique, ce qui est dû à l’augmentation du poids corporel de la femme «en position». Le centre de gravité se déplace vers l'avant, ce qui est associé à la croissance de l'enfant dans l'estomac de la mère. Cela conduit à une augmentation de la charge sur les disques intervertébraux antérieurs. Si la femme enceinte présentait des signes initiaux d'une hernie (anomalies cartilagineuses), toute action de la gravité entraînera l'apparition de la maladie.

En même temps, il y a une «impasse» pour la femme et le médecin traitant - pendant cette période, de nombreux types de traitement sont contre-indiqués pour les femmes enceintes. Une situation double se présente - la hernie intervertébrale et la thérapie sont tout aussi dangereuses pour le bébé. Par conséquent, certaines règles doivent être suivies si vous avez dépassé des douleurs au bas du dos pendant cette période:

  1. Après l'apparition de la douleur, toute activité doit être arrêtée et une position couchée doit être prise. Vous devez vous installer sur une surface dure et uniforme sans oreiller. Dans les étapes ultérieures, il est presque impossible de s'allonger sur le dos, vous devez donc vous tourner de ce côté, sur lequel la douleur est ressentie plus faible.
  2. Avant de consulter un médecin, vous devez créer un soutien pour le bas du dos à l'aide d'un corset doux. Il peut être fabriqué à partir de moyens improvisés à l'aide d'une longue serviette. L'essentiel n'est pas de pincer le ventre avec cette ceinture, mais de le fixer dans l'aine.
  3. Les méthodes de diagnostic radiologique pendant la grossesse sont contre-indiquées (surtout dirigées vers l'estomac). Par conséquent, le médecin ne s'appuie que sur un examen objectif du patient.
  4. Le traitement est généralement symptomatique - des analgésiques et des onguents chauffants sont utilisés, ainsi que des méthodes de physiothérapie..
  5. En fin de compte, la question est de savoir comment une femme accouchera. Une exacerbation sévère, accompagnée de symptômes graves, peut nécessiter une césarienne.

Un examen complet et un traitement d'une hernie se produisent lorsque la naissance est terminée et la récupération après eux - la grossesse limite considérablement le choix des méthodes par le médecin.

Hernie intervertébrale et accouchement

Cette maladie peut avoir les conséquences les plus dangereuses à un moment où une femme est prête à accoucher. Puisqu'une hernie affecte directement les racines nerveuses, elle peut perturber le fonctionnement des muscles de l'utérus et du périnée. Cela peut entraîner diverses complications, entraînant souvent des problèmes de santé du bébé:

  • Le principal est généralement la faiblesse du travail, qui est causée par l'effet irritant d'une hernie sur les racines nerveuses. Un nombre suffisant d'impulsions ne parvient pas aux muscles de l'utérus et du périnée, ce qui affaiblit leur force. Les fibres musculaires ne se contractent pas symétriquement, formant des tentatives, mais le font au hasard. Cela ne permet pas à une femme d'accoucher normalement - elle pousse avec force, mais n'obtient pas le bon résultat.
  • La rétention du bébé dans le canal génital contribue à l'entrée de liquide amniotique et de mucus dans ses voies respiratoires. Et son échange avec sa mère à ce moment est minime, ce qui lui cause une famine aiguë d'oxygène. Même si l'enfant survit, de graves lésions cérébrales subsisteront..
  • Les maux de dos et les maux de dos intenses ne permettront pas à la fille de se concentrer sur l'acte de l'accouchement. Il lui sera difficile de prendre une position normale dans le fauteuil gynécologique, car son dos s'y plie. Et pendant les tentatives, une douleur accrue dans le dos la détournera des bonnes actions.
  • Après la naissance d'un enfant, ces patients présentent un risque accru de saignement utérin associé à un faible tonus musculaire. La raison en est une violation des fibres nerveuses irritées par une hernie. L'utérus après la naissance se contracte plus lentement, ce qui contribue à l'écoulement du sang des vaisseaux dilatés.

Par conséquent, pour toutes les maladies avec lesquelles une femme «arrive» à la fin de la grossesse, les médecins essaient de porter une attention particulière au processus de naissance. Cela est dû au danger pour l'enfant ainsi que pour la mère - la négligence peut tuer deux vies à la fois avec des complications.

Hernie lombaire et grossesse

La grossesse exerce de fortes pressions sur tout le corps féminin, y compris la colonne vertébrale. À ce stade, il y a une exacerbation des maladies existantes et la formation de nouvelles. Si une femme enceinte a une hernie intervertébrale, alors dans les derniers stades, elle commence à s'aggraver.

La hernie est une maladie très grave qui interfère avec le cours normal du bébé. Les médecins disent que si vous organisez la bonne approche du traitement, vous pouvez accoucher avec une hernie.

Qu'est-ce qu'une hernie intervertébrale et pourquoi est-elle dangereuse??

Cette pathologie a la forme d'une blessure dans laquelle un disque intervertébral est présent, non seulement par l'éducation, mais aussi par le cours. Une zone de dommages commune est la région lombaire, car la majeure partie de la charge est placée sur ce département. Lorsque la colonne vertébrale est normale, les lombaires peuvent facilement supporter le poids d'une personne, mais avec des charges excessives, la colonne vertébrale commence à s'effondrer.

Chez l'homme, le cartilage situé entre les vertèbres n'a pas de vaisseaux sanguins et reçoit une nutrition des tissus environnants. Avec une forte exposition, ce processus est perturbé et le cartilage commence à rétrécir. Très souvent, cela se produit lors de la levée de poids en position pliée.

À un tel moment, une forte pression se produit sur le segment avant de la colonne vertébrale, à la suite de quoi le noyau du disque commence à se déplacer et à étirer la membrane. Lorsqu'ils sont exposés à cette zone pendant une longue période, des microfissures se forment sur les bords du disque.

En conséquence, le noyau tombe à travers les dommages les plus importants, le plus souvent dans les sections postéro-latérales, car c'est là que le disque cartilagineux n'est pas recouvert de ligaments. La hernie qui en résulte commence à exercer une forte pression sur les terminaisons nerveuses et à perturber les organes vers lesquels ces nerfs vont.

La formation d'une hernie chez la femme enceinte est dangereuse car une pression s'exerce sur les nerfs qui sont responsables du travail de l'utérus.

Causes d'une hernie lombaire chez la femme

Chez l'homme, l'ostéochondrose apparaît moins souvent en ce moment. Chez les femmes, les tâches ménagères et le travail monotone font que la colonne vertébrale reste longtemps dans la même position. Être dans la même position tous les jours peut entraîner des troubles des articulations vertébrales.

Très souvent, la fille produit des actions qui augmentent le risque de dommages au cartilage entre la colonne vertébrale. Il s'agit notamment d'activités quotidiennes et de loisirs..

Il y a des femmes dont le travail implique de soulever et de porter des poids, mais le corps féminin ne peut pas toujours faire face à de telles charges. En conséquence, après plusieurs années d'un tel travail, une hernie intervertébrale peut survenir. Lors de la planification d'une grossesse, il est recommandé de refuser un tel travail.

Pendant la grossesse, une exacerbation d'une hernie ne se produit pas toujours, mais si cela se produit, la femme devra vivre avec des symptômes avant l'accouchement.

La conduite d'une voiture est également la cause de la formation de la maladie, surtout si la fille elle-même est engagée dans la réparation automobile. Soulever la roue de secours peut nuire à la colonne vertébrale, car elle n'est pas préparée à une telle charge. Une femme en état de grossesse devrait arrêter de conduire pour se protéger des facteurs qui peuvent survenir pendant la conduite..

