Arthrose - causes, symptômes, diagnostic, traitement

  • Blessure

Tout ce que vous devez savoir sur l'arthrose - ses causes, ses symptômes, ses variétés et ses méthodes de diagnostic - aidera à détecter une maladie aux premiers stades. Et des méthodes de traitement efficaces aideront à éliminer cette maladie. L'arthrose est caractéristique des personnes de plus de 40 ans. Cependant, des statistiques impartiales au cours des dernières décennies ont montré une tendance au rajeunissement - il a commencé à souffrir des hommes et des femmes âgés de 30 à 35 ans.

Qu'est-ce que l'arthrose?

L'arthrose est une maladie articulaire chronique accompagnée de changements pathologiques dans le cartilage hyalin, puis dans les tissus adjacents, la capsule articulaire et la membrane synoviale. La défaite est de nature dystrophique et dégénérative, ce qui entraîne un changement dans la structure des tissus articulaires, la perte de leur fonctionnalité.
Selon les mêmes statistiques, 12% de la population mondiale est atteinte d'arthrose. De 62% à 65% de tous les épisodes de la maladie surviennent chez les personnes de plus de 60 ans. 30 à 35% des cas de lésions articulaires par cette pathologie surviennent chez des patients âgés de 40 à 60 ans. Et environ 3% sont des jeunes de 20 à 40 ans.

Le danger d'une maladie articulaire se manifeste par le fait qu'elle n'est pratiquement pas complètement guérie. Bien que le diagnostic de pathologie au début de la progression contribue à la préservation de la fonctionnalité articulaire.

Le plus souvent, des cas d'arthrose des articulations sont diagnostiqués:

  • articulations du poignet;
  • rachis cervical et lombaire;
  • articulation du genou;
  • Articulation de la hanche
  • articulation de l'épaule;
  • articulation de la cheville;
  • articulation métatarso-phalangienne.

La maladie est plus caractéristique de la population féminine - les représentants de la moitié féminine de la population souffrent plus souvent de cette pathologie à un âge plus avancé. L'arthrose de l'articulation interphalangienne survient 10 fois plus souvent chez les femmes que chez les hommes.

Les conséquences probables de l'arthrose

Avec un traitement rapide, la maladie se manifeste par une intensité de développement plus faible et, par conséquent, par un arrêt des changements dégénératifs et dystrophiques. Cela signifie qu'une intervention chirurgicale ou thérapeutique opportune vous permet de maintenir la fonctionnalité de l'articulation, la démarche normale et soulage la douleur.

Dans le même temps, le retard du traitement entraîne des douleurs fréquentes et stables, une boiterie, un gonflement de l'articulation. Les changements pathologiques progressifs dans les tissus privent l'articulation de sa fonctionnalité habituelle. À court terme, en l'absence d'un traitement compétent, l'arthrose se transforme rapidement en une forme chronique. De telles conséquences créent la nécessité d'une surveillance médicale constante et d'un traitement régulier de la maladie pendant les périodes d'exacerbation.

Afin d'éviter les conséquences et les complications dès les premiers soupçons de son développement, vous devez contacter des médecins spécialistes. Aux premiers stades de la progression, un rhumatologue est impliqué dans le traitement de l'arthrose articulaire. Dans la forme chronique, le traitement de cette pathologie est effectué par un traumatologue orthopédiste.

Types d'arthrose

Cette pathologie articulaire a plusieurs formes et variétés qui diffèrent par de tels critères:

  • causes d'occurrence (forme primaire et secondaire);
  • stades de l'arthrose (trois stades de progression sont classés);
  • localisation de la pathologie (lieu de manifestation de la maladie et type d'articulation);
  • formulaire de localisation (forme généralisée et locale);
  • évolution de la maladie (aiguë ou chronique).

Hanche, genou, carpe, ulnaire, épaule, cheville, arthrose cervicale se distinguent à l'endroit des symptômes..

Selon les signes étiologiques, les pathologies de nature primaire sont classées, se développant seules sans conditions préalables, et une maladie de nature secondaire. Dans ce dernier cas, les lésions articulaires se produisent à la suite du développement de maladies infectieuses dans les tissus adjacents, de troubles mécaniques, de la perte de la fonctionnalité physiologique de l'articulation, ainsi qu'à la suite d'un processus inflammatoire progressif, d'une hypothermie, d'un traumatisme ou d'autres facteurs.

La classification selon la forme de localisation implique des dommages locaux et généralisés aux articulations. Dans le premier cas, la maladie et ses symptômes couvrent une petite zone de l'articulation ou de ses tissus et composants individuels. Avec une forme généralisée, plusieurs articulations sont touchées, ou l'une d'entre elles avec une couverture complète de tous les tissus d'articulation.

À différents stades de la progression de la maladie, elle se manifeste à divers degrés d'intensité. Dans ce cas, les symptômes et les complications peuvent être exprimés plus clairement, le processus de destruction tissulaire et de déficience fonctionnelle articulaire se produit de manière plus ou moins dynamique..

Selon l'évolution de l'arthrose, il existe:

La forme aiguë se manifeste généralement par une intensité accrue du développement des symptômes et de leur gravité. Les sensations douloureuses sont plus prononcées et les changements morphologiques dans les tissus se déroulent de manière plus dynamique..

Dans la forme chronique, l'évolution de la maladie est lente, elle se manifeste par des signes individuels pendant les périodes d'exacerbation et est pratiquement impossible à traiter.

Degrés de maladie

Au cours de la maladie, la médecine distingue trois stades qui diffèrent par les signes de la maladie, l'intensité de la lésion et la localisation. Dans le même temps, la distinction dans les trois étapes concerne les types de tissus subissant des changements pathologiques.

  1. Le premier degré de développement de l'arthrose des articulations est la phase initiale de la maladie. Il se caractérise par de légers dommages au cartilage et une perte de fonctions physiologiques dans les fibres de collagène. Cependant, au premier stade, des anomalies morphologiques mineures du tissu osseux et des changements structurels dans le liquide synovial sont notés. Le cartilage de l'articulation est recouvert de fissures, le patient a une légère douleur à l'emplacement de la pathologie.
  2. Le deuxième degré est le développement d'une arthrose avec une dynamique accrue. Cette étape se caractérise par l'apparition d'une douleur stable, d'une boiterie. Des changements morphologiques et dystrophiques marqués dans le cartilage sont notés, dans le diagnostic, des surcroissances de tissu osseux sont détectées. Des ostéophytes se forment - des excroissances osseuses qui sont visibles lors d'un examen visuel de la lésion. Dans le même temps, des processus de changements dégénératifs dans la capsule synoviale se produisent, ce qui conduit à son épuisement structurel. La maladie dans cette phase peut souvent s'aggraver et être régulière. La douleur devient progressivement constante.
  3. Le troisième degré est la progression active. À ce stade, le liquide synovial est presque complètement absent en raison de sa dégénérescence et le tissu osseux est abrasé les uns contre les autres. La mobilité de l'articulation est presque totalement absente, la douleur devient plus sensible. Le cartilage est également absent en raison de changements dégénératifs et atrophiques. Le traitement du troisième degré d'arthrose des articulations est jugé inapproprié.

En plus de ces trois degrés de développement de la pathologie, il y a une étape finale - la destruction irrévocable de tous les tissus d'articulation. Dans cette phase, il est impossible non seulement de mener une thérapie efficace, mais même de soulager la douleur.

Le processus inflammatoire commence généralement par un deuxième degré de dommages, dans de rares cas, en l'absence d'intervention médicale, au premier stade. Par la suite, il devient de plus en plus difficile de l'arrêter, ce qui peut conduire à des pathologies secondaires, au développement d'une microflore pathogène dans la localisation de la maladie.

Pour éviter des conséquences graves, le traitement doit être commencé dès le premier degré et des méthodes de soins intensifs doivent être utilisées. Au dernier stade, associé à la destruction complète du tissu cartilagineux, une seule technique est autorisée pour débarrasser le patient de la douleur et de l'immobilité de l'articulation - les endoprothèses avec remplacement complet ou partiel des composants de l'articulation.

Les causes de la maladie

Les raisons peuvent être des facteurs primaires et secondaires. Chez les personnes âgées, la maladie peut survenir avec une étiologie mixte, c'est-à-dire en présence de causes primaires et secondaires. Leur manifestation complexe exacerbe le cours de l'arthrose et réduit la dynamique de récupération.

