Arthrite des orteils: causes, symptômes et traitement

  • Arthrose

L'arthrite des orteils est une maladie inflammatoire et dégénérative des articulations des orteils des pieds. Une telle pathologie peut sembler sans conséquence, se déroulant beaucoup plus facilement que, par exemple, l'arthrite des grosses articulations. Cependant, sans traitement, au fil du temps, il peut provoquer des déformations importantes du pied qui, associées à la douleur, peuvent entraver considérablement la marche et même entraîner une invalidité. En règle générale, l'arthrite des orteils, dont les symptômes et le traitement seront décrits ci-dessous, est une pathologie caractéristique des personnes âgées, mais certains types d'arthrite peuvent se développer chez les jeunes..

Arthrite des orteils: causes

L'arthrite est une pathologie multifactorielle; diverses raisons peuvent prédisposer à son développement. Parmi les principaux facteurs:

  • hérédité. L'arthrite seule n'est pas transmise des parents aux enfants. Cependant, ils peuvent être transmis des caractéristiques génétiquement déterminées du métabolisme, de l'anatomie des articulations, de la microcirculation, etc., qui peuvent contribuer au développement de l'arthrite;
  • blessures articulaires. Le résultat de la blessure est une violation de l'intégrité des tissus de l'articulation et une inflammation, qui peut éventuellement devenir chronique. Il convient de garder à l'esprit que les blessures et les interventions chirurgicales dans la région des articulations des orteils appartiennent également à un traumatisme. En plus des blessures aiguës, un traumatisme chronique aux orteils peut entraîner de l'arthrite;
  • caractéristiques du travail, style de vie. Arthrite des orteils - une maladie professionnelle fréquente des danseurs (en particulier le ballet), des athlètes (gymnastes), des modèles. La marche prolongée dans des chaussures à talons hauts, la danse sur des pointes provoquent une charge excessive sur les orteils, entraînant un traumatisme chronique aux articulations et leur inflammation;
  • âge. Au fil des ans, une diminution progressive de l'intensité de la régénération tissulaire se produit, la microcirculation s'aggrave et le tissu cartilagineux ne fait pas exception. Le résultat peut être une dégradation progressive des tissus articulaires;
  • les troubles métaboliques peuvent affecter la santé des articulations: des sels peuvent se déposer dans leurs tissus, la microcirculation sanguine est difficile;
  • infection. L'infection des tissus articulaires peut se produire lorsqu'ils sont directement blessés (y compris lors d'interventions chirurgicales) ou à partir de foyers d'infection éloignés, par exemple, des amygdales enflammées, avec un flux sanguin. De plus, l'arthrite devient souvent une complication de l'angine de poitrine, de la grippe, du SRAS;
  • surcharge articulaire due à un surpoids, la levée fréquente de poids peut également servir de facteur provoquant l'arthrite;
  • les déformations du pied, le plus souvent des pieds plats, provoquent une répartition incorrecte de la charge sur le pied, ce qui peut également entraîner une surcharge chronique des articulations des orteils et leur inflammation;
  • processus auto-immuns - dysfonctionnements du système immunitaire, dont le résultat est un effet pathologique sur les tissus articulaires de leurs propres cellules immunitaires;
  • le stress peut être un facteur provoquant supplémentaire dans le développement de l'arthrite.

Arthrite des orteils: les principaux types de maladies

Selon les causes déclenchantes, différents types d'arthrite peuvent se développer. Parmi eux, les plus courants sont les suivants:

  • l'arthrose (arthrose) des articulations des orteils est une maladie dégénérative des articulations, qui se caractérise par la destruction progressive du tissu cartilagineux recouvrant les surfaces articulaires et son remplacement par des excroissances osseuses - les ostéophytes. La pathologie, en règle générale, est plus caractéristique des personnes âgées, en outre, elle peut être le résultat de lésions articulaires chroniques;
  • l'arthrite goutteuse des orteils est le résultat d'une violation du métabolisme des purines et de l'accumulation de cristaux d'acide urique dans les tissus articulaires. Ils irritent l'articulation, provoquant une douleur intense et conduisant à la destruction progressive du cartilage. Plus souvent, la maladie se développe chez les hommes jeunes et d'âge moyen;
  • polyarthrite rhumatoïde des orteils - une maladie dont l'étiologie et le mécanisme de développement ne sont pas entièrement compris, on pense qu'une combinaison de facteurs infectieux et auto-immuns joue un rôle dans sa survenue. Plus fréquent chez les femmes.

Arthrite des orteils: symptômes

Le principal symptôme de tout type d'arthrite, y compris l'arthrite des orteils, est la douleur. Initialement, la douleur peut être minime, ne dérange pratiquement pas, n'apparaît qu'après un effort physique et se transmet d'elle-même, cependant, avec le développement du processus pathologique dans l'articulation, leur intensité augmente, le syndrome douloureux devient constant.

L'un des symptômes caractéristiques de l'arthrite est la sensibilité aux intempéries: augmentation de la douleur dans l'articulation avant que le temps change. Le phénomène est dû à une violation du mécanisme de régulation de la pression intra-articulaire. Normalement, cela devrait correspondre à l'atmosphère, mais si l'inflammation se développe dans l'articulation, la sensibilité des récepteurs est altérée et des dysfonctionnements se produisent, qui se manifestent par des douleurs et des douleurs, passant progressivement après l'établissement d'un temps stable..

Parmi les premiers signes d'arthrite, une raideur matinale doit être notée - le plus souvent, elle apparaît avant même qu'une douleur persistante ne se produise. La contrainte se manifeste par le sentiment que les doigts ont perdu souplesse, mobilité. La raideur se produit d'elle-même après que le patient a effectué des mouvements dans l'articulation touchée pendant un certain temps: marcher, faire de la gymnastique.

Parmi les signes visuels de l'arthrite des orteils, il convient de noter un gonflement des tissus des articulations touchées. La peau au-dessus d'eux peut devenir rouge et brillante; à la palpation, une augmentation locale de la température des tissus peut être notée.

L'arthrite de nature infectieuse se caractérise par des symptômes généraux d'intoxication: faiblesse générale, fièvre, nausées, perte d'appétit, troubles du sommeil.

Arthrite des orteils: diagnostic

En règle générale, le diagnostic d'arthrite n'est pas difficile. Le médecin tire une conclusion sur la base de l'examen du patient, de son interrogatoire, des données de laboratoire (tests sanguins cliniques, biochimiques, tests rhumatismaux) et instrumentales (radiographie, échographie des articulations, TDM, IRM). Un examen complet permet non seulement d'identifier le fait de l'inflammation dans l'articulation, mais aussi de déterminer son type et le facteur qui l'a provoquée.