Vous pouvez faire des tâches ménagères, mais si vous devez faire un travail acharné, par exemple, apporter des achats dans un magasin ou ramasser un seau d'eau pour le nettoyage, alors il vaut mieux s'abstenir de cela et interroger les autres membres de la famille à ce sujet..

Diagnostic de pathologie

Une hernie de la colonne lombaire est diagnostiquée par IRM, mais au premier et au deuxième trimestre, une telle procédure n'est pas recommandée. Pendant la procédure, un fort échauffement du liquide amniotique peut se produire, ce qui peut entraîner des conséquences dangereuses. Par conséquent, à ces dates, il est recommandé d'effectuer uniquement une échographie et des tests sanguins.

L'IRM est possible au troisième trimestre, mais seulement si le patient ressent une douleur intense, des symptômes de compression des terminaisons nerveuses apparaissent et la mobilité est limitée. Une telle étude nous permet de résoudre les méthodes de gestion ultérieure des autorisations de grossesse et de travail..

Traitement de grossesse

La hernie vertébrale et la grossesse sont très mal combinées et provoquent un inconfort grave pour la future femme. Par conséquent, il est nécessaire de commencer à traiter la maladie avant le début de l'accouchement. Une étude complète de la maladie et du traitement a lieu après l'accouchement, car pendant la grossesse, le médecin est très limité dans les méthodes de diagnostic et de traitement.

Lorsque vous faites du sport, vous devez calculer votre force. La gymnastique légère sera très utile au stade de la planification de la grossesse et de l'accouchement, mais il vaut mieux arrêter de visiter le gymnase.

Pour se débarrasser d'une hernie, des méthodes sûres sont utilisées qui ne nuiront pas au bébé à naître. Le plus souvent, la médecine traditionnelle est utilisée, mais un tel traitement prend beaucoup de temps.

La grossesse avec une hernie de la colonne lombaire complique considérablement le choix des méthodes de traitement, en particulier les médicaments, car tous les médicaments ne peuvent pas être utilisés.

Onguents et massage

Lorsqu'une femme attend un bébé, le massage n'est pas recommandé, car il détend considérablement tous les tissus à la place de la procédure.

L'utilisation de pommades n'est possible qu'avec une douleur très intense, puis avec beaucoup de soin. Dans la plupart des cas, le traitement médicamenteux est remplacé par la médecine traditionnelle.

Remèdes populaires

Bien que la hernie intervertébrale et la grossesse soient incompatibles, des méthodes pour son traitement existent toujours.

Pendant la grossesse, pour éliminer la douleur, une femme est prescrite des onguents et des compresses folkloriques, qui impliquent l'utilisation uniquement d'ingrédients naturels. Bien sûr, vous ne pouvez pas vous attendre à un effet rapide d'un tel traitement, mais il est tout à fait possible de soulager l'inconfort.

Opération

Une opération pour retirer une hernie pendant la grossesse n'est pas autorisée, car il existe un risque de nuire non seulement à la femme enceinte, mais également au bébé. La chirurgie n'est possible qu'après l'accouchement.

Hernie intervertébrale et accouchement

Très souvent, une femme qui a développé ou aggravé une hernie pendant la grossesse, se demande s'il est possible d'accoucher avec une hernie intervertébrale et quelles en sont les conséquences..

Une hernie peut avoir des conséquences dangereuses au moment de la livraison. Le fait est que la maladie comprime les terminaisons des nerfs, qui sont responsables du travail des muscles de l'utérus et du périnée. Cela entraîne des conséquences qui pourraient nuire à la santé du bébé:

  • Une complication clé à un tel moment est un fort affaiblissement du travail, car une hernie irrite considérablement les terminaisons nerveuses. En conséquence, les muscles de l'utérus et du périnée ne reçoivent pas le nombre d'impulsions nécessaire et les contractions ne se produisent pas symétriquement, mais au hasard. Cette condition ne permet pas à une femme d'obtenir des résultats lors de combats et de tentatives.
  • Avec l'affaiblissement du travail, le bébé s'attarde plus longtemps dans le canal génital et le liquide amniotique pénètre dans ses voies respiratoires. Au moment de la naissance, il ne reçoit pas une alimentation adéquate de sa mère, et même s'il survit, il reçoit de graves troubles cérébraux.
  • La douleur causée par la maladie distraira considérablement la femme du processus de naissance, car la position du dos dans la chaise de naissance est très pliée et très souvent, la douleur au dos ne coïncide pas avec la douleur des contractions et il est difficile pour une femme de se concentrer.
  • La maladie provoque un faible tonus musculaire, par conséquent, après la naissance, des saignements utérins sévères peuvent survenir. Étant donné que la hernie irrite fortement le système nerveux et que l'utérus commence à se contracter beaucoup plus faible, le sang commence à s'écouler intensément des vaisseaux dilatés.

La grossesse peut être compliquée par des maladies et des exacerbations.Par conséquent, si une femme en travail atteint la fin du terme, une attention particulière est toujours accordée au processus de naissance. Étant donné qu'à un tel moment, le risque de complications et de danger augmente non seulement pour le bébé, mais aussi pour la mère.

Une maladie telle qu'une hernie discale est contrôlée tout au long de la grossesse. Et s'il y a un risque de complications pendant le processus de naissance, les médecins recourent à la césarienne. Étant donné qu'avec un tel permis de naissance, le risque minimum est de nuire à la santé des deux, ainsi que de compliquer la maladie elle-même.

Hernie pendant la grossesse: causes, danger, symptômes, traitement, accouchement avec une hernie

La grossesse est une période de tension énorme sur un corps féminin fragile. Les problèmes auxquels une future mère peut être confrontée peuvent être répertoriés à l'infini. L'une des pathologies qui peuvent obscurcir considérablement l'attente agréable du bébé est une hernie pendant la grossesse. Nous parlerons des types de la maladie, de ses signes et des méthodes de traitement dans l'article.

Qu'est-ce qu'une hernie

Avec une hernie sur le corps, une protrusion pathologique apparaît, qui se produit en raison du fait qu'un ou plusieurs organes internes sont déplacés de l'endroit anatomiquement posé et apparaissent à travers les lacunes des muscles et des tendons sous la peau.

Ni les organes ni la peau ne sont endommagés. Il existe plusieurs variétés de pathologie, mais pendant la grossesse, une hernie de l'abdomen est la plus courante. La maladie nécessite un traitement rapide, car elle se résout rarement d'elle-même..

À l'emplacement et aux facteurs provoquant, les hernies sont divisées en simples et altérées. Une anomalie simple ne pose pas de risque pour la santé, encore moins pour la vie d’une personne, mais doit toujours être supprimée. En raison de la hernie étranglée, l'apport sanguin à l'intestin est perturbé et, avec une inaction prolongée, une nécrose tissulaire de la hernie se produit, ce qui constitue une menace directe pour la vie humaine..

Causes de la hernie pendant la grossesse

Pendant la période de port d'un enfant, les muscles de la paroi abdominale de l'abdomen d'une femme sont obligés de subir une charge importante, ce qui affecte finalement leur tonus. Cela signifie que toutes les futures mères courent un risque accru de contracter une hernie. Fondamentalement, pendant la grossesse, il existe deux types de défauts désagréables: hernie ombilicale et inguinale.