La principale cause de la plupart des types de cette pathologie est les troubles métaboliques. Des processus métaboliques altérés entraînent des anomalies morphologiques dans le cartilage et le liquide synovial. En conséquence, les changements concernent l'ensemble de l'articulation et s'accompagnent souvent de l'apparition de foyers locaux inflammatoires.

En plus des pathologies métaboliques, les causes de l'arthrose des articulations sont:

  • dommages traumatiques aux tissus individuels ou à l'ensemble de l'articulation. Cela comprend les luxations, les fractures, les entorses, les ménisques déchirés, les plaies pénétrantes. Cette raison est plus courante chez les personnes pratiquant un sport ou dont l'activité est associée à des conditions de travail et à une activité physique dangereuses;
  • processus inflammatoire - ce facteur agit souvent comme une cause secondaire. L'inflammation se développe généralement chez les patients souffrant de goutte, de psoriasis, d'anomalies rhumatoïdes et de pathologies auto-immunes. L'inflammation de l'articulation est sensible aux patients qui sont au stade d'exacerbation de maladies infectieuses, notamment la tuberculose, la chlamydia, la staphylococcose et d'autres maladies infectieuses;
  • conséquences d'une forme exacerbée de maladie respiratoire - grippe, infections virales respiratoires aiguës, infections respiratoires aiguës;
  • augmentation du poids corporel du patient - avec une charge disproportionnée sur les articulations de leurs tissus, ils subissent un effet mécanique constant, ce qui conduit à des anomalies morphologiques et à la destruction de la structure du cartilage;
  • hypothermie excessive, entraînant la destruction de l'intégrité du tissu cartilagineux et la perte de la structure du liquide synovial;
  • maladie thyroïdienne.

Une place distincte dans l'étiologie de l'arthrose est le facteur génétique. Il s'agit d'une anomalie génétique capable de provoquer une dysplasie des tissus articulaires et une perturbation des fonctions physiologiques des fibres de collagène responsables de la flexibilité et de la mobilité de l'articulation.

Dans le même temps, les raisons du développement de cette pathologie sont d'autres facteurs connexes: carence en vitamines, intoxication due à des produits de mauvaise qualité ou à une surdose excessive de médicaments, vieillesse du patient, processus pathologiques de la formation de sang et du système de circulation sanguine, anomalies hormonales, maladies du système reproducteur d'origine infectieuse.

Le mécanisme de progression de la maladie

Lorsque l'une des causes de la maladie articulaire avec arthrose apparaît, des processus pathologiques commencent à s'y développer. Le mécanisme de leur progression n'est pas entièrement compris, mais les principales étapes de la médecine officielle sont connues.

Au stade initial, il y a un épuisement de la structure du tissu cartilagineux et des changements anormaux dans le liquide synovial. Tout cela se produit à la suite de perturbations métaboliques, dans lesquelles les tissus des articulations ne reçoivent pas les composants nécessaires en quantité suffisante, ou certains d'entre eux sont privés.

De plus, l'élasticité des fibres de collagène et la flexibilité du cartilage sont perdues, du fait que dans le corps, avec un manque de nutriments, l'acide hyaluronique n'a pas le temps d'être produit, ce qui confère douceur et flexibilité à la composition structurelle de la fibre de collagène. Le cartilage sèche progressivement, devient cassant et se fissure. Le liquide dans la capsule synoviale s'épuise progressivement et disparaît ensuite complètement.

Rugosités, des tumeurs osseuses solides se forment sur le tissu cartilagineux. En même temps, la déformation d'autres tissus de l'articulation, leur dégénérescence pathologique, leur dégénérescence et leur perte d'activité physiologique se développent.

Pour le patient, ces changements signifient l'apparition de douleurs, de boiteries, de raideurs articulaires.

Symptômes de l'arthrose

Des signes d'arthrose des articulations se manifestent dès le premier degré, bien que parfois ils ne soient pas si prononcés. Les phénomènes caractéristiques à tous les stades de l'arthrose sont:

  • syndrome douloureux;
  • sons croustillants lors du déplacement;
  • l'inactivité ou une diminution complète de la mobilité articulaire;
  • gonflement;
  • articulation.

Douleur

La douleur survient généralement en se déplaçant. Avec un effort physique intense, les sensations de douleur s'intensifient et acquièrent une tendance persistante. Avec tous les types d'arthrose dans n'importe quel endroit de leur localisation, la douleur est nette.

Dans la phase initiale, la douleur est faible, elle apparaît plus souvent dans la journée. Habituellement, la douleur est de courte durée et disparaît au repos. Dans la forme chronique et avec une progression intensive de la forme aiguë, le syndrome douloureux se manifeste plus souvent, a une période de manifestation accrue, inquiète souvent même au repos la nuit.

Crunch articulaire

De par la nature de la crise, des orthopédistes ou rhumatologues expérimentés établissent un diagnostic différentiel, car ce symptôme est caractéristique d'un certain nombre de maladies. Avec l'arthrose des articulations, le resserrement s'accompagne généralement de sensations douloureuses ou d'inconfort. Elle se produit en raison du manque de lubrification synoviale et du dessèchement du tissu cartilagineux. Au fur et à mesure que la pathologie progresse, le son du crunch s'intensifie, il est sec et se produit plus souvent.

Immobilité

Une diminution de la mobilité articulaire se développe dans le contexte de l'apparition de néoplasmes osseux qui entravent le mouvement du tissu cartilagineux et bloquent les propriétés d'élasticité des fibres de collagène.

Ce phénomène s'accompagne d'une douleur intense - toute tentative d'augmenter l'intensité du mouvement et de créer une charge sur l'articulation provoquera inévitablement une douleur intense.

Gonflement et déformation

Un gonflement est observé visuellement dans la zone de localisation de l'arthrose, des excroissances de tissu osseux qui sont libérées sous la peau. L'enflure augmente avec le développement de la maladie. De même, la déformation du cartilage et du tissu osseux progresse..

Complications

Les conséquences d'un traitement prématuré et d'une arthrose articulaire avancée sont lourdes de complications telles que:

  • invalidité;
  • déformation sans possibilité de récupération;
  • l'apparition de hernies vertébrales;
  • raideur ou immobilité de l'articulation;
  • baisse de la qualité et du niveau de vie.

L'évolution chronique, en plus de ces complications, s'accompagne de douleurs intenses et fréquentes, destruction complète des composants structurels de l'articulation, inconfort, incapacité à effectuer un travail physique et à faire du sport.

Méthodes de diagnostic

Pour la nomination correcte des procédures médicales, il est nécessaire d'éliminer la cause de l'arthrose. Pour sa détection et son diagnostic précis, les méthodes de diagnostic suivantes sont utilisées:

  • ponction avec une clôture de liquide synovial;
  • biopsie du cartilage pour vérifier sa structure;
  • méthode d'examen des radionucléides;
  • radiographie;
  • Échographie.

En collaboration avec un rhumatologue ou un chirurgien orthopédiste, des tests de laboratoire supplémentaires sont prescrits - un test sanguin général, une étude sur le contenu des électrolytes, des tests rhumatismaux, la détection du taux de sucre dans les échantillons de sang, l'examen des fractions de protéines.

Traitement de l'arthrose

Dans la pratique médicale aux stades initiaux du traitement de l'arthrose, des méthodes thérapeutiques conservatrices sont utilisées, y compris l'utilisation de ces médicaments et préparations:

  1. médicaments anti-inflammatoires - indométacine, dexalgin, kétans, movilis, médicaments rhumatismaux, diclofénac;
  2. chondroprotecteurs - struktum, chondroïtine, arthron, movex, teraflex;
  3. préparations intra-osseuses pour bloquer les sensations douloureuses et soulager l'inflammation - glucocorticodes (diprospan, kenalog, hydrocortisone et autres), ainsi que des analogues synthétiques du liquide synovial avec des composants d'action chondroprotectrice (noltrex, hyalual, singial, fermatron).

L'utilisation de tous les médicaments démontre une efficacité plus significative avec une administration complexe..

Dans la forme chronique de la maladie, les médicaments sont inefficaces. Un résultat insignifiant est obtenu par les procédures physiothérapeutiques. Ils impliquent des procédures thermiques et de l'eau, la magnétothérapie, l'électrophorèse, la thérapie par ondes de choc, l'UHF et la thérapie par la boue. Mais avec une dynamique accrue du développement de l'arthrose, un traitement chirurgical est généralement prescrit.