Arthrite des orteils: traitement

Comment traiter l'arthrite sur les orteils? Pour soulager l'inflammation de l'articulation et en même temps éliminer le syndrome douloureux, les médicaments du groupe AINS sont traditionnellement utilisés. Ils sont disponibles à la fois sous forme de comprimés et d'injection et ont un effet général sur le corps, et sous forme de pommades, de gels pour le traitement local. En utilisant de tels médicaments, il convient de rappeler qu'un effet secondaire des médicaments de ce groupe est un effet irritant sur les muqueuses de l'estomac et des intestins. L'utilisation non systématique des AINS, leur traitement sans prescription médicale, peut provoquer le développement de gastrites et d'ulcères d'estomac. En cas de maladie, les médicaments contre l'arthrite des orteils, même «inoffensifs» à première vue, doivent être prescrits par un médecin.

En cas d'arthrite intense, d'inflammation sévère, le médecin peut prescrire un traitement avec des médicaments du groupe des corticostéroïdes - ils ont un puissant effet anti-inflammatoire, mais un tel traitement doit être effectué sous surveillance médicale, car il s'agit essentiellement d'un traitement hormonal, un traitement aux stéroïdes peut se développer avec une utilisation prolongée dépendance, et avec une interruption brutale du traitement - retrait.

Avec l'arthrose (arthrose) des orteils, il est recommandé de prendre des chondroprotecteurs, par exemple, Don. Sa substance active est le sulfate de glucosamine cristallin, un composant naturel du tissu cartilagineux d'une personne en bonne santé. La glucosamine est l'un des participants importants à la synthèse des protéines protéoglycanes, qui forment la base structurelle du cartilage. Un chondroprotecteur, à condition qu'il soit administré en cours, stimule le métabolisme dans le tissu cartilagineux, aide à soulager l'inflammation et ralentit le processus de dégradation du cartilage. Il convient de rappeler que plus un traitement précoce par chondroprotecteurs est démarré, plus il sera efficace..

En cas de douleur intense, il est recommandé de réduire la charge sur les articulations touchées - les chaussures doivent être aussi confortables, spacieuses que possible, il est préférable de ne pas s'appuyer sur un pied endolori dans la période aiguë d'inflammation, en utilisant une béquille pour faciliter les mouvements.

Avec l'arthrite goutteuse, un régime spécial joue un rôle important - il est recommandé de le limiter à une certaine consommation de viande, de sel, de tomates, d'éliminer complètement tout alcool pour restaurer les processus métaboliques dans le corps.

Avec l'arthrite des orteils, les médicaments peuvent être complétés par un traitement non médicamenteux. En particulier, après l'arrêt du processus inflammatoire aigu, le traitement par des méthodes physiothérapeutiques (électrophorèse, boue, paraffine, etc.) peut être soutenu. Le patient est également recommandé des exercices thérapeutiques, massage des pieds. Si le traitement conservateur ne donne pas l'effet souhaité, ou dans les cas avancés où, en raison d'une inflammation des articulations, leur déformation est devenue si importante qu'elle rend la marche difficile, le patient peut être recommandé un traitement chirurgical: arthroplastie ou autres indications.

Signes, traitements et prévention de l'arthrite du gros orteil

L'arthrite du gros orteil peut être déclenchée par une quantité insuffisante de vitamines dans le corps, des maladies de nature infectieuse sévèrement transférées. Il se développe dans le contexte de la goutte ou de l'arthrite réactive psoriasique. La maladie peut se propager à une ou plusieurs articulations. En cas de défaillance du fonctionnement de plusieurs articulations, une polyarthrite est diagnostiquée.

Les principaux signes de la maladie

De nombreuses personnes vivent depuis longtemps avec l'arthrite et ignorent son existence. Pendant les périodes de changements brusques des conditions météorologiques, ils ressentent des sensations douloureuses et désagréables dans les articulations. Il a été noté que le pic douloureux se fait sentir la nuit, précisément aux moments où les articulations sont détendues. Les signes communs de la maladie comprennent:

  • douleur douloureuse régulière dans la zone de l'articulation à problème avec le moindre mouvement;
  • sensation désagréable de contrainte, se faisant sentir après un long repos;
  • mouvement limité des orteils;
  • augmentation périodique de la température.

Fonctions de diagnostic

La maladie décrite affectant les membres inférieurs est divisée en deux types: chronique et aiguë. L'arthrite chronique est assez lente et se manifeste par des sensations douloureuses périodiques, voire rares. Quant à la forme aiguë de l'arthrite, elle se traduit par un gonflement des doigts.

Un grand danger pour le corps humain est l'arthrite chronique paresseuse. Ses symptômes sont exprimés très faiblement et insignifiants, mais une inflammation prolongée après un certain temps peut entraîner une déformation sévère et une destruction irréversible de l'articulation. Une maladie similaire peut être déclenchée par des toxines, toutes sortes de bactéries. Parmi les raisons tout aussi importantes, un traumatisme infructueux, une altération du métabolisme sont notés, dans de rares cas, une allergie courante.

Symptômes de la maladie

L'arthrite affectant les pieds et les doigts varie dans le tableau clinique:

  1. L'arthrose est représentée par une destruction sévère du cartilage articulaire lui-même, tandis que la personne ressent clairement une douleur croissante constante, la zone affectée devient enflammée. Résultat: les mouvements sont contraints, chaque étape est difficile, l'enflure s'intensifie sensiblement. Après une pause, une personne peut à peine bouger.
  2. L'arthrite goutteuse sous la forme d'un processus inflammatoire dans la plupart des cas est localisée sur les articulations des membres inférieurs, mais dans de rares cas, elle se manifeste également sur les mains. Quant au gros orteil, il est atteint d'arthrite en raison d'efforts réguliers et excessifs, de stress en courant ou en marchant vite. Dans ce contexte, le dépôt de cristaux d'une substance telle que l'acide urique est activé. Cette forme d'arthrite se caractérise par une douleur aiguë, qui s'intensifie à la moindre tension dans les articulations..
  3. L'arthrite des articulations du pied entier est appelée rhumatoïde. C'est la forme la plus grave, car elle affecte complètement toutes les articulations. Les personnes atteintes de cette maladie progressent, dans la plupart des cas, deviennent handicapées, car une inflammation constante déforme considérablement l'articulation. La douleur douloureuse ne disparaît pas et le processus de déformation peut avoir lieu dans plusieurs articulations en même temps.