Les raisons pour lesquelles le ventre d'une femme enceinte peut défigurer une hernie ombilicale sont multiples:

  • tendance (si une femme a eu une hernie dans l'enfance, mais a ensuite disparu d'elle-même, le risque qu'elle réapparaisse déjà pendant la grossesse est assez élevé);
  • faibles, dépourvus d'un ton sain, les muscles abdominaux qui «abandonnent» sous l'assaut d'un utérus en croissance;
  • gros fœtus ou grossesse avec plusieurs bébés;
  • un poids corporel important d'une femme même au stade de la planification de la maternité;
  • polyhydramnios.

La hernie inguinale pendant la grossesse est beaucoup moins fréquente que l'ombilicale.

Cependant, si une femme ne se prépare pas à devenir mère pour la première fois, le risque de développer une telle pathologie pour elle est considérablement augmenté.

Le développement d'une hernie au niveau de l'aine du beau sexe dans une position «intéressante» peut également être favorisé par une forte toux, une constipation chronique, la levée d'objets lourds et une activité physique.

Symptômes d'une hernie pendant la grossesse (photo)

Vous pouvez établir la présence d'une hernie du nombril à l'aide d'un examen de routine. La hernie ombilicale pendant la grossesse n'a pas d'autres signes caractéristiques tels que la douleur. La pathologie ressemble à une bosse dans le nombril. Lorsqu'elle est pressée légèrement, la saillie est pressée vers l'intérieur.

La hernie inguinale n'a pas non plus de tableau clinique clair. Parfois, la maladie se fait ressentir avec un léger inconfort ou une légère douleur qui se propage au sacrum et au bas du dos. Extérieurement, cette formation ressemble à un gonflement de l'aine. Les signes les plus indicatifs d'une hernie inguinale lors de l'accouchement sont:

  • vidange obstruée fréquente de la vessie;
  • problèmes de selles;
  • flatulence;
  • grondement.

Si la hernie inguinale est considérablement augmentée en taille, l'accouchement naturel doit être abandonné en faveur d'une césarienne, sinon une hernie peut être pincée pendant le travail indépendant.

Comment une hernie est-elle diagnostiquée pendant la grossesse?

Lorsqu'un médecin lors d'un examen de routine découvre une saillie caractéristique dans la région ombilicale d'une future mère, la maladie est confirmée à l'aide de méthodes de diagnostic supplémentaires, notamment:

  • Échographie du sac herniaire;
  • Tomodensitométrie;
  • gastroscopie.

Pour confirmer la présence d'une hernie inguinale, le patient est généralement référé pour une irrigoscopie, une herniographie radio-opaque et une échographie pelvienne. Seule l'échographie convient aux femmes enceintes de cette liste, car elle peut à elle seule être considérée comme totalement sûre pour le fœtus.

Une complication d'une hernie pendant la grossesse

Vous devez appeler une ambulance immédiatement si des symptômes apparaissent indiquant une atteinte à une hernie ombilicale ou inguinale:

  • la saillie ne s'installe pas vers l'intérieur;
  • des nausées sont apparues, ce qui provoque de temps en temps des vomissements;
  • l'abdomen ou l'aine est très douloureux;
  • il y a du sang dans les selles.

L'exacerbation d'une hernie pendant la grossesse menace le bien-être de maman et de son bébé.

Comment traiter une hernie pendant la grossesse

La chirurgie est la méthode la plus efficace pour retirer une hernie ombilicale et inguinale aujourd'hui. Mais en ce qui concerne les femmes enceintes, elles essaient de ne pas pratiquer d'intervention chirurgicale autant que possible. Les médecins ne le font que si la hernie est pincée. Lorsqu'une hernie ne cause pas d'inconfort à la future mère, le traitement chirurgical est reporté pendant un certain temps après la naissance du bébé.

Pendant la grossesse, le traitement de la hernie ombilicale et inguinale se limite aux mesures suivantes:

  • l'utilisation obligatoire d'un bandage dans la vie quotidienne;
  • donner un cours de massage;
  • exécution d'exercices de gymnastique spéciaux;
  • des ajustements alimentaires pour éliminer les troubles des selles tels que la constipation;
  • forte restriction de toute activité physique.

C'est tout ce qu'une future mère devrait faire pour obtenir calmement une grossesse avec une hernie.

Prévention des hernies pendant la grossesse

Il existe des recommandations simples, à la suite desquelles une femme en position ne saura jamais de sa propre expérience ce qu'est une hernie ombilicale ou inguinale. Les mesures de prévention sont les suivantes:

  • porter un bandage spécial dès le début de la grossesse pour décharger les muscles abdominaux et lombaires;
  • des cours de yoga réguliers pour les femmes enceintes ou la natation - ces sports renforcent les muscles abdominaux, ce qui est important pour une grossesse favorable;
  • contrôle du poids corporel, surtout peu de temps avant la naissance.

Hernie vertébrale pendant la grossesse

Une hernie apparue sur la colonne vertébrale peut compliquer gravement la grossesse et, dans certains cas, se transformer en complications dangereuses aux stades avancés de la gestation.

Les patients à risque sont ceux qui ont souffert d'une hernie intervertébrale avant de décider de donner naissance à un bébé.

Cependant, les médecins sont convaincus qu'avec une approche compétente du problème, il est possible de porter et d'accoucher avec une hernie lombaire.

Comment fonctionne une hernie de la colonne vertébrale chez les femmes pendant la grossesse

Au cours du premier trimestre, la quantité de progestérone, l'hormone de grossesse principale, augmente plusieurs fois. Cela entraîne une circulation accrue dans les petits vaisseaux, à la suite de quoi les racines nerveuses, comprimées par une hernie, gonflent.

Lorsque l'utérus commence à se développer, le centre de gravité du corps se déplace vers l'avant, de sorte que la pression et la charge sur le bas du dos augmentent. Sur ce sol, les racines nerveuses sont encore plus fortement comprimées par la hernie discale.

Au fur et à mesure que la grossesse se développe, le corps augmente la synthèse de l'hormone relaxine.

Cette substance aide à détendre les ligaments pelviens et vertébraux, ce qui entraîne un affaiblissement important du corset musculaire et une augmentation de la pression sur les os de la colonne vertébrale.

Ayant des problèmes de colonne vertébrale, la femme enceinte fait presque toujours face à une exacerbation de l'ostéochondrose et de la hernie intervertébrale au cours du deuxième trimestre de la grossesse.

Symptômes d'une hernie de la colonne vertébrale pendant la grossesse

Nous listons les signes spécifiques par lesquels il est possible de soupçonner la présence de problèmes de disques intervertébraux chez une femme enceinte:

  • douleur régulière, étouffement. Ils se sont répandus dans toute la colonne vertébrale;
  • douleur aiguë qui se produit lors du déplacement;
  • inconfort désagréable et douloureux dans la région lombaire pendant la palpation;
  • dans certains cas, la présence visuelle d'un sac herniaire saillant.

Le diagnostic de hernie intervertébrale pendant la grossesse est effectué par échographie et tests sanguins au cours des premier et deuxième trimestres. Dans les derniers stades de la grossesse, une IRM peut être effectuée pour aider les médecins à décider exactement comment l'accouchement sera pour une femme atteinte de cette pathologie..

La méthode de naissance d'un enfant atteint d'une hernie intervertébrale pendant la grossesse

Lorsqu'une future mère ayant des antécédents de hernie lombaire entre dans la salle, les obstétriciens sont enclins à accoucher par césarienne, car pendant la période des tentatives, le risque de pincement de la hernie est plus grand.

