Arthroplastie des articulations et différents types d'arthrodèse

  • Arthrose

L'arthrodèse est une opération chirurgicale visant à restaurer la capacité de soutien d'un membre affecté par une maladie particulière ou susceptible de se blesser. Parmi eux, il est de coutume de distinguer les suivants:

  • luxations pathologiques;
  • fractures mal fusionnées;
  • complications de pathologies entraînant une altération de la fonction des membres et des douleurs prononcées (arthrose, arthrite, autres).

L'opération d'arthrodèse implique l'immobilisation complète de l'articulation par épissage des os adjacents. Cela crée une ankylose osseuse d'origine artificielle, dans laquelle l'articulation est fixée dans la position la plus favorable.

  • Consultation initiale - 2700
  • Consultations répétées - 1 800
Prendre rendez-vous

L'arthrodèse est réalisée en présence des indications suivantes:

  • Luxations avec déplacement.
  • Stade sévère d'arthrose avec mobilité articulaire réduite.
  • Fusion osseuse incorrecte après une fracture.
  • Arthrite déformante.
  • Syndrome articulaire flasque.
  • Processus inflammatoires dans la capsule articulaire.
  • Pied bot.
  • Maladies chroniques du système cardiovasculaire.
  • Moins de 12 ans ou plus de 60 ans.
  • Réaction allergique à l'anesthésie locale et à l'anesthésie générale.
  • Phlébeurysme.
  • Exacerbation des maladies articulaires.
  • Lésions de la capsule articulaire avec une grande accumulation de pus.
  • Thrombose accrue.

Variétés d'arthrodèse

Au total, il existe 4 variétés d'arthrodèse:

  • Extraarticulaire - réalisée sans endommager l'articulation avec des lésions du tissu tuberculeux. Il est possible de fixer l'articulation en raison de l'implantation d'une greffe osseuse, ce qui conduit progressivement à la transformation du cartilage en tissu osseux.
  • Intraarticulaire - la dissection de l'articulation et l'ablation chirurgicale du cartilage blessé sont effectuées. S'il existe des preuves, l'os est en outre gratté de la couche cartilagineuse et la membrane synoviale est retirée. Après cela, les os sont fixés dans la position optimale à l'aide de broches afin que l'épissage se produise. La chirurgie intra-articulaire est recommandée pour la détection de l'arthrite déformante et de l'arthrose..
  • Compression - est utilisé pour la chirurgie intra-articulaire et extra-articulaire, mais la connexion des os n'est pas réalisée par l'articulation, mais par un appareil de compression-distraction (cela peut accélérer considérablement la guérison).
  • Déplacé - effectué avec l'ablation du cartilage et la fixation de la greffe osseuse et de la plaque métallique (cela vous permet de fixer fermement et uniformément l'articulation). Dans ce but également, les spécialistes peuvent effectuer une chirurgie plastique des tendons et des muscles. Ce type de traitement est recommandé pour les lésions de la hanche et les blessures multiples aux pieds..

La variété est déterminée par le médecin traitant, en tenant compte de la localisation et de la sévérité du processus inflammatoire.

Arthrodèse cheville

L'arthrodèse de l'articulation de la cheville dans la grande majorité des cas est réalisée lors du traitement de l'arthrose purulente. L'intervention chirurgicale dans ce cas implique les éléments suivants:

  • retrait de la partie affectée;
  • fixation du talus et du tibia.

L'avantage de cette méthode est l'exclusion du syndrome douloureux qui disparaît progressivement après l'opération. Il y a cependant un gros inconvénient, qui consiste dans le fait que la zone dans laquelle l'opération a été réalisée restera immobile en raison de la fixation des os. Un autre inconvénient est la possibilité de la réapparition d'un processus purulent, cette fois - seulement sans y impliquer l'articulation. Il est possible d'exclure la possibilité de son apparition en observant attentivement toutes les règles d'asepsie pendant et après l'opération.

Arthrodèse de l'articulation sous-talienne

Les indications de l'arthrodèse de l'articulation sous-talienne sont des pathologies et des lésions qui, à la fin, peuvent entraîner une invalidité. Ceux-ci inclus:

  • fractures accompagnées de douleurs intenses;
  • luxation de fracture dans le contexte d'une pathologie telle que l'arthrose de l'articulation talacanéenne;
  • un certain nombre de maladies orthopédiques, du pied bot aux déformations du pied.

Dans ce cas, la chirurgie vise à:

  • éliminer les signes de déformation du pied;
  • éliminer la douleur;
  • restaurer le pied.

L'effet positif de l'opération est le suivant:

  • absence de symptômes de douleur;
  • raccourcissement minimal du membre, voire son absence complète;
  • la capacité de porter des chaussures ordinaires;
  • bonne apparence du bas de la jambe après la chirurgie.

Arthrodèse du genou

Une opération telle que l'arthrodèse de l'articulation du genou n'est pratiquée que dans des situations extrêmes. Les indications:

  • arthrose déformante sévère, accompagnée d'une douleur intense;
  • instabilité du genou due à la paralysie des muscles fémoraux.

La période de réadaptation dans ce cas dépend des caractéristiques individuelles du corps et se déroule dans un hôpital. Les contre-indications incluent:

  • jusqu'à 12 ans et plus de 60 ans;
  • le danger de l'apparition et du développement de processus inflammatoires dans le domaine de l'intervention chirurgicale;
  • la présence de fistules de nature non tuberculeuse.

Opération

Arthrodèse de la hanche

  • La pénétration dans l'articulation de la hanche se fait à travers une section de type U ou iliaque-fémoral antérieur.
  • À l'aide de pinces, le chirurgien écarte et attache les tissus mous afin qu'ils n'interfèrent pas avec l'opération.
  • Une autopsie est réalisée et la tête fémorale cartilagineuse est coupée, après quoi les tissus morts sont retirés et l'os est nettoyé..
  • De plus, une cavité est pratiquée dans le tissu osseux pour fixer la greffe osseuse et une encoche dans le cotyle.
  • La greffe est fixée en deux zones - une cavité et une encoche. Les broches sont utilisées pour un montage solide..
  • Après que le chirurgien a effectué la suture et le plâtre du plexus solaire à l'articulation du genou.
  • Ensuite, un bandage de gypse de type circulaire est attaché à l'autre jambe et une entretoise est connectée pour contrôler la position de l'articulation de la hanche.

