Arthrose du gros orteil: quelles sont les difficultés de traitement et de diagnostic

  • Réhabilitation

La maladie est de nature systémique et conduit à une destruction complète de l'articulation. Le plus souvent diagnostiqué chez les personnes âgées et les patients de plus de 45 ans, à risque.

Les causes

Les raisons de l'arthrose d'un orteil sont multiples. Parmi eux, il y en a plusieurs qui provoquent le plus souvent des changements dystrophiques:

  • altération de l'apport sanguin aux jambes (varices, athérosclérose);
  • inflammation des articulations (lupus érythémateux, rhumatismes, arthrite);
  • pied plat;
  • charge prolongée ou excessive sur les pieds;
  • chaussures à talons serrés inconfortables;
  • blessures au gros orteil;
  • malformations congénitales des articulations;
  • trouble métabolique dans le corps;
  • la présence de troubles endocriniens.

Les statistiques montrent que la déformation d'une articulation métatarso-phalangienne de la jambe affecte généralement les femmes de plus de 45 ans en surpoids ou diabétiques. Récemment, la maladie est de plus en plus diagnostiquée chez les jeunes femmes qui préfèrent les talons aiguilles étroits.

Symptômes et stades

L'arthrose du gros orteil, tout d'abord, détruit le cartilage de l'articulation et déforme les articulations osseuses. Par conséquent, les symptômes de la maladie dépendront largement du niveau de destruction.

En rhumatologie, il est de coutume de distinguer plusieurs stades de développement de l'arthrose:

  • Je suis diplômé. Il se manifeste par une légère douleur à l'orteil et à la voûte plantaire après un mouvement actif ou un long séjour sur les jambes. En fin de journée, on observe une fatigue des extrémités, des douleurs aux genoux, un gonflement. Chez la plupart des patients atteints d'arthrose articulaire de grade 1, une raideur des mouvements matinaux est observée, bien qu'il n'y ait toujours pas de changements dystrophiques.
  • II degré. Au deuxième stade, les premiers signes de destruction de la substance hyaline apparaissent. Le patient se plaint d'un craquement dans l'articulation, de douleurs lors du mouvement. Le doigt devient rouge et gonfle, parfois la température corporelle augmente, des problèmes surviennent avec le port des chaussures habituelles. Pour l'arthrose de l'articulation du 2e degré, l'apparition de cors sanguins et de cors dans la région métatarsienne 1, la déformation du pied est caractéristique.
  • III degré. La douleur devient constante, tous les doigts, jusqu'au petit doigt, sont fléchis, le chromate se développe, le mouvement est sensiblement difficile. Les changements dystrophiques du pied s'accompagnent de lésions au genou, d'une démarche et d'une posture altérées. Le patient est obligé d'utiliser une canne ou des béquilles.


Il existe encore un degré d'arthrose IV, mais aujourd'hui il est extrêmement rarement diagnostiqué. À ce stade, la destruction du tissu cartilagineux est si importante que le patient a besoin d'endoprothèses.

Quel médecin traite l'arthrose de l'articulation métatarso-phalangienne?

Si une raideur matinale, une douleur au pouce et une gêne lors de la marche apparaissent, vous devez contacter un rhumatologue ou un orthopédiste. Ce sont ces médecins qui doivent traiter les pathologies articulaires, notamment l'arthrose de la 1 articulation métatarso-phalangienne.

Si ces spécialistes ne sont pas disponibles à la clinique locale, vous devez vous rendre chez le médecin généraliste local ou consulter un médecin généraliste.

Diagnostique

Le diagnostic de l'arthrose du pouce est basé sur les symptômes cliniques du malaise et les résultats d'un examen radiologique. Aujourd'hui, il n'y a pas d'autres méthodes plus informatives pour diagnostiquer les changements dystrophiques dans l'articulation..

Le niveau d'anticorps, la composition de la synovie et l'étude des produits de décomposition du tissu articulaire ne peuvent qu'indiquer une arthrose du gros orteil, cependant, aucune des études ne peut déterminer avec précision la maladie.

Les mesures de diagnostic suivantes aideront à détecter la destruction destructrice-dystrophique dans 1 articulation métatarso-phalangienne:

  • scintigraphie osseuse;
  • Ultrason
  • CT
  • RMN
  • radiographie.

Les méthodes envisagées aident à établir la nature du processus pathologique et à identifier le stade de la maladie.

Traitement

L'arthrose du gros orteil permet à la fois des méthodes de traitement conservatrices et chirurgicales. Une combinaison compétente de médicaments avec la physiothérapie et la thérapie par l'exercice donne un résultat positif rapide. Le choix du schéma thérapeutique optimal dépend du degré de lésion, de l'âge du patient et de la cause profonde de la maladie.

Lors du démarrage du traitement, il convient de rappeler qu'il est impossible de vaincre complètement l'arthrose déformante de l'articulation métatarso-phalangienne. Toute méthode moderne ne peut que réduire les symptômes et ralentir la destruction du cartilage..

Méthodes conservatrices

Les changements destructifs du premier degré ne nécessitent pas de temps et de coûts matériels particuliers. Pour améliorer l'état du patient, il suffit d'éliminer l'inconfort, de restaurer le métabolisme et la circulation sanguine dans l'articulation. L'arthrose du 2e degré nécessite un traitement plus long et plus approfondi.

Pour obtenir une rémission rapide, les groupes de médicaments suivants sont utilisés:

  • anti-inflammatoires non stéroïdiens en comprimés - Ibuprofène, Ortofène, Omeprazole, Movalis, Celecoxib, Etoricoxib;
  • analgésiques - Afluton, Ketorol, Spazmalgon;
  • chondroprotecteurs - Chondrolon, Chondroïtine, Mucosat, Teraflex, Arthra;
  • onguents anti-inflammatoires et analgésiques - Voltaren, Diclofenac, Nise, Nurofen, Fastum gel, Diclac, Final gel, Ketorol.

Le traitement de l'arthrose du gros orteil comprend des injections intra-articulaires d'acide hyaluronique: Fermatron, Synvisc, Ostenil. Les médicaments soulagent la douleur et la friction des éléments osseux pendant le mouvement.

L'acupuncture est loin d'être une nouvelle façon de traiter les dommages aux articulations. La procédure est très efficace, mais rarement en raison du coût élevé du service. Un bon résultat avec l'arthrose des articulations métatarsophalangiennes des pieds donne un traitement avec des sangsues. Les enzymes contenues dans la salive d'Hirudo améliorent les processus métaboliques et la circulation sanguine, accélèrent la régénération des tissus, ayant un effet similaire aux chondroprotecteurs.

Avec un diagnostic d'arthrose de l'articulation du gros orteil, le traitement doit inclure des procédures physiothérapeutiques.

Les plus efficaces sont:

  • électrophorèse avec analgésiques;
  • ultrason;
  • magnétothérapie;
  • Le rayonnement UV;

La physiothérapie élimine bien la douleur, rétablit la nutrition des tissus périarticulaires et restaure la mobilité des éléments du cartilage.

Méthodes chirurgicales

L'arthrose de la première articulation métatarsophalangienne du pied est un processus pathologique chronique, ce qui signifie qu'elle est sujette à une progression, ce qui conduit tôt ou tard à la destruction du cartilage.

Il existe plusieurs types d'intervention chirurgicale:

  • arthrodèse de cartilage déformé;
  • arthroscopie. La procédure de traitement est effectuée à l'aide d'un appareil spécial qui vous permet d'éliminer les éléments détruits de l'articulation, les caillots sanguins et les excroissances osseuses;
  • ostéotomie (ablation) de la partie incurvée de l'os.

La méthode la plus avancée pour le traitement de l'arthrose de la 1ère articulation métatarso-phalangienne est l'endoprothèse. L'opération implique le remplacement complet ou partiel du segment osseux par un implant.

La prévention

La prévention de la maladie dépend des facteurs provoquant la défaite de l'os métatarsien et comprend les recommandations suivantes:

  • limiter la charge sur les jambes;
  • l'utilisation de chaussures confortables en taille, de préférence avec un talon bas stable;
  • maintenir un poids normal.

Indirectement, le développement de l'arthrose du pouce est également affecté par l'alimentation. Il est recommandé d'exclure les aliments qui provoquent une hyperuricémie et les dépôts de sel des aliments, de limiter la consommation d'alcool.

L'arthrose du gros orteil est une maladie chronique grave, conduisant souvent à une invalidité. Cependant, avec un traitement compétent et opportun, même il peut être interrompu ou ralenti..

Arthrose de l'articulation métatarsophalangienne du pied

Traitement dans notre clinique:

  • Consultation médicale gratuite
  • Élimination rapide de la douleur;
  • Notre objectif: restauration complète et amélioration des fonctions altérées;
  • Améliorations visibles après 1-2 séances; Méthodes non chirurgicales sûres.

L'articulation métatarso-phalangienne du pied est l'articulation mobile de l'extrémité distale du métatarse et de la phalange proximale du doigt. L'arthrose de l'articulation métatarso-phalangienne est souvent une forme secondaire de la maladie. Il se développe dans le contexte de processus inflammatoires, d'effets traumatiques, de destruction dégénérative dégénérative du cartilage.