Pour déterminer le diagnostic exact, vous devez demander l'aide d'un spécialiste. La nomination du bon traitement aidera à éliminer l'inconfort. De plus, une technique thérapeutique individuelle est sélectionnée pour chaque patient. Il n'est pas recommandé de traiter l'arthrite des orteils par eux-mêmes, et peu importe, les produits de pharmacie sont utilisés pour cela ou les conseils de médecine traditionnelle. La thérapie combinée prescrite par un spécialiste comprend l'utilisation de médicaments, la gymnastique médicale, certaines recettes de médecine alternative.

Comment prévenir le développement de la maladie

La prophylaxie la plus efficace et éprouvée de l'arthrite est le bon mode de vie. Le surpoids exerce une lourde pression sur les jambes et les pieds, ce qui entraîne le développement de l'arthrite. En conséquence, vous devez surveiller le poids et ne pas trop manger. Le régime doit contenir des aliments enrichis en minéraux et vitamines. Il est recommandé de consacrer du temps libre aux sports.

Un rejet complet des mauvaises habitudes existantes est la principale étape pour prévenir l'apparition et le développement de l'arthrite. Dans le cas de maladies infectieuses, il est nécessaire de les éliminer en temps opportun. Les formes chroniques et avancées peuvent entraîner une inflammation des articulations des membres..

Traitement

Le traitement complet de l'arthrite implique la physiothérapie, l'utilisation de médicaments prescrits par le médecin et des remèdes populaires. Dans le cas où toutes ces mesures ne donnent pas de résultat positif et que le patient ne commence pas à se sentir mieux, une intervention chirurgicale est indiquée.

Le traitement de l'arthrite avec des médicaments est basé sur l'utilisation de médicaments non stéroïdiens qui ont des effets anti-inflammatoires. Naproxène, ibuprofène, diclofénac largement utilisés. En présence de douleurs très intenses, des analgésiques peuvent également être prescrits. Les chondroprotecteurs sont utilisés pour protéger les tissus du cartilage de toute destruction supplémentaire et pour les régénérer rapidement..

Si au cours du traitement, le stade aigu de l'inflammation articulaire est passé, des exercices de physiothérapie sont prescrits. Il est complété par la phonophorèse, la thérapie magnétique ou laser, les massages, la cryothérapie. Les bains de boue sont également impliqués..

Identifier l'arthrite du gros orteil n'est pas une phrase. Avec un diagnostic correct et un traitement rapide, le patient retournera bientôt à son ancien mode de vie. Mais en même temps, il faut souvent renoncer à certaines habitudes, revoir le régime alimentaire et changer le mode de vie habituel. La physiothérapie est d'une grande importance dans le traitement de l'arthrite des jambes..

Il est recommandé le matin de développer soigneusement les articulations harcelantes. Pour chaque patient individuellement, le médecin sélectionne un ensemble d'exercices qui ne seront pas nocifs, mais ne bénéficieront que.

Avec l'aide d'un effort physique régulier, le fonctionnement normal des articulations, l'élasticité du cartilage est maintenue, tandis que les ligaments et les muscles sont renforcés. Cette approche du traitement de l'arthrite empêchera sa transition vers la forme suivante, plus complexe, et les rechutes possibles seront minimisées. Mais vous ne devez pas abuser d'efforts physiques intenses, ne pas entrer dans des situations stressantes, ne pas trop refroidir. Si l'arthrite s'aggrave, même une thérapie manuelle minimale est strictement contre-indiquée.

Pendant la pré-exacerbation de l'arthrite, il est nécessaire de procéder à un léger massage régulier, y compris le frottement et le pétrissage des articulations malades. Ainsi, le pic de la maladie est beaucoup plus facile, mais à condition que toutes les mesures soient convenues et convenues avec le médecin traitant.

Inflammation des articulations des orteils chez les enfants

L'arthrite affecte souvent les pieds des enfants. C'est pourquoi il est si important de surveiller le bien-être général de chaque enfant. Une diminution de l'appétit, une mauvaise humeur et une humeur régulière, une boiterie notable lors de la marche, le refus de marcher quotidiennement, en particulier sur de longues distances, sont des signes qui indiquent la nécessité d'une visite immédiate chez le médecin. Le spécialiste après l'examen confirmera ou exclura la présence d'arthrite chez l'enfant.

En présence d'un processus inflammatoire dans les articulations des orteils, un traitement approprié est prescrit, le régime du jour et la nutrition sont ajustés. Il est important de demander de l’aide en temps opportun, car le corps de l’enfant grandit et les maladies articulaires peuvent entraîner des conséquences indésirables.

Une alimentation saine

Le traitement de l'arthrite du gros orteil est également qu'il est nécessaire de minimiser l'acidité dans le corps. Il est recommandé d'éliminer les aliments qui augmentent l'acidité de l'alimentation. Cela s'applique à la farine, aux aliments sucrés, aux pommes de terre et aux bonbons. Il est recommandé de consommer des fruits et légumes frais en grande quantité, d'en préparer des plats bouillis ou mijotés, toutes sortes de salades. Lors du traitement de l'arthrite, les experts recommandent de consommer en grande quantité des pommes, des haricots asperges, de l'argousier et du cassis..

Dans le cas d'une forme négligée de la maladie, accompagnée d'un stade sévère de développement, il est nécessaire de suivre un régime strict. 3 repas par jour, composés de crudités pendant une semaine, sont recommandés. Un deuxième cours d'un tel régime peut être complété en 2-3 mois.

Il a fait ses preuves en réduisant les dépôts de sel formés dans les articulations et les ligaments, le régime du riz. Un verre de riz est trempé la nuit et le matin, l'eau en est évacuée. Ajoutez deux verres d'eau propre et faites bouillir les céréales. Le riz prêt est soigneusement lavé du mucus, divisé en 4 parties. Environ une demi-heure avant l'ingestion, vous devez boire un verre d'eau ordinaire, utiliser une partie du riz. En complément, l'utilisation d'une décoction d'églantier est montrée tout au long de la journée, son montant n'est pas limité. Le lendemain, des pommes (2 pièces) et des betteraves bouillies (500 g) sont ajoutées au régime. Ce schéma est répété plusieurs fois tous les 5 jours..

Conseils de médecine traditionnelle

L'arthrite, affectant les orteils, est une maladie inflammatoire. Les teintures qui ont un effet anti-inflammatoire seront utiles:

  1. Recette numéro 1: placer 3 à 4 têtes d'ail pelées dans 0,5 litre de vodka, insister 10 à 15 jours dans un endroit chaud. Buvez la teinture obtenue pour 1 cuillère à café. avant chaque repas. Si la boisson est trop forte, elle peut être légèrement diluée avec de l'eau. Utilisez de la teinture jusqu'à épuisement.
  2. Recette numéro 2: Faites défiler à travers un hachoir à viande 5 têtes d'ail et 5 cuillères à soupe. l raifort haché. À la masse résultante, ajoutez le jus de 10 citrons, bien mélanger. Pour résister à la boisson résultante dans un endroit sombre pendant au moins 1 mois. Prenez 1 cuillère à café. plusieurs fois par jour, préalablement dilué dans un verre d'eau.
  3. Recette numéro 3: La prêle des champs donne un excellent effet anti-inflammatoire. 50-70 g de cette herbe versez un verre d'eau chaude, insistez pendant une demi-heure. Consommez 2 tasses de décoction par jour, continuez le traitement pendant 2 semaines.