Arthrodèse du coude:

  • La pénétration dans l'articulation du coude est réalisée au niveau du coude à l'aide d'une incision.
  • Les copeaux sont retirés des os de l'avant-bras, après quoi une greffe osseuse est fixée sur la surface nettoyée..
  • La fixation robuste du greffon est obtenue grâce à des plaques métalliques.
  • Après cela, un plâtre est appliqué (la restauration prend au moins 60 jours).

Rééducation postopératoire

La récupération peut prendre jusqu'à 12 mois. La durée de la rééducation est plus élevée si une arthrodèse des articulations des membres inférieurs a été réalisée. Pour le mouvement, le patient doit utiliser des béquilles et éviter toute tension sur la jambe opérée. Vous pouvez accélérer la récupération à l'aide de la physiothérapie, de la physiothérapie, du massage et de l'électrophorèse. Il est possible d'effectuer des exercices de physiothérapie uniquement après le retrait et le diagnostic du plâtre..

La période de rééducation atteint 3-4 mois si l'opération a été réalisée sur l'articulation métatarso-phalangienne, cheville, genou. La récupération peut prendre jusqu'à 8-12 mois si une arthrodèse des articulations de la hanche a été réalisée.

Conséquences et complications possibles

Les complications graves ne peuvent être évitées qu'en choisissant un spécialiste expérimenté et en respectant à 100% toutes les recommandations du médecin après la chirurgie. Dans de rares cas, les complications suivantes sont observées:

  • Rejet de greffe osseuse.
  • Anémie due à une importante perte de sang.
  • Fusion articulaire inégale.
  • Lésion chirurgicale du nerf.
  • Infection, accumulation de pus et intoxication.
  • Thrombose.

En présence de douleur, de saignement, de convulsions, de fièvre et d'engourdissement, consultez immédiatement votre médecin pour diagnostiquer et éliminer les complications.

Arthrodèse cheville

L'arthrodèse de la cheville est une intervention chirurgicale dans laquelle les surfaces articulaires de la cheville sont immobilisées et fixées artificiellement. L'objectif principal de ce type de traitement est de donner une force de soutien à la zone à problème du membre inférieur en bloquant complètement sa mobilité. À l'aide de dispositifs spéciaux (épingles, aiguilles à tricoter, vis, etc.), les extrémités adjacentes des os des articulations sont connectées ensemble.

La technique de l'arthrodèse existe depuis plus d'un demi-siècle. Il a été développé en 1887. Au cours de toutes ces années, bien sûr, elle a subi quelques changements, mais son essence est restée la même - l'immobilisation complète de l'articulation touchée. L'arthrodèse est une intervention irréversible. Il n'est utilisé que dans les cas extrêmes, lorsqu'il n'est pas possible de surmonter la pathologie en utilisant d'autres méthodes..

Beaucoup de gens sont confrontés à des maladies du système musculo-squelettique. Les personnes âgées, les athlètes, les patients obèses, ainsi que ceux qui ont déjà été gravement blessés, demandent l'aide d'un chirurgien, d'un orthopédiste ou d'un traumatologue. L'articulation de la cheville souffre le plus souvent, car c'est elle qui supporte jusqu'à 90% de la charge (en position debout).

Indications pour l'opération

Le blocage des fonctions de l'articulation de la cheville est une mesure extrême à laquelle un médecin peut recourir pour améliorer l'état du patient. Étant donné que l'intervention chirurgicale est irréversible et traumatisante, il est important d'évaluer les avantages et les inconvénients avant elle. Dans certains cas controversés, le médecin peut recourir à un test spécial - gypse sur la jambe du patient pendant une semaine, puis évaluer le résultat. Si après cette période, la condition de la personne s'est stabilisée, elle se sent beaucoup mieux et ne présente pas de plaintes, il peut être décidé de subir une arthrodèse.

Les principales indications de l'opération:

  • boiterie sévère due à une déformation articulaire;
  • arthrose primaire ou secondaire (post-traumatique) de 3 ou 4 degrés;
  • pseudoarthrose;
  • fracture mal fusionnée;
  • arthrite chronique avec des symptômes prononcés, qui altère considérablement la qualité de vie du patient;
  • paralysie et parésie des muscles de la jambe, survenues à la suite d'un transfert de polio;
  • douleur intense à la cheville, qui a tendance à s'intensifier même avec une légère augmentation de la charge sur le membre;
  • fonctionnement défectueux de l'articulation en raison de la faiblesse des structures anatomiques qui la forment;
  • contracture articulaire (fléchisseur-extenseur).

Arthrodèse de l'articulation de la cheville: quand elle ne peut pas être réalisée?

L'arthrodèse de l'articulation de la cheville est une opération chirurgicale complexe. Comme toute autre intervention, elle a également ses contre-indications à la réalisation, qui doivent être prises en compte. L'arthrodèse ne peut pas être effectuée dans les cas suivants:

  • pendant la croissance du système musculo-squelettique. Une telle intervention est inacceptable pour les patients qui n'ont pas atteint l'âge de 12 ans;
  • en présence de passages fistuleux dans l'articulation d'origine non tuberculeuse;
  • si le patient est diagnostiqué avec des pathologies vasculaires et cardiaques chroniques décompensées;
  • une réaction allergique aux médicaments pour l'anesthésie et les analgésiques;
  • violation du processus de coagulation;
  • l'arthrite au stade aigu du développement;
  • varices;
  • de graves dommages aux reins, aux poumons et au foie;
  • la présence d'un processus infectieux-inflammatoire dans la zone d'intervention.

L'arthrodèse n'est pas réalisée chez les patients de plus de 60 ans, car à cet âge les os deviennent très fragiles et le risque de développer des complications postopératoires est également augmenté.

Vidéo: arthrodèse de la cheville

Types d'arthrodèse

L'intervention chirurgicale est divisée en plusieurs types, selon la technique utilisée pour réparer l'articulation touchée. Tous ont une essence - l'immobilisation complète de l'articulation. Cela aidera à le stabiliser, à réduire la gravité de la douleur.