Comme toutes les autres articulations osseuses du corps humain, cette articulation a une structure classique. Il comprend les têtes de deux os. Ils sont recouverts d'une membrane cartilagineuse capable d'absorber et de donner du liquide synovial. L'articulation a une membrane cartilagineuse dense (capsule). À l'intérieur se trouve le liquide synovial. La nourriture est fournie en raison de la faible alimentation en sang capillaire des plaques d'extrémité et des échanges diffus avec les tissus mous environnants, principalement avec les muscles.

Avec une inflammation à l'intérieur de la capsule articulaire, la membrane du cartilage se décompose, le liquide synovial perd ses propriétés. De cette façon, l'arthrite peut déclencher des lésions articulaires. Surtout si le traitement n'a pas été effectué ou n'a pas eu lieu selon le schéma développé par le médecin traitant.

L'arthrose de l'articulation métatarso-phalangienne est souvent diagnostiquée chez les femmes de plus de 30 ans. Le port constant de chaussures à talons hauts en combinaison avec une insuffisance vasculaire et un surpoids conduit au fait que les petites articulations du pied commencent à s'effondrer rapidement. À 40 ans, cette maladie peut également se développer chez l'homme. Et après avoir atteint la limite d'âge de 50 ans, l'arthrose de la 1ère articulation métatarsophalangienne est déjà diagnostiquée avec la même fréquence chez l'homme et la femme. Cela est dû à la pathologie des vaisseaux sanguins qui fournissent le sang aux membres inférieurs. Le tabagisme et la consommation d'alcool peuvent approcher l'âge de développement de la polyostéoarthrose de 5 à 10 ans.

L'arthrose de l'articulation métatarso-phalangienne du pied est associée à un placement incorrect du pied, une déformation en valgus ou en varus, une mobilité réduite, etc. Les complications de cette maladie dégénérative peuvent faire perdre au patient la capacité de se déplacer de façon autonome. Aux stades ultérieurs, la chirurgie peut être nécessaire pour un traitement approprié. Alors que le tissu synovial cartilagineux recouvrant la tête des os est au moins partiellement préservé, le traitement peut être effectué de manière conservatrice sans chirurgie.

Seul un spécialiste expérimenté peut diagnostiquer une arthrose de la 1ère articulation métatarso-phalangienne du pied à un stade précoce. Même sur des images radiographiques correctement prises, on voit rarement des signes caractéristiques de changements pathologiques en raison de la petite taille physiologique de l'espace articulaire. Par conséquent, afin de diagnostiquer l'arthrose de la 1ère articulation métatarsophalangienne à un stade précoce, il est nécessaire de connaître ses signes et de demander une aide médicale qualifiée en temps opportun. Les premiers symptômes typiques peuvent être trouvés dans l'article proposé..

Il est conseillé de prendre rendez-vous avec un orthopédiste. Dans notre clinique de thérapie manuelle à Moscou, vous pouvez prendre rendez-vous pour le premier rendez-vous gratuit avec ce médecin. Appelez l'administrateur et fixez une heure convenable pour votre visite..

Causes de l'ostéoarthrose des articulations métatarso-phalangiennes du pied

Pathogénétiquement, l'arthrose des articulations métatarsophalangiennes du pied est un processus dégénératif dégénératif associé à la destruction du cartilage et du tissu osseux. Dans le contexte du processus inflammatoire, le handicap est perturbé. Le patient éprouve une douleur et une immobilité atroces, il est impossible de porter les chaussures habituelles en raison d'un gonflement des tissus mous ou d'une déformation de la base du gros orteil.

L'arthrose déformante des articulations métatarsophalangiennes se développe progressivement, mais conduit inévitablement à l'amincissement complet et à la destruction du cartilage hyalin qui recouvre les têtes des os métatarsiens et phalangiens. La fonction de perte de dépréciation conduit au fait que le tissu osseux commence à s'effondrer et à se déformer. Des croissances osseuses rugueuses s'y forment..

Les causes de l'arthrose de l'articulation métatarso-phalangienne du 1er doigt peuvent inclure:

  • excès de poids corporel, ce qui crée une charge physique et de dépréciation accrue sur toutes les articulations des membres inférieurs;
  • maintenir un mode de vie sédentaire, entraînant une diminution du flux sanguin dans les membres inférieurs;
  • ostéochondrose de la colonne vertébrale lombo-sacrée, ce qui entraîne une violation de l'innervation;
  • le diabète sucré et d'autres types de pathologies endocriniennes qui affectent négativement les vaisseaux sanguins et les fibres nerveuses (l'angiopathie diabétique et la neuropathie sont l'une des causes les plus courantes de processus dégénératifs dégénératifs dans les tissus des jambes);
  • les maladies rhumatoïdes (lupus érythémateux disséminé, sclérodermie, forme articulaire de la spondylarthrite ankylosante, polyarthrite rhumatoïde, etc.);
  • blessures aux pieds (entorses et déchirures des ligaments, des tendons et des muscles, fractures, fissures, etc.);
  • porter des chaussures mal choisies pour le sport et la marche constante;
  • maladies vasculaires (varices des membres inférieurs, athérosclérose, endartérite oblitérante);
  • syndromes tunnel conduisant à une violation de l'innervation des tissus mous;
  • grossesse multiple ou multiple.

Des problèmes orthopédiques, tels qu'un pied creux, un pied plat ou un pied bot, une déformation en valgus ou en varus du bas de la jambe, et une mauvaise position de la tête fémorale dans le cotyle peuvent être à l'origine d'une arthrose de la première articulation métatarso-phalangienne. Si de telles pathologies sont détectées, il faut tout d'abord les corriger, car un traitement sans éliminer ces causes sera improductif.

L'arthrose post-traumatique de l'articulation métatarso-phalangienne du 1er orteil se rencontre chez les jeunes et les personnes actives pratiquant des sports de plein air. Un DOA des articulations métatarsophalangiennes sur le fond de la nécrose des tissus aseptiques peut être plus attendu chez les patients âgés avec un flux sanguin réduit.

Articulation métatarso-phalangienne de l'ostéoarthrose (AOD) du 1er degré

L'arthrose déformante de la 1ère articulation métatarso-phalangienne du 1er degré est une maladie qui peut être guérie sans chirurgie. À ce stade, les symptômes sont minimes. Il s'agit d'une sensation de plénitude dans la zone articulaire, d'une légère douleur après une longue marche ou de porter des chaussures inconfortables. L'apparition d'un léger gonflement à la base du pouce en fin de journée.

L'ostéoarthrose de la 1ère articulation métatarso-phalangienne du pied se développe progressivement, mais elle présente nécessairement une crise primaire d'inflammation. Cela peut être une rougeur de la peau avec un léger gonflement après une longue marche ou à la suite d'une exposition traumatique. Après un certain temps, tous les signes cliniques disparaissent, mais une sensation d'inconfort persistant périodiquement. Il apparaît lorsque vous essayez d'utiliser un certain type de chaussure. Quelqu'un commence à avoir des difficultés à porter des baskets, d'autres patients notent qu'une sensation de compression n'apparaît qu'en essayant de porter des chaussures classiques avec un bloc serré.

Le DOA de la 1ère articulation métatarsophalangienne à un stade précoce ne peut être diagnostiqué avec succès qu'avec une IRM. Une photographie aux rayons X, même dans une position correctement sélectionnée, fournit peu d'informations sur l'état du tissu cartilagineux, car l'espace articulaire dans cette articulation des os est très étroit.

Si vous avez reçu un diagnostic d'ostéoarthrose de la 1ère articulation métatarsophalangienne du 1er degré, nous vous recommandons de contacter un orthopédiste dès que possible et de commencer un traitement efficace. Les chondroprotecteurs et les onguents anti-inflammatoires avec cette pathologie n'aideront pas. Il est nécessaire de combiner des méthodes de thérapie manuelle et de physiothérapie, de massage et de physiothérapie.

Ostéoarthrose des articulations métatarsophalangiennes du 2e degré

De plus, des méthodes conservatrices de thérapie manuelle peuvent traiter avec succès l'arthrose des articulations métatarsophalangiennes du 2e degré, car le tissu cartilagineux synovial à ce stade est toujours préservé. Le cartilage hyalin aminci au maximum à certains endroits peut même dénuder la tête des os, mais avec l'aide de l'exposition au laser et de certaines méthodes de physiothérapie, il est possible de démarrer le processus de régénération réussie de ce tissu. La chose la plus importante pour l'arthrose de la première articulation métatarso-phalangienne du deuxième degré est de consulter immédiatement un médecin pour un traitement.

L'ostéoarthrose de l'articulation métatarso-phalangienne du doigt du 2e degré est beaucoup plus facile à reconnaître. Avec cette pathologie, le patient présente les symptômes suivants:

  • une sensation de douleur de coupe ou de couture plutôt désagréable à la base du pouce;
  • difficulté à marcher;
  • gonflement autour de l'articulation et légère rougeur de la peau;
  • signes visibles de perturbation trophique tissulaire (desquamation de la peau, sécheresse, hypersensibilité);
  • sons croustillants ou cliquetants lors de la flexion et de la flexion des orteils.

Si de tels symptômes apparaissent, contactez immédiatement un orthopédiste et passez un examen complet.

Diagnostic de l'ostéoarthrose déformante des articulations métatarsophalangiennes

Seul un médecin expérimenté peut reconnaître une ostéoarthrose déformante des articulations métatarsophalangiennes. Le diagnostic se fait par radiographie, tomodensitométrie et IRM..