Parallèlement à la réception des décoctions, teintures, il est recommandé d'utiliser des compresses. Mélanger la ficelle, le millepertuis perforé, le romarin, l'absinthe amère, le thym rampant et hacher finement. 2-3 cuillères à soupe. l verser la masse obtenue avec un verre d'eau, laisser mijoter pendant 5 minutes maximum. Filtrez la masse à base de plantes et enveloppez-la dans une serviette. Appliquer la compresse résultante sur un point sensible et bien la fixer. Changez la compresse plusieurs fois par jour, en l'humidifiant périodiquement dans un bouillon exprimé.

L'arthrite, surtout si elle se manifeste chez les personnes âgées, est difficile à guérir complètement et rapidement. Certains remèdes populaires ne donneront pas le résultat souhaité. Une thérapie complexe correctement choisie, de la patience, une attitude responsable envers sa propre santé ainsi que des exercices physiques peuvent donner un résultat positif et durable..

Causes et traitement de l'inflammation de l'articulation du gros orteil

Par une inflammation de l'articulation du gros orteil, le corps réagit à des facteurs indésirables externes ou internes. La cause du processus pathologique peut être à la fois une formidable ostéoarthrose et une infection fongique plutôt banale de la plaque de l'ongle. Un doigt enflammé semble enflé, rougi et une douleur aiguë se produit lors de la marche.

Les orthopédistes déconseillent fortement l'automédication. La conduite d'une thérapie adéquate n'est possible qu'après avoir examiné le patient et établi la cause de l'inflammation articulaire. Et ils sont très divers. Si la synovite traumatique ne nécessite qu'une courte utilisation d'antibiotiques, après avoir diagnostiqué la goutte, le patient reçoit un médicament à vie.

Pourquoi les articulations du gros orteil sont-elles enflammées

C'est important de savoir! Médecins en état de choc: "Il existe un remède efficace et abordable pour les douleurs articulaires." En savoir plus.

L'inflammation de l'articulation du gros orteil peut ne pas signaler de signes externes caractéristiques. La douleur dans l'articulation se produit souvent lors du port de chaussures serrées à talons hauts ou à semelles plates, après une marche prolongée ou lors d'un effort physique intense. Si l'inconfort disparaît rapidement sans prendre de médicaments et ne se produit pas sans raison, alors il n'y a aucune raison de s'inquiéter. Mais souvent, le jardinage ou une promenade en plein air provoque une douleur aiguë, douloureuse ou «tiraillante» dans l'articulation de l'orteil. C'est l'un des principaux signes d'une évolution cachée des processus inflammatoires et dégénératifs-dystrophiques. Plus tôt une personne demande de l'aide médicale, plus la probabilité d'une guérison complète est élevée.

Médicaments pharmacologiques pour arrêter le processus inflammatoire dans l'articulation du gros orteilNom des médicaments et schéma posologique
Comprimés anti-inflammatoires non stéroïdiensNise, Ketorol, Celecoxib, Diclofenac, Ortofen, Voltaren, Ketorolac, Nurofen, Ibuprofen, Meloxicam - prenez un comprimé pour la douleur 1-3 fois par jour
GlucocorticostéroïdesPrednisolone, Kenalog, Triamcinolone, Dexamethasone, Hydrocortisone sont utilisés pour l'administration orale ou l'administration intraarticulaire uniquement selon les directives du médecin traitant
Anti-inflammatoires non stéroïdiens pour application localeIndométacine, Kétorol, Dolobène, Finalgel, Dolgit, Diklak, Arthrosilen, Ibuprofen, Nurofen, Ortofen - lubrifier un doigt enflammé 2-3 fois par jour
Onguents à effet chauffantCapsicam, Finalgon, Viprosal, Efkamon, Apizartron, Revmalgon de la série 911, Nayatoks, Artro-Aktiv de la ligne rouge - appliquer sur la peau et frotter doucement 2-3 fois par jour

Hallux valgus, oignon

Cette pathologie est caractérisée par la formation de "os" sur la surface interne des pieds à la base du pouce. L'excès de poids, les chaussures serrées, l'haltérophilie deviennent les causes d'un stress grave sur l'articulation et un élan pour le développement du processus inflammatoire. La maladie survient le plus souvent en raison d'une dysplasie du tissu conjonctif. Ce terme en médecine fait référence à une mauvaise synthèse du collagène dans le corps, à la suite de quoi les ligaments et les tendons deviennent excessivement élastiques et les articulations deviennent hypermobiles. Cliniquement, l'hallux valgus se manifeste comme suit:

  • douleur fréquente après la marche ou stress statique, en particulier lors du port de chaussures mal choisies;
  • changement de démarche à la suite de l'aplatissement des os du pied, en raison de l'accent mis sur la surface de la semelle entière;
  • douleurs musculaires, crampes nocturnes.

Les os saillants sont soumis à une compression, une abrasion et des blessures constantes. Le processus inflammatoire peut se développer en raison d'une violation de l'intégrité de la peau et de la pénétration de bactéries pathogènes dans la cavité articulaire. L'infection de la poche synoviale et du liquide qu'elle contient entraîne une synovite, une bursite, une arthrite réactive.

Le traitement de l'inflammation des articulations des orteils commence par le soulagement du processus de pathologie. Le patient prend des antibiotiques, des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), si nécessaire - des glucocorticostéroïdes. Pour améliorer l'action des médicaments systémiques, des onguents, des gels et des crèmes avec des AINS sont prescrits.

Après la récupération, un traitement hallux valgus est effectué. Les enfants reçoivent une correction du pied en portant des chaussures orthopédiques, les adultes ne subissent qu'une arthroplastie.