  1. Intra-articulaire. Dans ce cas, la capsule articulaire est ouverte. Ensuite, le chirurgien dissèque les éléments osseux superficiels et élimine le cartilage hyalin endommagé. Après cela, les os sont placés dans la position la plus confortable et sont fixés à l'aide de broches ou de vis métalliques spéciales..
  2. Extraarticulaire. Dans ce cas, il n'est pas nécessaire d'acciser le cartilage. Les os des articulations sont fixés à l'aide d'une greffe osseuse spéciale.
  3. Combiné. Cette méthode contient toutes les manipulations que le chirurgien effectue avec l'arthrodèse intra-articulaire et extra-articulaire. Tout d'abord, un sac articulaire est ouvert et une résection des éléments osseux superficiels est effectuée. Ensuite, le cartilage hyalin non viable est retiré et une autogreffe spéciale est installée à la place. Fixation articulaire à l'aide de plaques métalliques.
  4. Compression. Une caractéristique de la méthode est que les greffes ne sont pas utilisées pour immobiliser l'articulation. Les surfaces articulaires sont compressées à l'aide d'un appareil de compression ou de compression-distraction (appareil Grishin, Ilizarov, Volkov-Oganesyan).

Analgésie d'arthrodèse

L'arthrodèse n'est jamais réalisée sous anesthésie locale, car elle n'est pas suffisante pour une anesthésie complète du membre. L'intervention est effectuée sur les structures osseuses et cartilagineuses, recourant donc à des méthodes plus «globales». Le plus souvent, une anesthésie endotrachéale ou une anesthésie rachidienne est utilisée. Dans le premier cas, le patient est plongé dans un rêve médical, ne ressent rien et ne voit rien. Dans le second cas, les membres inférieurs perdent leur sensibilité, mais en même temps le patient est conscient et peut tout voir.

Dans certains cas, une anesthésie combinée est utilisée - l'analgésie rachidienne est associée à un sommeil médicamenteux. Le plus souvent, cette option est utilisée pour intervenir chez des patients très suspects qui ont peur de la chirurgie..

L'arthrodèse de l'articulation de la cheville est réalisée pendant 2 à 6 heures. La durée dépend du volume d'intervention, de l'état initial des éléments anatomiques qui forment l'articulation, ainsi que de la nécessité d'utiliser une greffe.

Arthrodèse cheville: préparation préopératoire

Lors de la planification d'une arthrodèse, assurez-vous d'évaluer l'état d'un certain nombre d'articulations localisées. Il s'agit d'une mesure nécessaire, car vous devez savoir s'ils peuvent supporter des charges supplémentaires ou non. Avant l'intervention, un diagnostic complet est réalisé, qui comprend à la fois des tests de laboratoire et des méthodes de diagnostic instrumentales. Le patient est prescrit:

  • fluorographie;
  • analyse de sang et d'urine (détaillée);
  • chimie sanguine;
  • coagulogramme;
  • électrocardiographie;
  • radiographie, TDM et IRM de l'articulation atteinte dans plusieurs plans;
  • tests pour l'hépatite, la syphilis et le VIH;
  • consultation d'un anesthésiste;
  • consultations avec des spécialistes étroits, tels qu'un cardiologue, un endocrinologue, un pneumologue et d'autres.

Sept jours avant la chirurgie, le patient doit arrêter de prendre des anticoagulants et des anti-inflammatoires. 8 heures avant la chirurgie, arrêtez de manger.

Il est également important de préparer votre espace de vie afin qu'aucun problème ne survienne lors du retour à la maison. Il est nécessaire de se débarrasser des tapis, des chemins et des cordes, pour lesquels une personne peut s'accrocher à son pied. Disposez commodément les meubles. Mettez les objets fréquemment utilisés afin qu'ils soient facilement accessibles. Vous devez également prendre soin du confort dans la salle de bain. Il est préférable de mettre un tapis antidérapant spécial sur le sol pour éviter les blessures (une personne peut glisser).

Arthrodèse: comment s'effectue l'opération?

Selon la technique traditionnelle, l'arthrodèse de la cheville est réalisée sous anesthésie ouverte sous anesthésie. La durée de l'opération est de 2 à 6 heures (selon la complexité et la technique choisie). Conventionnellement, l'ensemble du processus est divisé en cinq étapes:

  1. Tout d'abord, un garrot est appliqué sur le tiers inférieur de la cuisse. Ensuite, à l'aide d'un scalpel, une incision linéaire est pratiquée sur le site de projection de l'articulation malade. Sa longueur est d'environ 10 cm.
  2. La prochaine étape consiste à donner accès à l'articulation. Ouverture et supination des articulations articulaires.
  3. Résection du cartilage sur le talus et le tibia. Si nécessaire, retirez l'ossification.
  4. Le pied est installé dans une position anatomiquement correcte, les surfaces du talus et du tibia sont comparées entre elles dans la position la plus pratique (en tenant compte des caractéristiques physiologiques). Le collage est effectué à l'aide de structures métalliques spéciales.
  5. La prochaine étape consiste à suturer les tissus mous et à installer des drains.

Si, pendant l'opération, une fixation fiable a été obtenue en utilisant des implants métalliques internes, le gypse est sans aucun doute appliqué sur la jambe. Dans le cas où des dispositifs de fixation externes ont été utilisés pour l'arthrodèse, il n'est pas nécessaire de plâtrer.

Le port de gypse est indiqué jusqu'à l'apparition d'une ankylose. Le taux de fusion chez chaque patient est différent, car il n'y a pas de personnes identiques. Tout dépend des caractéristiques physiologiques du corps. L'articulation guérit généralement complètement en 3-6 mois.

Complications après la chirurgie

Dans la période postopératoire, des complications surviennent parfois. Vous pouvez minimiser le risque de leur développement si vous suivez strictement toutes les instructions de votre médecin. Les complications les plus courantes comprennent:

  • saignement;
  • rejet de corps étrangers dans les membres (vis, plaques, rayons);
  • nécrose cutanée;
  • déformation du membre due à une adhérence inégale des surfaces articulaires;
  • violation de la sensibilité du membre due à un traumatisme des fibres nerveuses pendant la chirurgie;
  • infection de la plaie;
  • caillots sanguins;
  • boiterie.