Une femme ne peut accoucher de manière indépendante que dans les conditions du stade initial de la maladie, lorsque:

  • le sac herniaire est bombé vers l'avant et ne diffère pas en grande taille;
  • racines nerveuses non transmises;
  • le canal rachidien est dans un état naturel, pas pressé.

Complications d'une hernie intervertébrale pour un nourrisson

La principale difficulté rencontrée par une femme enceinte souffrant d'une hernie lombaire est qu'elle ne peut pas contrôler le processus de naissance.

Cela s'explique par le fait que lors de la compression des racines nerveuses, les muscles du périnée et de l'utérus ne fonctionnent pas correctement et leur travail est complètement indépendant de la volonté de la mère..

Cette situation constitue une grande menace pour la vie de l'enfant, car elle se développe principalement lors des tentatives, lorsqu'il n'est plus possible de changer le scénario de naissance naturel en scénario opératoire.

Le bébé peut rester coincé dans le canal génital et la mère ne peut pas en même temps l'aider. Ils sortent de la situation à l'aide d'un aspirateur ou d'une pince, cependant, l'utilisation de ces méthodes entraîne de nombreuses conséquences déplorables pour le bébé (troubles mentaux et neurologiques, par exemple).

Avec un retard forcé dans le périnée, le risque d'ingestion de mucus dans les voies respiratoires augmente, ce qui affecte directement sa viabilité. Mais même si vous nettoyez la bouche et le nez du bébé à temps, la grande majorité de ces bébés ressentent les conséquences d'une altération du cerveau et de la moelle épinière..

Complications d'une hernie intervertébrale pour une femme pendant la grossesse

L'exacerbation de la pathologie pendant la grossesse et l'accouchement est très dangereuse pour la mère, se manifestant par les conséquences suivantes:

  • la perte de tonus des muscles utérins se transforme en un saignement intense et prolongé;
  • en raison de l'incapacité de l'utérus à se contracter dans la cavité du canal de naissance, les caillots sanguins s'accumulent, ce qui menace une inflammation et une suppuration étendues;
  • le risque d'intoxication sanguine augmente considérablement.

Pendant la grossesse, les méthodes chirurgicales et autres méthodes radicales de traitement de la hernie ne sont pas utilisées pour la sécurité des femmes et du fœtus. Il est recommandé à la future mère d'utiliser des sous-vêtements de soutien spéciaux, qui garantissent la position optimale de la colonne vertébrale blessée, et de prescrire des analgésiques efficaces avec un risque minimal pour la santé du bébé.

Une hernie de la colonne vertébrale pendant la grossesse est une maladie grave qui, en raison de la négligence, peut entraîner l'invalidité d'une jeune mère. Avec une approche compétente du problème, toutes les conséquences dangereuses de la pathologie peuvent être contournées.

Grossesse avec une hernie de la colonne lombaire

La hernie intervertébrale et la grossesse sont des phénomènes qui ne s'excluent pas du tout. Pendant la grossesse, le corps de la femme subit non seulement divers changements dans le fond hormonal, mais subit également des charges accrues sur tous les systèmes et organes. Avec la croissance et le développement du fœtus, une charge spéciale est placée sur la colonne vertébrale.

À propos de la maladie

Avec une hernie intervertébrale du lombaire, la grossesse est un risque important d'exacerbations de la maladie. Et bien qu'avec une grossesse réussie, tous les problèmes puissent être surmontés en suivant les recommandations du médecin, avant de vous retrouver dans une position intéressante, vous devez tout planifier soigneusement.

Il arrive qu'une hernie du disque intervertébral se développe chez une femme pendant la grossesse, mais dans la plupart des cas, ce phénomène est observé si la femme enceinte avait déjà une ostéochondrose avant cela. L'insidiosité de l'ostéochondrose est que, pendant longtemps, elle peut ne pas se faire sentir, et souvent une femme apprend sa maladie lorsqu'elle est enceinte.

Le plus souvent, une hernie commence à apparaître dans les derniers stades de la grossesse, car pendant longtemps, les disques résistent chaque jour à une très grande charge. En conséquence, ils sont détruits et, par conséquent, la dernière étape de la hernie.

Le mécanisme d'action d'une hernie pendant la grossesse

Les dommages aux disques intervertébraux affectent les tissus environnants et les irritent. Pendant la grossesse, la paroi arrière de l'utérus est située à proximité de la colonne vertébrale et, en conséquence, reçoit également sa part d'exposition.

Lorsqu'une pression est exercée sur les racines des nerfs, les impulsions qui les traversent commencent à s'exécuter de manière incorrecte et intermittente. Certaines fibres nerveuses transmettent des signaux aux muscles des organes pelviens et génitaux.En conséquence, les vaisseaux sont resserrés et rétrécis, c'est-à-dire que la nutrition de l'enfant empire.

La grossesse avec une hernie de la colonne vertébrale est compliquée par une douleur constante, ce qui oblige une femme à réduire son activité.

En conséquence, le ton de tous les systèmes et organes devient également pire, ce qui peut affecter le développement et la croissance du fœtus..

De plus, la douleur épuise le système nerveux de la femme enceinte, qui est déjà dans une situation difficile en raison des hormones rampantes, et elle peut développer des états dépressifs.

L'enfant se sent bien dans l'humeur de sa mère et des surcharges nerveuses prolongées affecteront son état. L'accouchement avec une hernie peut également se produire avec des complications: la maladie réduira les tentatives et une césarienne peut être nécessaire.

Raisons du développement

En règle générale, les facteurs suivants contribuent au développement d'une hernie pendant la grossesse:

  1. Une femme ne bouge pas beaucoup, car le mouvement actif est particulièrement important dans les premiers stades de la grossesse.
  2. Le régime alimentaire de la femme enceinte se compose de malbouffe, ce qui entraîne des processus d'intoxication qui donnent une impulsion au développement de la maladie.
  3. Pendant la grossesse, la colonne vertébrale est soumise à une forte charge supplémentaire, par exemple, si une femme est plus lourde ou participe activement à des sports.

Ces facteurs affecteront non seulement l'état de la femme enceinte, mais également le déroulement de la grossesse et la naissance elle-même. Par conséquent, ils doivent être pris en compte et éliminés..

Si une hernie est apparue avant la grossesse?

Connaissant votre diagnostic, une femme doit traiter la maladie autant que possible avant la conception. Vous devez contacter la clinique prénatale et informer sur le désir d'avoir un bébé. Le médecin orientera la patiente vers des spécialistes spécialisés afin de recueillir une anamnèse pour planifier une grossesse.

L'orthopédiste prescrira une IRM pour avoir une idée précise de la taille et de la localisation de la masse herniaire. Si nécessaire, une intervention chirurgicale peut être suggérée..

À condition qu'une femme souffre d'une petite hernie, un traitement conservateur peut être supprimé. Si la dynamique est positive, il n'y aura pas de contre-indication à la grossesse et à l'accouchement, mais pendant toute la période de grossesse, une femme sera sous surveillance médicale.

Si une hernie survient pendant la grossesse?

Grossesse et hernie de la colonne lombaire, comme déjà mentionné, les phénomènes ne sont pas rares. De plus, toutes les mesures thérapeutiques doivent être prescrites en tenant compte de sa position. La grossesse est une contre-indication à l'utilisation d'analgésiques puissants et de médicaments anti-inflammatoires.