Les méthodes de traitement chirurgical de l'arthrose comprennent trois méthodes:

  1. Endoprothèse avec remplacement de tous les composants de l'articulation par une prothèse métallique.
  2. Arthroscopie, impliquant l'ablation des tumeurs osseuses et la chirurgie plastique du cartilage à l'aide d'une caméra vidéo et de micromanipulateurs insérés dans la cavité articulaire.
  3. Arthrodèse - élimination des tissus endommagés avec l'installation simultanée d'une plaque articulaire de fixation.

Comment oublier la douleur dans l'arthrose des articulations

Se débarrasser de la pathologie elle-même est un objectif rarement atteint. Et pour résoudre ce problème n'est possible qu'au stade initial. Dans d'autres circonstances, le patient doit faire face à la douleur. Certaines méthodes de thérapie conservatrice aideront à oublier les douleurs articulaires. Et avec eux, il vaut la peine d'appliquer les conseils de votre médecin et de respecter les conditions suivantes:

  • organiser des séances de physiothérapie périodiques;
  • la formation d'une alimentation équilibrée;
  • exercice thérapeutique;
  • blocus intraosseux périodique;
  • maintenir un schéma orthopédique;
  • diminution de l'activité physique;
  • contrôle du surpoids.

Arthrose: qu'est-ce que c'est et comment la traiter efficacement

Arthrose - L'arthrose est bien connue et répandue parmi les maladies articulaires. Qu'est-ce que c'est et comment le traiter? Quels sont les symptômes de la maladie et quelles sont ses principales causes?

Qu'est-ce que l'arthrose

L'arthrose est une maladie qui a un effet dévastateur sur les articulations, en raison de laquelle la dégradation du cartilage se produit à l'intérieur..

Une longue période de l'évolution de la maladie entraîne un changement des terminaisons osseuses et les processus inflammatoires détruisent les tissus voisins.

La liste des maladies articulaires liées à l'arthrose n'est pas petite et représente un groupe de maladies qui ont un effet destructeur similaire, mais qui ont des causes et des processus différents.

Selon les statistiques, jusqu'à 80% de la population souffre de divers types d'arthrose, ce qui en fait la maladie articulaire la plus courante. La maladie est si répandue qu'elle se place en troisième position après l'oncologie et les maladies cardiovasculaires..

En raison du non-respect d'un mode de vie sain, au fil du temps, le risque de la maladie augmente considérablement.

L'arthrose n'est pas une telle affection thoracique et peut affecter les hommes et les femmes, n'agissant plus loyalement que sur les articulations interphalangiennes. Les personnes de plus de 30 ans sont sensibles à la maladie et, avec le temps, leur nombre augmente sans entraves.

Les causes de l'arthrose

La cause d'une telle arthrose et d'un tel traitement est une violation des processus métaboliques de l'articulation. Cela entraîne une perte de force et d'élasticité du cartilage..

La raison en est une réduction significative ou la disparition complète des protéoglycanes en raison de grandes fissures dans le cartilage.

D'autres raisons peuvent également y contribuer, par exemple la perturbation de la production normale de protéoglycanes par les cellules elles-mêmes..

Causes supplémentaires qui ont un effet dévastateur sur les articulations:

  • violation des processus métaboliques dans tout le corps;
  • détérioration du fond hormonal;
  • ralentir la circulation sanguine dans les articulations;
  • causes héréditaires;
  • âge avancé;
  • blessures diverses;
  • polyarthrite rhumatoïde;
  • psoriasis.

Mais la raison principale est le non-respect des contraintes articulaires normales dans la vie quotidienne.

En raison de son manque de préparation, la réticence d'une personne à effectuer des exercices physiques en temps opportun, l'échauffement pour renforcer les articulations - le cartilage n'est pas en mesure de remplir pleinement ses fonctions.

Une large liste de causes pouvant provoquer une arthrose:

  • blessures antérieures, telles que luxations, fractures, contusions, ligaments déchirés et autres;
  • violation des processus métaboliques qui soutiennent la viabilité;
  • poids corporel excessif, ce qui entraîne une surcharge des articulations;
  • arthrite purulente aiguë entraînant une inflammation des articulations;
  • vieillesse;
  • malnutrition;
  • diminution excessive et prolongée de la température corporelle;
  • les maladies auto-immunes telles que le lupus, la polyarthrite rhumatoïde;
  • empoisonnement corporel;
  • rhumes fréquents;
  • maladies particulières: syphilis, tuberculose, gonorrhée, encéphalite à tiques;
  • maladie thyroïdienne;
  • hémophilie;
  • maladie de peters.

Autres causes d'arthrose d'origine génétique:

  • la défaite de l'arthrose des mains et des doigts peut être obtenue par voie héréditaire, comme l'ont prouvé les scientifiques qui ont examiné les nodules de Bouchard et Heberden
  • en cas de dysplasie, qui s'est développée à la suite d'une altération de la formation des articulations pendant la période prénatale, une usure excessive des articulations et le développement d'une arthrose peuvent survenir;
  • Les mutations de collagène du deuxième type peuvent entraîner une violation de la structure interne de la protéine fibrillaire du tissu conjonctif et une dégradation du cartilage.

Si vous êtes un maçon, un mineur, un pêcheur, un chargeur, ou si votre activité est dans une certaine mesure associée à un effort physique excessif, alors, sans prendre de mesures préventives, il y a une chance de souffrir également d'arthrose.

Les symptômes de l'arthrose

Pour une compréhension complète de ce qu'est l'arthrose et comment elle est traitée, nous traiterons des manifestations externes.

Les symptômes les plus courants de l'arthrose sont: la manifestation de la douleur lors de charges articulaires, qui peuvent disparaître au repos; détérioration des fonctions motrices de l'articulation; l'apparition de craquements; sensation de tension musculaire sur une articulation douloureuse.

L'essentiel est de prévenir les tumeurs prolongées, car elles peuvent entraîner une déformation précoce de l'articulation.

Quatre symptômes de l'arthrose

  1. Manifestations douloureuses. Ils sont considérés comme le premier message à l'arthrose articulaire. Bien que les coupables de la douleur puissent être une variété de raisons, mais dans le cas de l'arthrose, la douleur a certaines caractéristiques. L'essentiel est la présence de douleurs aiguës qui apparaissent lors du mouvement sur le site de l'articulation endommagée. La douleur disparaît après avoir minimisé l'activité fonctionnelle. La nuit, la douleur ne se manifeste pratiquement en aucune façon, seulement en se tournant d'un côté à l'autre, un léger inconfort peut apparaître. Dans un état d'immobilité, la douleur ne peut survenir que sous des formes avancées. À ce stade, le processus d'endormissement peut être difficile. Les symptômes réapparaissent tôt le matin. Avec la progression de la maladie, une personne a besoin de plus en plus de temps pour se reposer et récupérer. Même plus tard, même au repos, la douleur ne s'arrête pas, transformant la vie en tourment constant. Le cartilage est presque complètement usé, ce qui fait que l'os est exposé, les ostéophytes sont effacés.
  2. L'apparition de craquements. Un symptôme à ne pas négliger. Le resserrement apparaît en raison de la friction des os les uns contre les autres, car la douceur entre eux diminue - en conséquence, un son "sec" distinct apparaît. Bien que cela puisse se produire avec d'autres maux, et parfois même lorsque les articulations sont saines. Dans les formes sévères de la maladie, le son peut devenir plus brillant et la douleur s'intensifier.
  3. Aggravation de la mobilité articulaire. Il s'agit d'un symptôme supplémentaire qui n'accompagne pas l'arthrose dans les stades initiaux, mais dans un état négligé, il stimule la croissance excessive des formations interosseuses, ce qui conduit à des spasmes, et l'écart entre les articulations envahit presque complètement. Et c'est la principale raison de la perte de mobilité..
  4. Déformation articulaire. Ce symptôme implique des modifications dégradantes de la surface des articulations dues à la croissance des ostéophytes et à l'écoulement du liquide synovial. Est l'un des derniers symptômes de l'arthrose..

En raison de l'alternance des périodes de rémission et d'exacerbation, l'autodiagnostic de l'arthrose est beaucoup plus difficile. Par conséquent, il ne suffit pas de se fier uniquement à ses sentiments personnels - l'aide d'un médecin spécialiste est requise.

