Articulation de l'épaule

  • Réhabilitation


L'articulation de l'épaule est l'une des plus mobiles et des plus grandes du corps humain, car elle a également une structure anatomique. Il est formé de nombreux muscles, ligaments et tendons, ce qui permet une variété de mouvements de rotation, de flexion et d'extension. Dans le même temps, une charge importante est placée sur l'articulation, ce qui peut entraîner divers types de maladies. Aujourd'hui, d'innombrables patients se tournent vers les médecins qui se plaignent de douleurs à l'articulation de l'épaule, parfois provoquées par des maladies graves. Tout cela nécessite un diagnostic minutieux pour établir le bon diagnostic et la poursuite du traitement afin d'éviter les complications et la perte d'activité motrice de l'épaule.

Anatomie de l'articulation de l'épaule

La structure de l'articulation de l'épaule

L'articulation humérale est formée de trois os principaux: l'os articulaire, la tête et la glène (forme une cavité articulaire caractéristique). L'os glénoïde n'entre pas directement en contact avec l'articulation de l'épaule, cependant, détermine ses capacités et fonctions motrices. Une forme sphérique, formée par une tête hémisphérique de l'os supérieur, est caractéristique de l'articulation de l'épaule. Également visuellement, l'épaule a un petit et un gros tubercule avec des crêtes s'étendant à partir d'eux. La tête hémisphérique de l'os supérieur coïncide dans sa structure anatomique avec la cavité articulaire, dépassant sa taille.

La capsule de l'articulation de l'épaule est l'un de ses éléments clés. Lors de l'abaissement de la main, elle forme plusieurs plis. La capsule articulaire place un sac synovial en dessous, où du liquide synovial est produit pour lubrifier les éléments articulaires - les os. De ce fait, la friction entre les surfaces osseuses est réduite, ce qui empêche l'usure des têtes osseuses..

Les os de l'articulation de l'épaule sont extrêmement vulnérables aux ecchymoses, car la section de l'épaule est formée non seulement de gros os, mais aussi de très petits, de plus, une grande mobilité de l'épaule peut entraîner un risque de blessure.

La capsule articulaire est nécessairement fixée par des ligaments, ce qui empêche sa perte ou sa mobilité articulaire excessive. Les principaux ligaments de la capsule de l'épaule comprennent:

  • Les ligaments articulaires-brachiaux sont formés de trois faisceaux de fibres. Ils sont placés devant et en haut, aidant à réaliser les oscillations et les montées de la main. Ces ligaments sont fixés sur l'humérus et se terminent au niveau de la lèvre articulaire.
  • Le ligament coracoïde de l'épaule provient du processus coracoïde (d'où le nom), son tissage dans la capsule se produit à l'arrière et à la partie supérieure de l'articulation.

La structure de l'articulation de l'épaule comprend également tout un groupe de muscles forts et plus gros, ainsi qu'un certain nombre de petites fibres musculaires qui aident à effectuer des mouvements. Les médecins ont divisé les muscles de l'articulation de l'épaule en catégories, créant une classification. L'articulation de l'épaule est soutenue par tout un groupe de muscles qui appartiennent à la soi-disant ceinture scapulaire, ainsi que les muscles du membre supérieur, parmi lesquels se trouvent directement la main, l'avant-bras et l'épaule. Une partie séparée des muscles prend sa base du squelette du dos, s'attachant à l'humérus et à sa ceinture. Les principaux muscles de l'épaule sont les suivants:

  • Deltoïde - un gros muscle dans l'articulation de l'épaule, de forme triangulaire (d'où le nom). Le muscle recouvre l'articulation par le haut, l'arrière et l'avant. C'est le muscle deltoïde qui abrite un faux sac synovial - la bourse de l'articulation. La fonction principale du muscle est la rotation vers l'extérieur et l'extension de l'épaule. De plus, grâce à elle, l'enlèvement du bras est effectué (normalement 70 degrés).
  • Les muscles périostés et hypodermiques sont situés dans la fosse de l'omoplate. Les mouvements de l'articulation de l'épaule lors de leur contraction sont en rotation. Ils protègent également la capsule articulaire de divers pincements..
  • Gros et petits muscles ronds. Ces groupes musculaires aident l'épaule à produire des mouvements de rotation de l'épaule et permettent d'enrouler le membre supérieur derrière.
  • Le muscle trapèze pendant la contraction affecte le travail de la région sterno-claviculaire et des articulations intervertébrales en plus de l'épaule elle-même. Sa fonction principale est d'élever et d'abaisser l'omoplate, rapprochant l'omoplate de la colonne vertébrale. Grâce au muscle trapèze d'une personne, inclinant la tête sur le côté et basculant vers l'arrière.

De plus, dans l'anatomie de l'omoplate, il existe également des groupes musculaires qui rendent l'articulation mobile. Grâce à un squelette musculaire si puissant, la mobilité de l'articulation de l'épaule est élevée:

  • Apport (de l'épaule à la colonne vertébrale);
  • Plomb (épaule de la colonne vertébrale);
  • Flexion;
  • Extension;
  • Mouvements circulaires du bras et de l'épaule;
  • Rotation.

Blessure à l'épaule

Mal d'épaule

L'articulation de l'épaule est sujette à des blessures fréquentes, ce qui est la raison pour laquelle demander l'aide de spécialistes. Le cas s'explique également par la mobilité anatomique de l'articulation, ce qui entraîne des risques de luxations, entorses, etc. Ainsi que des charges excessives et une grande mobilité du membre supérieur. Une personne est obligée d'effectuer de nombreuses manipulations motrices tout au long de sa vie, si la charge est très élevée ou le tonus musculaire est faible, cela peut entraîner une rupture des tendons, des entorses et des ruptures des ligaments, des muscles, ce qui conduit finalement à des déviations des fonctions articulaires.

L'articulation de l'épaule d'une personne peut également souffrir d'ecchymoses des tissus mous, d'accidents vasculaires cérébraux, qui s'accompagnent de lésions musculaires avec formation d'hématomes. Les os peuvent également souffrir de fractures et de fissures. En cas de blessure à l'épaule, un diagnostic approfondi est nécessaire. En règle générale, la radiographie est prescrite. L'articulation de l'épaule présente une bonne photo radiographique, de sorte que les déchirures dans les ligaments et les tendons, ainsi que les fractures osseuses, sont facilement détectées sur l'image. Selon le type de dommage, une thérapie et une rééducation ultérieure sont établies..

Donc, s'il y a un craquement dans l'articulation de l'épaule, qui a été précédé d'une blessure, des fissures et des fractures de l'épaule peuvent être suspectées. Dans ce cas, les surfaces osseuses frottent contre les bords endommagés les unes des autres, provoquant une douleur aiguë. Dans ce cas, la température de la peau dans la zone des épaules peut être augmentée localement, des hématomes peuvent être observés.

En cas de rupture des ligaments, un clic spécial est caractéristique. Comme le tissu ligamentaire n'est pas assez élastique, mais élastique en même temps, au moment de sa rupture, les composants de l'articulation peuvent bouger, la bourse tombe, ce qui donne un déclic lors des mouvements.

Il est important de se rappeler que tous les étirements et déchirures des muscles et des ligaments, ainsi que le pincement d'un nerf dans l'articulation de l'épaule, doivent être traités, car leurs blessures peuvent avoir des conséquences graves.

Le nerf pincé entraîne des douleurs brûlantes, aiguës et lancinantes, dans ce cas, le blocage de l'articulation de l'épaule par injection de novocaïne est utilisé. Ainsi, les maladies de l'articulation de l'épaule, par exemple la bursite, l'arthrite, la synovite, l'arthrose, peuvent être causées par une inflammation et une altération de la fonction articulaire en raison de lésions antérieures des tissus mous. Dans ce cas, l'articulation peut s'enflammer, générer incorrectement du liquide synovial, souffrir de dégénérescence du cartilage, etc..

Traitement d'épaule après une blessure

Orthèse d'épaule

La panacée la plus courante pour les blessures ci-dessus est une orthèse. Une orthèse sur l'articulation de l'épaule est un dispositif de retenue fait de tissus élastiques et de soutien avec une conception spéciale qui fixe solidement l'épaule dans sa position anatomique. Dans le même temps, une partie importante de la charge est retirée de l'articulation, permettant aux muscles, tendons et ligaments de récupérer et de grandir ensemble.

L'articulation de l'épaule peut également affecter le coude. Dans ce cas, le bras est fixé devant la poitrine avec un coude dans l'articulation du coude. La nécessité d'un tel fixateur est requise lorsque les muscles qui ne sont pas liés à la ceinture du dos, mais qui vont au poignet, sont affectés. Les articulations de l'épaule et du coude forment un système moteur unique, parfois des mouvements dans le coude peuvent provoquer une aggravation des dommages aux ligaments et aux muscles de l'épaule qui ont été blessés.

Des blessures spéciales, telles que des luxations des épaules, peuvent provoquer des pincements. Dans ce cas, les principaux dommages sont causés aux terminaisons nerveuses et au système vasculaire, qui nourrissent les tissus mous et osseux de l'épaule. Cela peut entraîner par la suite une atrophie et une dégénérescence du cartilage (arthrose), des processus inflammatoires dans l'articulation (arthrite), et nécessite donc un traitement immédiat. Pour commencer, l'épaule repose dans sa position naturelle, cela élimine le pincement de l'articulation de l'épaule, puis divers fixateurs peuvent être prescrits.

L'un d'eux peut être un bandage serré sur la poitrine et les épaules, composé de tissus élastiques de haute technologie. Il fixe l'articulation et aide à restaurer l'articulation lorsque le brassard de l'articulation de l'épaule a été pincé.

Rééducation de l'épaule après une blessure

Rééducation de l'épaule après une blessure

Toute blessure à l'épaule ne passe pas sans laisser de trace, surtout si le patient a dû recourir à des orthèses ou des menottes. Étant donné que leur port dépend de la gravité des dommages et du type de blessure, ils sont en moyenne prescrits de 2 semaines à 1,5 mois. Pendant ce temps, les muscles parviennent à perdre leur tonus et leur atrophie, les ligaments perdent leur élasticité, l'articulation se fatigue rapidement après récupération. Par conséquent, la restauration de l'articulation de l'épaule est nécessaire.