Les massages, la physiothérapie et d'autres techniques efficaces peuvent nuire à la santé de la mère et du bébé à naître.

Avec une hernie de la colonne lombaire, qui s'est manifestée dans les derniers stades de la grossesse, il n'y a pas de temps pour le traitement, de plus, la charge sur la colonne vertébrale est déjà trop importante et augmentera encore. Dans ce cas, toutes les procédures de sécurité possibles et maximales sont prescrites qui peuvent au moins partiellement atténuer la situation..

Peut être intéressant: comment traiter une hernie lombaire à la maison?

Symptômes d'une hernie pendant la grossesse

Déterminer la hernie vertébrale chez la femme en position par les signes suivants:

  • la femme enceinte a constamment des douleurs au bas du dos;
  • la douleur survient fortement et s'intensifie avec le mouvement;
  • palper la colonne vertébrale, le médecin trouvera des foyers de douleur;
  • parfois une saillie d'une hernie peut être vue visuellement.

Le diagnostic chez la femme enceinte est assez difficile, car dans ce cas les possibilités sont limitées. Si la hernie s'est fait sentir au 1er trimestre de la grossesse, vous pouvez faire une échographie et un test sanguin. L'IRM est utilisée à une date ultérieure, et uniquement si la hernie constitue un danger pour le bébé.

Accouchement avec une hernie de la colonne vertébrale

Est-il possible d'accoucher naturellement avec une hernie de la colonne vertébrale? Il s'agit d'un problème complexe et très individuel..

L'accouchement est un processus qui nécessite un effort physique énorme de la part d'une femme. L'accouchement naturel est une tentative pour laquelle le risque de violation d'une hernie est très élevé. En cas de violation, d'engourdissement des membres inférieurs, de perturbation des organes pelviens, une douleur intense peut survenir.

Seul un gynécologue peut prendre une décision sans ambiguïté sur la césarienne, et une consultation orthopédique est nécessaire immédiatement avant l'accouchement.

À l'heure actuelle, les médecins préconisent un traitement conservateur, c'est-à-dire qu'ils essaient de recourir à une intervention chirurgicale uniquement dans les cas extrêmes, cela s'applique également à l'accouchement. Dans quels cas est-il indésirable d'accoucher d'une hernie de manière naturelle? Une césarienne est réalisée si:

  • la taille de l'éducation est grande;
  • la localisation de la hernie échoue: elle est située dans la partie inférieure et est déplacée vers l'arrière ou sur le côté,
  • le risque d'infraction est élevé;
  • pendant la grossesse, il y a une progression rapide des symptômes neurologiques;
  • la femme en travail a d'autres problèmes qui, en combinaison avec une hernie, sont une contre-indication à l'accouchement naturel.

Dans d'autres cas, il est permis d'accoucher seul..

Actions préventives

Même si la grossesse se déroule normalement et qu'il n'y a pas de symptômes dangereux et alarmants, il est impossible d'exclure la possibilité d'une hernie pendant la gestation. Comme vous le savez, il est toujours plus facile de prévenir une maladie que de la traiter. Par conséquent, la prévention de la hernie pendant la grossesse est nécessaire pour toutes les femmes:

  1. Il est nécessaire de bouger activement, surtout si une femme a un travail sédentaire. Il est recommandé de faire de courtes pauses et de se promener.
  2. Une bonne nutrition n'est pas nouvelle, cependant, pendant la période de transport d'un enfant sur le régime alimentaire, il est préférable de se renseigner auprès d'un spécialiste.
  3. Il est utile pour tout le monde de s'engager dans l'éducation physique, et plus encore pour les femmes enceintes. Il existe une grande variété d'exercices destinés aux femmes enceintes. Si une femme a peur de s'engager dans l'éducation physique, craignant de nuire au bébé, vous pouvez trouver un spécialiste et vous engager dans un programme individuel sous sa direction.

Il est conseillé de marcher davantage, de respirer de l'air frais et de se rappeler qu'une hernie de la colonne vertébrale n'est pas une contre-indication à la naissance d'un enfant. Avec une attention particulière à votre santé et la mise en œuvre de toutes les recommandations d'un médecin, tout se passe bien.

Remèdes populaires pour le traitement de la hernie intervertébrale lombaire

Hernie ombilicale pendant la grossesse: que faire

Souvent, la grossesse devient une période d'aggravation ou de survenue de maladies pour une femme qu'elle considère atypique pour elle-même. Une des pathologies fréquentes pendant l'accouchement est une hernie ombilicale.

Cependant, avec une surveillance et un traitement appropriés, les risques de complications pour les femmes et les enfants sont pratiquement inexistants.

Cette maladie est-elle dangereuse? Est-il possible d'accoucher avec une hernie ombilicale? Quelles complications peuvent survenir pendant la grossesse et pendant le processus de naissance? Ces questions et bien d'autres inquiètent les femmes enceintes.

Qu'est-ce qu'une hernie ombilicale

Une hernie ombilicale est une affection pathologique particulière de la paroi abdominale d'une personne, dans laquelle les organes internes font littéralement saillie dans la région de l'anneau ombilical.

Cette maladie peut être:

Une hernie ombilicale congénitale est diagnostiquée immédiatement après la naissance au premier cri. À ce moment, une boule particulière apparaît dans la région du nombril, ce qui signale la présence d'une pathologie.

La hernie ombilicale acquise survient souvent chez les femmes pendant la grossesse en raison de l'étirement des muscles abdominaux.

Dans l'enfance, cette maladie peut disparaître d'elle-même avec un traitement approprié avec des massages et de la physiothérapie. Les adultes doivent subir une intervention chirurgicale.

Dans la plupart des cas, le pronostic chez les personnes atteintes de hernie ombilicale est favorable et il peut être bien guéri par la chirurgie.

Pourquoi une hernie ombilicale survient-elle pendant la grossesse?

Un excellent temps d'attente pour un enfant chez chaque femme s'accompagne de graves changements physiologiques dans le corps.

Les principales causes de hernie ombilicale pendant la grossesse sont:

  • Faibles muscles abdominaux d'une femme enceinte;
  • La présence d'une hernie dans l'enfance;
  • L'âge d'une femme enceinte est supérieur à 35 ans;
  • Prédisposition génétique;
  • Grand enfant;
  • Polyhydramnios;
  • Grossesse multiple;
  • Deuxième grossesse et suivantes.

Le plus souvent, ce sont les muscles faibles qui deviennent la cause de cette maladie. Par conséquent, pour réduire le risque de développer une hernie déjà pendant la grossesse, il est recommandé de renforcer la paroi abdominale avant qu'elle ne se produise..

Dans la plupart des cas, une hernie ombilicale ne provoque pas de complications, mais une surveillance médicale régulière est requise.

Quelle est la maladie dangereuse pour les femmes enceintes?

Malgré le fait que cette maladie n'appartienne pas au groupe des pathologies graves, de nombreuses femmes se demandent encore si la hernie ombilicale est dangereuse pendant la grossesse.

Complications possibles d'une hernie ombilicale pendant la grossesse:

La manifestation négative la plus dangereuse est une atteinte de la hernie. Dans cette condition, une compression du sac herniaire se produit et une violation complète de la circulation sanguine des organes.

Les principales causes de hernie pincée:

  • Augmentation de la pression abdominale;
  • Blessures abdominales;
  • Tousser;
  • Intervention chirurgicale.