Arthrite

Lors du diagnostic de l'inflammation de l'articulation du gros orteil, les médecins supposent le plus souvent que l'arthrite en est la cause. Cette maladie se développe en raison de troubles métaboliques, d'un traumatisme articulaire, de la pénétration d'agents pathogènes infectieux. Le type de pathologie le plus dangereux est la polyarthrite rhumatoïde. La base de sa pathogenèse est une réponse incorrecte du système immunitaire aux propres cellules du corps. L'arthrite psoriasique est une forme assez rare de la maladie. Sa détection ne cause généralement pas de difficultés - la douleur au gros orteil s'accompagne de la formation de papules et de plaques caractéristiques sur la peau. Quels symptômes indiquent le développement de l'arthrite:

  • douleur au doigt en marchant, pire en montant ou en descendant des escaliers;
  • une augmentation progressive de l'intensité de la douleur, de leur apparition la nuit;
  • gonflement du pouce, rougeur de la peau, douleur intense à la palpation.

L'arthrite survient souvent après des infections respiratoires, intestinales et sexuellement transmissibles. Ses causes sont des fractures mal guéries, des luxations, des ligaments déchirés.

Si une inflammation du pouce est détectée en raison du développement de l'arthrite, les médecins prescrivent au patient des antibiotiques, des antimicrobiens, des antihistaminiques, des AINS..

Même les problèmes articulaires «négligés» peuvent être guéris à la maison! N'oubliez pas de l'étaler une fois par jour..

Après l'arrêt de la pathologie, la maladie sous-jacente est traitée. Il est recommandé aux patients atteints de polyarthrite rhumatoïde de prendre des médicaments de base, des agents biologiques, avec exacerbations - glucocorticostéroïdes.

Avec toutes les formes de pathologie, les chondroprotecteurs sont inclus dans le schéma thérapeutique. L'utilisation à long terme de ces médicaments avec de la glucosamine et de la chondroïtine aide à ralentir la destruction des articulations à la suite d'un processus inflammatoire aigu ou lent.

Arthrose

Cette pathologie de nature dégénérative-dystrophique se déroule dans le contexte d'une destruction progressive de l'articulation. Affecte souvent les plus grosses articulations (hanche, coude), mais à mesure qu'elle progresse, elle affecte également les petites articulations. L'arthrose, contrairement à l'arthrite, ne s'applique pas aux maladies inflammatoires. La pathologie peut se développer à la suite d'une lésion du sac synovial ou d'une infection du liquide synovial. Les signes suivants indiquent que les articulations des orteils sont devenues enflammées:

  • une augmentation de la taille du pouce due à un gonflement sévère;
  • lisser la surface de la peau sur l'articulation;
  • douleur en mouvement et au repos.

Gonflement du pouce le matin, raideur des mouvements précédant l'inflammation indiquent une atteinte articulaire avec arthrose. La synovite aiguë provoque l'apparition de symptômes d'intoxication générale du corps. Chez une personne, la température du corps peut augmenter plusieurs fois pendant la journée, la digestion est perturbée, des maux de tête, une faiblesse et une apathie se produisent. Le traitement de l'inflammation de l'articulation du gros orteil vise à arrêter le processus de pathologie. Si des bactéries pathogènes sont trouvées dans l'exsudat, une antibiothérapie avec des pénicillines, des macrolides ou des céphalosporines est effectuée. Dans le traitement de la synovite de toute étiologie, les AINS sont utilisés sous forme de pommades et de comprimés, si nécessaire, de glucocorticostéroïdes. Le médecin extraira nécessairement l'exsudat purulent accumulé dans la cavité articulaire au moyen d'une ponction.

Le traitement de l'arthrose consiste à empêcher la propagation de la maladie aux tissus sains. Pour cela, des techniques physiothérapeutiques sont utilisées (thérapie UHF, thérapie au laser, électrophorèse, magnétothérapie), des cours de physiothérapie et de gymnastique, une longue série de chondroprotecteurs.

Goutte

La goutte est une maladie rhumatismale, une forme d'arthrite. La pathologie affecte souvent les petites articulations, provoquant une inflammation. Sa cause est un trouble métabolique - les purines. Des cristaux de sels d'acide urique s'accumulent dans les articulations, irritant les tissus et les faisant changer. Cela devient l'impulsion pour le développement d'une inflammation aiguë de l'articulation du gros orteil. Il gonfle fortement, rougit en raison d'une hyperémie cutanée dans la zone touchée. Il y a des douleurs aiguës «saccadées», dont l'intensité augmente. Ils peuvent disparaître après quelques jours, puis réapparaître lors de la prochaine rechute. Comment traiter l'inflammation de l'articulation du gros orteil:

  • anti-inflammatoires non stéroïdiens - Diclofenac, Nimesulide, Ketorolac;
  • onguents avec AINS - Finalgel, Arthrosilenum, Indomethacin, Fastum, Voltaren;
  • la colchicine alcaloïde végétale, qui soulage les attaques de goutte;
  • glucocorticostéroïdes - Dexamethasone, Hydrocortisone, Triamcinolone.

Les médicaments sont conçus pour arrêter l'inflammation, mais seule l'utilisation prolongée de médicaments anti-goutte aidera à prévenir de nouvelles rechutes. Pour prévenir l'exacerbation de la pathologie, la colchicine à petites doses et les médicaments antihyperuricémiques le permettent. Les patients sont prescrits Probenecid, Sulfinpyrazone, Azapropazone pour une excrétion accrue d'acide urique du corps. Et ralentir sa synthèse aide l'allopurinol.

Dans le traitement de la goutte, la nutrition n'est pas moins importante que l'utilisation de produits pharmaceutiques. L'exclusion de l'inflammation des articulations permet l'exclusion du régime alimentaire des soupes de poisson et de viande, de café, de thé, de boissons alcoolisées. Les nutritionnistes recommandent aux patients atteints de goutte de manger beaucoup de légumes frais, de fruits et de baies.

Bursite

Si les articulations des orteils sont enflammées, le médecin palpe souvent un joint compact et dense. Il se déplace légèrement lorsqu'il est pressé et le patient se plaint de sensations douloureuses. Un tel joint est un signe caractéristique de bursite ou d'inflammation du sac synovial, qui ne s'étend pas aux structures adjacentes. Les causes de la maladie peuvent être des charges excessives, une déformation hallux valgus du pied, de l'arthrite, un traumatisme, une infection et même une hypothermie. Le doigt gonfle un peu, augmente de taille par rapport à sain, et la peau au-dessus du joint devient lisse et uniforme. Au début du traitement, le médecin effectue une ponction en retirant l'exsudat accumulé du sac synovial. L'échantillon biologique est envoyé au laboratoire pour recherche. Si la nature infectieuse de la bursite est détectée, le patient reçoit une antibiothérapie. En traitement, les AINS sont utilisés sous forme de comprimés et de pommades. Après l'arrêt de l'inflammation, des agents externes ayant un effet chauffant peuvent être prescrits:

Ils améliorent la circulation sanguine dans le doigt, contribuent à la résorption rapide de l'œdème. La bursite chronique accompagne souvent l'arthrite, et parfois l'arthrose, la tendinite, la ténosynovite. Dans ce cas, le traitement de la maladie sous-jacente est nécessaire, la prévention de sa rechute.