Un rôle clé ici est joué par des exercices systématiques sous la supervision d'un médecin. L'ensemble d'exercices doit couvrir le développement de toutes les directions motrices de l'articulation. Les charges doivent être réparties uniformément: de modérées à plus intenses. Dans le même temps, le développement de l'articulation de l'épaule devrait inclure des mouvements de flexion et d'extenseur qui mènent et mènent, inclinant la tête sur le côté, vers l'avant et vers l'arrière, il est également nécessaire de jeter les mains derrière le dos.

Cependant, avec l'apparition d'une douleur aiguë, ainsi qu'avec des plaintes que l'articulation de l'épaule se crisse, vous devriez immédiatement consulter un médecin. Cependant, des exercices toniques légers sont nécessaires, car ils rétablissent l'élasticité des ligaments, normalisent la microcirculation, augmentent la vitalité des fibres musculaires, l'épaule retrouve sa mobilité et sa capacité à supporter des charges.

Endoprothèse d'épaule

Endoprothèse d'épaule

Les maladies particulièrement graves de l'articulation de l'épaule, par exemple, l'arthrose déformante, l'arthrite, ainsi que les dommages graves à l'épaule avec écrasement des muscles et des os nécessitent souvent un traitement plus sérieux. Il s'agit d'endoprothèses.

L'endoprothèse est un remplacement complet ou partiel d'une articulation par une prothèse qui remplit toutes les fonctions de l'épaule, au service de la victime depuis des décennies. Maladies de l'articulation de l'épaule, dans lesquelles les endoprothèses sont indiquées:

  • Maladie de Hass, dans laquelle la tête humérale est endommagée par l'ostéonécrose. Dans cette maladie, le tissu osseux de la tête meurt et disparaît, entraînant une invalidité.
  • Arthrose post-traumatique. Dans ce cas, la fusion osseuse après une fracture avec l'incapacité de mettre l'os dans sa position naturelle est caractéristique.
  • Fractures dans la région proximale, caractérisées par des fractures d'empreinte. Le plus souvent, les prothèses sont indiquées pour les personnes âgées qui souffrent de la difficulté à articuler des os fragiles après des blessures..
  • Polyarthrite rhumatoïde se déformant. Arthropathie, dysplasie et fractures d'obus.

Dans ce cas, un remplacement de l'articulation de l'épaule est nécessaire, sinon une personne peut non seulement perdre sa capacité de travail, rester handicapée, mais aussi mettre sa vie en danger, comme dans le cas de l'ostéonécrose osseuse. De nombreux patients craignent la procédure endoprothétique, qui sert d'excuse pour retarder le temps de traitement, ce qui ne fait qu'exacerber leur propre santé et réduire les chances de guérison complète et de récupération après la chirurgie.

La vidéo sur l'endoprothèse de l'articulation de l'épaule est désormais disponible pour les patients nécessitant une intervention chirurgicale. De nombreuses victimes comprennent mieux l'essence de la procédure, les risques et les chances de guérison, ce qui les encourage à ne pas hésiter à consulter un chirurgien. Après l'opération, une longue période de rééducation suit, ce qui aidera à s'adapter à l'articulation artificielle et à vivre pleinement.

Comment est l'articulation de l'épaule chez l'homme

L'épaule est la partie du corps allant de la base du cou au bras, constituée de la clavicule, de l'omoplate et de l'humérus. La partie mobile de l'articulation est constituée d'une articulation entre l'humérus et l'omoplate. Toutes les structures forment l'une des articulations les plus mobiles du corps. La formation finale de l'articulation de l'épaule dans le corps humain se produit à l'âge de trois ans.

Au cours de la vie, une personne tourne sa main sur les côtés à 135 °, l'abduction de l'épaule se produit à 80 °, se penche, étend les bras autour de l'axe avant à 120 °. La structure effectue des mouvements le long de l'axe de 360 ​​°. En raison de ses performances élevées, l'articulation est sujette à diverses pathologies. Il est important de comprendre quels os l'articulation de l'épaule est formée pour maintenir ses performances. Pour maintenir la santé, vous devez connaître les bases de la structure des articulations et prendre soin de votre corps.

Anatomie et structure de l'épaule

Les caractéristiques physiologiques de la structure de l'articulation de l'épaule humaine nécessitent un traitement soigneux. Le mécanisme mobile de l'humérus et de l'omoplate est relié à la ceinture du membre supérieur.

Les tailles des composants du squelette de l'épaule sont différentes. L'articulation de l'épaule d'une personne est simple, multi-axes, mais plutôt grande et mobile. L'articulation sphérique de l'épaule se trouve dans la capsule, reliée à la fosse plate de l'omoplate.

La lame est 3 fois plus petite et presque immobile. La surface avant et inférieure est dépourvue de muscles. En raison de la faible allongement des ligaments, cette zone est sujette à des ruptures et des luxations..

Les surfaces articulaires de l'articulation de l'épaule sont recouvertes de cartilage hyalin. Le tissu cartilagineux des lèvres adoucit le mouvement. Les bords du cartilage sont pliés, attachés à la fosse scapulaire articulaire, répètent la forme de la tête osseuse autour de la circonférence, renforcent et corrigent le décalage de taille. Le tissu du cartilage saisit la tête entourée d'une manchette élastique. Structure articulaire renforcée, déplacement évité.

La tête de l'os se compose de deux protubérances - les tubercules. Le muscle brachial est attaché aux petits et gros tubercules. L'arche de l'articulation de l'épaule est formée par les processus brachial et coracoïde de l'omoplate. Le ligament acromio-coracoïde passe entre les processus.

Les voûtes protègent l'articulation du dessus, limitant l'axe de mouvement. Le condyle de l'humérus s'articule avec la fosse articulaire de la tête radiale, formant l'articulation brachioradiale (photo ci-dessous).

Le corset de fibres denses des ligaments provient du processus coracoïde, est tissé dans la capsule. Les muscles entourent le sac, stabilisent la connexion. Les artères se plient autour de l'avant et de l'arrière de l'articulation de l'épaule. L'innervation est réalisée par les nerfs axillaire, radial et sous-scapulaire. L'anatomie de la ceinture scapulaire aide à comprendre le mécanisme de la structure de l'épaule et de l'avant-bras, à prévenir les blessures, les processus inflammatoires et les pathologies.

Capsule articulaire

Sac à joint - plaque tissée de connexion. Il passe au-dessus de l'espace de l'articulation, recouvre l'os, forme une cavité fermée. La capsule est constituée d'une bourse fibreuse (face externe) et d'une membrane synoviale (couche interne).

La cavité scapulaire et la tête de l'humérus se trouvent dans la capsule articulaire. À l'extérieur, la capsule est recouverte d'une couche fibreuse de fibres tendineuses. À la surface de la capsule passent des vaisseaux et des fibres nerveuses. À l'intérieur - la membrane synoviale.

Les cellules membranaires phagocytaires et sécrétoires produisent un liquide transparent et collant sous la forme de blanc d'oeuf. Synovia nettoie la cavité articulaire des produits de décomposition, lubrifie et nourrit le cartilage. La composition de la substance synoviale comprend de l'acide hyaluronique. Les mouvements de l'articulation de l'épaule se produisent en douceur et en douceur.

La lubrification est importante car lorsqu'elle est déficiente, les surfaces articulaires s'usent rapidement et l'arthrose se développe. L'état du cartilage est lié à la qualité et à la quantité de synovie. Le ligament coraco-brachial renforce la capsule.

Ligaments

L'appareil ligamentaire de l'articulation de l'épaule est de structure complexe - à la fois durable et fragile. La couche fibreuse épaissie de la capsule renforce l'articulation avec de gros tendons élastiques - coraco-brachial et articulaire-brachial. Des tissus fibreux solides articulent étroitement les os en une structure. Comme ils ne s'étirent pas beaucoup, ils sont facilement endommagés sous de lourdes charges..

Le ligament coracoïde-acromial se trouve sur la partie supérieure de l'articulation de l'épaule, protège l'articulation, plie l'épaule, lève le bras vers le haut, vers l'avant, sur les côtés. Petits muscles de la coiffe des rotateurs - supraspinatus, infraspinatus, petit muscle rond et sous-scapulaire - fixent, préviennent les blessures, les déplacements de la tête osseuse lors du mouvement des gros muscles de la ceinture scapulaire: pectorale, dorsale, deltoïde, à deux têtes.

Les ligaments, les tendons de la ceinture scapulaire ne sont pas très extensibles, lors de charges excessives des déchirures se produisent, un processus inflammatoire se développe. Les blessures aux ligaments entraînent des mouvements restreints de la main.

Sacs synoviaux

Bourse synoviale: double faux, sous-scapulaire, sous-claviculaire - se trouve à côté de l'articulation de l'épaule. Sacs - poches avec une fine membrane synoviale tissulaire qui produit du liquide.

L'articulation glisse dans la synovie. Un mouvement doux empêche l'usure et l'étirement.

La coquille du sac synovial de l'articulation de l'épaule est riche en vaisseaux sanguins, nourrit le cartilage et le tissu osseux. Synovite - inflammation de la membrane synoviale, survient après des blessures, des infections, de l'arthrite. L'inflammation des poches synoviales conduit au développement d'une bursite.

Structure musculaire

Les muscles renforcent l'articulation, créent des mouvements de rotation circulaires du bras, se tournent vers l'extérieur et vers l'intérieur. Un homme lève les mains, commence derrière son dos, les conduit et les éloigne du corps.

La musculature est constituée de tissu élastique et se contracte sous le contrôle des influx nerveux dans le cerveau. La structure musculaire permet des mouvements articulaires polyvalents, stabilise la tête de l'os. Faiblesse de la conception - en fixant l'articulation sans les ligaments principaux, cela provoque souvent des luxations.

Les muscles de la ceinture scapulaire sont représentés par un brassard de rotation.