Symptômes d'une hernie contenue:

  • Douleur aiguë dans l'abdomen et la hernie;
  • Abaisser la pression artérielle;
  • Perturbation du rythme cardiaque;
  • Pâleur;
  • Nausée et vomissements.

Le pincement ou le pincement d'une hernie est dangereux pour l'état d'une femme, altérant la circulation sanguine dans les organes comprimés. Cela provoque le développement d'une nécrose tissulaire et d'une péritonite concomitante..

Les conséquences de l'atteinte d'une hernie sur un enfant:

  • Naissance prématurée;
  • Fausse couche;
  • Hypoxie fœtale.

Symptômes du développement d'une hernie ombilicale chez la femme enceinte

La présence d'une hernie ombilicale pendant la grossesse est caractérisée par la présence de symptômes tels que la présence d'une sorte de saillie ombilicale. Cette éducation ne devient pas perceptible immédiatement, mais pas avant le deuxième trimestre.

Cela est dû au fait que seulement à partir de cette période, l'utérus commence à augmenter activement sa taille.

Jusqu'à 3 trimestres de grossesse, cette formation peut être corrigée si vous placez une femme enceinte horizontalement. Par la suite, cela devient plus difficile à faire, et à la fin de la grossesse, c'est complètement impossible.

Les autres symptômes dépendent des organes abdominaux qui se trouvent dans le sac herniaire..

Si l'omentum dépasse, il n'y a pas de douleur. Une femme ne remarque qu'un défaut esthétique.

Si des boucles de l'intestin pénètrent dans le sac herniaire, une variété de troubles digestifs peuvent être observés:

  • Constipation
  • Grondement des intestins;
  • Douleur;
  • La nausée;
  • Gêne générale.

Diagnostic de la maladie

Si des symptômes caractéristiques de cette maladie sont détectés, il est nécessaire de consulter votre médecin dès que possible.

Après un examen externe, une femme enceinte doit prescrire les méthodes de diagnostic suivantes:

Après avoir reçu des conclusions sur chaque méthode de recherche, une femme devrait subir une consultation obligatoire avec un chirurgien, qui prescrira un traitement supplémentaire.

Traitement de la pathologie pendant la grossesse

Quoi et comment traiter une hernie ombilicale pendant la grossesse est décidé uniquement par le médecin traitant.

Le traitement principal de la hernie chez l'adulte est la chirurgie. Mais pour les femmes enceintes, cette méthode n'est pas souhaitable.

Si possible, essayez de l'éviter. L'opération sera programmée immédiatement après le processus de livraison..

Le traitement de la hernie et son observation pendant la grossesse dépendent du type.

  • Un sac herniaire vide implique uniquement l'observation par un médecin et le port d'un bandage;
  • Une petite hernie avec le contenu est également observée et nécessite l'utilisation de moyens de fixation spéciaux;
  • Une grande hernie avec contenu implique une opération d'une manière planifiée;
  • Hernie est opérée de toute urgence.

Ainsi, la chirurgie obligatoire ne nécessite qu'une contrefaçon. Il menace la vie d'une femme et d'un enfant. Tous les autres cas peuvent simplement être observés par un médecin..

Ils tentent de reporter l'opération alors que la femme est en état de grossesse. L'anesthésie nuit considérablement à un enfant. Mais dans une situation de blocage, l'opération et l'effet de l'anesthésie sont moins nocifs que les conséquences possibles en l'absence de chirurgie.

Accouchement avec hernie ombilicale

Une hernie ombilicale chez une femme détermine les options possibles pour l'accouchement. Le mode de livraison dépend également du type de hernie.

Un sac herniaire vide n'impose aucune restriction au processus de naissance. Par conséquent, une femme peut accoucher naturellement sans stimulation supplémentaire.

  • Une petite hernie avec le contenu vous permet d'accoucher naturellement, mais avant d'accoucher, vous devez consulter un médecin.
  • Une hernie importante implique un accouchement par césarienne.
  • Chaque cas est considéré individuellement..
  • Lorsque la hernie est violée, l'accouchement est effectué en même temps que l'opération de retrait par césarienne.
  • Ainsi, la présence d'une hernie ombilicale n'est pas un facteur limitant pour la possibilité d'accouchement.

Sous réserve de l'observation nécessaire et d'une consultation en temps opportun avec un médecin, les femmes accouchent généralement de manière naturelle. Ce processus n'est pas différent de celui des femmes en bonne santé..

La prévention

Caractéristiques de l'évolution de la grossesse avec une hernie de la colonne vertébrale

Auparavant, on pensait qu'une hernie de la colonne vertébrale et une grossesse étaient des concepts incompatibles. Les femmes qui ont été diagnostiquées avec cela se sont vues proposer une interruption de grossesse. La médecine moderne utilise constamment les acquis du progrès, donc aujourd'hui, porter un bébé même avec de telles circonstances aggravantes n'est pas un problème. Beaucoup de filles apprennent la joie de la maternité.

Au cours de nombreuses études, il a été prouvé que certaines hormones influencent le processus de formation des hernies intervertébrales. Souvent après l'accouchement, les hernies diminuent considérablement de taille ou même disparaissent. Si vous respectez certaines recommandations du médecin, elles n'apparaissent plus.

Une telle grossesse est considérée comme difficile, tous les obstétriciens-gynécologues n'entreprendront pas sa gestion, mais maintenant il y a de plus en plus de médecins qui n'ont pas peur de telles difficultés.

Ils utilisent leurs propres algorithmes de grossesse et d'accouchement afin que ni la future mère ni le bébé ne souffrent.

En vous tournant vers un tel spécialiste, vous gagnerez en confiance dans l'issue favorable, si nécessaire pour les femmes enceintes dans les premiers mois de la grossesse.

Quelle hernie est la plus dangereuse pendant la grossesse

La grossesse et la hernie intervertébrale sont parfaitement compatibles. De nombreux neurologues, gynécologues et vertébrologues en sont sûrs. Mais les risques associés aux dommages à différentes parties de la colonne vertébrale diffèrent également. Avec une hernie cervicale ou thoracique, le danger pour la mère et le fœtus est minime. Si une femme est diagnostiquée avec une hernie lombo-sacrée, elle devra alors prendre soin de toute la grossesse.

D'autres critères sont également importants:

  • L'emplacement de la hernie;
  • La taille;
  • Caractéristiques de la saillie;
  • Présence de protubérances sur les disques adjacents;
  • La présence de terminaisons nerveuses pincées, de processus inflammatoires, d'autres complications.

Lorsque vous vous inscrivez à une clinique prénatale, il est impératif de signaler une maladie qui l'accompagne. Ces patients nécessitent une attention particulière non seulement de l'obstétricien-gynécologue, mais également du neurologue. Ce spécialiste devra faire des visites assez souvent..

En plus de l'échographie fœtale traditionnelle, vous subirez périodiquement une IRM pour évaluer l'état des tissus spinaux endommagés en dynamique. Ce type d'examen ne menace pas le fœtus, il est sûr, n'a presque aucune contre-indication.

Le tissu conjonctif devient plus élastique pour un passage rapide et facile du fœtus à travers le canal de naissance. Le tissu cartilagineux est également restauré.

Il existe un risque de hernie lors d'un accouchement naturel prolongé sévère. Il y a plusieurs raisons à cela:

  • Mauvaise position du fœtus dans le canal de naissance;
  • Erreurs du personnel médical;
  • Erreurs de la femme en travail.