Le processus de diagnostic différentiel commence par un examen initial et des tests fonctionnels. Ensuite, le médecin procède à un examen pour déterminer les causes potentielles de la maladie.

Si une arthrose déformante de la 1ère articulation métatarso-phalangienne est vraisemblablement provoquée par un placement incorrect du pied, une plantographie est effectuée. Selon les résultats de l'examen, une correction du pied creux, du pied plat ou du pied bot est prescrite.

Si le médecin soupçonne que l'arthrose de la première articulation métatarsophalangienne du pied est provoquée par des pathologies vasculaires, une échographie des tissus mous, une dopplerographie et un balayage duplex des veines profondes et des artères peuvent être prescrits. Il peut également être recommandé de faire un test sanguin clinique biochimique et général pour exclure les processus inflammatoires, la goutte et les rhumatismes..

Traitement de l'arthrose de l'articulation métatarso-phalangienne

Un traitement conservateur de l'articulation métatarso-phalangienne n'est possible qu'aux 1er et 2e stades de développement de la pathologie. Le traitement de l'arthrose de l'articulation métatarso-phalangienne du 3e et 4e degré est effectué exclusivement par des méthodes chirurgicales. Pendant la chirurgie, une reconstruction partielle ou complète de l'articulation endommagée avec une chirurgie plastique est possible..

Dans notre clinique de thérapie manuelle, le traitement des articulations métatarsophalangiennes du pied est effectué de manière conservatrice, les méthodes suivantes sont utilisées:

  • correction du mode de vie et de l'alimentation, ce qui élimine l'impact des causes négatives et démarre les processus de restauration des tissus endommagés;
  • le massage et l'ostéopathie sont utilisés pour restaurer le trophisme tissulaire, améliorer la microcirculation du sang et du liquide lymphatique;
  • les exercices thérapeutiques peuvent accélérer le processus de nutrition diffuse, pour restaurer l'élasticité perdue des ligaments, des tendons et des muscles;
  • l'exposition au laser et la réflexologie vous permettent de démarrer le processus de régénération;
  • la physiothérapie vous permet d'arrêter la douleur, d'améliorer l'état de tous les tissus.

Si vous devez subir un traitement pour l'arthrose des articulations métatarsophalangiennes des pieds, vous pouvez vous inscrire pour un premier rendez-vous orthopédique gratuit dans notre clinique. Au cours de la consultation, le médecin procédera à un examen, établira un diagnostic préliminaire et, si nécessaire, recommandera des examens supplémentaires. Ensuite, un cours de thérapie individuel sera développé..

Rappelles toi! L'automédication peut être dangereuse! Voir un docteur

Arthrose de l'articulation métatarso-phalangienne: signes, principes de traitement

Parmi les articulations du pied, l'articulation métatarso-phalangienne (SPP) est le plus souvent déformée. Cela est particulièrement vrai pour les femmes chez qui cette pathologie est beaucoup plus courante que chez les hommes. Si l'arthrose de l'articulation métatarso-phalangienne n'est pas traitée en temps opportun, alors la marche commence à s'accompagner de sensations inconfortables au pied, elle devient douloureuse, ce qui rend parfois tout simplement impossible de déplacer une personne sur des distances considérables.

Lorsque les articulations métatarsophalangiennes font mal

L'articulation métatarso-phalangienne du pouce du membre droit ou gauche commence à provoquer une gêne due à des maladies telles que l'arthrose déformante (AOD), l'arthrose arthrosique du premier, deuxième, troisième, quatrième degré, la goutte. De plus, les deux premières maladies sont beaucoup plus courantes.

Les facteurs suivants contribuent à l'apparition et à la progression des changements pathologiques dans cette articulation:

  • femelle;
  • en surpoids;
  • port fréquent de chaussures étroites et inconfortables;
  • long séjour en talons hauts.

En raison de l'action de ces facteurs, il y a une usure plus rapide des surfaces articulaires du cartilage, une prolifération de tissu conjonctif dans et autour de l'articulation, une courbure des os métatarsiens du premier doigt (le soi-disant gros os apparaît).

Principes de traitement de l'AOD et de l'arthrose-arthrite des articulations métatarsophalangiennes

Le traitement des maladies PPS est complexe, a les domaines suivants:

  • élimination de la cause de la pathologie;
  • prévenir la progression et l'apparition de nouveaux changements pathologiques dans l'articulation;
  • Soulagement de la santé en raison de la réduction des symptômes tels que la douleur, l'inconfort lors de la marche.

De plus, la thérapie sera différente lors de l'exacerbation de la maladie et lors de son accalmie (rémission).

Principaux domaines de la thérapie

Il existe les domaines de traitement suivants pour l'arthrose ou l'arthrite des pieds PPS:

  1. Normalisation du poids corporel. Plus la charge sur l'articulation est importante, plus les changements pathologiques intenses s'y produisent. L'inverse est également vrai: moins la charge sur les articulations métatarsophalangiennes est importante, plus il est possible d'éliminer rapidement les phénomènes inflammatoires et d'empêcher la progression de la maladie.
  2. Traitement médical. Les anti-inflammatoires hormonaux et non hormonaux sont largement utilisés sous forme d'injections, de comprimés, ainsi que de pommades, de gels et de crèmes pour application topique. De plus, des médicaments qui renforcent et restaurent le cartilage (chondroprotecteurs) sont prescrits. Il est également nécessaire de prendre des médicaments qui améliorent la circulation sanguine locale..
  3. Procédures physiothérapeutiques. Lors d'une exacerbation, des types de physiothérapie sont montrés qui facilitent la pénétration du médicament dans le PPS ou ont un effet analgésique, par exemple, l'électrophorèse avec des solutions d'analgésiques et de médicaments anti-inflammatoires. À mesure que l'inflammation diminue, des procédures sont prescrites pour améliorer la circulation sanguine, le trophisme tissulaire et accélérer la restauration du cartilage.
  4. Gymnastique thérapeutique, massage. Montré principalement en rémission. L'objectif principal de ce type de traitement est de développer une articulation, de lui redonner une mobilité physiologique et de prévenir toute dégénérescence des structures articulaires. Il est également important d'utiliser des épissures spéciales qui maintiennent le pouce dans la bonne position et de porter des chaussures orthopédiques.

Chirurgie

En l'absence d'effet positif de la thérapie conservatrice, recourir à la "réduction osseuse" chirurgicalement, ainsi qu'aux endoprothèses.

Arthroso-arthrite des orteils

Il s'agit d'une inflammation dégénérative du SPP, qui conduit par la suite à la destruction des structures articulaires, ainsi qu'à une inflammation des tissus environnants.

Manifestations de la maladie

Les signes typiques de la maladie sont les suivants:

  • gonflement, douleur de "l'os";
  • la peau au-dessus de l'articulation semble plus chaude au toucher;
  • lors des mouvements du SPP, la douleur survient ou s'intensifie;
  • en marchant, une personne essaie d'épargner l'articulation, alors elle commence à boiter sur sa jambe endolorie.

Avec le premier degré d'arthrose, la douleur apparaît périodiquement, provoquée par une longue marche.

Au deuxième degré, la douleur dans le SPP est plus intense, se produit avec un effort modéré. La tête de l'os métatarsien s'épaissit, certains mouvements de l'articulation deviennent limités, accompagnés de douleurs intenses.

Le troisième degré est caractérisé par une déformation distincte de "l'os", le doigt "va sur le côté", ses mouvements sont presque complètement limités, des cors apparaissent sous la phalange du pouce. La douleur ne survient pas seulement pendant l'exercice, elle persiste même au repos..

Thérapies

Les médicaments suivants sont utilisés:

  1. Anti-inflammatoires non stéroïdiens - indométacine, ibuprofène, piroxicam, kétanol, diclofénac, movalis.
  2. Administration intra-articulaire de médicaments - Diprospan, hydrocortisone, Kenalog, préparations d'acide hyaluronique.
  3. Chondroprotecteurs - Don, Arthra, Alflutop, Rumalon, etc..

Les procédures physiothérapeutiques suivantes sont efficaces:

  • magnéto, thérapie UHF;
  • l'électrophonophorèse;
  • thérapie au laser.

Déformation de l'ostéoarthrose

L'AOD et l'arthrose-arthrite du pouce sont des maladies similaires en étiologie et en pathogenèse. Par conséquent, leurs symptômes et leur traitement sont presque les mêmes. Cependant, en cas de déformation de l'ostéoarthrose, ce ne seront pas les phénomènes inflammatoires qui seront mis en avant, mais les processus de destruction et de déformation des surfaces articulaires du cartilage, accompagnés d'une perte partielle de la fonction PPS.

Par conséquent, dans le traitement, en plus des procédures physiothérapeutiques décrites ci-dessus et de la pharmacothérapie, une grande attention est accordée à la sélection de chaussures confortables. Il est également nécessaire d'exclure les surcharges physiques qui pourraient aggraver les lésions articulaires..

Chaussures DOA

Les chaussures doivent être lâches, avoir une semelle épaisse et un talon bas stable. Si nécessaire, le port de semelles orthopédiques est illustré. À la fin de la journée, des bains de pieds chauds et une marche pieds nus sur des cailloux détendent les pieds fatigués..

Quels types d'exercices sont contre-indiqués dans DOA

En cas d'ostéoarthrose déformante, l'activité physique suivante est contre-indiquée:

  • aérobie;
  • danses en mouvement;
  • courir;
  • ski;
  • Football.