  1. Le muscle deltoïde est attaché à la tubérosité au-dessus de l'articulation, possède de nombreuses couches de tissu conjonctif qui augmentent sa force de levage. Diverses fonctions vous permettent de plier et de déplier un membre, de prendre votre épaule, de la faire pivoter le long de l'axe vertical.
  2. Nadostnaya - situé dans la fosse supraspinatus de l'omoplate, dévie l'épaule.
  3. L'infraspinatus est situé dans la fosse infraspinatale de l'omoplate, est attaché au gros tubercule de l'humérus, conduit, étend l'épaule, protège la capsule des pincements.
  4. Le petit muscle rond provient de l'omoplate, se fixe au gros tubercule de l'humérus, prolonge l'épaule.
  5. Le gros muscle rond - du coin inférieur de l'omoplate, attaché au pétoncle du petit tubercule de l'humérus, prolonge l'épaule.

Le muscle sous-scapulaire est situé sur la face avant de l'omoplate.

Il existe deux groupes de muscles des épaules:

  • fléchisseurs: coraco-huméral, muscle biceps de l'épaule;
  • extenseurs: muscle ulnaire et triceps de l'épaule.

Le muscle coracorachis attaché à l'humérus, commence sur le processus coracoïde de l'omoplate, se développe avec les biceps et le petit pectoral.

Le biceps de l'épaule a deux têtes - un fléchisseur puissant, un soutien de la voûte plantaire de l'avant-bras. Il provient de l'omoplate, attaché à l'avant-bras à la tubérosité du rayon de l'avant-bras.

Le muscle triceps de l'épaule est un muscle à deux articulations situé sur la surface arrière de l'épaule. Trois têtes: longues, médiales et latérales - sont connectées dans un tendon, formant un canal musculaire dans l'épaule, dans lequel passent les nerfs et les artères. Le muscle est impliqué dans les mouvements de l'épaule, de l'avant-bras, étend le coude.

Le muscle ulnaire est attaché au processus de l'ulna. Elle commence par l'épicondyle de l'humérus et le ligament collatéral radial. Le muscle étend l'avant-bras.

Approvisionnement en sang et innervation

Les nerfs axiaux, radiaux, pectoraux, sous-scapulaires traversent l'épaule. La douleur ne peut pas être évitée avec une inflammation ou un traumatisme. Une douleur extrême rend le mouvement difficile et donne aux tissus lésés le temps de restaurer leur fonctionnalité. Les blessures et les pincements des nerfs de la colonne cervicale ou thoracique sont dangereux et nécessitent des soins médicaux urgents..

De grandes artères traversent l'épaule. L'artère axillaire achemine le sang à travers l'aisselle, le long du muscle principal de la poitrine et se jette dans le brachial. Flux sanguin à travers les veines brachiales et axillaires.

Le réseau des artères de la membrane synoviale est dense et nombreux. Les capillaires lymphatiques situés dans la capsule envoient la lymphe aux ganglions axillaires, à l'encoche de l'omoplate, ainsi qu'aux ganglions lymphatiques cervicaux inférieurs. Le réseau vasculaire est responsable du flux sanguin, du flux d'oxygène et des nutriments.

Les dommages au système circulatoire nuisent à la santé humaine. Les blessures aux épaules sont dangereuses, car il existe un risque de rupture des vaisseaux sanguins. En raison de dommages aux artères, une personne ressent un engourdissement dans ses mains.

Fonctions d'articulation

180 articulations intègrent le squelette dans un système complet. Les charnières assurent une glisse fluide des os. Un processus de friction douloureux et dangereux conduit à la destruction du tissu osseux. La diarthrose préserve la position du corps humain dans l'espace, déplace les parties du corps les unes par rapport aux autres.

Les fonctions principales de l'articulation de l'épaule sont des mouvements polyvalents du membre supérieur sous un grand angle. Avec l'aide du travail coordonné des éléments de la ceinture scapulaire, une personne tend la main vers différentes parties de son corps, transfère la gravité et effectue avec précision le travail.

Les muscles et les ligaments de l'articulation de l'épaule limitent légèrement la mobilité et aident à faire tourner, plier, conduire et lever les bras. La lame est rétractée, tournée, relevée, abaissée avec les composants de l'épaule. L'articulation de l'épaule ne soulève les bras que vers l'épaule. Le travail de toutes les articulations produit simultanément une mobilité totale.

Conclusion

Sur le joint, des charges de nature différente sont possibles. Les blessures, un mode de vie sédentaire, la vieillesse et les pathologies congénitales entraînent une usure accélérée des articulations. Un traitement rapide et de haute qualité est la clé d'une récupération rapide.

Le mode de vie affecte l'état du corps. Activité adéquate, charges équilibrées, repos et diagnostic rapide des maladies - mesures nécessaires pour maintenir la santé des articulations.

Muscles des épaules: structure et fonctions

Les fonctions des muscles de la ceinture scapulaire sont associées aux fonctions des muscles de la poitrine et en partie du dos. Par conséquent, la distinction entre le corps et la ceinture scapulaire est très arbitraire. Avec un changement dans la forme des muscles, la forme du dos, du cou et de la poitrine change également..

Les muscles de la ceinture scapulaire comprennent:

L'articulation de l'épaule est sphérique. Il est formé par la tête de l'humérus et la cavité articulaire de l'omoplate. Cette articulation vous permet d'effectuer une flexion (lever le bras vers l'avant) et une extension (tirer le bras vers l'arrière) du bras dans l'articulation de l'épaule, en mélangeant (en déplaçant les bras dans un plan horizontal au niveau des épaules vers l'avant) et en étendant (en déplaçant les bras dans un plan horizontal au niveau des épaules en arrière) des bras, rotation bras dedans et dehors, abduction (sur le côté) et adduction (sur la surface latérale du torse) du bras.

Deltoïde

Le muscle deltoïde a la forme d'un triangle avec un sommet descendant. Le muscle se compose de trois faisceaux, chacun étant responsable du mouvement du bras dans différentes directions. En conséquence, trois parties du muscle deltoïde sont distinguées: claviculaire, acromiale et scapulaire. En commençant par un tendon large situé au-dessus de l'articulation de l'épaule, trois faisceaux de muscle deltoïde convergent en un tendon, qui est attaché à l'humérus. Un bon développement du muscle deltoïde affecte la largeur des épaules, malgré le fait que leur base osseuse peut être assez fragile. Les trois parties du muscle deltoïde peuvent se contracter indépendamment.

Le faisceau antérieur du muscle deltoïde s'attache à la clavicule et soulève le bras vers l'avant (flexion du bras dans l'articulation de l'épaule), le faisceau latéral (latéral) s'attache à l'acromion de l'omoplate et soulève le bras sur le côté (abduction du bras). Le faisceau postérieur du muscle deltoïde s'attache à l'omoplate et ramène le bras (extension du bras dans l'articulation de l'épaule).

Manchette rotative

Un brassard rotatif de l'épaule est un groupe de quatre muscles qui créent une sorte de manchon protecteur autour de l'articulation de l'épaule. Bien que ces muscles soient pratiquement invisibles, ils sont extrêmement importants pour assurer la stabilité et la force de l'épaule. Les quatre muscles commencent à partir de l'omoplate et passent autour de l'articulation de l'épaule et se fixent à l'humérus..

Le muscle supra-épineux est en grande partie recouvert du muscle trapèze, mais comme ce dernier est plutôt mince dans cette partie, il ne peut pas masquer complètement les contours du muscle supra-épineux. Le muscle supraspinatus est situé dans la fosse supraspinatus de l'omoplate et s'attache au gros tubercule de l'humérus et est responsable de l'abduction vers le membre supérieur et de sa rotation vers l'extérieur.

Le muscle infraspinatus part de la surface postérieure de l'omoplate et se fixe à l'humérus. Le petit pectoral est un synergiste du sous-scapulaire et de la partie scapulaire du muscle deltoïde. L'infraspinatus et le muscle plexus sont situés derrière l'articulation. Ils lèvent la main sur le côté et la tirent vers l'arrière, tournant l'épaule vers l'extérieur (supination).

Le muscle sous-scapulaire est étendu, épais, de forme triangulaire. Il occupe presque toute la surface costale de l'omoplate. Il est placé devant l'articulation et tourne le bras vers l'intérieur (pronation), tout en amenant l'épaule vers le corps.

voir également

Muscles du dos: structure et fonctions

Les muscles du dos occupent la plus grande surface du corps, par rapport aux autres groupes musculaires. Grâce aux muscles du dos, une personne a la possibilité de se déplacer directement sur deux jambes, ce qui la distingue des animaux.

Muscles de la poitrine: structure et fonctions

Les muscles pectoraux occupent une grande partie de la surface supérieure du tronc et sont clairement visibles à l'avant. Chaque homme cherche à donner aux muscles de la poitrine masse et soulagement, car ces muscles affectent fortement l'ensemble.

Muscles abdominaux: structure et fonctions

Les muscles abdominaux occupent une grande surface et remplissent un certain nombre des fonctions les plus importantes du corps. Une presse claire et en relief est l'un des indicateurs d'une bonne forme. Cependant, beaucoup de graisse corporelle s'accumule généralement dans l'abdomen, donc.

Muscles des bras: structure et fonction

Description, composition et fonctions des principaux muscles des mains. Les muscles responsables de la flexion et de l'extension des bras, ainsi que de la rotation des brosses de haut en bas.

Anatomie de l'épaule

Contenu

Anatomie de l'épaule [modifier | modifier le code]

Anatomie osseuse de l'articulation de l'épaule [modifier | modifier le code]

L'articulation de l'épaule est une articulation sphérique typique formée par la tête de l'humérus et la cavité articulaire de l'omoplate. La cavité articulaire de l'omoplate est une fosse aplatie en forme de poire ou de virgule inversée avec une surface environ 4 fois plus petite que la surface de la tête de l'humérus. La tête de l'humérus est tournée d'environ 30 ° vers l'arrière par rapport à l'axe transversal de l'articulation du coude, et l'omoplate est tournée selon le même angle vers l'avant par rapport au plan frontal du corps; Ainsi, la tête de l'humérus et la cavité articulaire de l'omoplate se font face exactement. Lors des mouvements de l'articulation de l'épaule, l'omoplate tourne, tournant sa cavité articulaire vers le haut, le bas, l'extérieur ou l'intérieur, de sorte que le centre de la tête de l'humérus continue de rester à l'intérieur. Lorsqu'une telle position centrée de la tête humérale dans la cavité articulaire est violée, il existe un risque de luxation de l'articulation de l'épaule.