Cette probabilité est minime. Pour qu'une hernie se développe sur la colonne vertébrale, une ostéochondrose négligée doit déjà y être présente.

Par conséquent, le processus de planification familiale et de préparation à la conception est d'une telle importance.

Même avant la grossesse, il est conseillé de subir un examen complet du corps afin d'identifier les facteurs susceptibles d'affecter négativement le cours de la gestation et de l'accouchement.

La hernie intervertébrale est-elle une indication de l'avortement

Malheureusement, les extrémistes travaillent aujourd'hui dans les cliniques prénatales, qui sont sûrs que la présence d'une hernie intervertébrale, en particulier dans la région lombo-sacrée, est une indication directe d'un avortement urgent. Ils refusent d'accepter un tel patient, donnent des recommandations inhumaines. Vous devez être clairement conscient que la grossesse à venir ne sera pas facile, que vous devrez faire face à de nombreuses difficultés non seulement au cours du portage, mais aussi après l'accouchement. Mais tout cela n'est pas une indication d'interruption. Des milliers de femmes dans le monde, calmement et sans aucun problème, ont des bébés en bonne santé, bien qu'elles souffrent elles-mêmes de hernie intervertébrale. En Occident, un tel diagnostic concomitant est beaucoup plus simple..

N'écoutez pas les médecins qui n'acceptent pas une méthode alternative, trouvez un spécialiste qui confirmera un pronostic positif, pourra devenir votre support pendant toute la durée de la grossesse.

Dans les grandes villes, les obstétriciens-gynécologues spécialisés dans la gestion des grossesses complexes prennent le relais. Obtenez leurs conseils pour comprendre votre prochain plan..

Comment maintenir une grossesse avec une hernie intervertébrale

Avec une hernie intervertébrale, vous ne pouvez pas soulever de poids - c'est le seul argument que les défenseurs de l'avortement sont utilisés avec ce diagnostic. Mais la charge sur la colonne vertébrale dans ce cas n'apparaît pas instantanément, elle augmente progressivement. Le squelette parvient à s'adapter au changement.

Avec les processus inflammatoires, le pincement des terminaisons nerveuses, le repos au lit est posé. La future mère peut être mise au service de pathologie de la grossesse pour conservation. Mentent souvent de cette façon pendant plusieurs mois. Mais à la fin, vous obtenez la joie indicible de la maternité, pour cela, cela vaut la peine d'être patient.

S'il n'y a pas de complications importantes, une femme peut mener son mode de vie habituel. Cela devrait devenir un peu plus mesuré. Donnez-vous plus de temps pour vous détendre, essayez de transférer les tâches ménagères standard à vos proches.

Si pendant la grossesse vous pouvez refuser le nettoyage, la cuisson, le repassage, cela augmentera les chances de succès. Si toutes les tâches ménagères doivent être effectuées de manière indépendante, pas besoin d'établir des registres.

Personne ne sera offensé si vous ne lavez pas la vaisselle à temps.

Refuser l'activité motrice n'en vaut pas la peine. De longues promenades en plein air ont un effet bénéfique sur tous les systèmes et fonctions du corps. L'activité physique excessive, la course à pied et l'haltérophilie sont interdites. Sinon, il n'y a pas de restrictions importantes..

Caractéristiques de livraison

En présence d'une hernie intervertébrale au niveau lombo-sacré, une décision est prise lors de l'accouchement par césarienne. Dans de rares cas, une femme est admise dans le processus naturel, mais avant cela, ils doivent être examinés pour s'assurer qu'il n'y a pas de dynamique négative.

La césarienne prévue n'a pas de conséquences négatives. La couture sur le ventre a une taille minimale, elle guérit rapidement et ne dérange pas. Le lendemain de la naissance, une femme peut prendre pleinement soin de son bébé.

Pendant la période de récupération, il est conseillé d'utiliser un corset spécial. Tous les tissus sont maintenant doux et élastiques. Il est possible que la taille et l'emplacement de la hernie changent. Le corset vous permet de maintenir la colonne vertébrale dans une position anatomiquement correcte.

Avec une hernie intervertébrale, les poids ne peuvent pas être levés. Il ne fonctionnera pas longtemps pour porter un enfant dans ses bras. Il est conseillé d'utiliser des dispositifs de port spéciaux qui retirent la charge du dos - élingue, sac à dos orthopédique, plus tard, hip-sit. Essayez de vous faire tester chaque année pour connaître votre colonne vertébrale. Vous vous protégez donc contre une forte détérioration.

Il n'y a pas d'interdiction d'allaiter, mais il est conseillé à une jeune maman de maîtriser la technique d'application en position couchée.

La hernie intervertébrale est une maladie grave qui nécessite un traitement complexe. Mais s'il arrivait que vous tombiez enceinte de ce diagnostic, ne désespérez pas. Avec la bonne approche, vous pourrez supporter un bébé en bonne santé sans nuire à votre propre santé.

Pourquoi vous pouvez devenir enceinte et accoucher avec une hernie lombaire

En attendant le bébé, chaque femme s'inquiète énormément de la vie et de la santé d'une petite bosse sous son cœur, donc la grossesse avec une hernie de la colonne lombaire est pleine de peurs.

Vous pouvez éviter les soucis et les complications inutiles si vous abordez le problème de manière réfléchie et vous préparez à l'avance pour la grossesse.

Image clinique

La naissance d'une nouvelle vie entraîne de graves changements physiologiques dans le corps de la femme associés au port d'un enfant. Tous les systèmes et organes sont soumis à des charges supplémentaires, en particulier la colonne vertébrale.

Il y a souvent une exacerbation des maladies chroniques, par conséquent, une grossesse avec une hernie de la colonne lombaire nécessite une attention particulière des médecins. Les obstétriciens-gynécologues et les neuropathologistes croient que la hernie et la grossesse sont compatibles. De plus, pendant la rémission, l'accouchement naturel est montré.

Mais il est nécessaire de planifier la conception et de suivre certaines règles pendant la grossesse. La hernie rachidienne lombaire et la grossesse nécessiteront la consultation de spécialistes étroits: neurologue, neurochirurgien, orthopédiste, vertébrologue.

Ils aideront la femme à préparer le corps à la conception, à atténuer la condition pendant la grossesse, à conseiller sur la façon d'éviter l'exacerbation et à minimiser la probabilité de complications à la naissance. Lorsqu'une femme souffre de maladies chroniques, elle doit planifier une grossesse et s'y préparer.

Je voudrais également lancer un appel aux femmes qui combinent grossesse et hernie intervertébrale du rachis lombaire - ne cherchez pas de réponses à vos questions sur les forums.

Si quelque chose vous dérange, il y a des maux de dos sévères ou tourmentés par des doutes quant à la possibilité d'accoucher naturellement, consultez un médecin.

La maladie chez chacun se déroule individuellement, et seul le médecin traitant pourra évaluer correctement votre état.

La hernie lombaire n'affecte pas la formation et le développement du fœtus.

La croissance de l'abdomen et une modification du centre de gravité provoquée par la posture caractéristique des femmes enceintes augmentent la charge pondérale sur les vertèbres et, en conséquence, la pathologie existante du disque progresse.

De plus, un changement du fond hormonal pendant la grossesse affecte directement la hernie.

Aux premiers stades, une augmentation de la sécrétion de progestérone améliore la circulation sanguine dans les petits vaisseaux et peut contribuer à un œdème des racines nerveuses.