Si un œdème s'est formé sur le site de l'opération, la peau est hyperémique, la fièvre s'accumule, les nausées, les vomissements et la santé générale se détériorent - vous devriez immédiatement consulter un médecin pour obtenir de l'aide.

Vidéo: arthrodèse de cheville avec fixation antérieure

Période de récupération

Quelle que soit l'articulation fixée lors de l'arthrodèse, la période de récupération prend jusqu'à 1 an. À ce moment, le patient doit limiter son activité physique et utiliser des béquilles pour se déplacer. Le premier jour après l'intervention, vous ne pouvez pas sortir du lit pour éviter les complications après anesthésie.

Pour soulager la douleur, des analgésiques et des anti-inflammatoires peuvent être prescrits. Le plan de traitement comprend des médicaments antibactériens. Ils sont nécessaires, car il existe un risque élevé de développement d'un processus pathologique purulent à la place de la fixation de corps étrangers (rayons, tiges, plaques). Les médicaments de choix sont les macrolides (érythromycine, clarithromycine), les céphalosporines (céfotaxime, ceftriaxone), les pénicillines (ampiox, ampicilline).

Les 2 premiers mois sont strictement interdits à décrire sur la jambe opérée. Seulement après 3 mois, après avoir étudié la radiographie, le chirurgien peut vous permettre de vous pencher un peu sur le membre, et également prescrire de la physiothérapie.

Techniques physiothérapeutiques utilisées après arthrodèse de l'articulation de la cheville:

Une fois le plâtre retiré, le thérapeute en réadaptation peut établir un plan de gymnastique thérapeutique pour le patient. De plus, le massage aidera à améliorer l'état du membre..

Qu'est-ce que l'arthrose du pied - symptômes et traitement, causes, comment traiter la maladie du pied

L'arthrose du pied est une maladie dégénérative assez courante des articulations des jambes, localisée non seulement dans le cartilage, mais aussi dans les os et même les muscles. La pathologie la plus courante se manifeste dans l'articulation métatarso-phalangienne - une arthrose du gros orteil est diagnostiquée. La maladie a une nature déformante, donc sa progression entraînera une violation de la structure normale du pied.

La complexité de la pathologie réside dans le fait que le pied est constitué d'un grand nombre de petites articulations, terminaisons nerveuses et vaisseaux sanguins. La défaite du gros orteil survient après 45 ans. L'arthrose des autres petites articulations est plus fréquente chez les femmes de plus de 35 ans et de plus de 50 ans.

Les causes de la maladie

C'est important de savoir! Médecins en état de choc: "Il existe un remède efficace et abordable pour ARTROZA." En savoir plus.

Dans la plupart des cas, l'arthrose du pied se produit en raison d'une violation de l'apport sanguin aux articulations, de l'usure mécanique du cartilage et du tissu osseux en raison de l'âge, d'un traumatisme. Il existe de telles causes possibles d'arthrose:

  1. La structure spécifique du pied: pied trop large, courbure des doigts, pieds plats. Différentes longueurs de jambes peuvent également provoquer une pathologie..
  2. Effort physique excessif sur le pied, en particulier chez les athlètes ou les personnes impliquées dans un travail acharné.
  3. Blessures, ecchymoses, fractures, bosses, ligaments déchirés, lésions musculaires.
  4. Hypothermie fréquente des pieds.
  5. Trop de poids corporel, ce qui augmente la charge sur les jambes.
  6. Détérioration mécanique du cartilage et du tissu osseux due à la vieillesse.
  7. Prédisposition héréditaire.
  8. Porter des chaussures trop étroites ou grandes, des chaussures à talons hauts.

Ces facteurs peuvent également provoquer une arthrose du pied:

  • perturbations hormonales, altération de la fonctionnalité du système endocrinien;
  • apport insuffisant de micro et macro éléments dans le corps;
  • lésions infectieuses chroniques des articulations des jambes;
  • réaction allergique, maladies auto-immunes;
  • luxation congénitale ou dysplasie de la hanche.

Il est totalement impossible de guérir l'arthrose, cependant, il est possible d'améliorer considérablement l'état du patient et d'empêcher une déformation complète des articulations. Par conséquent, le traitement doit être commencé après les premiers signes.

Symptômes de l'arthrose du pied

La pathologie se manifeste à travers de tels symptômes:

  1. Douleur au pied après une longue marche ou debout, ainsi qu'un inconfort désagréable après l'exercice.
  2. Gonflement, ainsi que rougeur de la peau dans la zone touchée. La température locale peut augmenter immédiatement..
  3. Réaction douloureuse au site de l'arthrose aux changements climatiques ou au contact avec de l'eau froide.
  4. Crunch dans les articulations du pied et de la cheville (il apparaît lors du développement du deuxième degré de pathologie).
  5. Fatigue des jambes trop rapide.
  6. Limitation de la mobilité des membres, de la tension et de la raideur des muscles, surtout le matin.
  7. L'apparition de cors dans la zone de la plante du pied.
  8. Comme la maladie a une nature déformante, au fil du temps, le patient peut souffrir de troubles de la marche.

L'arthrose du pied présente également les symptômes suivants:

  1. La douleur dans les articulations des jambes est douloureuse, cassante ou brûlante dans la nature.
  2. Des ostéophytes apparaissent (excroissances articulaires osseuses).
  3. Les articulations deviennent plus épaisses.

Étant donné que l'arthrose des articulations affecte non seulement les tissus osseux et cartilagineux, mais également les muscles, l'apparition de kystes musculaires peut être un signe de pathologie.

Variétés et degrés de pathologie

Comme mentionné précédemment, le pied est constitué d'un très grand nombre de petites articulations, de sorte que le processus dégénératif peut être localisé n'importe où. En fonction de cela, l'arthrose peut être classée comme suit:

  1. Défaite de l'articulation sous-talienne.
  2. Arthrose de l'articulation talon-cuboïde.
  3. Défaite des articulations métatarsopharyngées.
  4. Maladie articulaire métatarso-phalangienne.
  5. Dommages aux orteils.