Lors du diagnostic de la bursite purulente, aucun traitement conservateur n'est pratiqué. Le sac synovial enflammé est complètement ou partiellement excisé. Pendant la période de réadaptation, on prescrit aux patients des antibiotiques et des AINS.

Le traitement de l'inflammation de l'articulation du gros orteil avec des remèdes populaires est non seulement peu pratique, mais aussi très dangereux. À la maison, il est impossible d'établir la cause de la pathologie. De plus, une personne n'est pas en mesure de distinguer où se trouve la source de la douleur - dans les structures des articulations ou des tissus mous. Seul un médecin doit diagnostiquer et traiter l'inflammation. Vous devez d'abord prendre rendez-vous avec l'orthopédiste. À l'exception d'une maladie spécialisée, il écrira une référence à un médecin d'une autre spécialisation.

Arthrite des orteils: traitements

Les causes

L'arthrite des doigts des membres inférieurs est rarement une maladie indépendante, elle survient le plus souvent dans le contexte de tels facteurs:

  • hypothermie;
  • blessures articulaires;
  • charge excessive sur les pieds (levage lourd, poids lourd, activité physique excessive, chaussures mal choisies);
  • maladies infectieuses précédemment transférées (ARVI, amygdalite, grippe, rougeole, scarlatine);
  • maladies spécifiques (gonorrhée, tuberculose);
  • vaccination;
  • Troubles endocriniens;
  • déséquilibre hormonal causé par un stress fréquent, une grossesse ou la ménopause;
  • goutte;
  • psoriasis;
  • rhumatisme;
  • hérédité.

La probabilité de cette maladie articulaire inflammatoire chez les athlètes, les danseurs et les ballerines est élevée. Les patients de plus de 60 ans sont également à risque..

L'arthrite du gros orteil survient le plus souvent en raison d'un frottement régulier avec des chaussures.

Symptômes

L'arthrite des articulations des orteils se traduit par la défaite des petites articulations articulaires des phalanges et des pieds. Tous les doigts peuvent être impliqués dans le processus inflammatoire (polyarthrite des orteils) ou un seul.

Les symptômes sont prononcés, surviennent soudainement. La gravité des symptômes dépend du stade de la maladie, ainsi que du type de processus inflammatoire. Pour la polyarthrite rhumatoïde, des lésions articulaires symétriques sont caractéristiques, par exemple, les petits doigts des deux jambes s'enflamment. La forme réactive commence toujours par une lésion du pouce, goutteuse accompagnée d'une douleur soudaine insupportable. Avec l'inflammation psoriasique et réactive, les doigts gonflent considérablement, deviennent comme une saucisse.

Symptômes de l'arthrite des orteils:

  • douleur dans la région du gros orteil;
  • augmentation de la douleur dans les pieds la nuit, survenue d'insomnie;
  • raideur matinale des pieds;
  • rougeur de la peau dans la zone touchée;
  • gonflement de l'articulation touchée, gonflement des doigts;
  • inflammation, qui s'accompagne d'une augmentation de la température locale;
  • douleur dans les membres, sensation de lourdeur après une journée de travail.

Si le processus inflammatoire n'est pas arrêté, les manifestations de l'arthrite des orteils deviennent plus sévères. En raison de l'inflammation, la circulation sanguine et la nutrition tissulaire se détériorent, les articulations commencent à s'user, les doigts sont déformés. La douleur se propage progressivement à l'ensemble du pied, l'inconfort se produit en marchant.

L'arthrite du gros orteil se manifeste par une énorme bosse dans la zone articulaire, ce qui peut être un vrai problème lors du choix des chaussures.

Des symptômes concomitants peuvent survenir, par exemple, une augmentation de la température corporelle à 38 ° C, une faiblesse, une somnolence, des frissons.

Quel médecin traite l'arthrite des orteils?

En cas d'arthrite, vous devriez consulter le médecin généraliste local. Il procédera à une inspection et consultera un spécialiste. La polyarthrite des jambes causée par un traumatisme est traitée par un traumatologue orthopédiste. Avec une forme goutteuse, il vaut la peine de visiter un endocrinologue et un nutritionniste, avec une rhumatoïde - un rhumatologue.

Si un traitement par exercice est prescrit au patient, un physiothérapeute est impliqué dans le traitement de l'arthrite du pouce.

Diagnostique

Le diagnostic n'est pas difficile. Des méthodes de laboratoire et instrumentales sont utilisées:

  • analyse sanguine générale et biochimique;
  • analyse d'urine (en cas de suspicion de goutte);
  • radiographie;
  • immunodosages;
  • Ultrason
  • IRM.

Pour que la thérapie soit efficace, il est important de découvrir la cause de l'inflammation et d'exclure l'effet d'un facteur provoquant.

Les patients âgés peuvent être soumis à une densitométrie pour exclure l'ostéoporose..

Traitement

Le traitement de l'arthrite des orteils est complexe, implique:

  • médicaments
  • procédures physiothérapeutiques;
  • Thérapie par l'exercice.

Pendant le traitement de l'arthrite du gros orteil, il est important d'exclure l'activité physique, de ne porter que des chaussures confortables qui n'exercent pas de pression sur les articulations.

Les patients atteints d'arthrite rhumatoïde et goutteuse doivent suivre un régime. Le sel, les épices chaudes, les viandes fumées, les aliments gras et frits et l'alcool sont exclus du régime. Avec la goutte, vous devez refuser les saucisses, la viande, les légumineuses, les légumes aigres, le chocolat, le thé fort et le café.

Avec la polyarthrite rhumatoïde, vous ne pouvez pas manger de produits laitiers, d'agrumes, de blé et de maïs. Il est bon pour les patients de manger du poisson, des fruits de mer, des légumes et des fruits.

Le traitement de l'arthrite des orteils est effectué à l'aide de tels médicaments:

  • AINS - Diclofénac, indométacine;
  • chondroprotecteurs - Arthra, Chondro, Glucosamine;
  • compresse avec de la bile Dimexide, Bischofite ou Medical.

De plus, des médicaments corticostéroïdes et des immunosuppresseurs peuvent être prescrits. La polyarthrite rhumatoïde est traitée avec du méthotrexate et de la sulfasalazine..

Les médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens ont de nombreux effets secondaires, le médecin doit donc surveiller le traitement.