Diagnostic - Arthrose

Pour détecter d'éventuels signes indiquant la présence de la maladie et le degré de sa complexité, une étude par radiographie est utilisée:

  • Au premier stade, les ostéophytes ne sont pas encore présents et l'écart entre les articulations se rétrécit peu.
  • La deuxième étape se caractérise par une diminution de l'espace articulaire, avec une légère apparition d'ostéophytes.
  • Au troisième stade, une diminution de l'écart articulaire est clairement perceptible, un grand nombre d'ostéophytes se forment, des processus de déformation commencent à se produire.
  • Au dernier quatrième stade, l'écart entre les articulations disparaît presque complètement, le nombre maximum possible d'ostéophytes apparaît, les processus de déformation battent leur plein.

Les effets négatifs de l'arthrose

Ignorer le traitement rapide de l'arthrose entraîne non seulement des dommages permanents complets à l'articulation, mais provoque également des dommages à la colonne vertébrale.

Dans le disque intervertébral, des hernies peuvent se former. L'arthrose peut se propager à d'autres articulations encore saines.

Méthodologie de traitement

Comme pour toute autre maladie dangereuse, il est préférable de ne pas commencer le traitement, après l'avoir effectué à un stade précoce.

Les méthodes de traitement doivent être complètes et viser à éliminer les liens qui contribuent à la progression de la maladie, ainsi qu'à renforcer les facteurs qui aident à récupérer.

Quelle est la particularité du traitement de l'arthrose? Une approche intégrée de la thérapie est l'utilisation de médicaments anti-inflammatoires et analgésiques.

Parallèlement, les cours de physiothérapie sont obligatoires. Dans le cas du choix du traitement par la méthode spa, les conditions climatiques doivent être choisies de manière à ce que l'effet sur les articulations soit le plus favorable possible.

Le programme devrait inclure des procédures dans les eaux minérales et les bains de boue.

L'essence du traitement de l'arthrose est la suivante

  • Les articulations douloureuses doivent être soumises à un minimum de stress, il est particulièrement important d'en tenir compte lors du traitement;
  • Le mode orthopédique ne peut pas être ignoré;
  • Obligation d'effectuer des exercices physiques améliorés;
  • Réalisation de procédures physiothérapeutiques, telles que: procédures électriques, procédures par ondes de choc, thérapie au laser;
  • Récupération du sanatorium - est prescrite par un médecin et recommandée pour passer dans des stations spéciales une fois par an;
  • Effectuer une oxygénothérapie - l'introduction d'oxygène dans l'articulation;
  • Traitement médical;
  • Blocus intraosseux;
  • Transition vers une alimentation saine et appropriée.

Types de traitement médicamenteux

  • Des moyens qui éliminent les processus inflammatoires. En effectuant un traitement complexe, il est possible de ralentir considérablement le cours de la maladie, vous soulageant ainsi de la douleur à l'avenir. La méthode de traitement médicinale implique le soulagement de la douleur et l'élimination des processus inflammatoires dans les articulations. À ces fins, des médicaments d'origine non stéroïdienne sont sélectionnés. Ils sont souvent administrés par voie intraveineuse ou intramusculaire, car leur utilisation par voie orale peut provoquer une irritation des parois gastriques. Comme outil supplémentaire, diverses pommades sont utilisées, mais en raison de leur faible absorption par le corps, elles ont une faible efficacité, elles sont donc très rarement utilisées.
  • Corticostéroïdes hormonaux. Ces médicaments sont prescrits lorsque la maladie devient aiguë. Ils sont introduits dans l'articulation. L'hydrocortisone ou le diprospan agissent comme des corticostéroïdes. Une pommade, un patch ou une teinture au piment est appliqué de l'extérieur sur un joint endommagé.
  • L'utilisation de chondroprotecteurs. Ils aideront à la régénération du cartilage, en plus, amélioreront les propriétés du liquide synovial. Des médicaments tels que la glucosamine ou le sulfate de chondroïtine sont prescrits.

La durée d'utilisation de ces médicaments peut être longue et ne s'arrête pas tant que le patient ne s'est pas sensiblement amélioré.

Si les médicaments ne montrent pas l'effet positif attendu, leur utilisation est annulée.

En parallèle avec les chondroprotecteurs, des suppléments d'acide hyaluronique doivent être pris, ce qui aide à créer des membranes cellulaires dans le cartilage articulaire.

  • Utilisation de la diacéréine. Ce médicament peut être inclus dans le processus de traitement pour améliorer les processus de récupération dans les tissus cartilagineux. Cependant, un résultat positif ne devrait être attendu qu'après 15-30 jours.

Dans de très rares cas, quand aucun autre médicament ne donne un effet positif, des analgésiques narcotiques peuvent être prescrits..

Une alimentation saine pour les patients atteints d'arthrose

La nutrition est peut-être le problème le plus important qui doit être résolu dès que possible lorsque la condition s'aggrave avec l'arthrose. Quels que soient les médicaments utilisés pour traiter le patient, avec une mauvaise nutrition, tous ces efforts peuvent être vains.

Tout d'abord, vous devez manger avec modération. Pour ceux qui sont en surpoids - ont un besoin urgent de perdre du poids, mais ne vous forcez pas à mourir de faim, car le corps a besoin de recevoir constamment tous les oligo-éléments en quantités suffisantes.

Vous devez vous limiter à manger des glucides rapides trouvés dans les aliments sucrés, ainsi que dans les produits à base de farine. Il faut refuser l'alcool, notamment de la bière.

Les plats de poisson sont les bienvenus. Il vaut la peine de choisir des variétés faibles en gras et le poisson ne doit pas être cuit frit.

L'utilisation d'aspic avec arthrose est recommandée. Étant donné qu'une énorme quantité de micro-éléments est stockée dans sa composition, elle sera utile pour les articulations malades.

Le collagène qu'il contient est d'origine naturelle, ce qui signifie qu'il est facilement absorbé par le corps et servira de base au tissu conjonctif. Avec une utilisation prolongée de la gelée, les articulations deviendront plus mobiles et les tissus voisins seront élastiques et solides..

Un facteur important dans le traitement est l'utilisation opportune d'une quantité suffisante de vitamines, en particulier du groupe B. Elles assurent la normalisation des processus métaboliques dans le corps. La thiamine contenue dans les haricots et les pois améliorera le processus métabolique des graisses, des protéines et des glucides.

Pour que l'hémoglobine soit produite dans le sang, la pyridoxine est nécessaire. Les pommes de terre, les bananes, le chou et les noix sont riches en cette substance. Oeufs, foie, produits laitiers et champignons riches en riboflavine.

Les légumineuses et les légumes verts fournissent au corps de l'acide folique. L'industrie propose une large sélection de préparations vitaminées et de compléments alimentaires.

Cependant, les vitamines et minéraux dérivés des aliments sont mieux absorbés par le corps, ce qui est un facteur important dans le processus de restauration du cartilage.

Vous devez respecter certaines règles de nutrition dans le traitement de l'arthrose

  • Mangez souvent et en petites portions;
  • Vous ne pouvez pas manger avant le coucher, vous devez refuser les aliments lourds pour l'estomac;
  • Pour soulager la charge sur les articulations douloureuses, il est nécessaire de contrôler le poids et de prévenir l'obésité;
  • Marcher après avoir mangé pendant la rémission est une prévention utile de l'exacerbation des maladies articulaires;
  • La sélection ou l'adaptation du régime alimentaire avec le médecin garantira une alimentation équilibrée appropriée.

Ainsi, il est possible de vaincre l'arthrose. Il est important de respecter la méthodologie de traitement et d'écouter les conseils du médecin traitant.

Symptômes et traitement de l'arthrose des articulations: causes, diagnostic, comment traiter - une description complète de la maladie

L'arthrose est une pathologie chronique qui affecte les structures des tissus conjonctifs du système musculo-squelettique. La maladie se caractérise par une évolution progressive avec une destruction progressive du tissu cartilagineux. L'arthrose est détectée chez la plupart des patients après 65 ans, car l'une des raisons de son développement est le vieillissement naturel du corps.

La survenue d'une pathologie dégénérative-dystrophique est causée par des blessures antérieures, des maladies endocriniennes et inflammatoires, une activité physique excessive ou, au contraire, un mode de vie sédentaire. Les principaux symptômes de l'arthrose sont des douleurs articulaires, un gonflement, une limitation des mouvements.