La pathologie peut également être classée en raison de l'apparition de:

  1. Primaire La raison du développement dans ce cas réside dans la maladie inflammatoire du pied lui-même ou sa blessure.
  2. Secondaire Cette forme de la maladie est causée par des causes qui ne sont pas directement liées aux dommages aux pieds. Autrement dit, dans ce cas, la «faute» peut être une insuffisance hormonale ou d'autres facteurs.
  3. Polyarthrose. Cette forme implique la défaite de plusieurs petites articulations.

Le degré de développement de la pathologie et les caractéristiques de son diagnostic

Avant de traiter l'arthrose du pied, elle doit être correctement diagnostiquée. Le degré de développement dépend de l'objectif de la thérapie. Il n'y en a que trois:

  1. Premier. Elle se caractérise par une fatigue rapide des jambes, ainsi que par l'apparition de douleurs après une longue marche ou un dur labeur. Souvent, au premier degré, une personne ne ressent pas encore de raideur ou de restriction des mouvements, par conséquent, ne va pas chez le médecin, ce qui complique le processus de traitement ultérieur.
  2. Le deuxième degré de la maladie se caractérise par une manifestation plus prononcée des symptômes: la douleur devient prolongée, plus sévère. Un léger épaississement est déjà perceptible sur les articulations. Des callosités apparaissent souvent sur les talons..
  3. Troisième degré. Il se caractérise déjà par une déformation importante des articulations du pied, qui se traduit par une boiterie notable du patient, des mouvements limités sévères ou son absence totale. Si pendant cette période, une radiographie du membre est effectuée, vous pouvez voir sur celle-ci l'absence ou un rétrécissement significatif des espaces articulaires.

Quant au diagnostic, il prévoit les manipulations suivantes:

  1. Recueil des antécédents du patient en tenant compte d'une analyse détaillée de ses plaintes.
  2. Roentgenography. Il est nécessaire de déterminer l'état de l'articulation, le degré de développement de la pathologie.
  3. CT ou IRM. Cette étude permet de considérer non seulement les os et le cartilage, mais aussi l'état des muscles.
  4. Tests de laboratoire. Ils permettent de déterminer la présence d'un processus inflammatoire dans l'organisme.
  5. Mesure du pied.

Traitement de l'arthrose du pied

Il est totalement impossible de guérir une telle maladie. Cependant, il est nécessaire d'effectuer une thérapie afin que, finalement, le membre ne perde pas complètement sa mobilité.

Traditionnel

Même ARTROZ "négligé" peut être guéri à la maison! N'oubliez pas de l'étaler une fois par jour..

Ainsi, le traitement médicamenteux implique l'utilisation de ces médicaments:

  • anti-inflammatoires non stéroïdiens qui non seulement combattent avec succès le processus inflammatoire, mais aident également à éliminer la douleur: ibuprofène, indométacine, kétonal. Il est nécessaire de prendre ces médicaments en cours. Quelle devrait être la posologie et la durée du traitement, le médecin traitant vous le dira;
  • analgésiques. Ils sont utilisés en cas de douleurs très sévères: Spazmalgon, Baralgin, ainsi que des analgésiques. S'il est impossible de supporter la douleur, le patient peut recevoir une injection de corticostéroïdes Hydrocortisone, Diprospan. Souvent, de telles injections ne peuvent pas être faites. Ils ne sont pas utilisés plus d'une fois par semaine et seulement plusieurs fois par an;
  • chondroprotecteurs. Ce sont les principaux médicaments utilisés pour lutter contre l'arthrose articulaire. Ils aident à restaurer le cartilage endommagé et empêchent également leurs dommages supplémentaires: chondroïtine ou glucosamine;
  • médicaments à base d'acide hyaluronique qui sont injectés directement dans l'articulation touchée. De telles injections contribuent à améliorer la mobilité articulaire: Ostenil, Fermatron, Sinvktom.

Pour le traitement, vous pouvez également utiliser des lotions avec Dimexidum.

En plus de l'utilisation de médicaments, des méthodes de traitement non médicamenteuses peuvent également être utilisées:

  • "botte" en plâtre. Il n'est utilisé que dans les cas graves lorsqu'une immobilisation complète du pied est requise;
  • porter un support de voûte plantaire et des semelles orthopédiques spéciales qui améliorent la microcirculation du sang dans l'articulation, le métabolisme dans les tissus;
  • agrafes pour fixer le membre;
  • massage des pieds. Cela doit être fait très soigneusement et uniquement lorsque la phase aiguë est passée. La thérapie manuelle peut être utilisée pour n'importe quel degré d'arthrose;
  • UHF, phonophorèse, thérapie magnétique et laser. Ces manipulations renforcent l'effet des médicaments..
  • bains de boue et hydrothérapie. Ces procédures permettent de nourrir les articulations avec les éléments "constructeurs" nécessaires, ainsi que de soulager la tension et la raideur.

Thérapie par l'exercice et traitement chirurgical

Si l'arthrose déformante du pied a atteint le dernier degré de développement et n'est plus susceptible de traitement médical, le médecin peut prescrire une intervention chirurgicale. L'opération implique soit l'assemblage complet du joint, soit le remplacement de certains de ses éléments. Dans le premier cas, le pied reste immobilisé. Dans le second, les articulations conservent leur mobilité, cependant, la forme du pied peut légèrement changer..

Le traitement de l'arthrose du pied par la physiothérapie est également utile à tout stade du développement de la maladie. Il aide à développer ou à maintenir la mobilité des membres. Les exercices les plus courants:

  1. Il faut se tenir à une petite distance du mur (50 cm), poser ses mains sur le mur, au niveau de la poitrine. Dans ce cas, une jambe est tendue vers l'arrière et redressée (le talon doit rester appuyé contre le sol). Le poids corporel maximal est placé au-dessus de la deuxième jambe, il doit donc être plus proche du mur dans une position légèrement pliée. Une personne doit s'appuyer contre le mur et les ligaments et l'appareil musculaire du pied doivent être tendus. Dans cette position, vous devez vous attarder quelques secondes. Répétez cet exercice 3 fois avec chaque jambe.
  2. Afin d'éviter une arthrose déformante des pouces, ils doivent également être formés. Pour ce faire, enroulez la bande de caoutchouc autour d'eux et tirez-la sur une certaine distance. Ensuite, vous devez essayer de tirer votre pouce vers le reste. Les autres doigts s'entraînent de la même manière..