Pour réduire le poids et réduire la charge sur les articulations du pied, des exercices sur un vélo d'appartement, des sports équestres, de la natation sont présentés.

Conclusion

Les articulations métatarso-phalangiennes appartiennent aux articulations du corps qui subissent une charge maximale. Cela est dû au fait que ce sont eux qui ont la pression maximale pendant la marche et l'activité physique normale lorsqu'une personne est en position debout. Les chaussures étroites, le surpoids et d'autres facteurs conduisent au fait que l'arthrose de l'articulation métatarso-phalangienne est la maladie la plus courante, en particulier chez les femmes. Le traitement de cette maladie est complexe et long.

Arthrite de l'articulation métatarsophalangienne du pied: quelles sont les caractéristiques de la maladie et comment mieux traiter?

La première articulation métatarso-phalangienne est une articulation assez large assurant la mobilité du pouce. Cette articulation résiste quotidiennement à des charges colossales, car le pouce joue un rôle de premier plan dans les mouvements du pied lors de la marche. L'arthrite de l'articulation métatarso-phalangienne est une maladie inflammatoire courante qui survient principalement chez les femmes. La pathologie est caractérisée par un œdème et de la douleur et conduit à des troubles de la marche.

Le rôle de l'articulation métatarso-phalangienne

Emplacement de l'articulation métatarso-phalangienne

Les articulations métatarso-phalangiennes relient l'os du pied aux phalanges des doigts. Ils absorbent l'impact du pied sur le sol lors de la marche, de la course ou du saut, participant ainsi directement au mouvement. L'arthrite des articulations métatarsophalangiennes est une pathologie courante que diverses causes peuvent provoquer. Selon les statistiques, les femmes sont plus susceptibles de souffrir d'une telle maladie..

L'inflammation de l'articulation métatarso-phalangienne conduit rapidement à sa déformation en raison des particularités de l'emplacement de l'articulation, par conséquent, elle nécessite une détection rapide et un traitement médicamenteux adéquat.

Les causes de l'arthrite

Les chaussures gênantes sont l'une des causes de l'arthrite

L'une des causes courantes de l'arthrite de l'articulation métatarso-phalangienne du pied est l'usure de l'articulation et du cartilage. Cela est dû au fait que les pieds sont soumis à d'énormes charges quotidiennement tout au long de la vie d'une personne. En règle générale, les personnes de plus de 50 ans sont confrontées au vieillissement naturel des articulations..

Parmi les autres causes du développement de la maladie:

  • porter des chaussures trop étroites;
  • blessures et dommages à l'articulation;
  • goutte;
  • dépôts de sel;
  • anomalies dans la structure de la colonne vertébrale;
  • pied plat;
  • surpoids.

Des chaussures incorrectes sont un test sérieux pour les articulations du pied. Des chaussures trop étroites conduisent à une compression de la 1ère articulation métatarso-phalangienne. En raison du serrage constant, les processus métaboliques sont perturbés dans cette zone, la production de liquide synovial augmente et le processus inflammatoire se développe.

Une autre raison courante du développement de l'arthrite 1 de l'articulation métatarso-phalangienne est le port de modèles de chaussures à talons hauts. Un séjour prolongé dans de telles chaussures perturbe la circulation sanguine dans les pieds et s'accompagne d'une mauvaise répartition de la charge sur l'avant-pied, ce qui provoque des douleurs et provoque le développement d'un œdème.

Lors de la course et du saut, l'articulation métatarso-phalangienne du pouce remplit une fonction d'absorption des chocs. Un exercice excessif et un entraînement intense peuvent entraîner une baisse de la production de liquide synovial. En conséquence, la friction à l'intérieur de l'articulation augmente et le processus inflammatoire se développe..

La goutte est un trouble métabolique. Avec cette maladie, l'excrétion d'acide urique dans leur corps est perturbée. En conséquence, les sels d'acide urique se déposent dans les petites articulations. Tout d'abord, les articulations des orteils, y compris le métatarso-phalangien, sont affectées. Pendant la marche, les dépôts de sel irritent la capsule articulaire, ce qui conduit au développement de l'arthrite de la première articulation métatarso-phalangienne. La maladie progresse assez rapidement, se propageant progressivement aux articulations voisines.

L'inflammation des articulations des jambes est souvent associée à d'autres maladies du système musculo-squelettique, tout d'abord, nous parlons d'anomalies structurelles - scoliose, cyphose, pieds plats.Ces pathologies conduisent à une mauvaise répartition du poids corporel lors de la marche, ce qui augmente la charge sur certaines articulations et provoque leur usure rapide.. Dans ce contexte, l'arthrite métatarsophalangienne et l'arthrose phalangienne du pied se développent - une maladie articulaire qui se caractérise en même temps par les symptômes de l'arthrite et de l'arthrose. La même chose se produit lorsqu'il y a beaucoup d'excès de poids..

Dans la classification internationale des maladies CIM-10, l'arthrite de l'articulation métatarso-phalangienne est cryptée avec le code M13.1 - monoarthrite, sans précision.

Symptômes de la maladie

Un œdème sévère de l'os du pouce rend les chaussures inconfortables

L'arthrite métatarsophalangienne est si caractéristique qu'il est presque impossible de la confondre avec d'autres pathologies articulaires, à l'exception de l'arthrose et de l'arthrite-arthrose.

Autres symptômes de la maladie:

  • douleur le matin;
  • rougeur de la peau dans la zone touchée;
  • soulagement de la douleur après l'exercice.

L'arthrite de l'articulation métatarso-phalangienne est un processus inflammatoire soudainement aigu qui se produit spontanément. La douleur articulaire peut être précédée d'une blessure ou d'une blessure à l'avant-pied. En règle générale, le gonflement autour de l'articulation se développe littéralement devant les yeux, une partie du doigt augmente de volume en quelques heures.

L'arthrose est une autre maladie articulaire métatarsophalangienne courante. Avec cette pathologie, des changements dégénératifs-dystrophiques se produisent dans le tissu cartilagineux du pied, à cause desquels le cartilage perd son élasticité. Dans le même temps, les symptômes de l'arthrite sont rejoints par des signes d'arthrose - un resserrement avec une charge sur l'articulation, une douleur accrue pendant l'effort. Ainsi, le syndrome douloureux est constamment présent et ne passe que lors de la prise de médicaments spéciaux.

Diagnostique

Un test sanguin et une radiographie de l'articulation aideront à diagnostiquer

Les examens suivants sont requis pour le diagnostic:

  • test sanguin pour détecter le facteur rhumatoïde;
  • détermination du niveau d'acide urique;
  • radiographie des articulations;
  • microscopie synoviale.

Un test sanguin pour les tests rhumatoïdes permet d'exclure la polyarthrite rhumatoïde. Un diagnostic différentiel avec l'arthrite goutteuse est nécessairement effectué, pour cela le niveau d'acide urique est recherché. Une concentration accrue de cette substance suggère une goutte..

Une radiographie est nécessaire pour visualiser avec précision les dommages articulaires. De plus, une IRM peut être prescrite pour déterminer l'état du cartilage. L'étude du liquide synovial est nécessaire pour exclure le caractère infectieux de la maladie.

Médicaments et physiothérapie

Tout d'abord, il est nécessaire d'immobiliser le joint et de réduire la charge sur celui-ci. À cette fin, le patient doit porter une pince dure spéciale. De plus, des médicaments sont utilisés dans le traitement de l'arthrite des articulations métatarsophalangiennes. La base de la thérapie est les anti-inflammatoires non stéroïdiens et les corticostéroïdes. Ces médicaments éliminent la douleur, réduisent l'enflure et arrêtent le processus inflammatoire. Les corticostéroïdes sont injectés dans la cavité articulaire en milieu hospitalier; les injections ne peuvent pas être effectuées indépendamment.

Thérapie alternative et alimentation

Pour traiter les articulations articulaires dans l'arthrite de l'articulation métatarso-phalangienne du pied peut également des méthodes folkloriques. À cette fin, appliquer:

  • frotter avec de la teinture de lilas;
  • onguent à la propolis de sa propre préparation;
  • décoctions et infusions diurétiques;
  • compresse avec de la teinture de vodka d'oignon indien.

Pour réduire l'œdème, les diurétiques sont recommandés - infusion de persil, bouillon d'églantier, thé de feuilles d'airelle. D'autres méthodes seront efficaces si elles sont appliquées en plus des médicaments et de la physiothérapie.

Conseils de prévention

Une sélection appropriée de chaussures de tous les jours préviendra l'arthrite de l'articulation métatarsophalangienne du pied

Étant donné que l'inflammation de l'articulation métatarso-phalangienne est largement due aux particularités de la charge sur ce pied, pas une seule personne n'est à l'abri de cette maladie. Pour la prévention de l'arthrite, vous devez:

  • prévenir l'apparition d'un excès de poids;
  • choisissez les bonnes chaussures de sport;
  • surveiller le régime alimentaire;
  • éviter les blessures aux gros orteils.

Arthrose de l'articulation métatarso-phalangienne d'un orteil

Informations actuelles sur le sujet: "arthrose de l'articulation métatarso-phalangienne du 1er orteil" avec commentaires d'un rhumatologue Evgenia Kuznetsova.