Pour diagnostiquer la pathologie, des études instrumentales sont effectuées - radiographie, arthroscopie, IRM, TDM. L'arthrose de gravité 1 et 2 est traitée de façon conservatrice avec des médicaments de cours, des procédures physiothérapeutiques et de massage, une thérapie par l'exercice. Avec des changements destructifs irréversibles dans les articulations, la chirurgie est indiquée - arthrodèse, endoprothèse.

Mécanismes pathogénétiques

C'est important de savoir! Médecins en état de choc: "Il existe un remède efficace et abordable pour ARTROZA." En savoir plus.

Avec l'arthrose, des changements prononcés se produisent dans les structures internes du tissu conjonctif. Une érosion déformante se forme sur les tissus du cartilage, ce qui provoque la destruction des fibres de collagène, ainsi que des protéoglycanes, constitués de protéines (5–10%) et de glycosaminoglycanes (90–95%). En conséquence, le réseau de collagène perd de sa stabilité, les métalloprotéinases commencent à être libérées, ce qui détruit tous les types de protéines de la matrice extracellulaire. La destruction est accélérée en augmentant la biosynthèse des collagénases et de la stromélysine. Habituellement, les valeurs quantitatives normales des enzymes sont contrôlées par des cytokines - de petites molécules d'informations peptidiques. Mais avec la progression de l'arthrose, la concentration de ces protéines diminue, ce qui provoque la libération d'un grand nombre d'enzymes qui affectent le cartilage.

Les protéoglycanes modifiés commencent à absorber les molécules d'eau qu'ils ne sont pas en mesure de retenir. Par conséquent, l'excès de liquide pénètre dans les fibres de collagène. Ils «gonflent», perdent force et élasticité. Des changements négatifs se produisent également dans la composition qualitative et quantitative du liquide synovial. Avec l'arthrose, sa concentration en hyaluron diminue. Les cartilages hyalins cessent de recevoir en quantité suffisante pour leur régénération, des nutriments et de l'oxygène. Des foyers de ramollissement se forment dans les tissus cartilagineux, puis des fissures, des croissances nécrotiques spécifiques apparaissent. Les têtes osseuses sont exposées et commencent à se microtraumatiser lorsqu'elles sont déplacées les unes par rapport aux autres.

Causes et déclencheurs

Les raisons du développement de l'arthrose primaire (idiopathique) n'ont pas encore été établies. Elle se produit en l'absence de tout facteur provoquant, c'est pourquoi des théories sont avancées sur une prédisposition héréditaire à la destruction prématurée du cartilage. L'arthrose secondaire se développe à la suite d'autres pathologies articulaires ou de blessures antérieures. Ce qui peut provoquer une maladie dégénérative-dystrophique:

  • lésion de l'articulation ou des structures adjacentes du tissu conjonctif - fracture, luxation, lésion du ménisque, rupture partielle des muscles, des ligaments, des tendons ou leur séparation complète de la base osseuse;
  • trouble dysplasique congénital de l'articulation;
  • dysfonctionnement des glandes endocrines, trouble métabolique;
  • rhumatisme ou fièvre rhumatismale;
  • polyarthrite rhumatoïde, réactive, métabolique, psoriasique ou goutteuse, polyarthrite;
  • arthrite purulente provoquée par des streptocoques, épidermiques ou Staphylococcus aureus;
  • tuberculose de toute localisation, brucellose, chlamydia, gonorrhée, syphilis;
  • maladie dégénérative, par exemple, dissection de l'ostéochondrite.

L'hypermobilité des articulations due à la production de collagène spécial prédispose au développement de l'arthrose. Cette condition est détectée chez 10% des habitants du monde et n'est pas considérée comme une pathologie. Mais l'hypermobilité s'accompagne d'une faiblesse de l'appareil ligamento-tendineux, ce qui entraîne des blessures fréquentes, en particulier l'articulation de la cheville (entorses et ligaments déchirés, luxations).

L'arthrose est parfois causée par une hématopoïèse, par exemple l'hémophilie. L'hémarthrose, ou hémorragie dans la cavité articulaire, provoque une détérioration du trophisme du cartilage et leur destruction.

Les facteurs prédisposants incluent la vieillesse, les stress articulaires fréquents qui dépassent leurs limites de force, le surpoids, les interventions chirurgicales, l'hypothermie.

Le groupe à risque comprend les femmes en ménopause, les personnes vivant dans des conditions environnementales défavorables ou en contact avec des composés chimiques toxiques. Avec une carence dans l'alimentation des aliments avec vitamines et minéraux, des conditions préalables sont créées pour la destruction progressive du cartilage hyalin.

Image clinique

Le danger de l'arthrose est l'absence de symptômes au premier stade de son développement. La pathologie se manifeste cliniquement progressivement, les premiers signes se produisent dans le contexte d'une destruction importante du tissu cartilagineux. Au début, une personne ressent une douleur légère qui n'a pas de localisation claire. Il apparaît après un effort physique - haltérophilie, entraînement sportif. Parfois, la première manifestation clinique devient un craquement, des clics lors de la flexion ou de l'extension de l'articulation. Une personne commence à remarquer que certains mouvements sont difficiles. Cependant, au stade initial de l'arthrose, une raideur survient le matin et disparaît rapidement.

Au fur et à mesure que la maladie progresse, la douleur est ressentie la nuit, provoquant non seulement un trouble du sommeil, mais aussi l'apparition d'une fatigue chronique. La sévérité de la douleur dans la deuxième étape augmente avec le changement du temps, l'exacerbation des pathologies chroniques, le SRAS. L'amplitude de mouvement est sensiblement réduite. La cause de la raideur est l'amincissement du cartilage, ainsi que la restriction consciente des mouvements humains afin d'éviter l'apparition de la douleur. Cela entraîne une augmentation de la charge sur le joint opposé, ce qui provoque ses dommages supplémentaires. Pour l'arthrose, d'autres symptômes spécifiques sont également caractéristiques:

  • la douleur provoque des spasmes des muscles squelettiques et le développement de contractures musculaires (restriction des mouvements passifs dans l'articulation);
  • le crissement des articulations, les clics, les crépitements pendant le mouvement deviennent constants, se produisent à presque tous les déplacements osseux les uns par rapport aux autres;
  • des crampes musculaires douloureuses se produisent souvent;
  • les articulations sont déformées, ce qui entraîne une altération de la posture et de la démarche;
  • au troisième stade de l'arthrose, la déformation est si prononcée que les articulations sont courbées et l'amplitude des mouvements en elles est considérablement réduite ou complètement absente;
  • avec arthrose du troisième degré du genou, de la cheville, de l'articulation de la hanche, le patient utilise une canne ou des béquilles pour se déplacer.

En l'absence de traitement, la pathologie progresse et dans son évolution les rémissions sont remplacées par des rechutes et la fréquence des exacerbations augmente tout le temps. La raideur des mouvements du matin ne disparaît plus depuis longtemps, elle devient constante.

En examinant un patient souffrant d'arthrose de grade 1, le médecin note seulement un léger gonflement de l'articulation et la préservation complète de l'amplitude des mouvements. Avec une pathologie du 2e degré, la palpation révèle une douleur et une légère déformation. Dans la zone de l'espace articulaire, la formation d'un épaississement osseux est observée.

L'arthrose est caractérisée par le développement de synovites - processus inflammatoires dans les membranes synoviales des articulations de la hanche, du genou, de la cheville et de l'épaule. Leur principal symptôme est la formation d'un joint arrondi dans la zone articulaire, avec une pression sur laquelle le mouvement du fluide est ressenti (fluctuation). L'évolution aiguë de la synovite peut s'accompagner d'une élévation de la température à 37-38 ° C, de maux de tête et de la digestion.

Même ARTROZ "négligé" peut être guéri à la maison! N'oubliez pas de l'étaler une fois par jour..

Diagnostique

Le diagnostic est établi sur la base des résultats des études instrumentales, des caractéristiques du tableau clinique, des antécédents médicaux et des plaintes des patients. Une analyse générale du sang et de l'urine n'est pas informative - toutes les valeurs restent dans les limites normales si l'arthrose n'est pas déclenchée par une pathologie métabolique. Avec le développement de la synovite, la vitesse de sédimentation des érythrocytes augmente (30 mm / heure), le niveau de leucocytes et de fibrinogène dans le sang augmente. Cela indique un processus inflammatoire aigu ou chronique dans le corps. Un changement des paramètres biochimiques et immunologiques se produit avec les formes secondaires d'arthrose.