Traitement alternatif

Pendant la thérapie, vous pouvez utiliser non seulement des onguents de pharmacie. Ils peuvent être préparés à partir d'ingrédients naturels et traiter l'arthrose à la maison. De plus, de telles pommades ne sont pas moins efficaces, bien qu'elles ne doivent être utilisées qu'en thérapie complexe. Il existe de telles recettes utiles pour la médecine traditionnelle:

  1. Bains de camphre et de sel. Pour cuisiner, vous devez mélanger une cuillère à soupe de sel, 10 g de camphre et 80 ml d'ammoniaque avec un litre d'eau. Un tel outil peut rapidement soulager même une douleur intense.
  2. Une telle pommade sera également utile: mélanger des proportions égales de moutarde sèche, de sel, de miel et de soda. La pommade résultante doit être frottée dans la zone affectée au moins 3 fois par jour. La procédure soulagera la douleur.
  3. Infusion d'eucalyptus. Il faudra 50 g de matières premières sèches et un demi-litre de vodka. Les ingrédients doivent être mélangés et laisser infuser pendant 2 semaines. L'outil est frotté dans les articulations touchées lors de l'exacerbation.
  4. Pommade au bouleau. Il est nécessaire de cuire à la vapeur 1-2 kg de feuilles sèches ou fraîches avec de l'eau bouillante. Une fois que la matière première est bien molle, il est nécessaire de l'écraser en la transformant en suspension. Il est conseillé d'appliquer la pommade obtenue sur la zone affectée avec une couche épaisse, puis de l'envelopper de cellophane et de la laisser dans cet état pendant une heure. L'outil soulage la douleur, les rougeurs et l'enflure..
  5. Feuilles de fougère. Ils doivent être bien malaxés et appliqués pendant la nuit sur un joint douloureux.

Mode de vie et mesures préventives

L'arthrose des petites articulations du pied est une maladie complexe qui doit être prise très au sérieux. Le traitement de la pathologie nécessite certains changements de style de vie. Il faut renoncer à la malbouffe, au tabagisme et à l'alcool. Vous devez manger en petites portions au moins 5 fois par jour. La quantité de liquide consommée ne doit pas être inférieure à 1,5 litre par jour.

La gymnastique simple quotidienne aidera à éviter la maladie présentée et à renforcer les articulations.

De plus, il existe d'autres mesures préventives qui peuvent aider à éviter le développement de la maladie:

  1. Perte de poids. Parallèlement à cela, la charge sur les articulations diminuera..
  2. Renforcement général des défenses de l'organisme qui préviendra l'apparition de processus inflammatoires et de foyers d'infection.
  3. Réduction du sel.
  4. Traitement en temps opportun des pathologies chroniques.
  5. Éviter les blessures, les ecchymoses et une bonne rééducation postopératoire.
  6. Ne porter que des chaussures confortables. Une attention particulière doit être accordée à la qualité de l'ascenseur, à la finition, à l'ajustement de la taille, ainsi qu'à l'exhaustivité des paramètres du pied. Une attention particulière est également portée à la hauteur du talon: plus il est haut, plus la charge subie par le pied est importante.
  7. Échauffement quotidien et auto-massage des membres.
  8. Marcher sans chaussures sur le sable ou l'herbe.

Une maladie peut sérieusement compliquer la vie d’une personne, voire la rendre invalide. Cependant, une prévention rapide, ainsi qu'un traitement, peuvent améliorer la situation du patient. Voilà toutes les caractéristiques de la pathologie. être en bonne santé!

Arthrodèse articulaire - qu'est-ce que c'est?

L'arthrodèse est une variante de l'opération au cours de laquelle l'articulation est fixée artificiellement à la position optimale, après quoi elle s'ossifie au fil du temps et sa mobilité est perdue à vie. L'articulation sera fixée dans une position dans laquelle il sera pratique pour le patient non seulement de marcher, mais aussi de se détendre et d'effectuer un travail quotidien.

Avec la progression de nombreuses maladies articulaires, l'ankylose se développe - la croissance des surfaces articulaires et la perte de mobilité articulaire. Contrairement à l'arthrodèse, avec pathologie, la mobilité est souvent perdue lorsque l'articulation est dans une position inconfortable, ce qui ne permet pas au patient de vivre une vie normale.

Quand accepter la chirurgie

Avec le développement de changements pathologiques dans le cartilage, les ligaments ou les ménisques, la fonction de l'articulation est progressivement perdue - le patient craint que la douleur, l'œdème et l'inflammation ne se développent. Souvent, la clinique est exacerbée par une violation de la circulation sanguine dans l'articulation. En conséquence, le cartilage est détruit, sa surface devient plus mince et déformée.

Aux stades initiaux, il est possible de restaurer l'articulation avec une thérapie traditionnelle sous forme de médicaments, de physiothérapie et de physiothérapie. Si le patient a commencé la maladie, la seule issue est un traitement chirurgical..

L'arthrodèse ne doit être réalisée que lorsqu'il est impossible pour le patient d'installer une prothèse artificielle en raison de la faiblesse du tissu osseux ou du rejet de l'implant par le corps.