Qu'est-ce que l'arthrose de l'articulation métatarso-phalangienne du 1 orteil et comment y faire face

L'arthrose de la 1ère articulation métatarsophalangienne du pied est caractérisée par une lésion du pouce, conduisant à la formation d'une croissance sous la forme d'un os saillant. Les articulations des pieds sont soumises à des contraintes extrêmes, entraînant une déformation vagale.

Aux stades initiaux du développement de la pathologie du patient, des douleurs mineures inquiètent et des cônes latéraux se forment plus tard. Pour cette raison, de nombreuses personnes recherchent une aide qualifiée aux étapes 2 et 3..

L'arthrose de l'articulation métatarso-phalangienne a un autre nom - l'ostéoarthrose. Au début du développement de la pathologie, l'élasticité du tissu cartilagineux est perdue et une carence en liquide intercellulaire est détectée, ce qui conduit à un amincissement du cartilage. En outre, la destruction se produit dans le contexte de la fissuration. Les morceaux qui pénètrent dans la capsule ou la crevasse de l'articulation cassent le cartilage.

Dans un état sain, en raison du cartilage articulaire, les zones articulaires des os ne se frottent pas les unes contre les autres. Mais avec des processus destructeurs, les surfaces des articulations sous-chondrales sont exposées, ce qui rend le mouvement difficile en raison de la douleur. La membrane synoviale est irritée, provoquant un processus inflammatoire.

Vidéo (cliquez pour jouer).

Les facteurs suivants affectent le développement des processus dégénératifs et dystrophiques dans les tissus du cartilage:

  • Blessures de nature mécanique - choc, luxation, fracture;
  • Changements au niveau biochimique qui surviennent à la suite de troubles métaboliques, d'inflammation, de maladies du système endocrinien, de perturbations hormonales;
  • Manque de nutriments en raison d'une altération de l'approvisionnement en sang;
  • Hypothermie, engelure des jambes;
  • Porter des chaussures inconfortables, des talons hauts;
  • Obésité (forte charge sur les articulations);
  • Structure anatomique incorrecte;
  • Changements d'âge.

Le principal symptôme est une douleur au pouce, qui a ses propres caractéristiques à chaque stade de développement de l'arthrose du 1er doigt métatarsophalangien:

  1. L'étape n ° 1 est caractérisée par des douleurs et des picotements mineurs. Le seuil de douleur s'intensifie après de lourdes charges. Un épaississement de l'os métatarsien est noté.
  2. Étape n ° 2: l'articulation commence à se déformer, le mouvement du pouce est limité en raison d'une douleur intense. La douleur ne disparaît pas même au repos. La marche, en marchant complètement sur toute la zone du pied, devient impossible, alors le patient essaie de s'appuyer sur l'extérieur (là où l'auriculaire). Si vous considérez l'articulation touchée, vous pouvez remarquer la formation d'un cal dense sur le côté du doigt. Si la jambe est abaissée, l'articulation se déplace légèrement.
  3. Stade n ° 3 - un seuil de douleur aiguë, un mouvement limité, une croissance osseuse importante et une déformation articulaire. La douleur ne s'arrête pas au repos, la personne est très boiteuse.
  4. Étape n ° 4 - la dernière, qui ne se prête pas à un traitement médical, car les processus dégénératifs entrent dans la phase d'irréversibilité.

Un autre symptôme de l'ostéoarthrose des articulations métatarsophalangiennes du pied:

  • Rigidité du mouvement;
  • Gonflement du pouce, qui s'étend à d'autres parties du pied;
  • Démarche altérée;
  • Hyperémie de la peau (rougeur);
  • Parfois - une augmentation de la température dans la zone d'arthrose ou même dans le corps;
  • Fatigue des membres inférieurs;
  • Joint de pouce.

Le diagnostic est l'arthrose de l'articulation métatarso-phalangienne de l'orteil, sur la base des symptômes existants. Cependant, pour confirmer, il est nécessaire de subir un examen approfondi. Dans un premier temps, le médecin examine le patient visuellement et par palpation. Le dirige en outre vers la radiographie. Si nécessaire, imagerie par résonance magnétique ou calculée, échographie. Ces méthodes peuvent déterminer avec précision le degré de dommage, la présence de maladies concomitantes, le stade de développement de l'arthrose.

La méthode de traitement de l'arthrose du premier doigt métatarsophalangien à différents stades

L'ostéoarthrose de la première articulation subit une thérapie complexe. Médicaments utilisés sous forme de comprimés, d'injections et d'agents externes. Des procédures physiothérapeutiques, des exercices physiques, etc. sont nécessaires. La technique est choisie en fonction du stade de la maladie, de l'évolution, des caractéristiques d'un organisme particulier et d'autres facteurs. Ainsi, l'ostéoarthrose du 1er degré des premiers doigts métatarsophalangiens est traitée uniquement à l'aide d'une thérapie par l'exercice et de la physiothérapie, les 2e et 3e degrés - avec des médicaments et 4 - exclusivement par des méthodes chirurgicales.

Les principales règles pour un traitement réussi de l'arthrose des articulations phalangiennes du pied:

  • Toute charge sur le joint est réduite;
  • Avec l'obésité, vous devez suivre un régime pour réduire le poids;
  • Pour exclure une position debout - il vaut mieux s'asseoir ou se coucher;
  • Ne portez pas de chaussures inconfortables, de talons hauts, etc.;
  • Les chaussures doivent être spacieuses et exclusivement sur une semelle plate;
  • Il est important d'utiliser des semelles orthopédiques;
  • Faites des exercices spéciaux.
Vidéo (cliquez pour jouer).

Cette méthode de traitement a un haut degré d'efficacité dans les premiers stades du développement de la pathologie, mais même avec la manifestation tardive de l'arthrose de l'articulation du pied métatarsophalangien, il est nécessaire de la prescrire. Pour les procédures physiothérapeutiques, UHF de faible intensité, rayonnement UV, magnétothérapie, exposition au laser infrarouge sont utilisés.

Pour une pénétration plus profonde des médicaments directement dans le tissu cartilagineux, la phonophorèse et l'électrophorèse.

Grâce à ces procédures, les processus métaboliques locaux sont accélérés, l'enflure est supprimée, les cellules et les tissus endommagés sont régénérés. De plus, l'état tonique du système musculaire près des articulations est normalisé, l'inflammation est neutralisée, la circulation sanguine et l'écoulement lymphatique sont accélérés, l'articulation est anesthésiée.

Le complexe de physiothérapie peut être effectué à la fois dans des conditions stationnaires et à domicile. Il existe différentes méthodes pour cela, dont votre médecin vous parlera..

Voici quelques exercices simples:

  1. Tournez avec vos pieds d'abord dans un sens, puis dans l'autre.
  2. Étirez vos jambes et vos chaussettes vers l'avant. Prenez l'orteil à gauche et le talon à droite. Puis vers les autres côtés (talon à gauche, orteil à droite).
  3. Tirez la chaussette vers vous et loin de vous.
  4. Asseyez-vous sur une chaise, les pieds reposent sur le sol. Roulez votre pied du talon aux orteils et en arrière, simulant la marche.
  5. Prenez un élastique ou un bandage élastique. Rejoignez-les avec les gros orteils des deux jambes. Essayez maintenant d'écarter vos pieds (à part). Vous devez surmonter la résistance. Si cet exercice mécanothérapeutique entraîne une douleur et un inconfort importants, abaissez légèrement le niveau de résistance..
  6. Massez vos pouces avec des mouvements de caresses et de pétrissage.

Le traitement de l'arthrose de la 1ère articulation métatarso-phalangienne du 2e degré implique l'utilisation d'une pharmacothérapie. Il est également recommandé au début du développement du 3ème degré de gravité..

  1. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens sous forme de comprimés, de gels et de pommades sont utilisés pour arrêter le syndrome douloureux et le processus inflammatoire. Ce sont des médicaments tels que "l'ibuprofène", "le diclofénac", "le nimésulide".
  2. Il existe des médicaments qui contiennent de la glucosamine et de la chondroïtine. Ce sont des substances présentes dans le cartilage. Ils appartiennent au groupe des chondroprotecteurs. Conçu pour ralentir la destruction du cartilage. Il faut le prendre longtemps. Médicaments: Chondroxyde, Arthrine. L'utilisation doit être sous forme de pommades, de comprimés. Il existe des solutions injectables de chondroprotecteurs qui sont injectées dans l'articulation.
  3. En l'absence d'effet positif de la thérapie avec des anti-inflammatoires non stéroïdiens, un traitement stéroïdien est prescrit (par le biais d'hormones). Le médicament le plus couramment utilisé est l'hydrocortisone.
  4. Si le seuil de douleur est très élevé, le médecin peut prescrire des analgésiques puissants, jusqu'à des médicaments à composition narcotique.
  5. Assurez-vous de prendre des prémélanges de vitamines et des complexes minéraux. Il rétablira la circulation sanguine et le métabolisme..
  6. De l'acide hyaluronique peut être injecté dans l'articulation. Le fait est que cette substance remplace le liquide synovial, ce qui n'est pas suffisant pour l'arthrose du premier orteil.

La chirurgie n'est prescrite qu'en cas de maladie grave et de stade avancé. Ce sont 3 et 4 degrés. Le principal objectif de la chirurgie est d'immobiliser artificiellement l'articulation touchée.

Les méthodes modernes suivantes sont appliquées:

La période de récupération après la chirurgie dépend de la méthodologie utilisée, des caractéristiques du corps du patient et de la clarté des recommandations du médecin. Le patient après l'opération est obligé de s'engager dans un complexe de physiothérapie, de prendre des médicaments, de mener une vie saine.