Biomécanique de l'épaule aux rayons X

Articulations de la clavicule [modifier | modifier le code]

L'extrémité médiale de la clavicule est impliquée dans la formation de l'articulation sterno-claviculaire, et l'extrémité latérale - dans la formation de l'articulation acromio-claviculaire. La clavicule tourne autour de son axe et sert de support à l'articulation de l'épaule, car c'est le seul lien entre le membre supérieur et le squelette axial. Dans le même temps, la clavicule agit comme une entretoise qui maintient l'articulation de l'épaule loin de la poitrine pour sa plus grande mobilité..

Capsule articulaire, lèvre articulaire et ligaments de l'articulation de l'épaule [modifier | modifier le code]

La capsule de l'articulation de l'épaule est la plus spacieuse et la plus libre par rapport aux capsules de toutes les autres grosses articulations, mais elle contribue également de manière importante au maintien de sa stabilité. Avec la lèvre articulaire, il s'attache à l'omoplate et est renforcé à l'avant par plusieurs ligaments: les coracoracorachlères et trois brachioles articulaires: le haut, le milieu et le bas. Il existe des options anatomiques pour la forme et la position relative de la lèvre articulaire et des ligaments: il y a, par exemple, une ouverture entre la partie antéropostérieure de la lèvre articulaire et le bord de la cavité articulaire de l'omoplate, communiquant la cavité articulaire avec le sac tendineux du muscle sous-scapulaire. Certaines de ces options anatomiques sont particulièrement sujettes aux blessures de l'articulation de l'épaule..

La lèvre articulaire sert non seulement de site de fixation de la capsule articulaire et de ses ligaments, mais augmente également la cavité articulaire, approfondissant la fosse articulaire d'environ 1,5 fois. Relevant les bords de la cavité articulaire, il agit comme un support supplémentaire pour la tête de l'humérus, empêchant son glissement. Après le retrait de la lèvre articulaire, l'articulation de l'épaule perd à bien des égards la capacité de résister aux forces qui déplacent les surfaces articulaires les unes par rapport aux autres et devient nettement moins stable.

Anatomie du muscle de l'épaule [modifier | modifier le code]

Les muscles agissant sur l'articulation de l'épaule peuvent être divisés en trois groupes fonctionnels anatomiques: les muscles de la ceinture scapulaire, les muscles de la poitrine et du dos et les muscles de l'épaule.

  • Les muscles de la ceinture scapulaire. Quatre muscles de ce groupe: supraspinatus, supraspinatus, petit rond et sous-scapulaire - forment la soi-disant capsule musculaire de l'articulation de l'épaule, ou manchette rotative de l'épaule. Le muscle supraspinatus part des parois de la fosse supraspinatus, va vers l'extérieur, le remplit, passe sous l'acromion et s'attache au gros tubercule de l'humérus, tout en grandissant avec les fibres de son tendon avec la surface arrière de la capsule de l'articulation de l'épaule. Elle est impliquée dans l'abduction du bras à l'angle maximum, et sa paralysie avec neuropathie du nerf suprascapulaire réduit la force d'abduction de près de moitié. L'infraspinatus et le petit muscle rond commencent à partir de la surface postérieure de l'omoplate au-dessous de son arête et se fixent à la surface postérieure du gros tubercule de l'humérus sous le site de fixation du muscle supraspinatus. Leur action articulaire consiste en une extension et une rotation externe de l'épaule. Ensemble, ces deux muscles fournissent environ 80% de la force totale de rotation externe de l'épaule réduite. Le muscle infraspinatus est plus actif lorsque le bras est abaissé, et le petit muscle rond - lorsque le bras est relevé à 90 °. Le muscle sous-scapulaire est la seule partie avant de la coiffe rotative de l'articulation de l'épaule; il part de la face avant de l'omoplate, se fixe au petit tubercule de l'humérus et effectue sa rotation interne, et si le bras est tiré sur le côté, mène la main vers le corps, tout en la déviant vers l'avant. Le tendon sous-scapulaire est tissé dans la capsule articulaire et renforce l'articulation de l'épaule devant.

Le muscle deltoïde est le plus grand des muscles de la ceinture scapulaire. Anatomie: commençant par trois faisceaux de la clavicule, de l'acromion et de la colonne vertébrale de l'omoplate, elle couvre l'articulation de l'épaule et descend le long de l'humérus, où à mi-chemin de l'articulation du coude attachée à la tubérosité deltoïde. La partie avant du muscle deltoïde plie le bras dans l'articulation de l'épaule et, avec la partie centrale, éloigne le bras et l'arrière du muscle étend le bras. Le muscle deltoïde est capable de dévier le bras jusqu'à l'angle maximum d'indifférence même du muscle sus-épineux, et sa paralysie avec neuropathie axillaire divise par deux la force du bras.

Le gros muscle rond commence à partir du coin inférieur de l'omoplate et se fixe à la crête du petit tubercule de l'humérus derrière le site de fixation du muscle latissimus dorsi. D'en haut, le nerf axillaire et l'artère postérieure enveloppant l'humérus lui sont adjacents, qui passent par l'ouverture quadrilatérale, délimitée par le gros muscle rond d'en bas, le petit muscle rond d'en haut, la longue tête des triceps du muscle de l'épaule de l'intérieur et l'humérus de l'extérieur. Avec le muscle latissimus dorsi, le gros muscle rond étend l'épaule, la fait pivoter vers l'intérieur et mène au corps.

  • Les muscles de la poitrine et du dos. Le muscle grand pectoral commence en deux grandes parties: le claviculaire et le sternocostal, séparés par une rainure, et se rétrécit vers l'épaule, s'attachant à la crête du gros tubercule de l'humérus avec des faisceaux inférieurs supérieurs aux supérieurs. En raison de sa force, elle et le muscle latissimus dorsi renforcent l'articulation de l'épaule, mais ils peuvent également contribuer à la luxation. Il a été montré qu'avec l'enlèvement horizontal du bras, les faisceaux inférieurs de la partie sternocostal du muscle grand pectoral sont tirés à la limite, et comme les subluxations avant de l'épaule résultent, en particulier, d'un abduction horizontale nette du bras, il est possible que la traction passive des fibres du muscle grand pectoral devienne une subluxation directe et latissimus dorsi.
  • Les muscles de l'épaule. Les deux têtes des biceps de l'épaule proviennent de l'omoplate. La tête courte commence à partir du processus coracoïde de l'omoplate avec un tendon commun avec le muscle coracorachlora. La longue tête commence juste au-dessus du bord de la cavité articulaire de l'omoplate - à partir du tubercule supra-articulaire et de la partie supérieure postérieure de la lèvre articulaire; son tendon traverse la cavité de l'articulation de l'épaule au-dessus de la surface avant de la tête de l'humérus et, quittant l'articulation, descend le long de la rainure inter-tuberculeuse, entouré d'un vagin synovial inter-tuberculeux et recouvert par le ligament transverse de l'humérus. Les deux têtes sont combinées en un long abdomen musculaire, qui est attaché à la tubérosité du radius. Ainsi, les biceps de l'épaule acquièrent la capacité d'agir à la fois sur les articulations de l'épaule et du coude. Il est bien connu qu'il plie le bras au niveau de l'articulation du coude et fait tourner l'avant-bras vers l'extérieur. Il a également été supposé que, tout en se contractant, il tire la tête humérale vers le bas, cependant, de récentes études électromyographiques la rendent douteuse, car l'activité électrique des biceps de l'épaule n'augmente presque pas s'il n'y a pas de mouvement dans l'articulation du coude. Cependant, cela ne signifie pas encore que les biceps de l'épaule ne peuvent pas renforcer l'articulation de l'épaule avec son tendon fort à la fois au repos et sous tension lors de la flexion de l'avant-bras.

Approvisionnement en sang et innervation [modifier | modifier le code]

L'apport sanguin aux muscles de la ceinture scapulaire est presque entièrement dû à l'artère axillaire et à ses branches. Il traverse la cavité axillaire, allant du bord extérieur de la première côte au bord inférieur du muscle grand pectoral, où il continue dans l'artère brachiale. L'artère axillaire se trouve sous le muscle grand pectoral, et au milieu de celui-ci le muscle pectoral se croise devant lui avant de s'attacher au processus coracoïde de l'omoplate. L'artère est accompagnée de la veine éponyme.

L'innervation des muscles de la ceinture scapulaire est réalisée par les nerfs du plexus brachial. Il est formé par la connexion des branches antérieures des quatre nerfs spinaux cervicaux inférieurs et de la plupart de la branche antérieure du premier nerf pectoral. Le plexus brachial commence à la base du cou, continue vers l'avant et vers le bas et pénètre dans la cavité axillaire, passant sous la clavicule à la jonction des premier et deuxième tiers distaux. Les fractures de la clavicule à ce stade peuvent endommager le plexus brachial. Ensuite, il passe sous le processus coracoïde de l'omoplate et dégage des nerfs, en continuant plus loin dans le bras.

La structure de l'articulation de l'épaule humaine - à quoi tout ressemble de l'intérieur?

Avant de commencer l'article, il est nécessaire de séparer deux concepts: l'épaule et l'articulation de l'épaule. L'épaule est la partie du bras allant du coude à l'aisselle, et l'articulation de l'épaule est l'articulation des os avec laquelle le bras est attaché au tronc. L'articulation de l'épaule a une structure unique. Cet article se concentre sur les caractéristiques de cette articulation..

Des os

La structure de l'articulation de l'épaule (articulatio humeri) est assez complexe. L'articulation elle-même est constituée de l'humérus et de l'omoplate. L'os se termine par une tête ronde, située dans la cavité scapulaire. Cette connexion est appelée balle..

La connexion de l'humérus et de l'omoplate est enfermée dans une capsule articulaire. La surface de la tête et la cavité scapulaire sont tapissées de tissu cartilagineux, ce qui assure une glisse en douceur. À l'intérieur de la capsule articulaire se trouve un liquide synovial qui nourrit le tissu cartilagineux et l'empêche de s'effacer.