Les principales indications de l'arthrodèse:

  • Instabilité sévère de l'articulation - avec la progression de certaines maladies pathologiques, l'écart articulaire diminue. Les ligaments ne raccourcissent pas, la fixation des os des membres diminue. En conséquence, des luxations pathologiques de subluxation se développent, nécessitant une intervention chirurgicale;
  • Arthrite - aux stades initiaux, la progression peut être ralentie en prenant des médicaments et des procédures de restauration, mais si le patient ne suit pas les recommandations du médecin, au fil du temps, la maladie provoque des changements irréversibles de l'articulation qui nécessitent une intervention chirurgicale;
  • L'arthrose est une maladie à évolution rapide, souvent mal traitable. Avec le développement de troubles de la mobilité et de graves déformations de la jambe, l'arthrodèse est indiquée;
  • Ostéoarthrose - des dommages au tissu cartilagineux et à sa mort déforment l'articulation, ce qui entraîne un traitement chirurgical;
  • Troubles lors de la fusion des fractures périarticulaires - si, après une blessure, l'os fusionne de sorte que la mobilité articulaire est impossible - une arthrodèse est nécessaire;
  • Anomalies de développement - avec certaines pathologies congénitales, le fonctionnement des articulations est inférieur, des subluxations congénitales peuvent également apparaître. Dans ce cas, l'opération est affichée;
  • D'autres causes sont des complications graves de certaines maladies, causant des dommages irréversibles au tissu conjonctif, entraînant une déformation articulaire et une mobilité réduite jusqu'à l'ankylose.

Cette opération conduit à un handicap - les os sont fixés, une articulation interosseuse rigide se forme. Cette méthode chirurgicale est prescrite lorsqu'il est impossible d'effectuer une opération plus moderne - l'arthroplastie. L'immobilisation de certaines articulations ne provoque pas d'inconfort tangible - lors d'une intervention chirurgicale sur l'articulation sous-talienne, le patient s'adapte plus rapidement qu'avec une arthrodèse de la cheville, où une personne devra apprendre à marcher longtemps selon les nouvelles règles.

Quand opérer est contre-indiqué

Malgré la simplicité de la technique, il existe plusieurs contre-indications à ce type de traitement chirurgical:

  • Le critère d'âge est les enfants de moins de 12 ans et les personnes de plus de 60 ans. Chez un enfant, le composant osseux n'a pas complètement mûri - une ankylose artificielle peut ne pas se former. À l'âge sénile, la régénération du tissu osseux est faible - la zone postopératoire peut ne pas résister à la charge quotidienne;
  • La présence d'une infection infectieuse, d'une suppuration ou d'une fistule - pour l'arthrodèse, une régénération élevée du tissu osseux est nécessaire, et en présence de ces maladies, elle est considérablement réduite;
  • État instable et grave du patient - dans ce cas, la rééducation sera longue, le risque de développer des conséquences négatives augmente.

Variétés d'arthrodèse

Selon la technologie d'exécution, il existe plusieurs types d'opérations. Chaque méthode a ses côtés positifs et négatifs et est indiquée pour certaines lésions du tissu conjonctif. Le choix d'une option de traitement chirurgical est affecté par une articulation malade, qui doit être opérée..

On distingue les types de traitements chirurgicaux suivants:

  • Arthrodèse intra-articulaire - avec cette technique, le cartilage est retiré et la fusion des éléments osseux se produit en raison de la division des cellules du tissu osseux. Ce type de traitement n'est pas sûr en raison du risque d'infection de la plaie, mais est optimal d'un point de vue pratique. Souvent utilisé pour l'arthrite, l'arthrose et d'autres maladies;
  • Arthrodèse extra-articulaire - lorsqu'elle est réalisée, le cartilage reste en place et une greffe osseuse spéciale est implantée dans l'articulation. Cette méthode minimise l'entrée de microbes. La méthode est largement utilisée si le patient souffre d'arthrite infectieuse;
  • Une option combinée - dans ce cas, les greffes sont utilisées avec une élimination simultanée du cartilage articulaire. Une telle opération est indiquée pour la destruction massive des surfaces articulaires;
  • Allonger l'arthrodèse - pendant la chirurgie, le médecin effectue des fractures osseuses dans certaines zones, en «étirant» légèrement la jambe affectée. Cette intervention chirurgicale est indiquée lorsque l'un des membres est raccourci;
  • Arthrodèse de compression - l'épissage des os est réalisé en raison de leur compression serrée, pour laquelle un appareil spécial est utilisé. Ce type d'opération est indiqué pour l'infection de la cavité articulaire, lors d'une ouverture excessive, elle peut entraîner de graves complications. La technique est plus simple qu'avec la pénétration intra-articulaire, l'ossification se produit plus rapidement en raison de l'ajustement serré des surfaces articulaires entre elles. Aucun casting requis.

Avec l'arthrodèse par compression, il existe une forte probabilité de développer une ostéomyélite à rayons, ainsi qu'un déplacement des os par rapport à l'axe vertical. Par conséquent, les patients doivent être étroitement surveillés par le médecin traitant..

L'arthrodèse ostéoplasique est souvent distinguée, dans laquelle les greffons sont introduits dans la cavité articulaire sous forme de donneur ou de tissus propres du corps. Cette méthode s'ajoute à l'arthrodèse intra-articulaire..

Technique d'opération

Lorsque le patient a décidé de subir une intervention chirurgicale, il doit subir un examen pour identifier les maladies aggravantes et les contre-indications possibles. Il est nécessaire de faire des analyses de sang, de subir une échographie des vaisseaux sanguins, de consulter un cardiologue et, si nécessaire, de faire un ECG. Si vous prenez des anticoagulants, cela doit être signalé sans faute. Quelques jours avant l'opération, une conversation est tenue avec l'anesthésiste sur le choix de l'anesthésie - dans les cas standard, l'opération est réalisée sous anesthésie générale.

La technique de l'arthrodèse dépend en grande partie de l'articulation à opérer. La durée moyenne est de 2 à 5 heures.

Chirurgie de la hanche

Lors de l'arthrodèse de l'articulation de la hanche, toute variante de l'opération est appropriée, mais en raison de la structure anatomique, l'exécution combinée sera optimale.

  • Le patient est allongé sur un côté sain;
  • Les tissus mous sont excisés sur la surface latérale ou avant. Pour un effet cosmétique et une diminution de l'œdème postopératoire, une incision verticale ou arquée est utilisée;
  • Les bords de la plaie sont élevés sur les côtés avec un support spécial;
  • Le cartilage est retiré de la cavité articulaire, les surfaces osseuses sont préparées pour une greffe;
  • Le chirurgien attache tous les composants avec des structures orthopédiques spéciales et suture la plaie;
  • Les pansements de gypse sont appliqués sur les deux jambes - sur le membre opéré jusqu'à la poitrine, sur une jambe saine - jusqu'au niveau du genou. Dans la région pelvienne, les pansements de gypse sont étroitement liés à une barre spéciale pour régler le membre opéré à l'angle souhaité.