La radiographie en projection directe et latérale est la méthode la plus informative pour le diagnostic de la pathologie dégénérative-dystrophique.

Stades de l'arthrose selon la classification de Kellgren-Lawrence (1957)Signes radiologiques de pathologie
InitialeAbsence de signes radiologiques
PremièreRétrécissement imprécis et inégal de l'espace articulaire. Un léger aplatissement des bords des plaques osseuses, la formation d'ostéophytes initiaux ou leur absence
SecondeRétrécissement marqué de l'espace articulaire, dépassant la norme de 2-3 fois, la formation d'un grand nombre d'ostéophytes, l'ostéosclérose sous-chondrale. L'apparition de l'illumination kystique dans les glandes pinéales
TroisièmeL'apparition d'une ostéosclérose sous-chondrale sévère et de gros ostéophytes marginaux, un rétrécissement significatif de l'écart articulaire
QuatrièmeLa formation d'ostéophytes massifs grossiers, la fusion presque complète de l'espace articulaire, la déformation et le compactage des glandes pinéales de l'articulation

Si, après avoir étudié les images radiographiques, le médecin a des doutes sur le diagnostic, une TDM est prescrite. Et pour évaluer l'état des structures du tissu conjonctif situées près de l'articulation, une IRM est réalisée. Lors de l'utilisation du contraste, vous pouvez évaluer dynamiquement l'apport sanguin aux tissus, établir le stade du processus inflammatoire avec le développement de la synovite.

Les principales méthodes de thérapie

L'arthrose est toujours une maladie incurable, car il n'y a pas de préparations pharmacologiques pour la régénération du cartilage. L'objectif principal de la thérapie est de prévenir la progression de la pathologie, en maintenant la mobilité articulaire. Le traitement est long, complexe, utilisant à la fois des médicaments locaux et systémiques. Les patients doivent éviter de graves contraintes sur l'articulation, si nécessaire, limiter l'amplitude des mouvements avec des appareils orthopédiques - orthèses, bandages élastiques. Les patients en surpoids doivent ajuster leur alimentation pour réduire progressivement leur poids corporel et suivre un régime.

Après avoir obtenu une rémission stable, les patients suivent des cours de physiothérapie quotidiens. La première formation est effectuée sous la direction d'un médecin de physiothérapie, puis le patient effectue un ensemble d'exercices à domicile. La thérapie par l'exercice peut être complétée par la natation, le yoga, le vélo.

Pour réduire la gravité de la douleur, des médicaments de divers groupes cliniques et pharmacologiques sont prescrits:

  • anti-inflammatoires non stéroïdiens sous forme de pommades, comprimés, solutions pour administration parentérale avec les principes actifs nimésulide, kétoprofène, diclofénac, méloxicam, ibuprofène;
  • injection dans l'articulation de solutions anesthésiques (Novocain, Lidocaine) en association avec des glucocorticostéroïdes (Triamcinolone, Dexamethasone, Diprospan);
  • relaxants musculaires pour éliminer les crampes musculaires et les contractures restrictives - Sirdalud, Baklosan, Midokalm, Tolperizon.

Les schémas thérapeutiques comprennent des vitamines B, des sédatifs et, si nécessaire, des tranquillisants et des antidépresseurs. Des chondroprotecteurs (Arthra, Chondroxide, Structum) pour un cours de longue durée sont nécessaires. Il s'agit du seul groupe de médicaments capables de restaurer partiellement le cartilage..

Pour augmenter leur activité clinique, des procédures physiothérapeutiques sont effectuées - thérapie au laser, champs magnétiques, thérapie UHF.

Toute douleur dans les articulations devrait être un signal pour une attention médicale immédiate. La thérapie, réalisée au stade initial de l'arthrose, aidera à arrêter la destruction du cartilage, à éviter la perte de capacité de travail et l'invalidité.

Articles similaires

Comment oublier les douleurs articulaires et l'arthrose?

  • La douleur articulaire limite vos mouvements et votre vie...
  • Vous vous inquiétez de l'inconfort, du resserrement et de la douleur systématique...
  • Peut-être que vous avez essayé un tas de médicaments, crèmes et onguents...
  • Mais à en juger par le fait que vous lisez ces lignes, elles ne vous ont pas beaucoup aidé...

Mais l'orthopédiste Valentin Dikul affirme qu'il existe un remède vraiment efficace pour ARTROZA! En savoir plus >>>

Traitement efficace de l'arthrose

Les dommages aux articulations avec arthrose sont progressifs. La douleur, la mauvaise mobilité, les symptômes désagréables généraux augmentent progressivement. Sans traitement approprié et complet, des changements irréversibles se produisent rapidement sous forme de déformation des articulations osseuses et d'incapacité. Un traitement complet de l'arthrose avec l'utilisation de médicaments spéciaux et non médicamenteux est une condition préalable pour arrêter la destruction des articulations et restaurer leur fonctionnalité.

Qu'est-ce que l'arthrose et pourquoi elle survient

L'arthrose est une maladie articulaire dégénérative chronique avec de multiples lésions des tissus voisins. Il a un caractère progressif non inflammatoire, se développe progressivement sur plusieurs années. Elle affecte principalement les femmes de plus de 50 ans.

Les causes de la maladie résident dans la dégradation du cartilage qui, en raison du vieillissement naturel du corps, commence à s'effondrer.

L'arthrose est une maladie dont tout le monde devrait connaître les symptômes.

Des facteurs internes et externes défavorables contribuent à ce processus:

  • mauvaise hérédité;
  • malformations congénitales du système musculo-squelettique;
  • arthrite non traitée et avancée;
  • activité physique intense associée au travail ou aux sports professionnels;
  • troubles auto-immunes et métaboliques;
  • blessures et chirurgies articulaires;
  • surpoids et mauvaises habitudes;
  • mode de vie passif.

L'arthrose affecte presque toutes les articulations mobiles, qui supportent les charges les plus importantes tout au long de la vie - cheville, genoux, région fémorale, coudes, épaules, mains, orteils, colonne vertébrale cervicale et même la mâchoire inférieure. Il y a une destruction progressive des articulations articulaires, accompagnée de douleurs pendant le mouvement, de déformation externe, de spasmes des muscles et des vaisseaux sanguins, de malaise général.

La maladie fait l'objet d'une thérapie complexe, sans laquelle elle entraîne rapidement une perte de capacité de travail et une incapacité.

Principes de traitement de l'arthrose

L'arthrose, contrairement à l'arthrite, se déroule exclusivement sous une forme chronique. Par conséquent, la réponse à la question de savoir si l'arthrose peut être guérie est sans équivoque - la pathologie n'est pas complètement guérie. Mais grâce à un traitement d'entretien rapide et constant, il est possible d'obtenir une rémission longue et stable. Il est important dès le premier signe de consulter un médecin (arthrologue, orthopédiste, rhumatologue) et de se soumettre à un examen sur la base duquel un schéma thérapeutique efficace est sélectionné.

Avec l'arthrose, il y a une destruction progressive du cartilage articulaire et une déformation du tissu osseux

La thérapie de l'arthrose a plusieurs objectifs importants:

  • soulager les symptômes douloureux et l'inconfort associé;
  • restaurer la fonctionnalité des articulations;
  • garder la mobilité et la capacité de travail jusqu'à la vieillesse;
  • prévenir la déformation osseuse et les complications graves;
  • stabiliser le bien-être général.

Quelle que soit la forme de la maladie, deux approches de traitement sont utilisées:

  • médicaments (médicament) - préparations à action symptomatique et thérapeutique sous forme de comprimés, poudres, solutions, onguents, crèmes, injections intramusculaires et intra-articulaires;
  • non pharmacologique - médecine traditionnelle et alternative, gymnastique médicale, régime alimentaire, intervention chirurgicale.

Le complexe de méthodes est sélectionné individuellement en fonction du tableau clinique, du stade de la maladie, de l'âge et du bien-être du patient. Les médicaments et les procédures sont prescrits par le médecin traitant en fonction des résultats du diagnostic. L'auto-traitement de la pathologie articulaire est inacceptable.

Médicament pour l'arthrose articulaire

L'arthrose des articulations à presque tous les stades se prête à un traitement conservateur avec divers médicaments. Les médicaments systémiques et les médicaments locaux sont appliqués directement dans la zone touchée. Le choix dépend de la gravité de la maladie et de la gravité du tableau clinique..