Souvent, les médecins eux-mêmes recommandent d'utiliser des recettes de médecine alternative comme moyen auxiliaire.

Voici quelques outils universels:

Les mesures préventives sont conçues pour empêcher le développement d'une pathologie. Ceci est particulièrement important en présence des premiers symptômes d'arthrose de la 1ère articulation métatarso-phalangienne. Cela empêchera une nouvelle progression en temps opportun..

Alors ce que vous devez faire:

L'arthrose de l'articulation métatarso-phalangienne du premier doigt peut entraîner un risque de complications. Par conséquent, il est important de se concentrer en temps opportun sur les symptômes qui se manifestent, dont le premier est la douleur. Après avoir détecté des signes, contactez immédiatement une clinique où vous recevrez une assistance qualifiée. Et n'oubliez pas de prendre soin de vos propres articulations en respectant les mesures préventives.

L'ostéoarthrose de l'articulation métatarso-phalangienne de l'orteil est une maladie dégénérative progressive. Le premier doigt est impliqué dans le processus en raison du fait qu'en position debout, il a la plus grande charge. Cela conduit à une perte progressive de cartilage..

En raison d'un certain nombre de facteurs de risque (port de mauvaises chaussures, surpoids, blessures, troubles endocriniens), l'activité fonctionnelle de l'articulation diminue. Le stade initial a un tableau clinique faible. Le plus souvent, les patients demandent l'aide d'un spécialiste aux stades ultérieurs lorsque les méthodes conservatrices sont inefficaces.

L'arthrose de l'articulation métatarso-phalangienne se développe à la suite de la destruction du cartilage hyalin au niveau moléculaire et de la faible capacité des chondrocytes à récupérer. Au fur et à mesure que la maladie progresse, le cartilage se desserre et se ramollit, des fissures apparaissent à sa surface, dont la profondeur peut ensuite atteindre l'os.

À ce stade, les surfaces osseuses subissent une contrainte mécanique accrue, qui est inégalement répartie. Cela conduit à l'ostéosclérose et à la formation de croissances cartilagineuses osseuses (ostéophytes).

L'ostéoarthrose ne s'accompagne pas initialement d'une inflammation, elle se produit comme une complication due à un traumatisme des tissus mous environnants par les ostéophytes.

L'ostéoarthrose de l'articulation métatarso-phalangienne de l'orteil au stade initial a un tableau clinique faible

DOA 1, 2 de l'articulation métatarso-phalangienne se développe chez les jeunes à la suite d'un traumatisme, chez les personnes âgées comme une manifestation de l'usure du cartilage liée à l'âge, la perte de collagène.

De plus, les facteurs de risque de développement de l'arthrose sont:

  • hérédité;
  • sports - par exemple, jouer au football;
  • marcher pieds nus sur une surface dure;
  • blessures - fractures, luxations, subluxations;
  • charge excessive sur les membres inférieurs (obésité, musculation);
  • pathologie orthopédique (pieds plats);
  • activité physique excessive;
  • chaussures inconfortables (trop étroites, semelle plate ou talon haut);
  • pathologie endocrinienne (diabète sucré, thyréotoxicose);
  • maladies systémiques du tissu conjonctif (polyarthrite rhumatoïde, lupus érythémateux disséminé);
  • troubles métaboliques - goutte.

Les causes de l'arthrose peuvent être considérées: chaussures inconfortables, blessures, hérédité

La principale plainte du patient souffrant d'arthrose est la douleur. Elle apparaît après l'exercice. Avec la progression de la dégénérescence, la douleur commence à déranger constamment, ne disparaît pas après le repos.

Le symptôme suivant est une restriction de mouvement dans l'articulation. Plus la dégénérescence du cartilage est prononcée, plus le volume de mouvement est faible. Le patient essaie d'épargner le membre, la boiterie est donc un autre symptôme caractéristique. À l'examen, rougeur de l'articulation touchée, un gonflement est noté.

Le diagnostic d'arthrose comprend:

  1. Collecte des plaintes, antécédents médicaux, examen des membres.
  2. Tests cliniques généraux.
  3. Analyses biochimiques.
  4. Roentgenography.
  5. CT et IRM.

Lors de l'examen, le médecin attire l'attention sur la présence de déviations de l'index par rapport à son axe, les mouvements passifs, l'état de la peau, la présence de modifications vasculaires.

Au premier stade, l'apparition d'un seul ostéophyte sur la tête d'un métatarsien est déterminée sur une image radiographique. Dans la dernière étape, les ostéophytes couvrent toute la tête de l'os.

La douleur après l'exercice est la principale plainte du patient souffrant d'arthrose

Avec un diagnostic d'arthrose de l'articulation métatarso-phalangienne du 1er orteil, le traitement comprend une approche intégrée, qui consiste en des méthodes conservatrices:

  • prendre des médicaments;
  • physiothérapie et massage;
  • gymnastique médicale;
  • correction orthopédique.

Toutes ces méthodes éliminent les symptômes et inhibent la poursuite de la progression. La combinaison de la pharmacothérapie avec la physiothérapie peut réduire le nombre d'exacerbations. Le régime comprend l'exclusion des poids de longue date, de la marche et du transport. Dans la phase aiguë avec une douleur intense, un repos au lit est prescrit. Le régime alimentaire vise à normaliser le poids corporel. Des médicaments à base de glucosamine et de chondroïtine sont également utilisés. La gymnastique thérapeutique est prescrite pendant la période de rémission. En l'absence d'efficacité des médicaments, le patient se voit opérer.

L'arthrose des articulations métatarsophalangiennes des pieds pendant le traitement médicamenteux implique la nomination de médicaments anti-inflammatoires non hormonaux, les chondroprotecteurs.

Les AINS sont prescrits pour l'ostéoarthrose en cas d'inflammation. Ce groupe de médicaments soulage la douleur, soulage l'enflure et les rougeurs. Ils sont nommés par le cours. Avec des exacerbations, un cours répété est indiqué.

Une approche de traitement intégrée consiste en des méthodes conservatrices

Règles d'admission:

  • prendre selon les directives d'un médecin en raison du nombre élevé d'effets secondaires et de contre-indications;
  • la dose ne peut pas être augmentée indépendamment;
  • le cours ne devrait pas durer plus de 2 semaines;
  • le cours est effectué par un moyen oral;
  • un long cours est effectué avec le contrôle d'un test sanguin, des reins, du foie et des organes du tube digestif;
  • toutes les préparations orales sont lavées avec beaucoup d'eau.

Les principaux médicaments pour administration orale:

  • Indométhacine;
  • Le kétoprofène;
  • Ibuprofène;
  • Diclofénac;
  • Nimesil;
  • Celecoxib;
  • Meloxicam.

Les AINS à usage continu prolongé conduisent au développement d'ulcères et d'érosion dans le tractus gastro-intestinal supérieur. De plus, le risque de complications sous forme de saignement ou de perforation d'un ulcère d'estomac est augmenté. Par conséquent, ils sont pris strictement selon les prescriptions du médecin. Les AINS sont disponibles sous forme de pommades et de gels. La libération locale est plus sûre et moins efficace..

Le groupe de médicaments suivant est celui des chondroprotecteurs. Ce groupe active la restauration de la structure du cartilage. La composition comprend des glucosamines et des chondroïtines..

La nomination de médicaments anti-inflammatoires non hormonaux, les chondroprotecteurs, est incluse dans le traitement médicamenteux

Les préparatifs:

Les chondroprotecteurs oraux sont prescrits pour une longue durée - 3 mois.

S'il n'y a aucun effet des médicaments non hormonaux, le patient présente une ponction avec l'introduction de glucocorticoïdes - Hydrocortisone, Metipred, Kenalog, Diprospan. Avec des hormones, Novocaine ou Lidocaine est administré.

L'arthrose de l'articulation métatarso-phalangienne d'un orteil en rémission est une indication pour la nomination d'un traitement physiothérapeutique. Il aide à soulager les spasmes musculaires, améliore la circulation sanguine et le métabolisme dans le cartilage..

Sont utilisés:

  • Irradiation UV;
  • électricité;
  • magnétothérapie;
  • électrophorèse;
  • phonophorèse;
  • applications de paraffine, d'ozokérite;
  • thérapie de boue;
  • bains thérapeutiques - mer, radon, bischofite, iode-brome.

Un traitement physiothérapeutique est prescrit pendant la rémission

Les exercices de physiothérapie comprennent des exercices dynamiques et statiques. Pendant la rémission, ils sont effectués quotidiennement pendant 10-15 minutes lentement. Les premiers entraînements sont effectués en position allongée, puis assis sur une chaise. Si vous avez mal, vous devez terminer l'exercice ou réduire son intensité.

Des exercices:

  1. Les chaussettes sont tirées et détendues en alternance. Sur chaque jambe 10 fois.
  2. Maximisez chaque pied, puis détendez-vous. Alternativement sur chaque jambe 10 fois.
  3. Rotation circulaire en pieds 10 fois vers l'intérieur et vers l'extérieur 10 fois.

Le massage vise à stimuler les tissus mous environnants pour soulager les spasmes, normaliser le tonus musculaire, améliorer la nutrition articulaire. Il est recommandé que la procédure soit effectuée par un professionnel.