Après une arthrodèse de l'articulation de la hanche dans un plâtre, cela prendra 6 à 12 mois. Après 3 mois, le gypse est retiré et une radiographie de contrôle est prise, puis appliquée à nouveau.

Arthrodèse du genou

L'arthrodèse de l'articulation du genou est réalisée principalement par la méthode intra-articulaire:

  • Une incision semi-circulaire est pratiquée sur la surface avant du genou, qui se plie autour de la rotule par le bas;
  • Prenez-le sur le côté, retirez le cartilage et les ligaments intra-articulaires;
  • Les os sont disséqués pour que leurs surfaces s'entrecroisent, comme une mosaïque;
  • La rotule est placée dans son lit anatomique;
  • Couture des tissus mous fermement, gypse appliqué.

Lors d'une arthrodèse de l'articulation du genou, la partie inférieure de la jambe est légèrement pliée pour faciliter les mouvements du patient après la formation d'une ankylose chirurgicale.

Chirurgie de la cheville

Dans ce cas, tous les types de traitements chirurgicaux sont utilisés, mais la méthode intra-articulaire est la plus pertinente. Une arthrodèse de l'articulation de la cheville est populaire avec une plaque, ce qui facilite l'installation de l'angle entre le tibia et le bas de la jambe.

  • L'incision des tissus mous est optimale sur la surface avant ou intérieure de l'articulation;
  • Ayant accédé aux surfaces du cartilage - elles sont retirées avec les éléments affectés du tissu osseux;
  • Entre les os se trouvent des greffons solidement fixés;
  • Un angle de 90 ° est formé entre le bas de la jambe et le pied;
  • Sutures et plâtre.

Dans un plâtre, vous devrez passer par 6-9 mois, selon les recommandations du médecin, puis un cours d'exercices thérapeutiques est prescrit pour immobiliser partiellement le membre opéré. L'arthrodèse de la cheville assure son immobilité complète à vie.

Opérations courantes à pied

L'arthrodèse de l'articulation sous-talienne est la technique la plus simple. Une méthode intra-articulaire utilisant une autogreffe est utilisée. Pendant l'opération, une substance spéciale est introduite à travers les zones postéro-latérales, ce qui forme une petite cavité autour de l'articulation, pratique pour l'opération. Ensuite, de petites incisions sont faites, la couche cartilagineuse est retirée, où la greffe est placée.

L'arthrodèse du pied à trois articulations implique une intervention intra-articulaire, dans laquelle les articulations talino-talon-naviculaire et talon-cuboïde sont connectées. Une incision est pratiquée à l'arrière du pied - de la cheville externe au milieu du tarse. Les tissus endommagés sont retirés, les cavités articulaires sont remplies de tissu sain du cartilage du patient. des points de suture.

Pour tous les types d'arthrodèse du pied, le gypse est appliqué pendant 3-6 mois.

Complications de l'arthrodèse

Ce traitement chirurgical n'est pas une opération compliquée, mais peut entraîner certaines complications:

  • Infection dans l'articulation;
  • Développement de saignements occultes;
  • L'apparition de caillots sanguins et de leurs décollements des parois des vaisseaux sanguins;
  • Pendant l'opération, les nerfs peuvent être endommagés, ce qui entraînera une perte de sensibilité du membre inférieur.

S'il y a des maladies chroniques, le patient fume ou abuse de l'alcool - le risque de complications augmente.

Les effets moins importants incluent une démarche altérée, qui peut entraîner une invalidité. La décision d'établir un handicap est prise individuellement par la commission.

Réhabilitation

Le premier jour, un repos au lit est prescrit pour éviter le développement de complications liées au soulagement de la douleur. Pour arrêter la douleur qui se développe en raison de la chirurgie, des analgésiques sont prescrits au patient. Si nécessaire, des antibiotiques sont prescrits pour prévenir l'infection. Le patient est en plâtre pendant 6 à 12 mois, en fonction de la progression de la cicatrisation osseuse.

Les 2 premiers mois de rééducation après la chirurgie marchent sur des béquilles, car il est nécessaire d'épargner une jambe endolorie.

Le plâtre est retiré après 3-4 mois, une radiographie de contrôle est prise pour évaluer la régénération. La jambe est en gypse à plusieurs reprises pendant quelques mois de plus. Si la récupération se déroule normalement, après le retrait du plâtre, un traitement physiothérapeutique est prescrit au patient:

La vie après l'arthrodèse nécessite un effort important de la part du patient pour s'adapter à la marche et aux soins personnels..

Avis des patients

Les examens des patients qui ont survécu à l'opération aideront d'autres patients à décider de l'intervention chirurgicale.

J'ai fait une arthrodèse de la hanche. Je voulais mettre une prothèse artificielle, mais les médecins l'ont interdite - ils ont dit qu'elle ne prendrait pas racine. Au début, c'était difficile - ni de s'asseoir, ni de se lever normalement. L'articulation était très malade. Maintenant que tout est passé, j'ai appris à monter les escaliers. J'ai un travail de gardien - la vie s'améliore.

Prokhorov Gregory, 65 ans, Perm.

En raison d'une arthrose déformante progressive, le médecin a recommandé une intervention chirurgicale - arthrodèse de l'articulation du genou droit. Au début, c'était effrayant, mais après avoir lu les critiques des patients - j'ai décidé. Que puis-je dire - choisissez une clinique compétente, si le médecin est expérimenté, tout n'est pas aussi mauvais qu'ils le disent sur Internet. Après 2 ans, j'ai même commencé lentement à travailler dans le pays.

Nina Pavlovna, 58 ans, Iekaterinbourg.

Arthrodèse - chirurgie pour immobiliser une articulation dans une position optimale pour les activités quotidiennes. Malgré le fait que le handicap se développe souvent après, pour certains patients, c'est le seul moyen d'éviter la déformation des membres inférieurs..