Des médicaments de différents groupes pharmacologiques sont utilisés:

  • anti-inflammatoires et analgésiques;
  • chondroprotecteurs et acide hyaluronique;
  • corticostéroïdes;
  • vasodilatateur et relaxants musculaires;
  • complexes de vitamines.

En présence d'une pathologie arthritique, la thérapie est assez longue et des mesures de soutien sont prescrites de façon continue..

Une maladie grave comme l'arthrose nécessite une approche intégrée.

Anti-inflammatoires et analgésiques

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens et les analgésiques constituent la base de la thérapie antiarthrotique. Ils sont prescrits quels que soient la forme et le degré de lésion articulaire..

  1. Les AINS sont conçus pour soulager les manifestations inflammatoires et les douleurs modérées. Des comprimés et des injectables sont utilisés - ibuprofène, phénylbutazone, Movalis, indométhacine, nimésulide. Les médicaments sous forme de pommades, gels, crèmes sont efficaces au stade initial de la maladie (Diklak Gel, Voltaren Emulgel, Nise, Dolgit, Ketonal, Fastum).
  2. Les analgésiques aident à faire face à la douleur d'intensité légère à modérée. Une assistance symptomatique ponctuelle peut fournir "Analgin", "Aspirin", "Pentalgin", "Tylenol".

Les médicaments de ces groupes sont pris en courte durée en raison de la présence d'effets secondaires.

Chondroprotecteurs et acide hyaluronique

Que faire de l'arthrose en cas de destruction partielle du tissu cartilagineux? Une cure de médicaments chondroprotecteurs qui stoppent la dégradation complète des articulations est recommandée. La chondroïtine et la glucosamine dans leur composition améliorent la fonctionnalité et le métabolisme..

Avec l'arthrose des petites articulations, les médicaments oraux sont attribués:

  • "Don";
  • "Arrêtez l'arthrose";
  • Chondroïtine;
  • Teraflex
  • Structum.
Les chondroprotecteurs sont l'un des composants les plus importants du traitement médicamenteux de l'arthrose.

Les zones du genou et de la hanche sont traitées avec plusieurs cycles d'injection intra-articulaire:

Une aide auxiliaire, en particulier avec la gonarthrose, est capable de fournir des injections d'acide hyaluronique:

Le hyaluronate de sodium crée une couche protectrice sur le cartilage endommagé, compense le manque de liquide synovial, réduit les traumatismes, augmente la fonction motrice des articulations.

Vous n'avez pas à attendre un résultat de guérison rapide de ces médicaments. Utilisé exclusivement comme thérapie d'entretien..

Corticostéroïdes

Les hormones corticostéroïdes sont indiquées pour la douleur intense et l'inflammation. Le plus souvent utilisé aux stades 3-4 de la maladie en raison de l'inefficacité des groupes de médicaments précédents.

Les médicaments hormonaux sous forme de comprimés et d'injections intra-articulaires sont présentés:

  • "Hydrocortisone";
  • "Prednisolone";
  • "Diprospan";
  • "Celeston";
  • "Metipredom";
  • Triamcinolone.

Pas plus de trois injections par période de traitement sont autorisées. Avec un tableau clinique favorable, un résultat positif persiste plusieurs mois.

Dans les cas graves et avec une faible efficacité du traitement avec des anti-inflammatoires non stéroïdiens, les corticostéroïdes sont utilisés pour éliminer la douleur et l'inflammation.

Vasodilatateurs et relaxants musculaires

L'arthrose provoque souvent une détérioration de la circulation locale, des spasmes des muscles et des vaisseaux sanguins, entraînant une congestion.

Pour améliorer la circulation sanguine, soulager l'hypertonie musculaire et faciliter la mobilité, les éléments suivants sont utilisés:

  • médicaments vasodilatateurs ("Theonikol", "Pentilin", "Trental", "Pentoxifylline");
  • relaxants musculaires ("Baclofen", "Sirdalud", "Midokalm", "Miaxil", "Tolperil").

Les médicaments énumérés ne sont pas toujours nécessaires, uniquement dans le cas de la propagation d'un processus dégénératif-dystrophique aux tissus voisins. Le traitement est effectué avec soin, avec un dosage strict et une surveillance médicale constante..

Complexes de vitamines

Pour améliorer le métabolisme cellulaire dans les articulations, il est recommandé de prendre des vitamines. Les micronutriments utiles arrêtent la destruction du cartilage, préviennent les complications graves, réduisent la fréquence des rechutes et normalisent l'état général.

À des fins préventives et de soutien, des complexes de vitamines sont prescrits:

  • «Centrum» - contient plus de 20 vitamines et minéraux nécessaires à la formation des tissus musculaires et osseux;
  • «Milgamma» - un médicament neurotrope avec un ensemble de vitamines B (B1, B6, B12);
  • "Berokka Plus" - un complexe de 8 vitamines B avec l'ajout de calcium, magnésium et zinc;
  • Calcemin est une préparation riche en minéraux et en vitamines calciques qui agit comme un matériau de construction pour le tissu osseux.

Les médicaments de ce groupe augmentent la résistance du corps à diverses affections, à l'activité mentale et physique, préviennent la carence en vitamines.

L'utilisation de ces médicaments en combinaison avec des chondroprotecteurs améliore considérablement l'efficacité de ces derniers.

Thérapie non médicamenteuse

L'approche non médicamenteuse est un élément tout aussi important dans le traitement de l'arthrose des articulations. Les techniques de soutien sont basées sur les réalisations de la médecine traditionnelle et alternative, ainsi que sur des choses simples et en même temps efficaces telles qu'une bonne nutrition et une activité physique modérée..

Dans le complexe, ils:

  • accélérer la réadaptation;
  • prolonger la période de rémission;
  • prévenir les complications;
  • améliorer le bien-être général.

Dans un cas extrême, la chirurgie est utilisée pour maintenir la mobilité.

Comment traiter l'arthrose - recettes populaires

La médecine traditionnelle propose un grand nombre de recettes de toutes les formes et stades de l'arthrose. Ils sont basés uniquement sur l'utilisation de composants naturels d'origine végétale et animale. Les médicaments sont préparés à la maison à partir de produits familiers à beaucoup, tout en étant absolument simples et abordables..

Quel que soit l'emplacement de la pathologie articulaire, les outils suivants vous aideront:

  1. Compresse des feuilles de bardane, chou blanc, aloès. Lavez les feuilles fraîches et écrasez un peu pour mettre en valeur le jus. Appliquer le soir sur un point sensible.
  2. Compresse de racine de gingembre pour réchauffer et stimuler la circulation sanguine. Râper la racine, envelopper l'articulation affectée avec un chiffon propre.
  3. Plateaux avec une solution de sel de soude pour les membres. Mélanger 3 cuillères à soupe de bicarbonate de soude et de chlorure de sodium, dissoudre dans l'eau à 40 degrés. Tenez votre main ou votre jambe dans un bassin pendant 15-20 minutes, enveloppez-vous de chaleur.

La médecine traditionnelle s'ajoute au traitement principal de l'arthrose

  • Broyage de miel et de momie. Préparez un mélange de 1 cuillère à café de momie et 100 g de miel naturel. Frottez le massage dans la zone douloureuse avec de légers mouvements de massage.
  • Compresse d'argile bleue. Dissoudre la poudre sèche dans l'eau, appliquer sur un morceau de tissu en coton, fixer au joint pendant 2 heures, en l'enveloppant avec un bandage et un film.
  • Une décoction de pissenlit. 2 cuillères à café faire bouillir les feuilles sèches et les racines de pissenlit dans un verre d'eau dans un bain pendant 10 minutes, laisser refroidir. Buvez des médicaments à 1/3 cuillères à soupe. 3 fois par jour.
  • Les remèdes populaires aident à faire face aux symptômes douloureux et à faciliter le déroulement de l'arthrose, mais ils ne remplacent pas les médicaments..

    Méthodes de médecine tibétaine pour les articulations

    Les guérisseurs et guérisseurs tibétains donnent un rôle de premier plan à la physiothérapie et aux techniques manuelles.