Plus près de l'accouchement, la production de relaxine entraîne une relaxation des muscles et des ligaments, provoque un affaiblissement du corset musculaire autour de la colonne vertébrale et une augmentation de la charge sur les vertèbres. De plus, après le 7ème mois, la croissance active de l'utérus commence, qui est adjacente à la colonne vertébrale avec la paroi arrière et avec sa pression sur la saillie herniaire peut provoquer une atteinte des racines nerveuses.

Une hernie de la colonne lombaire et la grossesse sont étroitement liées, porter un enfant affecte négativement la pathologie existante du disque et provoque une exacerbation de la maladie. Mais! L'évolution de la maladie est strictement individuelle et dépend de la taille de la hernie, de sa localisation, de la condition physique de la femme enceinte et de son comportement.

L'exacerbation la plus courante de la hernie intervertébrale se produit au troisième trimestre.

Traitement de la hernie

Étant donné que la hernie et la grossesse sont inextricablement liées, il est impossible d'effectuer un traitement complet de la maladie. La physiothérapie, le massage et de nombreux médicaments sont contre-indiqués. Pendant la période d'exacerbation, les efforts des médecins visent à réduire la douleur et à réduire le risque de complications possibles.

Le traitement de la protrusion herniaire pendant la grossesse comprend les domaines suivants:

  1. Prendre des analgésiques (sans shp, nurofène, riabal) qui ne sont pas nocifs pour le fœtus.
  2. Prendre des sédatifs. Il est permis de prendre la perfusion d'aubépine, agripaume, persen, Novopassit, valériane en comprimés.
  3. Porter un bandage corset spécial pour les femmes enceintes atteintes de maladies de la colonne vertébrale.
  4. Réduction maximale des charges arrières.
  5. Traction vertébrale.
  6. Exercices thérapeutiques.

Complications possibles lors de l'accouchement

Il a un effet négatif sur une hernie de la colonne lombaire à la fois au cours de la grossesse et à l'accouchement. Il est dangereux d'accoucher indépendamment lorsque la maladie commence et qu'il y a des complications. En raison de son effet sur les racines nerveuses, la saillie herniaire peut affecter directement le travail, perturbant le fonctionnement des muscles de l'utérus et du périnée.

Le plus souvent, cela se manifeste sous la forme d'un travail faible. Rétrécissement médiocre et désordonné, les fibres musculaires ne peuvent pas former des tentatives complètes et productives.

Une femme pousse avec force, mais pas efficacement, ce qui fait que l'enfant se déplace lentement le long du canal de naissance. Un tel retard peut entraîner la pénétration de liquide amniotique dans ses voies respiratoires et une privation d'oxygène.

Ceci est très dangereux pour le cerveau et peut entraîner de graves conséquences..

Une autre complication lors des tentatives peut être une étranglement de la hernie et les symptômes neurologiques brillants qui en résultent, qui se manifestent par un engourdissement des jambes et une douleur insupportable dans le bas du dos..

Lorsqu'une femme est dans une telle condition, il ne peut plus y avoir d'activité de travail et l'enfant peut être coincé dans le canal de naissance.

Pour une femme, la boiterie et la perturbation des organes pelviens peuvent devenir des conséquences de la violation.

Après l'apparition du bébé, les femmes en travail avec une protrusion herniaire peuvent avoir des saignements utérins. Une hernie provoque un dysfonctionnement des fibres nerveuses et une mauvaise contraction de l'utérus. Les vaisseaux ne peuvent pas rétrécir et la perte de sang augmente. Lorsqu'une femme souffrant de maladies chroniques entre dans la maternité, les complications de l'accouchement peuvent tuer deux vies.

La décision sur l'accouchement est prise par le médecin et non par la femme elle-même, ses proches, ses amis et ses conseillers sur les forums.

Césarienne ou naissance naturelle

La décision est de savoir s'il est possible d'accoucher de façon naturelle ou si vous devez faire une césarienne, le médecin prend, en fonction de l'état de la femme.

Une indication absolue de césarienne est l'un des critères suivants:

  • grande hernie;
  • risque élevé de contrefaçon;
  • l'emplacement de la pathologie dans les parties inférieures de la colonne vertébrale;
  • symptômes neurologiques évoluant rapidement;
  • combinaison de plusieurs pathologies.

Conditions nécessaires à l'accouchement naturel:

  • petite hernie lombaire;
  • la saillie n'appuie pas sur les racines nerveuses;
  • la femme est entièrement examinée;
  • aucun symptôme d'exacerbation;
  • la femme surveille strictement le poids et fait régulièrement de la gymnastique.

Planification de la grossesse

Pour les maux de dos, il est peu probable de poser un diagnostic précis pendant la grossesse: l'IRM et les radiographies ne peuvent pas être effectuées, et sans ces études, vous ne pouvez que spéculer sur les causes de la douleur. Par conséquent, généralement, une femme connaît la présence d'une saillie ou d'une protubérance herniaire et est déjà enceinte ou prévoit d'accoucher.

Connaître le diagnostic vous permettra de vous préparer à la grossesse, de vous protéger du stress inutile et, éventuellement, d'affecter la gestion de l'accouchement. La conception et la préparation planifiées de la grossesse en présence d'une hernie aideront à éviter les complications et donneront une chance à un accouchement naturel.

La planification de la grossesse comprend:

  • consultation de spécialistes spécialisés (neurologue, orthopédiste, neurochirurgien);
  • IRM
  • des exercices réguliers pour renforcer les muscles du dos;
  • l'exclusion de fortes charges sur la colonne vertébrale;
  • le port d'un bandage, ce qui peut réduire considérablement le risque de violation des racines nerveuses;
  • suivre un régime si nécessaire ajustement du poids;
  • promenades en plein air;
  • bon repos et nutrition équilibrée.

Le yoga et la natation sont des activités sportives optimales tant au stade de la planification que pendant la grossesse..

Quand le bébé est apparu

Beaucoup après l'accouchement font l'erreur de penser que tous les dangers sont derrière - il n'y a pas d'abdomen, l'accouchement a réussi. En fait, juste avec l'avènement du bébé, de grosses charges commencent dans le bas du dos - l'enfant doit être nourri, emmailloté, baigné et il ne reste pratiquement plus de temps pour se coucher.

Il est nécessaire de partager les tâches ménagères avec les membres de la famille, et une femme devrait essayer de moins lui fatiguer le dos. Pour ce faire, tout en nourrissant le bébé, vous devez vous asseoir droit, sans vous pencher en avant et sans vous pencher, avec un soutien sous le bas du dos. Pour la marche, il est conseillé de porter un corset semi-rigide.

Lors du nettoyage, utilisez une vadrouille et un aspirateur avec une longue poignée télescopique. Vous devez repasser des vêtements avec un dos droit, vous ne pouvez pas vous pencher dans la baignoire ou le berceau. Le lit et le bain doivent être hauts.

Vidéos connexes

La hernie intervertébrale du lombaire n'est pas un obstacle à la naissance d'un bébé. Avec elle, vous pouvez tomber enceinte et accoucher, vous seul devez le faire délibérément et non spontanément. Besoin d'être examiné à l'avance et de préparer votre dos pour les charges à venir.

Pendant la grossesse, vous devez faire de la gymnastique tous les jours, nager, porter un bandage. Si une douleur survient, allez chez le médecin et suivez toutes ses recommandations, et ne vous allongez pas, craignez de bouger et espérez qu'elle passera.

L'essentiel est de ne pas laisser la situation au hasard et de s'attaquer au dos.