L'ostéoarthrose de l'articulation métatarso-phalangienne est traitée à l'aide de la médecine traditionnelle à un stade précoce de la maladie. Des méthodes locales sont appliquées - bains, compresses, pommades.

Des bains de pieds sont pris quotidiennement pendant 10 à 14 jours. Peut être utilisé comme prophylactique. Dans l'eau chaude, ajoutez 2 à 3 gouttes d'huiles essentielles - eucalyptus, genièvre, mélisse, pin. À partir de ces plantes, vous pouvez préparer des infusions utilisées pour les bains locaux et les bains généraux. Les propriétés curatives ont également des feuilles de laurier, de la bardane, des feuilles de bouleau. Pour la préparation de la perfusion 2 cuillères à soupe. l les herbes sèches versent un verre d'eau bouillante. Prenez un bain pendant 20-30 minutes. Il est utile pour la prévention d'utiliser des bains de sel courants 2 fois par semaine.

Pommade à base de miel, de moutarde en poudre, de soda, de sel. Tous les composants sont pris dans des proportions égales et mélangés. Frottez 3-4 fois par jour.

Avec l'aide de la médecine traditionnelle, l'ostéoarthrose de la 1 articulation métatarso-phalangienne est traitée à un stade précoce de la maladie

Pommade à pommade. Faire fondre la graisse de porc et l'appliquer chaud sur la zone affectée.

Fern Compress. Les feuilles fraîches sont écrasées et la suspension résultante est appliquée sur le joint, enveloppée dans du polyéthylène et un foulard chaud. Laisser toute la nuit.

Compresse de vodka, de miel et d'aloès. Tous les composants sont pris dans des proportions égales, l'aloès est pré-broyé.

L'ailectomie est l'ablation des ostéophytes. Les ostéophytes qui interfèrent avec la flexion des doigts peuvent être retirés. Après l'opération, des exercices thérapeutiques précoces sont présentés, visant à restaurer la gamme complète de mouvement.

Les endoprothèses sont réalisées dans les derniers stades de la maladie pour les personnes d'âge moyen sans activité physique élevée..

L'arthrodèse est une opération visant à immobiliser l'articulation métatarso-phalangienne, qui ne peut être remplacée par une prothèse. Dans le cas de l'index, cette opération vous permet de transférer entièrement le poids corporel par l'avant du pied.

L'ostéoarthrose du 1er degré est le stade initial de la pathologie dégénérative chronique, qui nécessite un diagnostic et un traitement en temps opportun. Pour la prévention de la maladie, une correction orthopédique, une normalisation du poids corporel et de l'activité physique sont nécessaires. La thérapie comprend le déchargement mécanique, la restauration de la structure du cartilage, le soulagement de l'inflammation et la prévention d'une nouvelle dégénérescence.

L'arthrose de la première articulation métatarso-phalangienne est une maladie très répandue chez les femmes. Cela est dû au port de chaussures serrées à talons hauts. Le choix de chaussures confortables contribue à la normalisation de la charge sur les membres inférieurs, à la redistribution du poids. En cas de douleur au premier doigt, consultez un médecin pour obtenir de l'aide.

Qu'est-ce que l'arthrose du pied - symptômes et traitement, causes, comment traiter la maladie du pied

L'arthrose du pied est une maladie dégénérative assez courante des articulations des jambes, localisée non seulement dans le cartilage, mais aussi dans les os et même les muscles. La pathologie la plus courante se manifeste dans l'articulation métatarso-phalangienne du gros orteil. La maladie a une nature déformante, donc sa progression entraînera une violation de la structure normale du pied.

La complexité de la pathologie réside dans le fait que le pied est constitué d'un grand nombre de petites articulations, terminaisons nerveuses et vaisseaux sanguins. La défaite du gros orteil survient après 45 ans. L'arthrose des autres petites articulations est plus fréquente chez les femmes de plus de 35 ans et de plus de 50 ans.

L'arthrose déformante de l'articulation métatarsophalangienne du pied, comme toutes les formes d'arthrose, a pour principale cause une violation du métabolisme et de l'apport sanguin normal du cartilage articulaire et du tissu osseux de l'articulation. Le manque de nutriments entraîne un arrêt du processus de régénération, qui devrait normalement se poursuivre constamment, maintenant l'articulation en état de fonctionnement.

Dans une des revues sur les pathologies rhumatologiques, les scientifiques ont décrit les différences entre le cartilage vieillissant normalement et l'arthrose des articulations, ce qui indique que l'ostéoarthrose est vraiment une maladie, et pas seulement une conséquence naturelle du vieillissement.

Les principales enzymes responsables de la destruction du cartilage sont les métalloprotéinases matricielles, les cytokines anti-inflammatoires (par exemple, IL-1). Ces enzymes ont été trouvées dans une articulation sujette à l'arthrose, mais pas dans le cartilage subissant un vieillissement normal..

L'âge humain est le facteur de risque le plus identifié d'ostéoarthrose des articulations métatarsophalangiennes des pieds. Les taux de prévalence de l'ostéoarthrose radiologique et dans une moindre mesure symptomatique augmentent fortement après 40 ans chez la femme et 50 ans chez l'homme.

La pathologie dégénérative est rare chez les personnes de moins de 35 ans. Les causes secondaires et d'autres types de maladies articulaires dégénératives doivent être prises en compte dans cette population..

Causes de l'ostéoarthrose des articulations métatarsophalangiennes:

  • prédisposition génétique;
  • obésité;
  • grande charge sur les articulations de la jambe;
  • dommages répétés;
  • blessure
  • hypothermie;
  • dépôts de sel;
  • sports traumatisants;
  • porter des chaussures à talons hauts avec de mauvaises semelles.

Les facteurs suivants affectent le développement des processus dégénératifs et dystrophiques dans les tissus du cartilage:

  1. Détérioration liée à l'âge de l'apport sanguin aux articulations, varices;
  2. Changements dans la mobilité, la ductilité, la destruction du cartilage;
  3. Surpoids, créant une charge supplémentaire sur les pieds;
  4. Pied plat;
  5. Facteur héréditaire.

Facteurs qui augmentent le risque d'arthrose de l'articulation métatarso-phalangienne:

  • Porter des chaussures serrées;
  • Sous-refroidissement du pied;
  • Blessures, luxations, fractures;

Dans une des revues sur les pathologies rhumatologiques, les scientifiques ont décrit les différences entre le cartilage vieillissant normalement et l'arthrose des articulations, ce qui indique que l'ostéoarthrose est vraiment une maladie, et pas seulement une conséquence naturelle du vieillissement.

Les principales enzymes responsables de la destruction du cartilage sont les métalloprotéinases matricielles, les cytokines anti-inflammatoires (par exemple, IL-1). Ces enzymes ont été trouvées dans une articulation sujette à l'arthrose, mais pas dans le cartilage subissant un vieillissement normal..

Causes: ménopause (chez la femme), prédisposition génétique, maladie concomitante, opérations et blessures transférées dans la région articulaire, âge (à partir de cinquante ans), travail lié à la charge sur les articulations interphalangiennes et troubles métaboliques.

Symptômes de l'arthrose interphalangienne: douleur pendant le mouvement, hyperémie, les articulations sont gonflées. Le diagnostic de l'arthrose consiste en une radiographie, des antécédents et des antécédents familiaux.

Après avoir collecté les données, votre médecin déterminera le stade de l'arthrose. Et il y en a trois: 1.

Passe presque asymptomatiquement. Il y a un léger rétrécissement de l'espace articulaire.

2. Il y a des douleurs pendant le mouvement, un gonflement des articulations et des croissances osseuses apparaît, des troubles métaboliques.

3. Les articulations sont gravement déformées, une douleur intense, l'écart articulaire est presque invisible.

Traitement de l'ostéoarthrose des articulations interphalangiennes. Au départ, vous devez réduire la charge sur les articulations touchées.

Réduisez la douleur avec des analgésiques, prenez des anti-inflammatoires et des chondroprotecteurs. Comme indiqué par votre médecin traitant, utilisez une thérapie de traitement locale: onguents analgésiques et frottements.

La gymnastique et la physiothérapie sont également nécessaires, visant à restaurer les processus métaboliques et à fournir aux articulations des micro-éléments et des minéraux. La pharmacothérapie vise le traitement de l'ostéoarthrose du premier et du deuxième degré, avec le troisième degré, l'intervention chirurgicale et l'endoprothèse.

Les manifestations cliniques ne sont pas les seuls indicateurs de déformation de l'articulation métatarso-phalangienne du premier orteil. Le stade de la maladie peut être identifié: radiographie, IRM (imagerie par résonance magnétique), TDM (tomodensitométrie) ou le médecin prescrit une échographie au patient.

De toutes les méthodes diagnostiques pratiquées, la radiographie est le plus souvent utilisée, avec son aide, il est possible de déterminer avec précision le degré de l'évolution de la maladie. Afin d'établir un diagnostic, en plus d'analyser les résultats d'une étude radiologique, d'une anamnèse, le médecin attire l'attention sur les sensations lors de la palpation de l'articulation.

Étant donné le rôle important du pied dans la vie humaine, ses dommages deviennent un obstacle important à l'activité quotidienne et professionnelle. Les capacités compensatoires de l'appareil articulaire ne sont pas du tout illimitées, par conséquent, dans des conditions d'exposition prolongée à des facteurs indésirables, les articulations sont soumises à des changements pathologiques. Les facteurs suivants y contribuent:

  • en surpoids.
  • Porter des chaussures inconfortables (talons hauts).
  • Pied plat.
  • Blessures au pied.