Il convient de noter que la tête de l'humérus est presque 3 fois plus grande que la cavité scapulaire. Cela conduit à une excellente mobilité dans toutes les directions. L'omoplate reste pratiquement immobile et tous les mouvements sont effectués par l'os du membre supérieur. En plus des deux os principaux, la clavicule est incluse dans l'articulation de l'épaule, qui est impliquée dans deux articulations: acromio-claviculaire et sternoclaviculaire.

Appareil ligamentaire

La structure de l'articulation de l'épaule humaine implique non seulement des composants osseux. Autour de chaque articulation se trouvent des ligaments et des tendons. Ils sont nécessaires pour limiter les mouvements, évitant ainsi les luxations et autres blessures.

Étant donné que la «charnière» de l'épaule a plusieurs degrés de liberté (c'est-à-dire qu'elle peut tourner dans plusieurs directions), il existe également de nombreux ligaments entourant cette articulation. Il y a 6 grands ligaments dans l'articulation de l'épaule, et il y a aussi des tendons. Le conglomérat tendon-ligament maintient l'articulation en bon état, évitant les blessures.

Muscle

Plusieurs gros muscles et de nombreux petits sont attachés à l'articulation de l'épaule. La structure musculaire comprend certains muscles du dos, des membres supérieurs et du cou. Les muscles sont situés autour de l'articulation:

  • D eltovidnaya - l'un des plus grands. Il est situé sur le dessus et à l'extérieur du joint, le protégeant ainsi complètement des trois côtés. Ce muscle s'attache à trois os: le brachial, le claviculaire et le scapulaire. Pas directement impliqué dans le mouvement.
  • Biceps (muscle biceps). S'attache à l'os de l'épaule et à l'omoplate. Les points d'attache sont situés dans l'aisselle. Protège l'articulation de l'avant.
  • Triceps (triceps). Protège le sac à joints de l'intérieur et légèrement derrière. Il a trois branches situées sur le membre supérieur.

En plus des trois muscles qui protègent l'articulation, il existe des muscles qui forment la coiffe des rotateurs. Ce sont 4 muscles offrant une large gamme de mouvements du membre supérieur dans toutes les directions.

Ceux-ci comprennent: sous-scapulaire, infraspinatus, supraspinatus, petit rond. Si vous examinez attentivement la structure détaillée de l'articulation de l'épaule, il s'avère qu'elle se compose de nombreux éléments mobiles. Comment peuvent-ils se déplacer entre eux sans interférer les uns avec les autres? Les sacs synoviaux situés entre les composants de l'épaule aident à cela. Ils sont remplis de liquide synovial qui réduit la friction. Le nombre de sacs pour chaque personne est différent, mais les plus grands sont toujours présents: sous-scapulaire, sous-claviculaire, intercuspide, faux.

Fonctionnement

La structure anatomique de l'articulation de l'épaule vous permet d'effectuer de nombreuses fonctions. Il existe 3 axes de mouvement articulaire: vertical, sagittal et frontal. Le mouvement autour de l'axe avant est la flexion et l'extension de l'articulation. Les mouvements vers l'extérieur et vers l'intérieur sont effectués le long de l'axe vertical. Et le long de l'axe sagittal, l'abduction et l'adduction de l'articulation se produisent. En raison des nombreux degrés de liberté, l'articulation de l'épaule devient instable et il est très facile de l'endommager sous la mauvaise charge.

Pathologie

Il existe de nombreuses maladies de la ceinture scapulaire. Les éléments suivants sont les plus courants:

  1. Dislocation. Une telle blessure est assez courante. Il se produit lorsque la tête sort de la fosse scapulaire. Avec de telles blessures répétées, une luxation habituelle peut se développer.
  2. Bursite. Le processus inflammatoire dans le sac synovial. Il se produit avec une douleur intense dans la ceinture scapulaire et un mouvement limité.
  3. Fracture. Les fractures de la clavicule sont courantes. Cela se produit parce que, en soi, cet os est mince et fragile. Les fractures de l'omoplate sont beaucoup moins fréquentes..
  4. Entorses. Avec une charge excessive sur les ligaments ou les muscles de l'épaule, des étirements se produisent. Caractérisé par la douleur et un mouvement limité.

Il s'agissait d'une liste des blessures et maladies les plus courantes, mais il existe d'autres pathologies moins courantes..

Anatomie de l'épaule, anatomie de l'épaule

Note des utilisateurs: 5/5

L'articulation de l'épaule est un mécanisme assez complexe, grâce auquel nous pouvons effectuer différents mouvements. En raison de la nature de son appareil, l'articulation de l'épaule est assez vulnérable et sujette à diverses blessures. Examinons de plus près ce qu'est l'articulation de l'épaule humaine.

Ceinture d'épaule:

  • Pelle
  • Clavicule
  • Os brachial

Le muscle deltoïde, qui sera discuté ci-dessous, est attaché à l'aide de tendons au squelette, grâce aux os, dont les noms ont été annoncés dans la liste ci-dessus. Une large gamme de mouvements de la main est obtenue grâce à ce muscle..

L'articulation de l'épaule est constituée de couches:

  • Os - a la couche la plus profonde
  • Nerfs
  • Navires
  • Tendons
  • Ligaments
  • Muscle
  • Revêtement de la peau

En raison des nerfs, des signaux spéciaux sont transmis qui vont du cerveau aux muscles, assurant ainsi le processus de déplacement de l'articulation de l'épaule, et seulement alors, les nerfs transmettent le signal au cerveau, signalant la douleur, la pression et d'autres facteurs affectant les muscles. Si vous imaginez à peu près comment fonctionne l'épaule, vous pouvez la sélectionner comme une articulation à rotule, dans laquelle la balle elle-même est représentée par la tête de l'humérus. Un peu plus haut est la zone de l'acromion - la partie supérieure de l'articulation de l'épaule, et à proximité est l'articulation acromiale - claviculaire.

Au total, il y a trois articulations de la ceinture scapulaire:

  • Brachial
  • Acromio-claviculaire
  • Sternocleidomastoid

L'appareil du muscle deltoïde:

  • Poutre avant - vous permet de plier l'épaule et de la tourner vers l'intérieur. Lève la main baissée
  • Faisceau moyen - vous permet de reprendre votre main
  • Poutre arrière - vous permet d'effectuer l'extension de l'épaule et de l'éteindre. Lève une main levée vers le bas

Le muscle deltoïde a une forme triangulaire et il est également assez épais. Il couvre notre articulation de l'épaule et certains muscles de l'épaule. Les faisceaux de ce muscle convergent vers l'apex du triangle comme s'ils étaient en forme d'éventail, et sont dirigés vers le bas. Les muscles deltoïdes ont tendance à se contracter en faisceaux simples, ou dans leur ensemble, tout en développant une force impressionnante.

Les muscles deltoïdes sont un type de cirrus. Cette condition vous permet de générer des efforts plus efficacement et de contribuer à une meilleure stabilisation, cependant, il y a un petit inconvénient - une certaine flexibilité est perdue.

Les muscles restants de la ceinture scapulaire:

  • Grands et petits muscles ronds
  • Muscle supraspinatus
  • Sous-muscle
  • Muscle sous-scapulaire

La coiffe des rotateurs de l'épaule agit comme un stabilisateur principal et important pendant le mouvement de l'articulation de l'épaule. Sa force assure la stabilité de l'ensemble de notre articulation de l'épaule, ce qui réduit les risques de blessures diverses lors d'une activité physique avec poids. Il se compose de quatre muscles, indiqués sur la figure ci-dessus, qui participent aux mouvements de rotation des épaules. Il convient de prêter attention au fait qu'avant de commencer une séance d'entraînement, vous devez prêter une attention particulière à l'échauffement et à l'échauffement de la coiffe des rotateurs de l'épaule, afin d'éviter les blessures..

Articulation de l'épaule:

Dans notre corps, l'articulation de l'épaule a la plus grande mobilité. Avec lui, nous pouvons faire tourner les mains dans différentes positions. Convenez que c'est la liberté de mouvement qui nous donne le sentiment d'une vie pleine.

Dans l'articulation de l'épaule, une classification spéciale des tissus appelés «mous» peut être distinguée. Ces tissus sont responsables de la mobilité articulaire et stabilisent également l'articulation. Les tissus mous sont très vulnérables et souvent sujets à l'usure, causant des blessures à l'articulation de l'épaule.

Les tissus mous comprennent:

  • Capsule articulaire
  • Ligaments de l'épaule
  • Lèvre articulaire supérieure
  • Tête de tendon long biceps
  • Coiffe des rotateurs
  • Bursa

La tête de l'humérus remplit une fonction très importante - elle est responsable du maintien de la stabilité de l'articulation entière, et elle est située au centre même du sac articulaire. L'humérus est maintenu en place par les ligaments, les tendons et les muscles antérieurs.

Articulation acromio-claviculaire:

Sa fonction est de permettre à la main de se connecter à la poitrine. Par sa spécificité, les ligaments acromio-claviculaires agissent comme un important stabilisateur horizontal. À leur tour, les ligaments coracoïdes-claviculaires servent de stabilisateur vertical de la clavicule. Le plus grand nombre de rotations se produit précisément dans la clavicule, et seulement 10% des rotations se produisent aux jonctions de l'articulation acromio-claviculaire elle-même.

Articulation sterno-claviculaire:

Cette articulation nous permet de lever nos bras vers le haut, de les enrouler derrière nos têtes, et elle nous permet également d'effectuer des mouvements de rotation dans nos épaules. En présence d'une blessure à cette articulation ou d'une maladie, les mouvements de l'articulation de l'épaule deviennent limités et la pleine utilisation devient impossible.

Si nous parlons de la progression des muscles de l'articulation de l'épaule dans le sport, c'est peut-être le muscle deltoïde qui est le plus sensible au développement et à la croissance. Pour un résultat plus significatif, les experts recommandent de former les 3 faisceaux du muscle deltoïde.

Exemples d'exercices:

Ce sont loin de tous les types d'exercices qui développent le muscle deltoïde. Dans la section Exercices, nous examinerons plus de types d'exercices pour les muscles deltoïdes..