    Envisagez quelques-uns des moyens les plus efficaces de traiter l'arthrose:

    • réflexologie (acupuncture, acupuncture) - l'impact sur les points biologiquement actifs du corps humain grâce à l'introduction d'aiguilles minces spéciales, utilisées pour soulager la douleur et améliorer le métabolisme dans les tissus;
    • acupression (acupression) - massage en appuyant sur certains points du corps, responsable de la santé de chaque organe ou zone;
    • massage sous vide - à l'aide de canettes ou d'un appareil spécial, un effet dirigé sur la zone pathologique est effectué, ce qui améliore la circulation sanguine, le drainage lymphatique, éliminant les phénomènes congestifs;
    • thérapie aux pierres - massage aux pierres chaudes d'origine volcanique, favorisant la circulation des nutriments et de l'oxygène vers les tissus, stimulant les processus métaboliques.

    À la suite de l'application des procédures tibétaines, les changements dégénératifs-dystrophiques dans les articulations sont ralentis, la régénération naturelle est activée, il y a une guérison générale du corps.

    En plus de la médecine traditionnelle, le tibétain offre une approche efficace du traitement de l'arthrose

    Traitement de l'arthrose des cellules souches

    La thérapie cellulaire est une nouvelle façon de restaurer la structure de l'articulation en utilisant des cellules souches qui déclenchent des processus régénératifs dans le cartilage. En tant que «médicament», on utilise du matériel autologue (propre) du patient, sécrété par le tissu adipeux, la moelle osseuse ou le sang du cordon ombilical. Parfois, du matériel de donneur d'une cellule relative ou d'avortement est prélevé.

    La procédure est la suivante:

    1. Le matériel collecté est envoyé au laboratoire pour cultiver des cellules souches. Le processus prend de 7 jours à 2 mois.
    2. La substance finie est injectée dans l'articulation de manière mini-invasive ou chirurgicale. Le cours est sélectionné individuellement, peut durer de 10 jours à plusieurs mois.

    Des résultats positifs sont perceptibles après la première procédure. La douleur diminue, la mobilité s'améliore. Progressivement, la structure du cartilage est restaurée, le métabolisme est normalisé, l'articulation est complètement régénérée. L'effet thérapeutique dure jusqu'à 5 ans. Le traitement permet d'éviter la chirurgie aux premiers stades, dans les cas avancés il n'est pas efficace.

    Nutrition adéquat

    L'état du système musculo-squelettique dépend largement du métabolisme dans le corps. Une alimentation équilibrée peut normaliser le métabolisme et améliorer l'état des articulations. Pendant le traitement de l'arthrose, et de préférence pour toujours, il est recommandé de suivre un régime spécial.

    Le régime quotidien doit comprendre:

    • la viande de lapin, de poulet et de dinde comme source importante de protéines;
    • légumes et fruits riches en fibres et vitamines (courgettes, chou-fleur, pommes, bananes, agrumes limités);
    La correction du poids est un moyen de réduire considérablement la charge sur l'articulation et de ralentir le développement de l'arthrose.
    • variétés de poissons marins contenant des acides gras oméga-3 (thon, cabillaud, saumon);
    • sarrasin, riz, flocons d'avoine, pâtes de blé dur;
    • produits laitiers fermentés riches en calcium (kéfir, yaourt, fromage cottage faible en gras);
    • légumineuses, noix, son;
    • graines de lin, olive, huile de sésame;
    • gelée (gelée) à base de bouillon d'os et de gélatine, reconstituant les réserves de collagène.

    À partir des produits proposés, vous pouvez cuisiner une grande variété de plats délicieux pour un couple, cuire au four, cuire ou ragoût. Vous ne pouvez pas manger des aliments frits.

    Pour les avantages communs, évitez:

    • viande grasse et saucisses;
    • cuisson au beurre et bonbons;
    • préservation de la maison et du magasin;
    • plats cuisinés et restauration rapide;
    • lait entier;
    • sel;
    • boissons alcoolisées.

    Avec les lésions arthritiques des membres inférieurs, il est nécessaire de surveiller le poids et de prévenir l'obésité afin de ne pas créer de stress supplémentaire sur les jambes endolories. Il est recommandé de boire au moins 2 litres d'eau propre par jour. Les repas doivent être équilibrés et réguliers..

    Comment guérir l'arthrose avec l'exercice

    Les exercices thérapeutiques pour l'arthrose aident à restaurer la mobilité articulaire, à élargir l'amplitude des mouvements et à prévenir les déformations graves. Il est utilisé pour toutes les formes de pathologie articulaire pendant la rémission..

    La physiothérapie pour l'arthrose est un moyen d'améliorer la circulation sanguine dans la zone de l'articulation touchée, ainsi que de renforcer les muscles

    Selon la localisation, différents ensembles d'exercices spéciaux ont été développés:

    1. Arthrose de la cheville
      • masser légèrement chaque orteil individuellement, en se déplaçant progressivement vers la zone des pieds;
      • asseyez-vous sur une chaise, levez légèrement la jambe et tournez lentement avec votre pied dans le sens antihoraire et dans le sens horaire;
      • étirer une chaussette de toi et de toi.
    2. Articulation de la hanche
      • s'accroupir à angle droit, sans soulever ses talons du sol;
      • à partir d'une position debout pour effectuer de larges oscillations avec les jambes d'avant en arrière;
      • effectuer des exercices de mensonge connus de tous à partir des exercices du programme scolaire "Vélo" et "Ciseaux".
    3. Arthrose du genou
      • mettez-vous à genoux, asseyez-vous sur vos talons et levez-vous en redressant le dos;
      • l'exercice mentionné «Vélo» est également utile pour les genoux;
      • debout, fermez vos jambes, effectuez des mouvements circulaires avec vos genoux dans les deux sens;
      • Déplacez-vous lentement dans l'appartement dans un squat, la soi-disant «démarche d'oie»;
    4. Avec des dommages aux mains et aux doigts
      • faire des mouvements circulaires avec le poignet dans différentes directions;
      • sur les bras tendus, saisissez et desserrez votre poing, écartez vos doigts avec un ventilateur;
      • tordre un objet rond (balle) dans les mains, le faire rouler dans différentes directions.
    Les exercices pour le traitement de l'arthrose sont sélectionnés individuellement pour chaque patient par le médecin traitant et le spécialiste en physiothérapie
    1. Épaule et coude
    • faites tourner vos épaules d'avant en arrière sans plier les coudes;
    • d'une position debout, ils étendent leurs bras, comme s'ils essayaient d'atteindre le plafond;
    • pliez et dépliez vos bras au niveau du coude, en les étirant devant vous avec vos paumes vers le haut.

    La gymnastique à la maison doit être effectuée avec soin, en écoutant la réaction du corps. Si une douleur intense est présente et que la condition s'aggrave, les cours doivent être interrompus. Tout exercice est autorisé uniquement avec l'autorisation du médecin.

    Opération

    La chirurgie est un traitement extrême de l'arthrose. Les indications directes de l'opération sont la faible efficacité de la thérapie conservatrice, la détérioration rapide de l'état des articulations et le bien-être. Avec une déformation importante des articulations osseuses et une perte de mobilité, la chirurgie est la seule méthode de sauvetage.

    Selon l'état des joints, les types d'opérations suivants sont utilisés:

    • arthroscopie - manipulation mini-invasive, impliquant l'introduction d'un appareil dans la cavité articulaire afin d'enlever le cartilage endommagé ou ses fragments, ainsi que le diagnostic et le traitement des changements pathologiques;
    • arthroplastie - remplacement partiel et modélisation des surfaces articulaires avec chevauchement entre elles, pose de matériel artificiel ou de tissus propres au patient;
    • haylectomie - une opération avec préservation de l'articulation, dans laquelle les excroissances cartilagineuses osseuses sont supprimées;
    • endoprothèse - une opération radicale pour remplacer une articulation non fonctionnelle par un implant artificiel qui rend la mobilité pendant de nombreuses années;
    • arthrodèse - immobilisation chirurgicale de l'articulation pour une fusion osseuse complète lorsque les prothèses ne sont pas possibles.

    Souvent, la chirurgie est la seule méthode qui peut prolonger la vie active du patient, en évitant le handicap.

    Conclusion

    La réponse à la question "L'arthrose est-elle traitée?" reçu - la maladie est incurable en raison de l'évolution chronique, mais se prête avec succès à une thérapie complexe. La combinaison correcte de méthodes médicamenteuses et non médicamenteuses vous permet d'obtenir une rémission à long terme, de vous débarrasser des symptômes désagréables et de maintenir la mobilité articulaire pendant de nombreuses années. Il est important de commencer le traitement en temps opportun et de surveiller constamment votre santé.