Le principal symptôme est une douleur au pouce, qui a ses propres caractéristiques à chaque stade de développement de l'arthrose du 1er doigt métatarsophalangien:

  1. L'étape n ° 1 est caractérisée par des douleurs et des picotements mineurs. Le seuil de douleur s'intensifie après de lourdes charges. Un épaississement de l'os métatarsien est noté.
  2. Étape n ° 2: l'articulation commence à se déformer, le mouvement du pouce est limité en raison d'une douleur intense. La douleur ne disparaît pas même au repos. La marche, en marchant complètement sur toute la zone du pied, devient impossible, alors le patient essaie de s'appuyer sur l'extérieur (là où l'auriculaire). Si vous considérez l'articulation touchée, vous pouvez remarquer la formation d'un cal dense sur le côté du doigt. Si la jambe est abaissée, l'articulation se déplace légèrement.
  3. Stade n ° 3 - un seuil de douleur aiguë, un mouvement limité, une croissance osseuse importante et une déformation articulaire. La douleur ne s'arrête pas au repos, la personne est très boiteuse.
  4. Étape n ° 4 - la dernière, qui ne se prête pas à un traitement médical, car les processus dégénératifs entrent dans la phase d'irréversibilité.

Plus tôt une personne demandera l'aide d'un spécialiste, plus il sera facile de se débarrasser de la pathologie, car le traitement de l'arthrose de la 1ère articulation métatarsophalangienne dans les étapes initiales comprend des procédures physiothérapeutiques, puis - une thérapie médicamenteuse. Chirurgie recommandée dans les dernières étapes.

Un autre symptôme de l'ostéoarthrose des articulations métatarsophalangiennes du pied:

  • Rigidité du mouvement;
  • Gonflement du pouce, qui s'étend à d'autres parties du pied;
  • Démarche altérée;
  • Hyperémie de la peau (rougeur);
  • Parfois - une augmentation de la température dans la zone d'arthrose ou même dans le corps;
  • Fatigue des membres inférieurs;
  • Joint de pouce.

L'ostéoarthrose de la première articulation subit une thérapie complexe. Médicaments utilisés sous forme de comprimés, d'injections et d'agents externes.

Des procédures physiothérapeutiques, des exercices physiques, etc. sont nécessaires. La technique est choisie en fonction du stade de la maladie, de l'évolution, des caractéristiques d'un organisme particulier et d'autres facteurs.

Ainsi, l'ostéoarthrose du 1er degré des premiers doigts métatarsophalangiens est traitée uniquement à l'aide d'une thérapie par l'exercice et de la physiothérapie, les 2e et 3e degrés - avec des médicaments et 4 - exclusivement par des méthodes chirurgicales.

Les principales règles pour un traitement réussi de l'arthrose des articulations phalangiennes du pied:

  • Toute charge sur le joint est réduite;
  • Avec l'obésité, vous devez suivre un régime pour réduire le poids;
  • Pour exclure une position debout - il vaut mieux s'asseoir ou se coucher;
  • Ne portez pas de chaussures inconfortables, de talons hauts, etc.;
  • Les chaussures doivent être spacieuses et exclusivement sur une semelle plate;
  • Il est important d'utiliser des semelles orthopédiques;
  • Faites des exercices spéciaux.

Cette méthode de traitement a un haut degré d'efficacité dans les premiers stades du développement de la pathologie, mais même avec la manifestation tardive de l'arthrose de l'articulation du pied métatarsophalangien, il est nécessaire de la prescrire. Pour les procédures physiothérapeutiques, UHF de faible intensité, rayonnement UV, magnétothérapie, exposition au laser infrarouge sont utilisés.

Au premier stade, la maladie se manifeste par de légers inconvénients lors de la marche, le processus de déformation est commencé, le médecin peut détecter avec une radiographie une diminution de la lumière dans la région articulaire. À ce stade, il convient de réduire la charge sur les articulations du premier orteil.

Pour développer une articulation, il est recommandé de pratiquer une thérapie physique, de porter des chaussures confortables. L'arthrose du 1er degré peut être guérie presque complètement à l'aide de physiothérapie, physiothérapie, chondroprotecteurs.

L'arthrose de l'articulation métatarso-phalangienne du deuxième degré est guérie en prenant des médicaments qui réduisent la douleur. Avec prudence, les anti-inflammatoires non stéroïdiens doivent être pris par les patients atteints de maladies de l'estomac: ulcère, gastrite. La physiothérapie est utilisée. Il est recommandé de réduire la charge sur les orteils endoloris..

Au troisième, quatrième degré, l'articulation du doigt est complètement déformée, un os se développe au premier doigt, il devient immobile. Il n'est pas possible de guérir la maladie par des méthodes traditionnelles, une intervention chirurgicale est nécessaire.

Le handicap est attribué au patient, car il ne peut se déplacer qu'avec une canne, ressentant une douleur continue. Peut marcher uniquement à l'extérieur du pied.

Le traitement vise uniquement à soulager la douleur, qui devient constante, dérangeant le patient même dans un rêve.

L'arthrose déformante de la première articulation métatarso-phalangienne est une maladie dégénérative-dystrophique dans laquelle se produit la destruction du cartilage articulaire, suivie d'un changement dans les surfaces articulaires des os.

La première articulation métatarso-phalangienne est formée par les surfaces articulaires du premier os métatarsien et l'os de base de la phalange proximale du premier orteil. Les ligaments la renforcent et la capsule articulaire recouvre, et de l'intérieur, la membrane synoviale recouvre sa cavité.

La cause la plus courante de la maladie est le traumatisme. Le développement de la maladie est possible quelques années après les dommages.

De plus, la pathologie peut entraîner une augmentation des charges sur l'articulation, par exemple lors de la pratique d'un sport, en portant des chaussures étroites. Les personnes aux pieds plats ont un risque plus élevé de développer ce type d'arthrose..

Les raisons ci-dessus provoquent une violation de la circulation normale de l'articulation, ce qui entraîne des modifications du cartilage articulaire, d'abord au niveau microscopique, puis au niveau macroscopique.

Les dommages au cartilage perturbent le fonctionnement normal de l'articulation et provoquent des changements dans ses autres éléments. Des excroissances osseuses (ostéophytes) apparaissent, la capsule de l'articulation change.

Une inflammation aseptique réactive (synovite) se développe dans la membrane synoviale.

Les suspicions du pied sont l'une des pathologies les plus évolutives au monde. Sous cette autre forme, ils peuvent être meurtris chez 70 à 85% des adultes, mais beaucoup d'entre eux ne se considèrent pas comme malades: le scaphoïde dans la zone de grande arthrose des jambes (c'est ainsi que la première articulation métatarsienne se manifeste) est souvent opportun pour les gens comme norme - pour répondre aux changements qui ne peuvent pas être éperonnés.

Les maladies des pieds, l'humanité dans l'articulation est «obligée» à l'urbanisation, à la mode, et devrait être un sport excessif ou vous pouvez charger sur les jambes.

Pourquoi les métatarsiens souffrent-ils avant les pouces? L'aide humaine est conçue de telle manière que, dans la position médicale du corps, ce qui représente la plus grande charge. Comment cette charge est excessive - l'identification n'est pas maintenue et ils commencent un peu correctement.

L'arthrose du pied est une maladie dégénérative de l'articulation, endocrinienne sous forme de processus inflammatoires du tissu de la mâchoire et de destruction du cartilage. Articulation du type de changements dans les tissus de la ménopause dus à des troubles métaboliques plus anciens dans le tissu cartilagineux et à une détérioration de la symétrie sanguine.

Jusqu'à présent, les scientifiques ne peuvent pas comprendre la ménopause de ce type de changement..

Le plus de travail et un symptôme frappant dans le système du pied est peut-être l'autre douleur. Dans la zone de présence, il y a un léger gonflement, une rougeur articulaire et une légère augmentation de la mâchoire dans la zone de l'œdème, comme la survenue d'un processus inflammatoire.

Dans l'arthrose, le mouvement du pied est très douloureux. Un patient avec une articulation du pied peut être reconnu par la boiterie de la douleur.

La méthode de diagnostic efficace principale et, peut-être, les sensations

Sources


  1. Alikhanov, B.A. Rhumatisme articulaire aigu / B.A. Alikhanov. - M.: Homme, 2010.-- 539 c.

  2. Novoseltsev, S.V.Fondamentaux du traitement conservateur des patients atteints de hernies des disques intervertébraux lombaires / S.V. Novoseltsev. - M.: Tome, 2011.-- 551 s.

  3. Izel, Tatyana Nikolaevna Diagnostic différentiel des maladies du système musculo-squelettique. Guide pratique / Izel Tatyana Nikolaevna. - M.: Agence d'information médicale (MIA), 2014. - 744 c.

Bonne journée. Je m'appelle Eugene. Je travaille dans une clinique de rhumatologie depuis plus de 18 ans. Je crois que je suis un professionnel dans mon domaine et je veux aider tous les visiteurs du site à résoudre une variété de problèmes. Tous les matériaux du site sont collectés et soigneusement traités afin de transmettre sous une forme pratique toutes les informations requises. Une consultation OBLIGATOIRE avec des professionnels est requise avant d'utiliser les fonctionnalités décrites sur le site..