La polyarthrite des jambes est traitée avec la physiothérapie suivante:

  • électrophorèse;
  • magnétothérapie;
  • ultrason;
  • courants diadynamiques;
  • hydromassage;
  • applications de paraffine;
  • traitement de boue.

Baignade très utile dans la piscine. Les cours de LFK ont lieu avec un instructeur après la fin d'une période aiguë.

Si l'arthrite non traitée de l'articulation du gros orteil, tout se terminera par une invalidité. Dans ce cas, le patient présente des endoprothèses, comme la dernière chance de se déplacer indépendamment.

La prévention

Il est nécessaire de respecter ces recommandations:

  • évitez les charges excessives, reposez vos pieds;
  • éviter les blessures et l'hypothermie;
  • maintenir le poids dans les limites normales;
  • choisissez des chaussures confortables qui correspondent à la taille;
  • prendre des complexes vitamino-minéraux pour les articulations qui contiennent de la vitamine C, E, D, K, du phosphore, du magnésium, des acides gras oméga-3, des antioxydants;
  • traiter à temps les maladies infectieuses et les troubles métaboliques;
  • mener une vie saine, arrêter de fumer et de boire de l'alcool;
  • adhérer à une alimentation équilibrée;
  • en cas de modifications des articulations liées à l'âge, des chondroprotecteurs doivent être pris (uniquement avec l'autorisation du médecin).

En aucun cas vous ne devez vous auto-médicamenter.

L'arthrite des orteils se trouve rarement sous sa forme pure, le plus souvent elle s'accompagne d'une inflammation d'autres articulations articulaires. Le traitement doit être commencé avant l'apparition de douleurs et de raideurs intenses..

Symptômes de l'arthrite du gros orteil et traitement de la maladie

Stress constant, port de chaussures inconfortables, blessures (même si elles semblent insignifiantes), mauvaises habitudes, maladies infectieuses, troubles métaboliques - tout cela et bien d'autres peuvent tôt ou tard entraîner le développement d'une maladie telle que l'arthrite du gros orteil.

Pendant la journée, nous ne pensons même pas aux articulations des doigts, nous nous contentons de marcher, courir, sauter, nous asseoir et nous lever, écrire, jouer des instruments de musique et bien plus encore. Seule la douleur vous fait arrêter. La moindre violation de la fonction d'un organe vous fait penser à la fragilité du corps. Dans cet article, nous examinerons plus en détail pourquoi et comment se développe l'une des pathologies de l'orteil..

Types de maladie et causes de son développement

L'arthrite est une maladie inflammatoire d'une ou plusieurs structures qui forment une articulation. La plus grande charge en position debout et en mouvement subit l'articulation métatarso-phalangienne du premier doigt. Il représente la majeure partie du poids corporel, il est donc très sensible à diverses pathologies, y compris l'arthrite.

Au total, plus de 100 variétés d'inflammation des articulations du doigt sont isolées. L'arthrite est une maladie indépendante (primaire) et peut être dans le complexe symptomatique d'une autre maladie (secondaire). Lorsqu'une seule articulation est affectée, ils disent que la monoarthrite, tandis que les dommages au système articulaire sont appelés polyarthrite.

L'arthrite du gros orteil se manifeste le plus souvent sous les formes suivantes:

Polyarthrite rhumatoïde

La cause exacte du développement n'a pas été établie. Cependant, il existe plusieurs facteurs de prédisposition, dont une prédisposition génétique, des infections antérieures (le plus souvent étiologie streptococcique), des blessures aux doigts, une hypothermie. À la suite de cela, le mécanisme de l'inflammation auto-immune démarre: le corps commence à produire des substances biologiquement actives visant à détruire ses propres tissus articulaires. Habituellement, la production de ces composés moléculaires se produit lorsqu'un agent étranger (virus, bactérie, champignon) pénètre, mais en raison de certains mécanismes, tout va de travers.

En raison de la production d'enzymes pro-inflammatoires, le tissu conjonctif se forme dans le liquide synovial, ce qui viole la nutrition du cartilage. Sa destruction et son amincissement.

Le cartilage est nécessaire pour une articulation fonctionnelle. Il, comme un morceau de beurre entre les surfaces des os adjacents, rend les mouvements glissants, lisses, indolores et, en principe, possibles. en l'absence de cartilage, les os fusionnent simplement ensemble.

En plus des lésions articulaires, la polyarthrite rhumatoïde peut s'accompagner de dommages à la peau, aux valves cardiaques et aux yeux..

Arthrite goutteuse du doigt

La goutte est un trouble dysmétabolique caractérisé par l'accumulation de sels d'acide urique dans le corps. Cela peut être dû à une prédisposition génétique, à une altération de la fonction rénale (ils métabolisent et excrètent l'acide urique), à ​​une consommation excessive d'aliments contenant des bases puriques (viande rouge, bière, fruits de mer, chocolat et bien plus), à l'alcoolodépendance et à des lésions hépatiques. Et la goutte accompagne souvent la thérapie antitumorale et les diurétiques. Des sels d'acide urique se déposent dans la cavité articulaire du doigt et ont un effet mécanique. C'est ce qui cause la douleur, l'enflure et l'inflammation..

Arthrite psoriasique

La survenue de cette maladie est similaire au mécanisme rhumatoïde. Le psoriasis est une maladie auto-immune caractérisée par l'apparition de plaques spécifiques sur la peau. En plus de la peau, une inflammation aseptique (c'est-à-dire sans la participation d'un agent infectieux et la formation de pus) se produit dans la cavité articulaire, provoquant le développement de l'arthrite.

Arthrite post-traumatique

Vous êtes-vous déjà demandé à quelle fréquence le gros orteil est blessé? Trébuchant sur une pierre sur la route ou sur un seuil entre les pièces d'une maison, achetant des chaussures inconfortables aux orteils serrés, montant sans succès sur la pointe des pieds, nous nous mettons en danger avec le développement de l'arthrite. Le type de lésion post-traumatique survient après des luxations, des entorses, des fractures, des ruptures ligamentaires et même de simples ecchymoses. Les dommages aux tissus mous entraînent une violation de la circulation sanguine dans l'articulation, une détérioration du trophisme du cartilage et le développement de changements dégénératifs.

Arthrite septique

Il se développe chez les patients atteints de maladies telles que la tuberculose, la syphilis, la brucellose, la gonorrhée et autres. Les agents responsables de l'infection par le sang et la lymphe s'écoulent dans l'articulation, provoquant une inflammation spécifique.

Manifestations de pathologie

Les symptômes de l'arthrite du gros orteil sont généraux, caractéristiques de toute nature et spécifiques.