Vidéo d'anatomie de l'épaule:

Je vous suggère de vous familiariser avec l'anatomie des muscles du dos

La disposition de l'épaule d'une personne, ses fonctions et ses caractéristiques

Chez l'animal, l'articulation de l'épaule est moins mobile et renforcée de manière plus fiable par les ligaments et les muscles, sa fonction principale dans ce cas étant de soutenir. Chez l'homme, en raison de la position verticale en cours d'évolution, l'articulation de l'épaule a quelque peu changé sa structure, car maintenant sa fonction principale n'est pas de soutenir, mais d'assurer une grande amplitude de mouvement du membre supérieur. De ce fait, l'articulation est devenue moins durable, ce qui est son point faible, mais en même temps, ces «victimes» permettent à une personne d'effectuer divers mouvements de la main.

Tenez compte des caractéristiques structurelles de cette articulation et de ses maladies les plus courantes.

Des os

La structure de l'articulation de l'épaule (articulatio humeri) est assez complexe. L'articulation elle-même est constituée de l'humérus et de l'omoplate. L'os se termine par une tête ronde, située dans la cavité scapulaire. Cette connexion est appelée balle..
La connexion de l'humérus et de l'omoplate est enfermée dans une capsule articulaire. La surface de la tête et la cavité scapulaire sont tapissées de tissu cartilagineux, ce qui assure une glisse en douceur. À l'intérieur de la capsule articulaire se trouve un liquide synovial qui nourrit le tissu cartilagineux et l'empêche de s'effacer.

Il convient de noter que la tête de l'humérus est presque 3 fois plus grande que la cavité scapulaire. Cela conduit à une excellente mobilité dans toutes les directions. L'omoplate reste pratiquement immobile et tous les mouvements sont effectués par l'os du membre supérieur. En plus des deux os principaux, la clavicule est incluse dans l'articulation de l'épaule, qui est impliquée dans deux articulations: acromio-claviculaire et sternoclaviculaire.

Symptômes et stades

Au total, 4 stades de développement de la maladie sont distingués. À mesure que la capsulite progresse, la mobilité du membre s'aggrave et son abduction complète devient impossible. Le patient est tourmenté par une douleur intense, avec le mouvement "lumbago" est possible.

Les symptômes aident à déterminer à quel stade est la maladie, cependant, un diagnostic plus spécifique nécessite des études spéciales..

  1. La première étape est facile. Les douleurs sont insignifiantes et ne surviennent qu'après une charge prolongée sur l'épaule. Parfois, vous pouvez remarquer une légère raideur dans l'articulation.
  2. La deuxième étape, aiguë. La température corporelle monte à des marques subfébriles, l'inflammation provoque un gonflement et une douleur constante. Lever la main devient plus difficile, ce qui affecte les performances du patient.
  3. La troisième étape est chronique. Les douleurs disparaissent progressivement, mais lorsque vous bougez votre bras, des tirs apparaissent. L'articulation s'use, les mouvements de la main sont considérablement limités. L'homme souffre d'insomnie et de nervosité..
  4. La quatrième étape, compliquée. Des dommages graves à la capsule de l'articulation de l'épaule provoquent une invalidité. La douleur intense n'est perturbée que par le mouvement de l'épaule, qui est presque complètement limité en raison de la formation d'adhérences sur les membranes endommagées. Il existe un risque d'ankylose.

Anatomie articulaire

L'articulation de l'épaule est située tout en haut du bras. Une personne mince peut déjà voir vers l'extérieur (à travers la peau) ses contours. Sur le dos et le côté, il est bien couvert par l'omoplate et le muscle deltoïde. Et de face, on le ressent facilement dans le pli entre l'épaule et le muscle pectoral.

Une articulation est formée par la tête de l'humérus et la cavité articulaire (ou fosse) correspondante de l'omoplate. Une caractéristique de l'anatomie est une forte différence entre les tailles de ces formations - la tête est presque trois fois plus grande que la cavité scapulaire. Cela vous permet de corriger la présence de la lèvre articulaire - la plaque cartilagineuse, qui répète complètement la forme de la cavité. Ses bords sont légèrement incurvés vers l'extérieur et couvrent suffisamment la tête de l'humérus.

  1. Il est de structure simple - il n'est formé que de deux os (omoplate et humérus). Ils sont situés à l'intérieur d'une capsule et n'ont pas de disques de cartilage et de septa supplémentaires.
  2. De forme, il fait référence à un type d'articulation sphérique. Ici, la séparation se produit en termes de géométrie. La tête de l'humérus ressemble à la moitié de la balle, et la dépression de l'omoplate lui correspond, formant un demi-cercle légèrement plus grand.
  3. Par le nombre d'axes anatomiques, il est multiaxial. Cela signifie qu'une personne peut effectuer des mouvements dans l'articulation dans n'importe quelle direction (vers le haut, vers l'avant, vers l'arrière). Il s'agit du plus grand joint dans lequel des mouvements circulaires complets peuvent être effectués..

Développement

Pendant que le bébé est dans l'utérus - les deux os formant l'articulation de l'épaule sont déconnectés l'un de l'autre. Les développements ultérieurs sont les suivants:

  • Le bébé naît avec une tête d'épaule presque en forme et arrondie et une cavité articulaire immature. Sa forme pendant cette période ressemble à un ovale plat, et la lèvre cartilagineuse n'est pas suffisamment développée - courte et mince.
  • Jusqu'à un an, des processus de renforcement de l'articulation sont en cours - la capsule articulaire devient plus courte et plus dense. En raison du raccourcissement, il commence à se développer avec le ligament coraco-brachial, qui est situé au-dessus de l'articulation. Cela réduit fortement la mobilité, mais en même temps le protège des blessures pendant la période d'apprentissage des mouvements de l'enfant.
  • Jusqu'à trois ans, les parties constituantes augmentent non seulement de manière significative en taille, mais prennent également forme comme chez un adulte. En raison de l'extension de la capsule articulaire et des ligaments avec la croissance des os, l'amplitude des mouvements atteint son niveau maximum.

Les fonctions

Des caractéristiques telles que la structure sphérique des os de liaison et l'absence de barrières du point de vue de l'anatomie permettent de créer une mobilité importante au niveau de l'épaule. Mais la gamme complète des mouvements est possible grâce au travail simultané de toutes les articulations du membre supérieur. L'articulation de l'épaule elle-même effectue des mouvements uniquement à un niveau horizontal (ligne des épaules).

  1. Lors de la montée et de la descente des bras, une flexion et une extension sont effectuées. L'épaule ne fonctionne dans ce cas qu'au niveau du cou. Ensuite, les connexions de la clavicule et de l'omoplate sont connectées, grâce auxquelles une levée complète des bras au-dessus de la tête et de l'institution vers l'arrière, derrière le dos, est possible.
  2. Lorsque nous effectuons des mouvements similaires au travail des ailes d'oiseau, l'articulation de l'épaule effectue l'abduction et l'adduction. Mais ici, il ne travaille qu'au niveau des épaules. Élever les bras au-dessus de la tête (après l'enlèvement) est effectué tout en travaillant avec les omoplates et la colonne vertébrale.
  3. Si nous ne connaissons pas la réponse à la question, alors haussons les épaules par réflexe, en les soulevant. Ce mouvement est également complexe - l'articulation de l'épaule, les articulations de la clavicule et de l'omoplate participent à sa mise en œuvre.
  4. Enfin, un mouvement autour de tous les axes est possible - rotation. Dans l'isolement, l'articulation de l'épaule peut tourner comme dans un exercice de charge - lorsque nous étirons nos épaules en les déplaçant. Un cercle complet peut être fait avec la participation du bras, de l'omoplate et des articulations claviculaires.

Les principales formations entourant l'articulation de l'épaule comprennent la lèvre cartilagineuse, la capsule articulaire et les ligaments. Tous ont une structure et une origine différentes et remplissent également des fonctions opposées. Mais leur objectif se résume à une chose - créer une mobilité suffisante dans l'articulation, tout en réduisant le risque de blessure.

La lèvre cartilagineuse approfondit la cavité articulaire, tout en lui donnant une forme adaptée à la tête de l'humérus. Ceci est obtenu grâce à l'élasticité du cartilage, qui s'adapte facilement à toute irrégularité osseuse. Presque la moitié entourant la tête de l'épaule, elle augmente non seulement l'amplitude des mouvements, mais adoucit également les coups. Mais avec de forts chocs, sa force ne suffit pas - il y a une dislocation.

Capsule articulaire

L'enveloppe du joint est représentée par un tissu fin mais résistant. Son début se situe autour de la cavité de l'omoplate, où il est attaché autour de sa partie osseuse. Ensuite, il entoure complètement la tête de l'épaule et est fixé le long de son bord - sur le cou anatomique. À l'os, il est fixé à différents niveaux - sur la surface intérieure de l'épaule, ce point est beaucoup plus bas. À ce stade, il est attaché le long du cou chirurgical, formant une poche axillaire.

La surface de la capsule articulaire a une épaisseur différente. Les surfaces supérieure et extérieure de la coquille, qui portent des brins fibreux - ligaments:

  • Le ligament coraco-brachial est le plus dense et le plus durable. Elle part du processus coracoïde et, s'étalant sur la tête de l'épaule, se fixe à l'extérieur. Il maintient le joint de l'extérieur, le protégeant d'une extension inutile. Grâce à cette formation, tout mouvement de l'épaule est effectué avec la participation de l'omoplate.
  • De l'autre côté, les ligaments de l'articulation brachiale supérieure, moyenne et inférieure renforcent l'articulation de l'épaule. Ils sont légèrement développés, mais représentent toujours des épaississements de capsule..

Sacs articulaires

L'articulation de l'épaule a une quantité importante de poches synoviales dans les tissus environnants. Ces formations sont constituées de tissu de capsule et contiennent du liquide intra-articulaire. Ils sont conçus pour créer un glissement normal des tendons qui sont situés autour de l'articulation.

Ainsi, leur objectif est de créer un mouvement fluide dans l'articulation et de protéger sa coque de l'étirement. Leur nombre et leur structure sont individuels pour chaque personne:

  1. Le sac sous-capuchon est le plus permanent et le plus courant. Il est perçu comme faisant partie de la cavité articulaire sous la forme d'une poche ou d'une inversion. Il est situé sur la surface postérieure de l'articulation, entourant les tendons des muscles des épaules.
  2. Le sac sous-claviculaire est situé à côté du sous-scapulaire, mais légèrement plus haut. Ils communiquent généralement entre eux..
  3. Sac inter-tuberculeux - contient le tendon du biceps de l'épaule. Il est situé dans la rainure de la tête de l'humérus, couvrant le ligament par le haut. Son emplacement là-bas est nécessaire pour distinguer des ligaments des muscles scapulaires passant à proximité.
  4. Le faux sac est le plus grand, situé à l'extérieur de l'articulation entre la capsule et les fibres du muscle deltoïde. Il peut avoir une structure différente - sous la forme d'une grande ou de plusieurs petites formations. Il entoure les ligaments des muscles scapulaires approchant de la gaine à l'arrière.

Anatomie musculaire

La capsule de l'articulation et ses propres ligaments n'ont une grande importance que pour créer une mobilité normale. Le rôle principal dans le renforcement de l'articulation est joué par les muscles entourant la ceinture du membre supérieur. De plus, en même temps, le tissu musculaire lui-même et ses tendons créent une armature «douce» et en même temps solide pour l'épaule.

Les muscles agissent sur l'articulation simultanément par deux mécanismes. Premièrement, certains d'entre eux ne se fixent pas à la coquille de l'articulation, mais vous permettent de maintenir fermement l'omoplate et l'épaule (deltoïde, biceps, muscle coracoïde). Deuxièmement, les muscles restants ont des points de fixation de leurs tendons à la membrane articulaire, la renforçant davantage par derrière et par dessus.

Les structures musculaires comprennent:

  • Le muscle deltoïde est situé sur la surface externe de l'épaule. Il a le rôle principal dans la protection de l'articulation - il le ferme sur trois côtés. Il se fixe simultanément à plusieurs os - l'épaule, l'omoplate et la clavicule.
  • Le muscle biceps (ou biceps) est situé à l'avant de l'épaule. Elle joue deux rôles à la fois pour renforcer l'épaule. L'une de ses têtes est fixée à l'omoplate, et l'autre est située à l'intérieur de la coquille.
  • Le muscle coracoïde - à l'extérieur chez les personnes non entraînées est presque invisible, situé sur la surface interne de l'épaule. Protège les parois avant et inférieure du joint.
  • De l'avant, de l'arrière, des côtés supérieur et extérieur de la capsule, les tendons des muscles scapulaires se ferment. Ils le tressent puissamment, se fixant à l'extérieur de la tête humérale.

Deux os participent à la formation de l'articulation de l'épaule: l'humérus et l'omoplate. Les surfaces articulaires sont représentées par la tête de l'épaule et la cavité articulaire de l'omoplate et sont recouvertes de tissu cartilagineux hyalin. Les formes des surfaces articulaires des deux os ne correspondent pas l'une à l'autre, c'est-à-dire qu'il n'y a pas de congruence complète.

Heureusement, la nature a pris soin de la personne et a assuré la congruence de l'articulation de l'épaule en raison d'une formation cartilagineuse supplémentaire - la lèvre articulaire, qui est située sur toute la circonférence de la cavité articulaire de l'omoplate et, pour ainsi dire, "enferme la tête de l'humérus dans un bol", tout en assurant la stabilité et la mobilité dans l'articulation ".


L'IRM vous permet d'examiner en détail la structure de l'articulation de l'épaule et d'identifier les éventuelles violations

Comment traiter à la maison

Bon nombre des remèdes utilisés par la médecine traditionnelle font un bon travail pour traiter les problèmes associés à la douleur et à la mobilité réduite de l'épaule. Mais pour obtenir l'effet maximum, il est nécessaire qu'il soit tenu sous la surveillance d'un médecin expérimenté et combiné à une pharmacothérapie.

Tout remède populaire utilisé pour traiter l'arthrose ne peut aider qu'en combinaison avec des médicaments prescrits par le médecin, des procédures physiothérapeutiques et une gymnastique spéciale.

Régime

Pour améliorer la condition, il est nécessaire de revoir sérieusement le régime alimentaire et le régime alimentaire. Il est conseillé de minimiser l'utilisation des plats de viande, des bonbons (gâteaux, bonbons), des cornichons et des aliments en conserve. Il vaut la peine de renoncer au café, ce qui affecte négativement le tissu osseux.

Les fruits et légumes frais, les pâtes et le pain de grains entiers, les céréales devraient prédominer dans l'alimentation. Nous ne devons pas oublier que sur la table doit toujours être des produits laitiers à faible teneur en matières grasses. Les amandes et le sésame, riches en calcium, ainsi que les huiles végétales qui contiennent de la vitamine E en bénéficieront..

Nettoyage du corps

En cas d'arthrose et d'autres problèmes avec l'articulation de l'épaule, les spécialistes de la médecine traditionnelle recommandent de purifier le sang de temps en temps en utilisant des jus de plantes fraîchement pressés ou médicinaux achetés à la pharmacie:

  • les orties;
  • queue de cheval;
  • feuilles de bouleau;
  • genévrier.

Auto massage

Pour vous débarrasser rapidement de la douleur à l'épaule, vous devez la masser quotidiennement en mouvements circulaires lisses. La procédure est de préférence effectuée 2 fois par jour pendant 8 à 10 minutes. Pour un bon effet, il est conseillé d'utiliser des onguents et des gels chauffants ou anti-inflammatoires (gel de diclofénac, onguents contenant du venin d'abeille ou de serpent).

Après la session, vous ne pouvez pas refroidir et charger votre main. Il est très utile dans cette pathologie de maîtriser la technique de l'acupression et de l'appliquer en alternance avec l'auto-massage conventionnel.

Autres méthodes

Pour soulager la douleur et l'inflammation de l'épaule, des remèdes populaires sont disponibles à la maison..

Compresses

Ils sont préparés à partir de farine d'avoine et utilisés pour les douleurs intenses, en appliquant pendant 30 à 40 minutes deux fois par jour. Pour eux, faire bouillir le gruau dans 400 ml d'eau pendant 10 minutes et laisser refroidir légèrement. Après cela, saturez le tissu de coton plié en plusieurs couches avec un liquide chaud et appliquez-le sur l'articulation douloureuse. Couvrir de papier compressé ou d'un morceau de polyéthylène par le haut, bien envelopper la main.

Une compresse de feuilles de chou frais est appliquée sur les joints pendant toute la nuit, solidement fixée. Les feuilles peuvent être lubrifiées avec du miel, mais uniquement à condition que le patient n'y soit pas allergique.

Frottement

Pour préparer un outil efficace qui aide à anesthésier l'articulation, il est nécessaire d'insister sur des matières premières fraîches ou sèches sur la vodka pendant 2-3 semaines dans un endroit sombre. Les experts notent que les teintures d'élecampane et de fleurs de pissenlit sont les plus efficaces. Ils ont besoin de frotter l'articulation douloureuse avec de légers mouvements circulaires quotidiens la nuit. Le cours de frottement dure jusqu'à 5-7 semaines.

Bains de guérison

Vous pouvez vous débarrasser de la douleur - le principal signe d'arthrose - à l'aide de baignoires préparées à base de décoctions de plantes médicinales. Les fonds provenant de la menthe, de la bardane, des aiguilles de pin, de la poussière de foin et de la moutarde sont particulièrement efficaces..

Vous devez prendre un bain jusqu'à ce que vos muscles et vos articulations se réchauffent bien. Après cela, vous devez l'essuyer soigneusement avec une serviette douce et frotter l'articulation de l'épaule avec une pommade chauffante. Ensuite, allez vous coucher, couvert d'une couverture chaude. Il est souhaitable d'effectuer une telle procédure le soir avant le coucher..

Il est conseillé de ne pas prendre de bains chauffants en cas de problèmes cardiaques et vasculaires.

Conclusion

Pour obtenir un résultat positif, le traitement de l'articulation de l'épaule doit être effectué de manière complète. En plus des méthodes de médecine traditionnelle prescrites par le médecin, il est nécessaire de surveiller votre routine quotidienne et non le surmenage. Ensuite, les efforts seront couronnés de succès.

Appareil ligamentaire

La structure de l'articulation de l'épaule humaine implique non seulement des composants osseux. Autour de chaque articulation se trouvent des ligaments et des tendons. Ils sont nécessaires pour limiter les mouvements, évitant ainsi les luxations et autres blessures.

Étant donné que la «charnière» de l'épaule a plusieurs degrés de liberté (c'est-à-dire qu'elle peut tourner dans plusieurs directions), il existe également de nombreux ligaments entourant cette articulation. Il y a 6 grands ligaments dans l'articulation de l'épaule, et il y a aussi des tendons. Le conglomérat tendon-ligament maintient l'articulation en bon état, évitant les blessures.

Quand consulter un médecin

L'avant-bras humain est situé dans un endroit où de nombreuses charges tombent sur les muscles et les tendons, ce qui donne de la liberté et une variété de mouvements aux bras. Toute douleur dans cette zone du corps met une personne mal à l'aise..

Si vous ne traitez pas une articulation malade, cela entraînera une augmentation de la douleur.Par conséquent, plus le traitement commence tôt, plus l'effet qu'il donne est important. En cas de problèmes à l'avant-bras, vous devez contacter un chirurgien ou un orthopédiste. Si la radiographie confirme le fait d'une fracture, le chirurgien fournira une assistance en temps opportun.

Approvisionnement en sang

En plus de la principale source de circulation sanguine - l'artère axillaire, il existe deux anastomoses vasculaires auxiliaires (cercles) autour de l'articulation de l'épaule. Les cercles artériels scapulaire et acromial-deltoïde sont nécessaires pour un apport sanguin supplémentaire au membre supérieur. Cela peut être nécessaire en cas de lésion ou de fermeture d'une plaque athérosclérotique de l'artère axillaire..

Leur essence réside dans la formation de réseaux vasculaires denses dans l'épaisseur des muscles deltoïdes et sous-scapulaires. Les vaisseaux qui alimentent ces formations partent un peu plus tôt que l'artère axillaire. Par conséquent, si le flux sanguin est perturbé à travers lui, ces plexus permettront à l'approvisionnement en sang directement dans les artères de l'épaule.