Les signes communs incluent la raideur, la douleur et la déformation articulaire. Leur gravité dépend de l'étape du processus:

  1. Au premier stade, seules une raideur matinale du pied et des douleurs mineures sont perceptibles. 30 à 60 minutes après le réveil, les symptômes disparaissent et pendant la journée, rien n'interfère avec les fonctions normales.
  2. La deuxième étape est marquée par une douleur sévère, une raideur pendant la journée et un changement de la peau dans la zone articulaire (elle devient rouge, chaude, un gonflement apparaît). L'ensemble de l'articulation semble enflé, mais aucune déformation n'est observée..
  3. Au troisième stade, en raison d'une douleur intense, les patients n'engagent pas l'articulation, à la suite de quoi les muscles s'atrophient, ce qui entraîne une déformation du membre. Les médicaments conventionnels ne peuvent pas soulager la douleur, vous devez recourir à de puissants analgésiques. A ce stade, il est déjà impossible de guérir la maladie.

Parmi les symptômes spécifiques figurent:

  1. Une augmentation de la température corporelle à un nombre subfébrile dans les lésions rhumatoïdes, supérieure à 37,5 ° C dans les fosses septiques.
  2. Évolution paroxystique de la maladie, augmentation des symptômes après avoir mangé des aliments contenant de la purine avec goutte.
  3. Plaques cutanées dans le psoriasis, la peau sur l'articulation touchée acquiert une couleur violacée-cyanotique.

Diagnostic de la maladie

Dans la plupart des cas, un médecin expérimenté a suffisamment de plaintes et d'examen pour établir un diagnostic. Cependant, des tests diagnostiques sont nécessaires pour déterminer la cause du développement de cette maladie et le degré de dommages aux structures articulaires:

  1. L'examen aux rayons X est prescrit presque toujours, à l'exclusion de la période de grossesse chez la femme. À partir de l'image, le médecin déterminera le degré et le stade de la lésion. Parfois, pour clarifier le diagnostic, une arthrographie est prescrite - une image radiographique après l'injection du liquide de contraste dans la cavité articulaire, qui s'accumule différemment dans les médias.
  2. L'échographie est une étude indolore et absolument sûre à tout âge et à toute position, vous permettant de déterminer la présence d'un processus inflammatoire, la nature et la quantité de liquide, pour évaluer l'état des tissus environnants.
  3. La méthode la plus précise, mais aussi la plus chère, est l'imagerie par résonance magnétique (IRM)..
  4. Les tests de laboratoire (test sanguin) vous permettent de déterminer la présence d'une réaction inflammatoire et auto-immune du corps, d'identifier la présence d'anticorps et de protéines spécifiques.

Traitement de l'arthrite des doigts

Le traitement de l'arthrite dans l'articulation du gros orteil consiste à soulager la douleur, à réduire l'inflammation et à protéger le cartilage de toute destruction supplémentaire..

Les médicaments utilisés pour traiter l'arthrite des orteils sont les groupes suivants:

  1. Anti-inflammatoires non stéroïdiens. Cela comprend les médicaments à base d'ibuprofène, de diclofénac, d'indométhacine et d'autres substances utilisées plusieurs fois par jour pour soulager la douleur et réduire l'inflammation. Ils sont prescrits à la fois sous forme orale et sous forme de pommades. Les pommades pour le traitement de l'arthrite des orteils deviennent parfois les médicaments de choix, car elles n'ont pas d'effets secondaires systémiques, cependant, elles n'ont pas d'effet anti-inflammatoire prononcé et ne sont pas aussi efficaces contre la douleur que les comprimés..
  2. Les hormones stéroïdes sont généralement administrées sous forme d'injections intra-articulaires lorsque les AINS sont inefficaces. Les emmener à l'intérieur est dangereux, car cela peut entraîner de graves complications..
  3. Chondroprotecteurs à base de collagène, de chondroïtine et de glucosamine. Ce groupe est représenté par des additifs biologiquement actifs, qui ralentissent le processus de destruction articulaire et empêchent sa destruction ultérieure. Ces substances doivent être prises pendant une période assez longue..

L'utilisation du médicament pour les articulations La graisse de requin montre d'excellents résultats. Découvrez la composition et l'effet du médicament dans l'article au lien.

Le traitement de l'arthrite goutteuse du gros orteil implique de lutter contre la maladie sous-jacente. Pour arrêter les crises aiguës, il est préférable d'utiliser des AINS et des analgésiques, dans la période interictale, un régime alimentaire et le maintien de la fonction rénale sont nécessaires..

Pour le traitement de la polyarthrite rhumatoïde du gros orteil, les médicaments suivants sont utilisés: cytostatiques, immunosuppresseurs, sulfonamides.

Le traitement de l'arthrite des articulations des orteils d'origine septique doit être conforme aux protocoles de traitement de la maladie sous-jacente, ainsi qu'aux médicaments non spécifiques.

De plus, certaines procédures physiothérapeutiques, massages et exercices thérapeutiques sont d'une grande importance dans le traitement.

En plus des méthodes pharmacologiques, le traitement à domicile a été largement utilisé dans le traitement de l'arthrite de l'articulation du gros orteil. Afin de réduire l'inflammation et de soulager la douleur, des compresses, des teintures à friction et des bains sont utilisés. Mais vous devez utiliser les remèdes populaires avec soin et en accord avec le médecin.

Les méthodes chirurgicales sont généralement utilisées aux stades ultérieurs. Ces opérations comprennent l'endoprothèse (remplacement de l'articulation touchée). L'intervention est plutôt traumatisante et nécessite une longue récupération. Par conséquent, il est important de commencer le traitement dès les premiers stades et d'essayer de ne pas atteindre le besoin de chirurgie.

Prévention de la maladie

L'arthrite des orteils est l'une des maladies les plus faciles à prévenir, car elle est traitée durement et pas toujours avec succès. Pour la prévention, un certain nombre de règles simples sont nécessaires:

  1. Essayez de manger autant de fruits et légumes sains que possible, évitez l'excès de poids. Un régime pour l'arthrite des orteils et pour sa prévention implique une alimentation humaine complète et équilibrée, riche en vitamines et minéraux.
  2. Laissez des bateaux étroits pour de rares sorties, et choisissez chaque jour les bonnes options orthopédiques qui ne gênent pas les mouvements et ne perturbent pas la microcirculation (c'est grâce à elle que nos jambes restent au chaud). Cet article est particulièrement vrai pour les femmes, car les modèles de chaussures à talons hauts provoquent souvent le développement de l'arthrite des articulations des jambes.
  3. Donnez à votre santé au moins deux heures deux fois par semaine. Le rythme de vie moderne ne nous fait pas moins bouger: travail sédentaire, déplacements en voiture, manque de temps pour faire du sport.