Muscle

Plusieurs gros muscles et de nombreux petits sont attachés à l'articulation de l'épaule. La structure musculaire comprend certains muscles du dos, des membres supérieurs et du cou. Les muscles sont situés autour de l'articulation:

  • Deltoïde - l'un des plus grands. Il est situé sur le dessus et à l'extérieur du joint, le protégeant ainsi complètement des trois côtés. Ce muscle s'attache à trois os: le brachial, le claviculaire et le scapulaire. Pas directement impliqué dans le mouvement.
  • Biceps (muscle biceps). S'attache à l'os de l'épaule et à l'omoplate. Les points d'attache sont situés dans l'aisselle. Protège l'articulation de l'avant.
  • Triceps (triceps). Protège le sac à joints de l'intérieur et légèrement derrière. Il a trois branches situées sur le membre supérieur.

En plus des trois muscles qui protègent l'articulation, il existe des muscles qui forment la coiffe des rotateurs. Ce sont 4 muscles offrant une large gamme de mouvements du membre supérieur dans toutes les directions.

Ceux-ci comprennent: sous-scapulaire, infraspinatus, supraspinatus, petit rond. Si vous examinez attentivement la structure détaillée de l'articulation de l'épaule, il s'avère qu'elle se compose de nombreux éléments mobiles. Comment peuvent-ils se déplacer entre eux sans interférer les uns avec les autres? Les sacs synoviaux situés entre les composants de l'épaule aident à cela..

Approches de gestion de la douleur à l'épaule

Le traitement de la douleur articulaire comprend plusieurs composants:

  • la thérapie étiotrope, qui vise à éliminer la cause de la douleur;
  • traitement pathogénique qui viole le mécanisme de développement des symptômes pathologiques;
  • mesures symptomatiques qui éliminent les principaux signes de la maladie (douleur, gonflement, etc.);
  • thérapie de rééducation, qui est utilisée pour reprendre toutes les fonctions altérées de l'épaule et l'amplitude de ses mouvements, ainsi que pour prévenir les cas répétés de la maladie.

Maladie de l'articulation de l'épaule

Lisez aussi: Que faire si les articulations de l'épaule craquent

  • Dégénérative, qui se développe dans le contexte de surcharge des composants de l'articulation et de leur destruction progressive, par exemple, l'arthrose.
  • Inflammatoire, causée par des agents infectieux, une agression auto-immune ou des réactions allergiques.
  • Traumatique, qui survient à la suite de forces traumatiques, par exemple, luxation, subluxation, entorse et rupture des ligaments, des capsules, des fractures intra-articulaires osseuses.
  • Congénitale, qui se produit dans le contexte du sous-développement congénital des composants individuels de l'articulation (dysplasie).

Considérez les maladies que l'on retrouve le plus souvent dans la pratique.

Cette maladie, qui fait partie du groupe des lésions dégénératives-dystrophiques du système musculo-squelettique et s'accompagne d'une destruction lente mais régulière du cartilage hyalin, des symptômes et des conséquences correspondants.

Les causes de la maladie peuvent en avoir plusieurs. Le plus souvent, un lien est observé entre une blessure à l'épaule, la présence de maladies métaboliques et endocriniennes, une tendance génétique à l'arthrose.


Douleur à l'épaule - les principaux symptômes de toute arthrose

En règle générale, l'arthrose de l'épaule n'est qu'une des manifestations d'un processus pathologique généralisé, qui est combiné à des lésions du genou, de la hanche, des articulations de la cheville, des petites articulations des pieds et des mains. Beaucoup moins souvent, l'arthrose de l'épaule se produit sous une forme isolée et est généralement causée par un traumatisme (post-traumatique).

Symptômes permettant de suspecter une arthrose:

  • douleur à l'épaule, surtout après un effort physique;
  • limitation de l'amplitude des mouvements dans l'articulation d'abord due à la douleur, puis due au développement de l'ankylose;
  • mouvements de resserrement;
  • déformation de l'épaule.

Vous pouvez en savoir plus sur l'arthrose de l'épaule dans cet article..

Le pronostic de la maladie est complètement individuel et dépend de la cause de la pathologie, de l'âge du patient, de la présence d'une pathologie concomitante, du programme de traitement. Grâce aux médicaments modernes et au développement de la chirurgie reconstructive, dans la plupart des cas, il est possible de maintenir l'articulation, mais parfois une ankylose complète se développe et le membre perd sa fonction.

Ce n'est pas une maladie distincte, mais tout un groupe de lésions des tissus périarticulaires de l'épaule, qui se caractérisent par des symptômes très similaires. Les principaux signes de périarthrite ou de périarthrose (ce nom peut aussi souvent être trouvé) sont des douleurs chroniques à l'épaule et une limitation de l'amplitude des mouvements normaux. La pathologie peut se développer en raison de dommages à la capsule articulaire, à la bourse synoviale, aux tendons et aux muscles des épaules.


La cause la plus fréquente de périarthrite épaule-épaule est l'endommagement des tendons des muscles de la ceinture scapulaire.

Liste des formes nosologiques individuelles qui font partie du groupe de la périarthrose épaule-épaule (elles représentent 80% de tous les cas de douleur à l'épaule):

  • tendinite de la coiffe des rotateurs de l'épaule;
  • bursite sous-acromiale;
  • tendo-bursite calcifiante;
  • tendinite de la longue tête du biceps de l'épaule;
  • capsulite sclérosante;
  • cervicobrachialgie.

Plus en détail sur la périarthrite épaule-épaule et les maladies qui y pénètrent, vous pouvez lire cet article..

Arthrite de l'épaule

Il s'agit d'une lésion de l'articulation de l'épaule de nature inflammatoire. Les principales causes de l'arthrite sont les rhumatismes, les troubles métaboliques de la goutte, les infections (arthrite réactive et purulente), la polyarthrite rhumatoïde, les dommages à l'articulation de l'épaule en cas de maladies auto-immunes systémiques, les réactions allergiques, les blessures traumatiques.


La radiographie déterminera la cause exacte de la douleur dans l'articulation de l'épaule

Parmi les symptômes de l'arthrite, la douleur, une altération de la fonction articulaire, une rougeur et un gonflement de la région de l'épaule sont les plus courants, des symptômes courants de la maladie sont possibles - fièvre, malaise général, éruption cutanée, etc. (selon la cause de l'inflammation).

Vous pouvez en savoir plus sur l'arthrite de l'épaule et les types de maladie dans cet article..

Pour résumer, il faut dire que l'articulation de l'épaule est une articulation unique dans le corps humain qui vous permet d'effectuer même les mouvements de main les plus complexes et les plus élaborés. Mais en raison de ses caractéristiques anatomiques et physiologiques, cette articulation présente un risque accru de blessures et de maladies diverses, par conséquent, chaque personne doit être attentive à la santé et écouter ses sensations dans ses épaules afin d'identifier et de guérir une maladie possible à temps.

Les maladies les plus courantes de ce composé sont les blessures. Parmi ceux-ci, les luxations et les dommages les plus courants de l'appareil de renforcement. Cela est dû à la particularité des surfaces articulaires et à la présence d'endroits "faibles" dans la capsule et les ligaments. Les processus pathologiques ont les mécanismes de développement suivants:

  • Les luxations sont généralement basées sur des dommages indirects. Elle survient en tombant sur un bras tendu ou plié. Dans ce cas, la tête de l'humérus est déplacée vers le haut et vers l'avant sous la clavicule - c'est le type de luxation avant. Le signe principal est la position allouée et pliée du membre supérieur, que le patient tient avec sa main saine. Extérieurement, l'épaule «s'enfonce» vers l'intérieur.
  • En cas de lésion des ligaments, la blessure peut être directe (choc) ou indirecte. Juste avec des dommages indirects, la force de chute ne suffit pas à former une luxation. Les principaux symptômes sont la douleur et la restriction des mouvements de l'articulation de l'épaule. Blessures du tendon habituellement scapulaire.

Le traitement de toutes les blessures «fraîches» est toujours conservateur, les opérations ne sont effectuées que pour les blessures chroniques et les luxations habituelles. Utiliser des méthodes d'immobilisation thérapeutique et de physiothérapie (électrophorèse, UHF, massage).

Comment comprendre les causes de l'inconfort aux épaules?

Déterminez où la douleur est localisée, qu'elle soit concentrée dans l'articulation de l'épaule ou se propage vers le cou, le coude ou la poitrine. Quelle douleur ressentez-vous - forte, nette, tir, forage? Quelque chose d'autre me fait mal à l'épaule? La température est-elle élevée? Ces informations vous aideront à imaginer approximativement à quoi votre corps est confronté, mais vous devriez consulter un médecin pour un diagnostic précis..

Le spécialiste vous examinera, écoutera vos plaintes, vous enverra un test sanguin, une IRM et d'autres examens pour identifier les causes de l'inconfort, puis ne prescrira un traitement. Il vaut mieux s'abstenir d'autodiagnostic.

Fonctionnement

La structure anatomique de l'articulation de l'épaule vous permet d'effectuer de nombreuses fonctions. Il existe 3 axes de mouvement articulaire: vertical, sagittal et frontal. Le mouvement autour de l'axe avant est la flexion et l'extension de l'articulation. Les mouvements vers l'extérieur et vers l'intérieur sont effectués le long de l'axe vertical. Et le long de l'axe sagittal, l'abduction et l'adduction de l'articulation se produisent. En raison des nombreux degrés de liberté, l'articulation de l'épaule devient instable et il est très facile de l'endommager sous la mauvaise charge.

Fonction avant-bras

L'avant-bras possède ses propres muscles «réguliers»:

  • plier et déplier les doigts;
  • contrôler le mouvement de la brosse elle-même;
  • muscles-spinateurs, assurant le mouvement de l'os radial;
  • les adeptes des muscles responsables de la circulation vers l'intérieur.

En général, comme vous l'avez vu de votre propre expérience, l'avant-bras est une partie importante de nos membres «avant».

Il permet à la main de bouger librement et d'effectuer des fonctions de "préhension".

Grâce aux muscles de l'avant-bras, une personne peut faire des mouvements avec ses doigts. Et cela, vous voyez, est un outil unique et indispensable pour l'homo sapiens.